Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Pourquoi le droit à la bêtise et à l'absence d'humour de Guy Bedos doit être défendu

IMG Auteur
Publié le 14 novembre 2013
623 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 15 votes, 4,1/5 ) , 8 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
8
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Guy Bedos fait partie de ces aspirants comiques parfaitement infructueux dont les propos ne suscitent en général rien d'autre qu'un haussement de sourcil furtif, avant de passer à autre chose. Et donc, sa tentative ratée de se rendre intéressant en traitant Nadine Morano de "conne" et de "salope" devrait recevoir pour seul traitement le mépris le plus intégral, quoi que l'on pense de l'ex pensionnaire du gouvernement précédent.

Oui mais voilà, Mme Morano a choisi de traîner M. Bedos devant les tribunaux pour ces propos. La question qui se pose est donc de savoir si sa plainte, dans un pays où le droit serait bien fait, serait recevable.

Notez bien que je ne me hasarderai pas à dire ce que fera le juge dans cette France dont le droit en général, et celui de la libre expression en particulier, est devenu plus illisible qu'un discours de François Hollande gravé en continu sur un nid de tagliatelles sauce tomate. Je me bornerai à répondre à la question du droit tel qu'il devrait être, de mon point de vue.

La question posée en droit n'est pas de savoir, comme on le lit parfois, si M. Bedos est drôle, spirituel, ou nul, ni de savoir s'il arrive à la cheville ou à la voûte plantaire de Pierre Desproges. Ni de savoir si le fait de traiter une ancienne ministre dont il ne partage pas les opinions politiques de "conne" ou de "salope" est un attentat contre la dignité de toutes les femmes du monde.

La question est de savoir jusqu'où va la liberté d'expression de M. Guy Bedos et quelles sont ses limites, autrement dit, à partir de quel moment ses propos doivent pouvoir faire l'objet de réparations civiles, ou de poursuites pénales. Des traités de droit entiers ont été écrits sur la question. La liberté d'expression ne peut évidemment pas être totale: je ne peux pas publiquement appeler les gens qui aiment mes délires facebookiens à commettre des meurtres, où affirmer sans preuve que le président du Kafiristan du sud est un corrompu qui possède 5 millions d'Euros sur un compte dans une banque au Kafiristan du nord.

Pas question pour moi de réécrire le droit ici, vous pensez bien. Je me contenterai de quelques réflexions de base. La question posée est celle du préjudice subi par Madame Morano. Hormis son amour propre, est elle moindrement impactée négativement par les propos de M. Bedos ? A l'évidence, non. Bien sûr, recevoir des noms d'oiseaux n'est pas agréable, mais enfin, les incontinences pathétiques de M. Bedos ne lui coûteront ni argent, ni voix, ni pertes d'amitiés, ni quoi que ce soit de tangible.

Ma réponse aurait été différente si M. Bedos, pris de folie, s'était mis à insulter une parfaite inconnue qui n'a rien demandé à personne: les anonymes ont aussi le droit qu'on leur fiche la paix. Mais toute personne s'exprimant publiquement sur quelque sujet que ce soit doit s'attendre à pouvoir être critiquée, parfois avec talent, et parfois par Guy Bedos.

En contrepartie, le Droit de Mme Morano de répondre à M. Bedos avec toute l'ironie mordante, la finesse spirituelle et les flèches du parthe dont on sait capables les attachés parlementaires que nos impôts lui prodiguent doit lui aussi être total.

Bref, l'expression doit être libre dans les limites du respect des droits fondamentaux d'autrui. Mais le droit à l'amour propre des personnalités publiques n'entre pas dans ces limites là.

Tout cela pour dire que si je trouve Guy Bedos décidément pitoyable, je trouverais bien plus grave que la justice donne une suite favorable à la plainte de Mme Morano. Car si les droits à l'incommensurable médiocrité et à l'insondable bêtise de M. Guy Bedos sont protégés, alors votre liberté d'expression l'est aussi.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,1 (15 votes)
>> Article suivant
Vincent Bénard, ingénieur et auteur, est Président de l’institut Hayek (Bruxelles, www.fahayek.org) et Senior Fellow de Turgot (Paris, www.turgot.org).
Voir son site webFaire une donation
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
La liberté d'expression en France est sérieusement menacée.
Il semblerait même que le délit d'opinion soit redevenu très tendance chez nos zélites.
Exemples: ce monsieur qui a ouvert un site et circule en voiture marquée de "Hollande-demission". Arrêté!
Des citoyens qui circulent en bonnet rouge lors du 11 novembre. Arrêtés.
Les arrestations massives de la manif pour tous.

La voilà la France des droits de l'Homme en 2013.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"l' expression doit être libre"

ah bon !? chouette !!, alors, profitons en :

BEDOS est une GROSSE MERDE !!

point.

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
j'ai pas eu le temps de l'écrire que vous aviez déjà dégainé !

Pour info, le BEDOS il fait moins le malin avec sa grande gueule en Corse.
Lors d'une interview avec quelques personnes autour d'une table, il a sorti une de ses pitoyables vannes de trou du cul, le silence et regard qui a suivi dans l'assemblée, l'a scotché.
Un intervenant l'a pris calmement à parti, sans grossièreté avec la menace sous-jacente propre aux taiseux qui tiennent leurs promesses de menaces.
Cette merde s'est liquéfiée en se répandant en excuses !!!!!
Un grand moment !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Con ça passe sans problème, mais pour une femme, se faire traiter de salope, ça pique un peu les oreilles.

Que bedos, le hass been soit vieux ou non, si on se sent blaissé par une insulte "médiatisée", il est normal d'avoir le droit de se défendre, et en l'occurence ne pas se rabaisser à insulter soit même cette personne mais à lui fouttre un procès comme il ce doit, histoire qu'au minium il y perde quelques billets.

Ne mélangeons pas liberté d'expression et liberté d'insulter à tout va, les insultes blaissent et il est normal de pouvoir se défendre, sont vraiment cons ceux qui ne saisissent pas cela :P
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Electra,

Je suis plutôt d'accord avec vous.

Je pense qu'on a le droit de critiquer, de traiter de "con" ses décisions, de dénoncer sa politique, etc., mais utiliser le mot "salope" s'adresse plus particulièrement à la "femme" qu'elle est plutôt qu'à son statut de femme politique. Je peux donc comprendre que cela lui ait causé une blessure d'amour propre car c'est une expression dégradante et sexiste.

En outre, je ne vois pas pourquoi, selon certains intervenants ici, une blessure d'amour propre aurait moins d'importance qu'un préjudice matériel, par exemple et en mériterait, dès lors, de ne pas être défendu. Parfois, une blessure d'amour propre peut être plus durement ressentie et faire plus de mal ou de dégâts qu'un simple vol. Généralement, quand on fait les frais d'un escroc, c'est plus la blessure d'amour propre qui pose problème que le vol en lui-même et là, pas de problème, tout le monde est d'avis qu'on doit s'en défendre.

Par contre, je pense qu'à la place de Madame Moreno, plutôt que de lui coller un procès et engraisser encore le système (frais d'avocats, frais de justice), je pense que j'aurais été le trouver pour le gifler violemment devant témoin et sans lui dire un mot. Il aurait très bien compris pourquoi et là, il aurait été vexé.

Ou alors, j'aurais appris à surmonter ma blessure pour ne pas réagir aux propos de Bedos. Ce faisant, elle s'en serait sortie avec plus de dignité me semble-t-il et, surtout, on n'en n'aurait pas fait tout un fromage donc moins de publicité... pour Bedos.

Cela dit, ce n'est pas donné à tout le monde de savoir dompter ses sentiments négatifs et de passer à autre chose, il faut avoir une certaine expérience dans la lutte "intérieure" et avoir décidé de qui on veut être pour agir dans ce sens... ;-)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Bedos a toujours fait dans la grossièreté et une finesse digne des alcolos du bal du samedi soir. Ce n'est pas à 80 balais qu'on va le changer. Il utilise le mot "salope" comme on dit "putain con" dans le sud ouest !
Madame Morano s'est montrée d'une nullité sans faille en saisissant la justice.
Pitoyable, d'un côté comme de l'autre.
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
Si on a le droit de considérer que Guy Bedos n'a pas fait dans la finesse au sujet de Madame Morano,je suis tout à fait d'accord avec Monsieur Bénard.Guy Bedos doit avoir le droit de sortir des propos grossiers,ils m'apparaissent comme tels, au sujet d'une femme politique!En dehors de cette blessure d'amour-propre,Madame Morano n'a rien subi.

Je pense que le sort qu'elle aurait du réserver à la saillie de Guy Bedos,c'était le mépris!La suite judiciaire va faire de la publicité à Guy Bedos.Celui-ci se fiche d'une amende de 500 euros comme de l'an 40!

Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
meuh voyons ! voyons !!
vous n' allez quand même pas oser critiquer le grand Bedos, ce fer de lance de l' intelligentsia de gôooooche...
vous ne voulez quand même pas être catalogué d' obtus extrémiste de droite au front bas...
quand même, c' est si beau, si grand, si généreux la gôoooche !! ( avec l' argent des autres )

et puis maintenant, comble de la réjouissance, a aussi droit à fifils Bedos ( tout le portrait de son papa )
Evaluer :   6  3Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
j'ai pas eu le temps de l'écrire que vous aviez déjà dégainé ! Pour info, le BEDOS il fait moins le malin avec sa grande gueule en Corse. Lors d'une interview avec quelques personnes autour d'une table, il a sorti une de ses pitoyables vannes de trou du  Lire la suite
Noumounke - 15/11/2013 à 10:20 GMT
Note :  2  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX