Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Prise de contrôle d’Alstom par Siemens : les mensonges d’Emmanuel Macron éclatent au grand jour ! Nicolas Dupont-Aignan

IMG Auteur
Publié le 26 septembre 2017
677 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 11 votes, 5/5 ) , 25 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
25
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

A partir du mardi 26 septembre 2017, l’un des derniers fleurons de l’industrie française ne nous appartiendra plus et les 31 000 salariés d’Alstom seront sous pavillon étranger.

A partir de mardi, le TGV sera allemand.

D’après le journal Le Monde et la direction d’Alstom, une opération financière de chassé-croisé aura lieu à partir de mardi prochain entre Alstom et Siemens.

Au terme de cet invraisemblable manœuvre opérée dans le plus grand secret, comme jadis le pillage des activités énergétiques françaises par l’américain General Electric, Siemens contrôlera de facto le capital d’Alstom avec un part allant de 45 à 50%. Siemens a déjà indiqué qu’il serait majoritaire d’après Reuters.

Lors de la Présidentielle, J’avais été le seul candidat à démontrer que M. Macron avait menti sur toute l’affaire Alstom et en particulier la pérennité d’Alstom Transport. J’avais même annoncé que ce mensonge serait découvert après les élections sénatoriales !

Quels sont ces faits ? Lors du saccage d’Alstom, le Ministre de l’Economie Emmanuel Macron avait pris des engagements très clairs qui se sont avérées des mensonges :

1) L’Etat s’engageait à exercer une option d’achat sur 20% des 28% actions d’Alstom contrôlées par Bouygues. Emmanuel Macron affirmait même que « L’Etat exercera cette option d’achat (…) au côté d’Alstom Transport (…) pour peser ». En réalité l’Etat n’a jamais exercé cette option d’achat. Bouygues prête à Bercy une part d’actions. Ce prêt finit en…octobre 2017 ! Une illusion pour gagner les élections

2) Emmanuel Macron avait prétendu que les 12,35 €milliards de la vente à GE permettraient à Alstom Transport d’investir pour se consolider. En réalité, après de multiples péripéties et le montant ahurissant des dividendes versés, il ne restait pratiquement rien à la trésorerie  pour qu’Alstom grandisse !

Le PDG de Siemens, Joe Kaeser a fait d’ailleurs part dès 2015 au Figaro de son analyse sur Alstom Transport « vouée à devenir une entreprise relativement petite, devant lutter pour rester compétitive sur un marché soumis à un processus de consolidation rapide ». Autrement dit, Alstom Transport était dès sa naissance voué à être rachetée par Siemens, Bombardier ou par le nouveau champion chinois CCRC !

La dernière étape de ce scandale d’Etat est déjà prévisible : Emmanuel Macron va nous vendre un Airbus du train ! Qui pourrait s’opposer à un tel projet qui, sur le papier, pourrait séduire les Français.

Chiche M. Macron ? Le modèle d’Airbus est fondé sur un pacte d’actionnaires relativement équilibré : les intérêts Français et Allemands sont strictement paritaires, à savoir aujourd’hui 11,1% des actions chacun ; nul ne peut contrôler plus de 15%.

On se demande bien quel est le rapport avec le projet d’Emmanuel Macron d ‘offrir sur un plateau plus de 50% des actions d’Alstom à Siemens !

Ainsi après avoir menti en Anglais, M. Macron va mentir en Allemand. Ce projet est en réalité un nouveau pillage car Alstom vaut plus que Siemens ! Son carnet de commande est plein et ses technologies meilleures. C’est si vrai que dans son contreprojet face à GE, Siemens avait proposé de céder aux Français ses activités ferroviaires, confirmant de facto le peu de valeur stratégique qu’elles avaient au regard des atouts français.

Si M. Macron voulait défendre les intérêts de la France il exigerait que ce soit Alstom qui soit l’actionnaire de référence du nouvel ensemble !

Le fait que M. Poupart-Lafarge reste aux commandes après la prise de contrôle de Siemens est une mauvaise plaisanterie quand on connaît son sens du patriotisme. Il vient encore de mépriser les français qui financent Alstom depuis des décennies en gardant secrètes ces manoeuvres tout en préservant ses intérêts personnels !

Alstom est par ailleurs conseillé par la banque Rothschild, confirmant le conflit d’intérêt permanent avec l’entreprise qui a rendu M. Macron millionnaire et chez qui le président avait toujours des intérêts financiers lors de sa déclaration de patrimoine présidentielle.

Il est donc grand temps que le Parlement crée un Commission D’Enquête Parlementaire  ce que je demande depuis 2014 avec d’autres collègues députés comme Jacques Myard ou Daniel Fasquelle.

Nicolas Dupont-Aignan, Député
Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (11 votes)
>> Article suivant
"A force de tout voir on finit par tout supporter… A force de tout supporter on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer on finit par tout accepter… A force de tout accepter on finit par tout approuver !" Saint Augustin (354-430)/
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
ACHTUNG ! BUFFET ACCUMULE DE L'ARGENT :

http://la-chronique-agora.com/buffett-risque/
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Qui se souvient de la disparition de Pechiney ?
Le canadien Alcan reprend seul le suisse Algroup en 2001 et tente en juillet 2003 une OPA hostile sur Pechiney. En situation financière fragile, Pechiney ne peut résister et se fait absorber pour 4 milliards d'euros. Pour se conformer aux clauses de non-concurrence, Alcan se sépare de certaines de ses activités.
On nous raconta que le siège restait à Paris ! Bidone !
Quant à Alstom, démantelé pièce par pièce, avez vous remarqué ceci ? En 1998, Alsthom achète à la famille De Dietrich plus des deux tiers des actions de De Dietrich Ferroviaire située à Reichshoffen en Alsace, ce qui donne naissance à Alstom DDF. En 1998, Alsthom perd son H et descend aux enfers...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Et Pechiney St Jean de Maurienne !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Tous ceux qui ont voulu attirer l'attention sur "le coup d'état médiatique" en faveur de Macron, tentaient vainement de mettre en lumière l'alliance cachée entre Macron et Attali - tout le programme pro-européen est annoncé dans les interventions d'Attali et notamment dans son discours à HEC il y a quelques années.
Je pensais qu'il aurait la patience de mettre en place les mesures prioritaires pour sortir la France de son impuissance économique, mais il préfère accélérer son programme de fusion avec l'Allemagne quitte à
sacrifier sans concertation ni contradiction les 31.000 salariés d'Alstom. Macron est au service d'une idéologie qui peut se révéler désastreuse pour la France - la naïveté, l'insouciance, et l'excès de confiance
nous ont fait capituler - demain nous serons seuls et ridiculisés.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
C'est bien la preuve (encore une) que Macron est un président liquidateur. Et pas seulement d'Alsthom, mais de la France !

Sa promotion actuelle d'un renforcement des pouvoirs Européens va incontestablement vers une liquidation des états nations Européens.

Etait-il difficile de comprendre cela avant l'élection ? Non ! Pourtant, c'est passé au dessus de la tête des Français. Comme d'habitude !
Evaluer :   11  0Note :   11
EmailPermalink
tout a fait d accord le dépeçage de la france est en cours tout sera vendu par un vendu a des capitaux etranger , dans 5 ans il ne restera plus rien
la france macronisée sera un champ de ruine pire que la grece , les francais sont endormis le reveil sera tres douloureux mais ce sera trop tard
en votant pour un banquier il ne fallait pas s attendre a autre chose
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Céder du capital quand on est surendetté est parfois incontournable. Encore faut-il au préalable avoir équilibré ses comptes d'exploitation (ici la balance commerciale et les budgets publics) sans quoi c'est un feu de paille.

Dans un dessin de Faizan, Marianne reprochait à Mitterrand d'avoir vendu les roues de leur voiture pour lui payer un peu d'essence.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Il faut comprendre que l’état français détient 20% des droits de vote, mais 20% des actions empruntés à Bouygues. Il y a deux échéances :
La première est le 4 octobre. À cette date, l’État a la possibilité d’acheter 20% des titres Alstom au prix unitaire de 35 euros. Ce qui compte tenu du cours actuel (33 euros) serait un non-sens susceptible d’être reproché à l’État.
Seconde échéance: le 17 octobre. À cette date, la manne publique peut lever les titres sur la base de la moyenne des 60 dernières séances + un discount de 2% mais pour un total de 15% des titres. Pour ce faire, l’état n’aurait d’autre choix d’emprunter.
Alstom est de moins en moins capable d’affronter la concurrence asiatique venant du géant chinois La China Railway Rolling Stock Group, elle-même créée de la fusion de deux entreprises chinoises et Hitachi, fabricant du célèbre Shinkansen (pionnier des trains à grande vitesse depuis 1964 et concurrent japonais du TGV). Le potentiel de croissance du ferroviaire est surtout chez les pays émergeants où les chinois sont très agressifs.
NDA a de bonnes raisons de s’inquiéter, mais il reste qu’Alstom n’a d’autre choix que de chercher un partenariat. Personnellement, je ne suis pas très chaud à l’utilisation de fonds publiques, mais il reste que l’état peut exiger des garantis.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ glanduron
Corps électoral : 46 millions.
Abstentions = 16 millions, MLP = 10 millions. Total = 26 millions.
Si on enlève les gens qui ont voté Macron pour faire barrage à MLP, notre président est largement minoritaire. Mais les lois électorales sont ce qu'elles sont. Beaucoup de Français n'étaient pas dupes.
Les médias ont fait le job, Macron va finir de liquider le pays. Les utopistes de tout poil ont toujours fait le malheur des nations qu'ils ont gouvernées. 2022 sera pire que 2017 et pourtant on pensait avoir touché le fond!
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
@ merisier,

Pendant la campagne, j'ai passé pas mal de temps à expliquer à des Français abstentionnistes qu'en réalité ils votaient Macron.

Peine perdue !

Je crois que vous avez raison. 2022 va être pire que 2017. Dire cela n'a d'ailleurs pas grand chose à voir avec l'élection présidentielle. La France, déjà en ruine, le sera encore plus dans 5 ans. Comme nous avons déjà dépassé le stade du "réversible" nous courrons à une faillite certaine. Macron le sait bien...

A quoi sert il, donc ?

Il est probable qu'il va permettre l'évasion de ceux qui ont des fortunes non immobilières. Vous venez de le voir avec la réforme de l'ISF qui va épargner les fortunes financières. Cet impôt stupide ne concernera plus, à l'avenir, que les détenteurs de patrimoines immobiliers...

Dans le même ordre d'idée, il est probable que l'EXIT TAX passera à la trappe.
Ainsi, les candidats au départ n'auront plus aucune excuse pour ne pas faire leurs valises...

http://www.contribuables.org/2017/02/quen-est-il-du-programme-fiscal-demmanuel-macron/

La conclusion de tout ceci est que Macron vous incite à quitter la France. Et puisqu'il vous susurre à l'oreille "Barrez vous vite, ça va chauffer", qu'attendez vous pour le faire ? Franchement, il n'y a pas à hésiter !
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Ben oui!!!
Je suis convaincu que la France a loupé le coche avec le Pen père au second tour en 2002. Puis Chirac, Sarko et Hollande ont fini de creuser le trou, Macron le refermera sur la dépouille de la France. Perso, maintenant, nous avons fait le choix de rester, on ne quittera pas le pédalo, question d'âge et de santé. Il y a 20 ans on l'aurait fait, on avait abordé le sujet...
Par contre notre gamin de 15 ans voit bien les incohérence du pays à travers sa scolarité. Chez nous pas de télé (on vit très bien sans!) et pas de grands discours fumeux. L'année dernière, pour une fois, il a fait l'expérience d'une classe où il y avait des maghrébins et des cours d'éducation physique mixte où l'on joue au foot avec des filles, évolution oblige... Il n'est pas encore dans la ligne de pensée des tarlouzes qui nous dirigent et a parfaitement eu conscience de ce qu'il fallait répondre pour être dans les clous et décrocher son brevet.
J'ai par ailleurs scanné les épreuves du brevet pour les envoyer à une cousine de ma génération qui a été sidérée par l'orientation de certaines questions...
Comme dirait H16 à la fin de ses chronique: "ce pays est foutu!"
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Sans manquer de respect à qui que ce soit, ce n'est pas vraiment un choix.
Beaucoup vont rester parce qu'ils ne peuvent pas faire autrement...

Mais, ce qui se profile est une situation similaire à celle de la Grèce. Pour être concret, cela signifie une forte baisse des pensions de retraite, un recul très important dans la protection sociale, des prélèvements en forte hausse, des libertés réduites...

Ajoutez à cela qu'un haircut sur les comptes bancaires et l'assurance-vie est probable.

Ca va saigner !

Notez bien que si la racaille politique avait été contrainte à des budgets à l'équilibre (par la constitution, par exemple), nous n'en serions pas là. Je veux dire par là que la sortie de route était facile à éviter, mais qu'elle a été volontairement organisée...

Et je n'ai pas de mots assez durs pour qualifier ces traites qui se prétendent gouvernants, et qui sont en réalité des fossoyeurs.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
La constitution n'a que le pouvoir qu'on lui concède. Dès les premières années elle a été piétinée (accords d'Évian par ex.) et continue de l'être (séparation des pouvoirs par ex.)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
J'en conviens. Et c'est bien là le problème !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Comment cela pourrait-il en être autrement ?
Elle n'est pas une personne physique.
Et vient un jour où on l'a modifie ou l'abroge, pour plaire ou pour servir une ou des personnes physiques.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ glanduron
Une république ne peut effectivement tenir debout que grâce à une constitution.
Cependant, il ne faut pas oublier cet adage populaire dont vous m'accorderez qu'il vole assez bas, mais est cependant très significatif des réalités: "La république est une p**** et chacun la b**** à sa façon!"
Bref, y'en a qui sont très fort dans cet exercice...
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Le personnel politique n'a aucune loyauté envers le pays et ses citoyens. Il serait plutôt devenu expert en contournement des volontés du peuple.

Et cela ne date pas d'hier... Mais les Français continue encore et toujours à élire les mêmes.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
En république, le pouvoir est un dérivé des flux d'argent.
Comment imaginer que les politiciens craignent et obéissent à ceux qui n'ont que des allocations pour survivre ?
"La main qui donne est au dessus de celle qui reçoit"
Et quand on cumule 43 ans de déficit, au sommet du pouvoir il n'y a pas la loi (fondamentale) mais le banquier souverain.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Le pouvoir est un dérivé des flux médiatiques et donc des flux d'argent. C'est largement démontré !

Justement, c'est le drame de la France que d'élire des hommes qui n'accordent pas la priorité au pays et à sa souveraineté.

De façon très transparente, à mesure que la dette augmentait, les générations politiques successives depuis Giscard/Mitterrand, ont placé progressivement le pays sous la dictature discrète de ses créanciers.

Cela reste relativement indolore pour le citoyen. Il croit encore que son sort n'est pas lié à celui du pays... Grave erreur !

Le réveil va être particulièrement douloureux. Lorsque la crise de la dette Française va éclater la direction du pays sera transmise à une Troïka, comme en Grèce.

Et là, l'ambiance ne sera plus à la dérive des comptes et à l'immobilisme. Tout ce qui dépasse sera élagué à coups de serpes. Ca va saigner...

Voilà qui donne quelques bons arguments à Florent Pagny de ne pas résider en France... A contrario, le choix du Portugal ne me paraît pas forcément judicieux sur le long terme. Peut-être n'y restera-t-il pas bien longtemps ?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Le pouvoir est un dérivé des flux médiatiques"

Justement non. Le vrai pouvoir est tellement peu médiatisé que des millions de naïfs ne savent ni le nommer ni le situer.
Mais si ! L'élection de Macron a été obtenue par un intense pilonnage médiatique.
Et peu importe que ledit Macron ne soit que l'employé zélé d'un pouvoir non médiatisé.

Vous ne pouvez pas nier que l'emploi de moyens médiatiques importants permet pratiquement de faire élire n'importe qui, et, par conséquent, de s'emparer du pouvoir.

Et croyez moi, je suis loin d'être un naïf...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Les médias peuvent faire élire n'importe quel tocard ou pingouin. Et si le Pouvoir laisse faire, c'est qu'il n'a rien à y craindre. Macron n'a pas d'autre pouvoir que celui de nuisance. Il est là pour occuper l'espace et diriger l'orchestre, pas pour écrire la musique ! D'ailleurs s'il fait bien jouer sans jamais chercher à plaire, il sera richement récompensé et pourra faire carrière lucrative APRÈS la fin de ce mandat provisoire et probatoire.
Vous touchez au point essentiel. Avant, il n'y avait rien au dessus des nations, à part Dieu, peut-être...

Aujourd'hui, il existe des pouvoirs supranationaux, et c'est précisément pour cette raison que les nations sont en grand danger.

Macron est un liquidateur, mandaté par ces pouvoirs supranationaux...

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ merisier,

C'est exact ! La forfaiture, introduite dans notre code pénal en 1810, a été abrogée le 1 mars 1994 (bien avant le mandat de Sarko, donc)...

Il est vrai qu'avec Mitterrand à l'Elysée pendant deux septenats, il fallait impérativement le faire.

L'homme a à son actif un nombre de forfaitures absolument impressionnant !!!

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006166081&cidTexte=LEGITEXT000006071029&dateTexte=19940228
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
De toutes façons le crime de haute trahison a été n'existe plus depuis que Sarkozy l'a fait "disparaître".
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Vous touchez au point essentiel. Avant, il n'y avait rien au dessus des nations, à part Dieu, peut-être... Aujourd'hui, il existe des pouvoirs supranationaux, et c'est précisément pour cette raison que les nations sont en grand danger. Macron est un li  Lire la suite
glanduron - 30/09/2017 à 18:12 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Démondialisation. Comment Trump vient de tuer l’OMC !
12 déc.Saphir
La mondialisation c'est avant tout le dollar comme monnaie de réserve et son extraterritorialité, je n'ai ni vu ni entendu Trump tenter d'y changer...
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.1
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron0
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W2
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX