Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Qu'est-ce qui explosera ensuite? (1) les économies d'exploitation de ressources

IMG Auteur
Publié le 19 octobre 2015
468 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 3 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

La Grande récession et les années qui ont suivi ont représenté une période idéale pour les pays qui avaient des ressources naturelles à vendre. Les Etats-Unis, l’Europe et le Japon ont enregistré des records de déficit et réduit leurs taux d’intérêt jusqu’à plus ou moins zéro pourcent, pour faire fuir le capital d’investissement vers les projets miniers et énergétiques du monde. La Chine a quant à elle emprunté 15 trillions de dollars pour développer ses infrastructures.

La conséquence en a été une demande robuste et une forte hausse des prix des matières premières comme le cuivre, le pétrole et le minerai de fer. Le capital a déferlé sur le Brésil, le Canada, l’Australie et les autres pays producteurs. Beaucoup pensaient que ces pays étaient bien gérés et destinés à un lendemain toujours meilleur, ce qui a poussé les investisseurs locaux à emprunter des dollars à bas prix pour investir sur des mines, des usines et des obligations gouvernementales domestiques aux taux attrayants. L’heure était aux marges bien grasses. 

Et puis il s’est trouvé que la dette accumulée par les économies consommatrices de ressources a généré un courant contraire que personne n’a pu surmonter. Les constructions chinoises ont pris fin, et le monde développé n’est pas parvenu à atteindre la vitesse d’évasion. Le dollar a flambé et les marchandises ont plongé. Le pétrole a perdu 21% rien que ces six dernières semaines, et le Bloomberg Commodity Index est désormais 42% inférieur à son récent record.

Pour vous rendre compte de ce que cela signifie, imaginez que vous soyez le Brésil. Quand tout allait bien, vos exportations de pétrole, de fer et de pousses de soja ont créé sur votre territoire une génération de millionnaires, et permis à votre gouvernement d’équilibrer son budget. Vos dirigeants ont accru leurs dépenses, et vos entrepreneurs ont emprunté ce qui semble aujourd’hui être des quantités monstres de dollars.

Et voilà qu’aujourd’hui, votre devise, le réal, est en baisse.

24hGold - Qu'est-ce qui explos...

Alors que vos taux d’intérêt grimpent :

24hGold - Qu'est-ce qui explos...

Vous vous retrouvez donc avec, entre autres, une tonne de prêts en dollars qui devront bientôt faire l’objet de défauts ; une baisse de vos recettes fiscales qui nécessitera bientôt une réduction des dépenses gouvernementales et/ou une baisse des impôts – et le moment ne pourrait pas être plus mal choisi ; et des centaines de mines et usines qui ne génèrent plus suffisamment de flux de trésorerie pour couvrir leurs coûts.

Des variations du même scénario se développent aux quatre coins du monde des ressources. En fonction des pays, une crise a déjà commencé (Argentine et Venezuela), ou commencera en 2016 (tous les autres, ou presque).

A condition bien sûr que la situation se stabilise. Si les prix des marchandises continuaient de baisser ou que le dollar continuait de grimper, cette crise se transformerait bien vite en chaos.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Argentine | Australie | Brésil | Canada | Chine | Etats-unis | Japon | Venezuela | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Argentine | Australie | Brésil | Canada | Chine | Etats-unis | Japon | Venezuela | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (3 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX