Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Réouvrez la monnaie à l’or ! IV – Le problème de la frappe gratuite de l’or

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 03 février 2011
692 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 6 votes, 3,2/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or




Dans un monde où le système monétaire est exclusivement numérique, la monétisation gratuite de l’or reviendrait à la création de pièces pouvant ou non être dotées d’une valeur nominale.


L’atelier de frappe monétaire des Etats-Unis a mis en place la création de pièces d’or ayant une valeur nominale si basse qu’elle s’en trouve sans intérêt et en voit son utilisation limitée dans les échanges directs entre individus.


Si la frappe de monnaie était ouverte à la monétisation gratuite, la compagnie minière délivrant l’or physique se trouverait dans la même position que celle délivrant de l’argent physique : ‘Que vais-je maintenant faire de ces pièces ? Et qui en voudrait ?’. Le marché des pièces d’or est servi de manière satisfaisante par la monétisation actuelle. Il n’y a pas de rareté de la pièce d’or, puisque celle-ci est déjà disponible sur le marché. La compagnie minière n’éprouve donc pas le besoin de se charger de cette monétisation, et dispose de son or par d’autres moyens.


Dans la mesure où leur valeur nominale ne reflète pas la réalité, les pièces d’or ne sont que difficilement utilisables dans le commerce. S’en procurer n’est que pure spéculation – bien qu’elle soit juste et sûre. Utiliser ces pièces requiers une négociation entre le vendeur et l’acheteur. Cette pièce est donc encombrante et inefficace.


L’or est une monnaie, mais il ne peut de nos jours pas être utilisé dans les affaires quotidiennes, dans la mesure où l’utiliser requiers l’établissement de ce qui ne serait en réalité qu’une activité de troc. Aujourd’hui, n’importe où dans le monde, il est impossible d’ouvrir un compte épargne à la banque afin d’y placer une pièce d’or. Certaines banques européennes vendent et achètent de l’or. Si vous voulez placer un dépôt, vous devrez en premier lieu vendre votre pièce d’or à un guichet, et grâce à la monnaie numérique obtenue pourrez ensuite déposer votre monnaie auprès d’un autre guichet.


Mon ami James Turk est l’inventeur d’un système judicieux qu’il a baptisé ‘Goldmoney’, système qui augmente l’utilité de l’or dans le commerce, mais de manière indirecte, à travers l’agence de ‘Goldmoney’.


Supposons maintenant que l’atelier de frappe des Etats-Unis produise des pièces d’or à valeur nominale réelle. Quelle serait alors cette valeur nominale ?


Une seconde de réflexion suffit pour en venir à la conclusion qu’un tel projet serait irréalisable, puisque le prix réel de l’or connait des fluctuations quotidiennes.


L’or n’est donc pas directement utilisable en tant que monnaie dans le monde d’aujourd’hui, mais reste tout de même un métal puissant.


Supposons que l’atelier de frappe des Etats-Unis crée une pièce d’une once d’or et la dote d’une valeur nominale de 1200 dollars, alors que le prix du marché est de 1000 dollars par once. Qu’en seraient les conséquences ?


Il n’en naîtrait pas une pièce d’or surévaluée en termes de dollars numériques actuels, mais une dévaluation du dollar numérique en termes d’or! Jusqu’en 1913, le dollar contenait 1,505 gramme d’or pur. Ceci a ensuite évolué, le prix de l’once troy passant à 20,07 dollars.


De nos jours, l’or vaut environ 1000 dollars par once. Si une pièce d’or est fabriquée et dotée d’une valeur nominale de 1200 dollars, alors cela signifiera simplement que le dollar perd de sa valeur, qu’il est dévalué. Les gens achèteraient simplement cinq de ces pièces pour 6000 dollars, puis les utiliseraient pour se procurer six onces de lingot d’or. Ce que les gens recherchent avec l’or, c’est la quantité, et non la forme !


Il est donc impossible de créer une pièce d’or surévaluée.


Pour conclure, il est clair que l’ouverture de la monétisation gratuite à l’or ne peut pas se trouver être une mesure utile, puisque cela ne pourrait uniquement compléter qu’un système monétaire basé sur l’or. A chaque fois que nous mentionnons le prix de l’or, il est clair que nous vivons dans un système monétaire qui n’est pas un système d’or. Sous un système monétaire basé sur l’or, nous ne parlerions pas réellement de prix de l’or, qui se trouverait plutôt défini par la quantité de biens qu’une once d’or peut permettre d’acheter, c'est-à-dire par son pouvoir d’achat.



A suivre


Hugo Salinas Price

www.plata.com.mx/plata/



Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,2 (6 votes)
>> Article suivant
Hugo Salinas Price a écrit de nombreux livres et articles sur l'argent et combat pour réintroduire l'argent comme unité monétaire au Mexique en parallele avec la monnaie fiduciaire. Son organisation, la Mexican Civic Association Pro Silver, mène de vigoureuses campagnes de sensibilisation du public et de lobbying au parlement pour instituer l'once d'argent "Libertad" comme la monnaie Mexicaine.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX