Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Pourquoi ?…

IMG Auteur
Publié le 10 octobre 2013
2250 mots - Temps de lecture : 5 - 9 minutes
( 75 votes, 3,7/5 ) , 30 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
30
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 

 

 

 



Mes chères contrariées, mes chers contrariens !


Lorsque j’étais enfant, j’avais le don d’occuper mes parents en les bombardant de mes questions, commençant invariablement par « maman pourquoi-ci ou pourquoi ça ? ». Résultat : à la fin du CP (je savais enfin lire), mes parents ont eu l’excellente idée de m’offrir le livre « Dis pourquoi ? ». Je l’ai toujours dans ma bibliothèque, souvenir précieux d’enfance, et ce livre et ses illustrations ma foi ont réussi à répondre à pas mal de questions mais pas toutes !!


Avec les années, je suis tout de même resté un grand enfant (demandez à ma femme qui, au bout de quelques années de mariage, finit par se faire une raison et accepter le fait qu’un homme cherche forcément une femme qui lui rappelle sa maman.), bref, je ne peux pas m’empêcher de me demander pourquoi. Pourquoi ? Ce simple mot est généralement suffisant pour déstabiliser les plus grands esprits (enfin grands je ne sais pas, mais en tout cas pour ceux qui reprennent en boucle la pensée dominante).


La liste des « pourquoi » sans réponses.


Vous remarquerez également que l’on pose rarement la question "pourquoi" publiquement ? Moi j’aime bien me la poser car tout processus de compréhension commence forcément par un processus de questionnement.


Pourquoi donc, alors que l’année dernière républicains et démocrates étaient parvenus à un accord dans la douleur certes, mais à un accord quand même avant de devoir fermer l’État fédéral il n’en fut pas de même cette année ?


Pourquoi donc alors que le déficit budgétaire américain est en baisse sensible (il est encore très élevé) et que les coupes budgétaires portent leurs fruits, les républicains deviendraient subitement « extrémistes » alors que la tendance à la réduction des dépenses est fondamentalement lancée ? Ils pourraient pousser leur avantage et communiquer sur ces succès de réduction des déficits et expliquer que cela renforce les États-Unis pour demain et permet au dollar de garder sa valeur. Pourquoi ne le font-ils pas ?


Pourquoi l’année dernière le Dow Jones a-t-il perdu 1 000 points lors du psychodrame annuel sur la négociation budgétaire et cette année à peine 1 000 points également alors que contrairement à l’année passée, nous sommes bel et bien dans une impasse (pour le moment) et que le shutdown a bien eu lieu… cela ne se reflète pas dans les cours.


Pourquoi les régulateurs financiers américains ont-ils tenu mardi 8 octobre 2013 une réunion d'urgence pour évaluer les risques que poserait un échec du Congrès à relever le plafond de la dette des États-Unis qui seraient ainsi menacés d'un défaut de paiement selon le communiqué du Trésor ?

En effet, pourquoi organiser une telle réunion si ce risque est tout simplement impossible ? Pas envisageable, impossible comme le dit si bien la plus grosse banque allemande dans son analyse en créditant ce scénario d’un 0 % de chance que cela arrive.


Pourquoi un haut responsable du Trésor US à l’issue de cette réunion déclare-t-il qu’un « défaut de paiement pour la première fois de notre histoire représente un risque sérieux pour notre rang mondial » ? Le risques est-il aussi sérieux qu’il y paraît ? Les États-Unis n’ont-ils pas intérêt à montrer « officiellement » qu’ils y perdraient alors que la réalité est tout autre. Encore faut-il rendre cela « acceptable » ?


Pourquoi les pétromonarchies ne détiennent-elles presque plus de bons du Trésor américain ? Pourquoi les laisse-t-on procéder à des rachats massifs d’actifs et d’entreprises occidentales ?


Pourquoi alors que Ben Bernanke annonce depuis un an qu’il va réduire les injections de liquidités renonce-t-il au dernier moment à le faire… moins de 10 jours avant que l’impasse budgétaire n’apparaisse ? Il y a un lien évident à faire sur ce point précis et c’est un lien de toute première importance pour comprendre ce qu’il se passe.


La politique prime l’économique dans l’histoire du monde.


Bien souvent, nous pensons à tort que l’économie prime sur le pouvoir politique. En réalité, c’est l’inverse. Un pouvoir politique peut abdiquer sur des périodes de temps plus ou moins longues sa primauté régalienne, néanmoins celle-ci subsiste toujours et s’exprime lorsque les intérêts supérieurs, c’est-à-dire vitaux, d’une nation sont en jeu. Dans de tels cas, peu de choses sont en mesure de résister à la « raison d’État ».


Quels sont les éléments structurants pour comprendre la situation américaine ?

Le monde vit un basculement. Après la chute du mur de Berlin en 1989 et l’effondrement de l’empire soviétique s’est ouverte une période d’hyperpuissance américaine. L’URSS n’existait plus. La Chine pas encore. Il ne restait que les USA qui dominaient le monde sans partage. Le monde était unipolaire.


Aujourd’hui, certains parlent de monde multipolaire ou apolaire. Tout le monde comprendra le multipolaire avec plusieurs grands pôles que sont la Chine, le Brésil, la Russie, l’Europe et évidemment les USA.

Pour l’idée d’apolaire, l’idée est un peu différente car elle sous-entend qu’aucun pays désormais n’est en mesure d’assurer un leadership réel, prenant acte ainsi du déclin des USA soumis à la montée en puissance de la Chine et autres pays émergents définitivement émergés. Avec ce terme, plus personne ne domine quoi que soit.


Pour autant, l’histoire des États-Unis, histoire jeune au demeurant, nous enseigne que ce pays ne raisonne que par sa suprématie totale et sans partage. Tel est dans l’esprit américain « l’intérêt vital ». Un leadership mondial sans contestation basé sur la certitude d’être les « meilleurs » pour le monde et d’avoir une mission quasi-civilisatrice. Cela a d’ailleurs particulièrement bien été dit par Vladimir lors des derniers événements en Syrie. Voici ce que Poutine a déclaré dans une tribune publiée par le New York Times à l’attention du peuple américain :


« Le Président Obama a affirmé que "ce qui rend l'Amérique différente. C'est ce qui nous rend exceptionnel !".

Il est extrêmement dangereux d'encourager les gens à se considérer comme exceptionnels, quelle que soit la motivation. Il y a de grands pays et des petits pays, des riches et des pauvres, ceux qui ont de longues traditions démocratiques et ceux qui en sont encore à chercher leur chemin vers la démocratie. Leurs politiques diffèrent, aussi.

Nous sommes tous différents, mais quand nous demanderont la bénédiction du Seigneur, nous ne devons pas oublier que Dieu nous a créés égaux. »


Comprendre l’âme américaine, c’est entendre, comme l’a si bien compris et entendu le président russe, cette supériorité à laquelle le peuple américain croit très naïvement, ce qui entraîne quelques incompréhensions lorsque par exemple le peuple irakien ne souhaite pas pour eux-mêmes « l’american way of life ». Comment un tel don peut-il être refusé ?


Comprendre la stratégie américaine depuis deux siècles, c’est appréhender cette idée que les Américains se font d’eux-mêmes et de leur façon de vivre, une façon supérieure à tout autre civilisation, une façon de vivre qui doit être imposée avec en objectif ultime : la domination d’un peuple « exceptionnel » sur tous les autres.


Vladimir Poutine exprime avec une grande justesse le danger d’une telle croyance et les dérives auxquelles nous assistons depuis les événements du 11 septembre. Si la sagesse c’est d’être fort et la force d’être sage, les Américains ont oublié toute sagesse pour ne se concentrer que sur l’utilisation systématique de la force pour maintenir une domination sans partage. Telle est la stratégie américaine, tels sont les faits tels que nous les voyons depuis 10 ans.


Un leadership menacé de toute part


Il est évident que les Américains sont désormais acculés, pieds au mur. La Chine est en réalité devenu la première puissance économique mondiale si l’on pense, ce qui est du bon sens, à retraiter le PIB chinois et le PIB américain de l’endettement associé. En « net », le PIB chinois est désormais supérieur au PIB américain. Pour un leadership mondial sans partage, vous repasserez.

Mais ce n’est pas tout. La Chine est devenue l’usine du monde y compris l’usine américaine, et l’on voit très bien à travers la bataille sans merci entre Apple et Samsung sur les brevets à quel point les USA sont menacés à court terme par leur partenaire chinois qui a, en 10 ans, pillé toutes les technologies utiles, monté en gamme, réussi sa transition vers l’économie socialiste de marché, su associer dictature, parti unique et pourtant relative liberté d’entreprendre. L’économie chinoise est d’une efficacité redoutable. L’Amérique est condamnée à la défaite dans les deux ans sans réaction de sa part. Rien ne peut arrêter la Chine. Rien ou presque rien.


Enfin, la retraite américaine en rase campagne sur la Syrie sous l’amicale pression sino-russe a créé un électrochoc au sein des élites américaines qui ont pu ressentir à quel point la perte d’influence de leur pays était grande.


Il va donc falloir rétablir la domination des États-Unis d’Amérique et vite de préférence.


Le dollar ? Notre monnaie et votre problème !


C’est comme cela qu’un secrétaire d’État américain avait résumé de manière fort laconique la position américaine sur les problèmes monétaires liés à la fin des accords de Bretton Woods dans les années 70.


Il en va exactement de même de la dette américaine pour laquelle les Américains peuvent parfaitement dire : notre dette, mais votre problème.


Soyons clair : dans la position actuelle des USA, celui qui a un problème n’est pas l’endetté… mais le prêteur, surtout lorsqu’il est chinois avec presque 1 300 milliards de dollars de bons du Trésor US.


La stratégie du déraillement


La Chine est aujourd’hui la première économie mondiale (en net et hors dette), mais la Chine est très fragile.

Bulle immobilière massive, économie à 70 % exportatrice vers deux grandes zones économiques que sont l’Amérique du Nord et l’Europe, croissance importante de la population, mouvements sociaux maîtrisés uniquement grâce à une économie qui avance, tensions régionales, ethniques et politiques, corruption endémique, endettement important des villes et des entreprises, bref, si la Chine perd ses réserves de change investies en bons du Trésor américain et si la Chine perd ses deux principaux clients, la Chine devrait en toute logique dérailler et connaître une période extrêmement difficile.


Il en va de même pour la Russie qui détient pour plus de 250 milliards de dollars de dette US mais qui surtout tire ses revenus de l’exportation de gaz et de pétrole.


Or la stratégie américaine, avec la mise en route de l’exploitation des gaz de schiste sur son propre sol, vise l’indépendance nationale. Cela ne va pas durer longtemps et la production d’un puits de gaz de schiste décline très rapidement, bien plus vite qu’un puits de pétrole conventionnel. Mais pour quelques années, les USA sont et seront indépendants de tout fournisseur extérieur.


Une conjonction rare de facteurs favorables à une conflagration géopolitique


Si l’on met tout bout à bout, nous devons nous rendre compte qu’il y a actuellement une conjonction rare de facteurs qui pourraient pousser les États-Unis à utiliser l’arme économique à travers un défaut de paiement ordonné et sélectif afin de faire dérailler la Chine et la Russie, en s’appuyant sur sa toute nouvelle indépendance énergétique rendant momentanément l’importance du dollar moins prégnante, en pouvant compter sur le soutien de ses alliés de l’OTAN et d’une Europe docile et aux ordres prête à fusionner dans une Union Transatlantique. La Chine et la Russie seraient ruinées, l’Europe et les USA affectées certes, mais nous sommes tous condamnés à une lente agonie si nous ne faisons rien avec à la fin une perte de confiance généralisée.


À l’issue de cette crise, les dettes seraient apurées. Les dernières lois sociales supprimées. Sous la pression d’émeutes inévitables dans les cas de grandes misères, on peut imaginer la nécessité de pouvoirs forts et coercitifs. Le chômage explosera, la pauvreté aussi, mais à la fin… les États-Unis auront préservé leur leadership, fait dérailler la Chine et changé les règles du jeu en cours de partie… car les Américains sont en train de perdre le match. Or les Américains sont historiquement de très mauvais joueurs… ils ne jouent que pour gagner… pas pour participer. L’esprit de Coubertin, c’est bon pour des Européens !


Alors voilà, nous sommes dans une impasse semble-t-il politique qui pourrait cacher en réalité un plan de communication de haut niveau pour « vendre » et « marketer » le défaut américain qui répondrait à une logique globale, favorable aux intérêts à long termes des États-Unis et masque en réalité une guerre économique sans pitié.


Si tout ce que je viens de vous exposer ne reste qu’une analyse, cette théorie a le mérite de faire coller et de relier entre eux la totalité des éléments.


Nous sommes à un moment clef. Le défaut sera d’ailleurs probablement décalé de quelques jours, le Trésor américain nous indiquant qu’il peut poursuivre ses opérations encore quelques jours de plus pour laisser un peu de temps aux politiques pour se mettre d’accord…

Ha oui, il y avait une dernière question que je voulais vous poser… quel est le niveau d’activité de Goldman Sachs en Chine pays communiste ?


Un indice : cet été, la banque américaine a achevé la vente de sa participation dans une banque chinoise.


Voilà pourquoi, paradoxalement, alors que personne ne s'y attend vraiment les États-Unis d'Amérique pourraient avoir intérêt à un défaut de paiement. Mais tout ceci n'est qu'une théorie, et cela ne se produira jamais. C'est impossible.


À demain… si vous le voulez-bien !!


Charles SANNAT


Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin

Directeur des Études Économiques Aucoffre.com

http://www.lecontrarien.com/



Tribune de Vladimir Poutine à l’attention du peuple amércain

http://www.nytimes.com/2013/09/12/opinion/put...r&_r=5&



 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Brésil | Chine | Russie | Syrie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Brésil | Chine | Russie | Syrie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,7 (75 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Le marché du "produire pas cher" a encore malheureusement de beaux jours devant lui, mais une petite remarque s'impose, Même les Chinois commence à sous-traiter une partie croissante de leur " production ", oui, ils ont trouvés moins chers ( financièrement, socialement, monétairement, et en se
moquant totalement de l'impact écologique ).

Les Chinois trop chers c'est une révolution économique majeure.
Les protégés des ordures au pouvoir devant la Cour Pénale Internationale ?
Syrie: punir sévèrement les auteurs d'exécutions en masse de civils (Moscou)

http://fr.ria.ru/world/20131012/199535734.html

On ne peut que l'exiger , ainsi que pour leurs sponsors qui fréquentent pour l'instant les ors des palais de la République.

Être complice et armer le bras de criminels qui exécutent 190 civils Syriens et en prennent 200 en otage devrait déclencher un immense mouvement d'indignation et de dégout.
Mais la population est méticuleusement désinformés , tous les médias sont propriétés des sionistes et de plus gavés de subventions d’état , ce qui est prodigieusement anormal.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Je crois qu'il manque la suite logique à votre démonstration de conflagration. Vous parlez d'économies à genoux, de chômage massif, de destructions sociales...
La suite logique c'est la guerre.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Nous sommes peut-être passé très près du déclenchement de la guerre nucléaire il y a peu car :
Le général en charge des missiles nucléaires à longue portée de l'US Air Force a été limogé en raison de "perte de confiance", ont déclaré des responsables.
SECOND general in charge of nuclear missiles is fired over 'loss of trust' as Pentagon is forced to deny he's an alcoholic
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2454875/Air-Force-general-Michael-Carey-fired-loss-trust.html?ITO=1490&ns_mchannel=rss&ns_campaign=1490
Trad:
http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.dailymail.co.uk%2Fnews%2Farticle-2454875%2FAir-Force-general-Michael-Carey-fired-loss-trust.html%3FITO%3D1490%26ns_mchannel%3Drss%26ns_campaign%3D1490

C'est le second haut responsable des forces nucléaires mis à pied après celui de la Marine !
Ces hommes ont peut-être refusé d’exécuter , en leur conscience, les ordres fous de tirs de missiles nucléaires sur la Syrie ou les forces russes.

Nous somme peut-être passé près de l’Armageddon sans le savoir.
Et:
http://www.bbc.co.uk/news/world-us-canada-24499310

Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Bien vu Mister D. deux héros jetés dans la poubelle, il faut bien constater que le successeur Maj. Gen. Jack Weinstein, a été bien choisi et qui n'hésitera pas à lancer la guerre nucléaire mondiale.
C'est intéressant de regarder la coupe des cheveux des trois générales pour juger le caractère le plus libre des deux premiers et plus militaires obéissant aux ordres du dernier.

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2454875/Air-Force-general-Michael-Carey-fired-loss-trust.html#channel=fflb&q=SECOND+general+in+charge+of+nuclear+missiles+is+fired+over+%27loss+of+trust%27+as+Pentagon+is+forced+to+deny+he%27s+an+alcoholichttp%3A%2F%2Fwww.dailymail.co.uk%2Fnews%2Farticle-2454875%2FAir-Force-general-Michael-Carey-fired-loss-trust.html%3FITO%3D1490%26ns_mchannel%3Drss%26ns_campaign%3D1490&rls=org.mozilla:fr%3Aofficial

Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Un des mercenaires du tandem pro-sioniste Hollandofabiusien qui dénature la France et égorge des prêtres syriens vient de tomber :
Le chef "français " de l'EIIL tué à Alep!!

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/278311-le-chef-fran%C3%A7ais-de-l-eiil-tu%C3%A9-%C3%A0-alep

Une bonne chose.
On va bien rire quand les 400 "français " , c'est à dire nés en France et profitant de cette loi scélérate du droit du sol qui à éclipsé la loi naturelle du sang , vont revenir au pays France , enfin ce qu'il en reste , forts de leur nouvelle formation de violeur et d'assassin.
Alors , les bons bourgeois socialistes des beaux quartiers, pleins de bonnes intentions payées par les autres, ne pourront pas ignorer les conséquences de leur folie.
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Ce que j'observe c'est que tous les jours le dollar perd de son influence sur le monde, la dernière nouvelle c'est que la BCE vient de faire un accord swap pour les échanges commerciaux avec la Chine, la GB avait précédé la EU

Les États-Unis ne sont réduit que faire de la gesticulation, comme celui maintenant de relevé la dette jusque le 20 novembre, qui les dé-crédibilise toujours plus avec leur faux dollar et tôt ou tard ils devront accepter de se mettre a table pour partager le pouvoir avec les pays puissances émergent qui ont déjà le pouvoir économique du monde. A ce moment je suis d'accord avec Simone Walper que ce sera la Chine qui gagnera la partie avec sur la table, tous ces réserves en or non déclaré pour la garantie du Yuan comme une des monnaies internationales avec une multiplication de la valeur actuelle de l'or.

L'attaque de charme que fait maintenant à Bali pour la réunion de l'ASEAN de la Chine avec tous c'est pays voisins asiatiques en absence de Obama confirme le déclin activé des US, la perte du pouvoir des US en Asie est irrémédiablement compromis parce que la diaspora chinoise qui prédomine sur tous les pays asiatiques ont décidé déjà de faire les affaires avec la Chine. Tous en Asie ont compris qu'il ne peut plus compter sur les Américain après que les Japonnais qui ont demandé de l'aider international pour le désastre annoncé de Fukushima ont reçu un refus des US, seul la France, la GB et la Russie ont répondu favorablement.
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Étonnante la "a peu près non réaction" des marchés de l'or et de l'argent, ça sent le starting-block en retenant sa respiration...ou bien c'est mon humeur optimiste qui me fait penser des bêtises ??
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Russie et Chine sont déjà en défaut de paiement de leurs obligations souveraines.
Un défaut non reconnu.
On peut trouver , sur E bay par exemple , les fameux "Emprunts Ruses " ou Chinois qui ont parfois causé la ruine de nos aïeux.
Peut-on imaginer une extraordinaire spéculation par le rachat de ces vieux papiers qui viendraient en une hypothétique compensation entre le futur défaut souverain US et les titres défaillants du passé de la Russie et de la Chine ?
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Bientôt sur Ebay il aura aussi les "emprunts US" qui auront ruiné pas mal de monde, entre le futur défaut souverain US et les titres défaillants du passé il ne reste que du papier comme toutes les monnaies du passé.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
...Les petits enfants pourront faire des collages très chics avec des bons russes de 50f or de 1905 et de 10 millions de dollars US de 2013.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
M. SANNAT oublie que l'essentiel des industries stratégiques sont fabriqués en Chine, y compris de l'électronique pour les dispositifs militaires embarqués. Ruiner la Chine ? Vous pouvez dire adieu à toute ces industries dont l'Occident a délocalisé les usines il y a bien longtemps déjà. Jamais ne pourrions nous remettre à niveau en très peu de temps, nous imploserions en même temps. Je pense qu'un accord va se faire, mais au prix de lourdes concessions de la part des démocrates envers les républicains.
En Europe, tout ce qui a été délocalisable à un moment l'a été en partie ou totalement, et ceci depuis longtemps.
Décidément, les politiciens américains vont continuer à engloutir des centaines de milliards de dollars dans l'armement et tout ce qui gravite autour, et le peuple pourra pendant ce temps continuer à crever la gueule ouverte au bord de leurs trottoirs glauques encore longtemps, car se soigner même pour des choses simples montre à quel point ce pays est devenu un pays du Tiers-Monde...Marche ou crève : surtout si cela ne s'applique qu'aux autres classes sociales que celle du sommet de la pyramide sociale...

Il y a une espèce de délectation morbide dans vos articles depuis quelques temps. Personne ne veut un chaos, même partiel, même "contrôlé" à l'échelle mondiale : jamais la probabilité d'un usage de l'arme nucléaire n'a été aussi forte de nos jours. Nous ne sommes plus dans les années 1950, où, malgré les tensions qui avaient lieu, les politiciens concernés étaient peu nombreux et finalement plus conscients de leur responsabilité vis-à-vis du feu nucléaire que de nos jours. Car qu'elle semble loin, cette deuxième guerre mondiale, si loin, et en noir et blanc en plus...Des pays comme l'Iran ou Israël peuvent être à l'origine d'une guerre nucléaire mondiale...Peu importe qui aura eu raison : une fois le premier missile lancé, je ne donne pas cher du reste de notre Humanité et de notre Planète.

MADE IN CHINA : nous sommes légions...Ne l'oubliez JAMAIS. Ce sont nos patrons et nos politiques qui l'ont voulu !!!
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
d'où venons-nous,qui sommes-nous,où allons-nous,et que mange t-on ce soir ?... sont les grandes questions de l'humanité... ne pas oublier que la Russie et la Chine sont des puissances nucléaires, et que les traiter comme de simples républiques bananières est aller un peu en besogne me semble-t-il. laisser les chinois et les russes avec des monceaux de papiers ne valant plus rien est irressponsable et dangereux, ils ne se sont pas sortis de décennies d'exploitation et de terreur pour se faire spolier et flouer par des gens qui mourraient d'indigestion, tandis qu'ils mourraient de faim par millions. ils ne l'ont pas oublié,ils savent d'où ils viennent, et ne sont sûrement pas prêt de tout perdre et sans réagir du fait de l'irresponsabilité jemenfoutiste générale. on peut en être sûr. et que ceci est un pas de plus vers l''inconnu...on ne sait pas où on va, mais on y va sûrement...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Vous avez fait une excellente analyse qui me convient très bien et je vous remercie de nous avoir donner des faits et preuves qui nous confortent dans l'éventuallité (certaine ?) et de sa résultante d'un défaut de paiement avec répercussion sur la France! Vous nous donnez des indications très précises au sujet de la G&S, ainsi que j'ai vu que de gros financiers avaient cèdé la plupart de leur actions il y a 15 jours dont Paulson et d 'autres du même poids (est-ce Jovanovic ?, je ne me souviens plus). je ne pense pas que les Décideurs us ont digéré l'obstacle fait à leur politique sur la Syrie. Ils ont dû avaler leur chapeau!
Le moment semble très opportun pour agir. Et le mode d'opération qui leur est propre semble en tout point être en accord avec ce que vous dites!
Sans vouloir être présomptueux, je disais qu'il nous prépare ... le 11/ 09 de la Finance! Avec à la clé comme en 2001 des mouvements importants et suspects sur les actions des Cies aériennes concernées (on ne fait rien par hasard).
Et là cela ne touchera pas uniquement le WTC, mais tous les infrastructures de la PLanète financière, dont la France, et personnellement en tant que bon chauvin, c'est mon seul intérêt avec comme conséquence (peut-être) un blocage de nos comptes d' épargne(sur votre précédent article). Et peut-être auparavant un "sunday it's close" de nos banques avec avis :
- Suite à une panne de nos serveurs, vos agences seront fermées jusq' à nouvel avis avec l'automataque HS, veuillez nous excuser pour ce petit contre-temps, nous nous employons à réparer le plus rapidement possible...etc!
Alors pour nous conforter dans cette logique implacable du défaut de paiement, ne regardons pas avec myopie de trop près les fluctuations du cac40 ou de Wall Stress, pardon Wall Street, regardons les actions de ceux qui sont "au parfum", on saura quel chemin ils vont emprunter!
je pense que Bouleskhad va se faire de nombreux copains, mais que notre situation économique va plonger de plus belle!
Remarquez tout cela est bien beau, il faut que je vous quitte , j'ai mon espace de carottes qui a besoin d'être un peu butter, j'y cours avec ce sale temps tempétueux; un signe!
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
L'Asie est en train de se préparer pour le 18 octobre, mais il vaudrait aussi avoir une vision meilleure sur la dette américaine, voir ici http://rt.com/business/debt-ceiling-default-usa-931/

Il semble que Londres pourrais avoir fait alliance avec la Chine et la Russie, ce qui métrait en position très difficile les US et cela serait un suicide économique pour les Américains.

Un défaut partiel éventuellement, mais avec un accord avec le reste du monde et avec aussi les mêmes Américains, y compris les militaires.

Pour conclure l'analyse de Sannat ne tien pas debout parce qu'il oublie la chose la plus importante, le monde après le chaos qu'il décrit.

Voir aussi http://rt.com/business/china-usa-bonds-default-980/
Evaluer :   0  4Note :   -4
EmailPermalink
POURQUOI ?
POURQUOI ??
POURQUOI ne peut-on pas mettre une note supérieure à 5 aux articles de Monsieur Charles Sannat ???
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Tous les matins, j'attends avec impatience de vous lire. Et tous les matins, je tombe en amour. Quoi que c'est de courte durée, mon époux me ramenant à la réalité familiale qui règne chez moi. Vos textes sont délicieux et instructifs. Merci.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
attention : en plus d'un désordre contrarien qu'il alimente chaque jour, il ne faudrait pas que Charles soit également responsable d'un désordre conjugal ;)
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Samsung est coréen Charles.
Cela n'enleve rien à votre analyse
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Oui, je partage cette excellente analyse, historiquement. C'est la suite logique d'une politique générée par un W. Wilson sous les influences de "gourous", style Edgar Cayce .... Bref, d'esprits fondamentalement aculturés, dominateurs et de prétentieux incultes ....

Je hais les formules "vieux continent" ; "vieille Europe" ...

L'Europe est adulte, plus humaine, et "pense", elle avance avec prudence, car connait les ornières de l'histoire ...

Quand à la Chine, y ayant habitée, lu un peu l'histoire ; je pense qu'elle implosera comme d'habitude, c'est inhérent à sa structure culturelle.

La Russie m'intéresse d'avantage ... J'avais relevé ce rare passage d'intelligence et de clairvoyance de Poutine, probablement du à son entourage ... Mais il sait bien s'entourer ! Et puis un pays qui a engendré de si grands écrivains, est plein d'espoir. Maintenant que l'idée Bolchevico/stalinienne s'est éffondrée, nous avons plus d'affinités de compréhension envers son peuple.

Quand à Holland, dans l'affaire Syrienne, je ne crois pas à une maladresse. Plutôt un tacticien plus habile qu'on ne le croit, la suite me donnera (peut-être) raison.

Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Bonjour,

Cette théorie de la faillite organisée implique également la fin du système monétaire actuel.

je ne vois pas la chine, la Russie et tout les émergents (pays exportateur de pétrole compris) se faire laminer par une crise sans précédent et rester dans le système actuel avec le $ monnaie de réserve des banques centrales.

Or, la puissance actuelle des USA repose sur la force du $ : monnaie de réserve et du commerce international, les ricains en impriment autant qu'ils le souhaitent sans que personne ne bronche.

Sans cela, les ricains devront se serrer la ceinture pendant des décennie et au final, leur super puissance sera un souvenir comme celui de l'Espagne il y a 400 ans.
C'est pas dit qu'au sorti de la crise, les Chinois soient derrière.

Autrement dit, ruiner les chinois et le reste du monde en même temps ne leur sera pas forcement favorable.

alors que là, quoiqu'on en dise, ils peuvent imprimer et jouir d'une position inespéré.
Un peu comme si un club gagnait tout les ans la coupe d’Europe en trichant : tant qu'il gagne, il ne demandera aucun changement.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Le FMI vient de donner ses prévisions pour l'année 2014. La situation des pays industrialisés peut se résumer en quatre mots :

ils sont en faillite.

1- Japon : dette publique de 242,3 % du PIB.

2- Grèce : dette publique de 174 % du PIB.

3- Italie : dette publique de 133,1 % du PIB.

4- Portugal : dette publique de 125,3 % du PIB.

5- Irlande : dette publique de 121 % du PIB.

6- Etats-Unis : 107,3 % du PIB.

7- Espagne : 99,1 % du PIB.

8- Royaume-Uni : 95,3 % du PIB.

9- France : 94,8 % du PIB.

Le FMI ne parle pas de la Belgique. En mars 2013, la dette publique de la Belgique était de 104,5 % du PIB.

A propos de l'Italie :

Italie : la production industrielle en baisse de 0,3% sur un mois, en baisse de 4,6% sur un an.

La production industrielle italienne a continué à se contracter en août avec un recul de 0,3% par rapport à juillet, a indiqué jeudi l'institut des statistiques Istat.

En juillet, elle avait déjà déçu les attentes avec une baisse mensuelle de 1% (chiffre révisé) alors que le gouvernement table sur une progressive sortie de récession de l'Italie vers la fin de l'année.

Le secteur de l'énergie recule de 1,6% en août, tandis que celui des biens de consommation progresse de 2,2%, de même que celui des biens intermédiaires (+1,3%) et les biens d'équipement (+0,1%).

Calculée sur un an et corrigée des variations calendaires, la production industrielle est en baisse de 4,6%.

http://www.romandie.com/news/n/Italie_la_production_industrielle_en_baisse_de_03_en_aout_sur_un_mois44101020131032.asp
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Excellente analyse, qui fait intervenir -et relie entre eux- à peu près tous les principaux paramètres économiques du moment.
Dans la mentalité américaine, on ne déclenche une attaque qu'après avoir été soi-même attaqué (Pearl Harbour, 11/9, liste non exhaustive), tout en sachant que l'on a créé les conditions pour que l'autre vous agresse. Histoire d'avoir sa conscience pour soi !
On dirait bien que cela se passe ainsi même sur le plan économique. Mais attention : cette fois l'adversaire principal c'est la Chine et les chinois n'aiment pas perdre la face. Ce dernier paramètre peut sembler bien "léger" au vu du reste. Et pourtant, ce serait me semble-t-il sous estimer l'adversaire. A priori je pense que le temps travaillera plus en faveur des chinois (ou des russes) qu'en faveur des USA. Mais évidement ce n'est qu'une opinion personnelle et je suis loin des hautes sphères !
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Bonjour,

Cette théorie de la faillite organisée implique également la fin du système monétaire actuel.

je ne vois pas la chine, la Russie et tout les émergents (pays exportateur de pétrole compris) se faire laminer par une crise sans précédent et rester dans le système actuel avec le $ monnaie de réserve des banques centrales.

Or, la puissance actuelle des USA repose sur la force du $ : monnaie de réserve et du commerce international, les ricains en impriment autant qu'ils le souhaitent sans que personne ne bronche.

Sans cela, les ricains devront se serrer la ceinture pendant des décennie et au final, leur super puissance sera un souvenir comme celui de l'Espagne il y a 400 ans.
C'est pas dit qu'au sorti de la crise, les Chinois soient derrière.

Autrement dit, ruiner les chinois et le reste du monde en même temps ne leur sera pas forcement favorable.

alors que là, quoiqu'on en dise, ils peuvent imprimer et jouir d'une position inespéré.
Un peu comme si un club gagnait tout les ans la coupe d’Europe en trichant : tant qu'il gagne, il ne demandera aucun changement.
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Malgré toutes les analyses que je lis, je partage cette incompréhension sur la domination du dollar.
L'Empereur est nu et tout le monde l'admire ....!!!
Cela dépasse le bon sens ...

Autre sujet qui m'intrigue : Il y aurait du pétrole en énorme quantité en Méditerranée, et aussi en Guyanne (pour nous les français); Alors pourquoi l'intérêt des gaz de chistes ? Même si c'est une industrie potentiellement polluante (accidents de plateformes et marées noire), elle cicatrise beaucoup plus rapidement que l'atome ou le chiste ...
Les banquiers faiseurs de guerre ont-ils perdu la partie ?

Londres et Téhéran renouent le dialogue diplomatique
http://fr.ria.ru/presse_russe/20131010/199515074.html

Londres est un indicateur avancé comme nous l'avons vu avec le rejet de toute action militaire contre la Syrie.

Malheureusement , François H en bon suiveur de la politique sioniste de son prédécesseur Khazars de "droite ", en bon fossoyeur de la France persiste dans sa sombre et malsaine idée de confrontation au Moyen Orient , de financements des assassins des chrétiens d'Orient, , de vente des biens nationaux et du pillage du pays, toujours au service exclusif des intérêts sionistes qui ont pris le pouvoir en France.
Evaluer :   8  3Note :   5
EmailPermalink
Bonjour Charles SANNAT,
Je lis quotidiennement avec intérêt vos billets et celui d'aujourd'hui me pose question: si votre théorie devenait exacte, un tel contrôle politico-économique, une telle "triche", pourrait-elle s'exonérer d'un contrôle de l'or? Ma réponse est "non, bien sûr"... Tant qu'à tricher, ce serait bête de laisser librement un régulateur aussi "honnête" reéquilibrer le jeu...
Alors, pour un occidental, posséder de l'or ne risque-t-il pas de devenir un jour aussi dangereux vis à vis du pouvoir que de posséder, je ne sais pas moi.... de la cocaïne?
Et quid de la liberté de le vendre ou de le transporter?
Pensez-vous que des lois "auricides" pourraient reémmerger en Occident comme cela c'est déjà produit dans le passé?
Bien à vous

Yogibear
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
et c'est justement à ce moment là que ceux qui le garderont caché auront un gain énorme à la sortie. les guerres ont toujours caché des inflations.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Et quid de la liberté de le vendre ou de le transporter? Pensez-vous que des lois "auricides" pourraient reémmerger en Occident comme cela c'est déjà produit dans le passé?"
En fait sans vouloir vous alarmer c'est déjà le cas : http://h16free.com/2013/06/02/24083-linquietant-decret-n2013-417-du-21-mai-2013
Petit a petit la liberté d'achat et de vente se restreignent, ça a commencé par l'interdiction d'achat en liquide, pardon, a l'obligation de traçabilité lors de l'achat, obligeant donc le paiement en chèque ou en virement ; ça passe maintenant par la difficulté d'envoi, ça ira donc jusqu'à l'interdiction de détention je suppose.
Raclage de fonds de tiroirs oblige (pour nous hein, pas pour eux), ils pondent des lois fortement liberticides en trouvant toutes les excuses du monde, voir même en s'en passant purement et simplement. Tout ce qui peux produire la moindre richesse hors de leur contrôle total doit être éradiqué.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Excellent article, comme à votre habitude, Charles.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Le marché du "produire pas cher" a encore malheureusement de beaux jours devant lui, mais une petite remarque s'impose, Même les Chinois commence à sous-traiter une partie croissante de leur " production ", oui, ils ont trouvés moins chers ( financièreme  Lire la suite
Idée à liste - 14/10/2013 à 18:19 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX