Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Qu’est-ce qu’un système d’étalon or ?

IMG Auteur
New World Economics
Extrait des Archives : publié le 25 février 2015
1148 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or

 

Qu’est-ce qu’un système d’étalon or ? Puisque les Etats-Unis ont vécu sous un système d’étalon or pendant longtemps, de 1789 à 1971, nous pourrions penser qu’une réponse simple puisse être apportée à cette question basique. Mais la plupart des gens – et, tristement, certains experts – ne savent pas comment l’aborder.

La réponse est simple : un système d'étalon or est un système sous lequel l'or est l'étalon de valeur. Il s’agit d’un lien de valeur. La valeur de l’or a une certaine parité avec l’or, comme par exemple 20,67 ou 35 dollars par once. Il s’agit de la même règle de base que celle utilisée aujourd’hui par un groupe composé d'au moins 25 pays, qui rattachent tous la valeur de leur devise à l'euro. Le meilleur moyen de le faire est d’établir un système dit de caisse d’émission, comme celui établi en Bulgarie, ou par les huit pays africains qui utilisent le franc CFA.

Il s’agit là d’étalons euro. La seule différence de base entre un étalon euro et un étalon or est qu’un étalon or utilise l’or comme étalon de valeur, et non l’euro. Au vu des récentes acrobaties de la Banque centrale européenne pour prévenir l’arrivée d’une vague de défauts souverains en Europe, utiliser l’or comme étalon de valeur plutôt que l’euro pourrait bientôt paraître bien plus judicieux pour ces pays.

Ces pays ont également décidé qu’utiliser un étalon de valeur externe, comme l’euro, est bien plus justifié que de laisser un bureaucrate monétaire opérer une devise flottante domestique indépendante.

C’est à peu près tout ce qu’il y a à en dire.

Malheureusement, bien trop d'avocats de l’étalon or et d’autres individus vaguement libertaires semblent vouloir combiner cette notion de base à toutes sortes d’autres idées qui ne sont pas vraiment liées. C’est ce que j’appelle ne « rien laisser derrière » - assembler tous ses chevaux de bataille dans une seule écurie. Bien que ces notions puissent valoir d’être étudiées, elles rendent les discours monétaires plus complexes que nécessaire. Cette confusion est inévitablement accompagnée par une confusion mentale équivalente chez ceux qui y prêtent attention. C’est pourquoi tout le monde semble éternellement confus.

Si un auteur est confus, imaginez ce qu’il en est de son lecteur.

Penchons-nous sur certains points.

Solde des balances publiques. Un étalon or n’a pas de relation directe avec les finances d’un gouvernement. Il n’est rien de plus qu’un étalon de valeur !

Balance commerciale. Les systèmes d’étalon or ne sont pas directement liés aux flux de capitaux internationaux, aussi connus sous le nom de déséquilibres commerciaux. Bien que certains pays puissent enregistrer d’importants flux de capital sous un étalon or, comme c’était le cas d’une majorité de pays d’Europe avant 1914, il est aussi possible d’avoir une monnaie garantie par l’or sans flux de capitaux internationaux, comme nous avons pu le voir avec la Russie soviétique et la Chine communiste dans les années 1950 et 60.

Pièces d'or. Certaines personnes n'aiment pas les billets de banque. L’Histoire des Etats-Unis en est truffée. Thomas Jefferson, par exemple, n’aimait pas les banquiers internationaux. En revanche, au XIXe siècle, les billets de banques ont commencé à être utilisés pour finaliser une majorité de transactions. Il est possible d’avoir un étalon or sans pièces d’or, comme ce fût le cas aux Etats-Unis entre 1950 et 1960. Mais nous y reviendrons plus tard.

Système bancaire de réserve fractionnaire. Malgré le ton sinistre qu’ont ces termes, ils ne signifient rien de plus que système bancaire, selon la définition qui lui a été donnée en Europe et dans d’autres régions du monde depuis déjà 500 ans. Depuis la Renaissance. Il a bien évidemment causé un certain nombre de problèmes à l’époque, et continue d’en poser aujourd’hui. Il serait peut-être préférable d’utiliser un autre système. Mais puisque les cinq siècles qui se sont écoulés depuis la Renaissance coïncident également avec l’utilisation d’une monnaie basée sur l’or, au sein des centres financiers du monde, one ne voit pas les choses de la même manière.

Systèmes de réserves d’or pures ou « à 100% ». Il existe différentes manières d’établir un étalon or. Le recours à une réserve d’or à 100% est une option, bien qu’elle n’ait pas été très populaire au cours de ces trois derniers siècles. Au cours des 182 années que les Etats-Unis ont passées sous un étalon or, ce système n’a jamais été utilisé.

Systèmes d’étalon de change or ou de réserve de devises. Ces termes dénotent un arrangement qui implique le rattachement d’une devise à une devise de réserve internationale comme la livre britannique ou le dollar, elle-même liée à l’or, plutôt que l’utilisation de l’or comme étalon de valeur. C’était une pratique commune dans les années 1870-1970. Ce système fonctionne assez bien en pratique, bien qu’il présente quelques problèmes et devrait peut-être être évité. Mais je ne m’y pencherai pas aujourd’hui.

Absence de banques centrales. Le modèle de banques centrales du XIXe siècle était celui de la Banque d’Angleterre, qui a adhéré au principe de l’étalon or pendant deux siècles. L’imitation de la Banque d’Angleterre par les pays du monde au XIXe siècle a donné naissance à un arrangement aujourd’hui connu sous le nom d’ère classique de l’étalon or, qui s’est étalé de 1870 à 1914. Les banques centrales et l’étalon or étaient autrefois liés.

Le terme de banque centrale a un certain nombre d'implications. L'une d’elles est un monopole monétaire, qui est très différent du système bancaire « libre » d’émetteurs multiples que les Etats-Unis ont embrassés au XIXe siècle. Certains ont blâmé l’usage excessif des ateliers de frappe pendant la première guerre mondiale sur ce monopole monétaire, qui nous a entraînés dans trois décennies de chaos monétaire jusqu’aux accords de Bretton Woods de 1944. Il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles éviter un monopole monétaire – mais elles n’ont rien à voir avec le choix d’un étalon de valeur.

Génération de crédit. La génération de crédit n’est rien de plus qu’un ensemble d’accords passés entre des individus – entre les emprunteurs et les prêteurs. Elle n’est pas directement liée à la monnaie. Les gens établissent des accords de crédit sous un étalon or comme sous un étalon euro, ou comme sous une devise flottante indépendante. Les conditions de crédit peuvent être influencées par les conditions monétaires, mais c’est aussi le cas de tout le reste – c’est pourquoi la monnaie est si importante. Un système d’étalon or n’est rien de plus qu’un système qui utilise l’or comme étalon de valeur. C’est aussi simple que ça.

Tous ces sujets valent d’être discutés, et font l’objet de différences d’opinion. Mais pour la plupart, ils ne sont pas liés à la question de savoir si un étalon or serait ou non préférable.

 

Les devises sont très simples à comprendre. Peut-être nécessitent-elles une petite dose d’expérience. Mais ne compliquons pas les choses en essayant de débattre tous les sujets en même temps.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Nathan Lewis est l'auteur de Gold: the Once and Future Money, publié par Agora Publishing et J Wiley. Il est le directeur de Kiku Capital Management.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX