Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

SPÉCIAL Ukraine : montée des tensions, ultimatum et déploiements de force… ! Comprendre les enjeux

IMG Auteur
Publié le 04 mars 2014
4211 mots - Temps de lecture : 10 - 16 minutes
( 60 votes, 4,6/5 ) , 66 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
66
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur
24hGold - SPÉCIAL Ukraine : mo...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

À chaque bruit de bottes où la situation risquerait de dégénérer, l’or augmente. Évidemment, pour nous autres, investisseurs long terme dans le métal, c’est une bonne nouvelle d’autant plus que grâce à la crise ukrainienne – qui est partie pour durer au moins quelques jours dans sa phase de montée des tensions, puisque nous n’avons pas encore atteint le stade dit « paroxystique » de toute crise géopolitique, et quelques semaines au mieux avant que soit trouvée une résolution entre les différents belligérants –, l’or vient de dépasser sa résistance graphique à la hausse libérant ainsi au métal jaune un fort potentiel de hausse (jusqu’à 1 780 dollars environ l’once pour la prochaine résistance graphique d’ampleur). L’or explose donc ce soir de plus de 2 % et la Bourse de Paris perd, elle, 2,66 % dans le sillage de l’ensemble des Bourses mondiales. En Russie, c’est le krach avec plus de -10 % à la Bourse de Moscou.

Hélas, il est difficile comme d’habitude de se réjouir d’une augmentation de l’or parce que, évidemment, l’or depuis 6 000 ans montre et démontre systématiquement qu’il est un baromètre de la gravité d’une situation qu’elle soit monétaire, économique ou géopolitique. Sa forte augmentation nous rappelle, s’il en était encore besoin, que la situation peut déraper à tout instant.

Contrairement à ce que l’on peut croire, ou vouloir nous faire croire, les relations internationales répondent à des mécanismes particulièrement précis et les guerres ne sont jamais le fruit du hasard mais bien les conséquences d’un enchaînement d’actes mûrement réfléchis de part et d’autre et elles répondent, comme toutes les crises, à une logique bien spécifique.

Loin de tomber dans le manichéisme de bon aloi de nos médias plutôt largement atlantistes et aimant dépeindre Vladimir Poutine comme un dictateur sanguinaire mangeur d’enfants à chaque petit déjeuner, je pense qu’il était important de vous proposer cette synthèse sur les événements en cours en Ukraine en rétablissant d’abord quelques vérités, en remettant l’ensemble dans une perspective historique et en cernant les enjeux de fond de cette histoire qui risque encore une fois de nous occuper un petit bout de temps.

La palme de la désinformation pour un article d’Arrêt sur Image !

C’est un article assez surprenant d’Arrêt sur Image. En effet, dans un article intitulé « Poutine dans un autre monde », Daniel Schneidermann y décrit un Vladimir Poutine aussi saint d’esprit que le dernier des dictateurs nord-coréen complètement fou mais dont la folie n’a jamais été aussi forte au point de déclencher un holocauste nucléaire… Voici quelques extraits.

« Poutine est dans un autre monde : c’est Merkel – elle lui a parlé trois fois au téléphone – qui a ainsi décrit à Obama l’état d’esprit du président russe, selon des confidences de l’entourage d’Obama, rapportées par le New York Times… »

C’est sûr qu’Obama et Poutine ne peuvent pas être dans le même monde dans la mesure où, tout simplement, leurs intérêts sont par nature divergents. Nous avons affaire ici à une lutte acharnée entre grandes nations autour de sujets stratégiques comme la domination mondiale, l’ordre économique, la lutte pour l’accès aux matières premières et en particulier énergétiques, ou encore la sanctuarisation des territoires nationaux.

« Ce que l’on sait, c’est que les télés russes, depuis des semaines, décrivent aux Russes une Ukraine dans laquelle les « fascistes », qui ont pris le pouvoir à Kiev, menacent les Russes en Crimée. Des mercenaires venus de Kiev seraient prêts à s’envoler vers Sebastopol, pour massacrer ces Russes de Crimée. Ainsi s’expliquerait, par exemple, l’étrange occupation des aéroports criméens, devant les caméras, à la fin de la semaine dernière, par des soldats en armes, sans signe national distinctif : il s’agissait de rassurer les Russes de Crimée.
Est-ce dans ce monde-là, dans une Russie cernée par le danger fasciste, que vit Poutine ? Jusqu’à quel point lui-même n’est-il pas intoxiqué par la propagande qu’il a déchaînée, et qu’il contrôle ? Ce ne serait pas la première fois. »

Pourtant, et il est essentiel de rappeler ces quelques vérités, le parti Svoboda en Ukraine, qui était le fer de lance de la contestation sur la place Maidan, est bien un parti néonazi. Si certains chez nous s’interrogent encore doctement sur le sens antisémite d’une gestuelle dont le nom correspond à un célèbre plat, en Ukraine il n’y a aucune ambiguïté puisque les membres de ce parti, organisé en milice, manifestent en faisant un salut nazi sans équivoque, ce qui n’a pas semblé gêner notre philosophe des beaux quartiers BHL lorsqu’il fanfaronnait sur la tribune à Kiev… sous les saluts de jeunes nazillons aussi sympathiques et charmants que leurs aînés.

Nous avons contribué et largement à la déstabilisation de l’Ukraine. Nous en sommes une cause réelle, nous autres occidentaux, que cela nous plaise ou non, que l’histoire officielle ou les médias en parlent ou pas. Et cela a été vertement rappelé par le ministre des Affaires étrangères russe.

Nous, l’Occident et l’Europe, avons aidé, financé, et attisé la braise jusqu’à ce que toute la mayonnaise prenne afin de déstabiliser un pouvoir déjà largement affaibli par une corruption endémique.
L’objectif des Occidentaux et des Européens est évidemment de repousser la Russie au plus loin et de saper progressivement, comme c’est le cas depuis la chute du mur de Berlin, ce que l’on appelle la zone d’influence de la Russie post-soviétique. Le KBG et son ancêtre la Tcheka, les purges, la répression de 70 années de communisme n’ont pas laissé aux populations des pays de l’est des souvenirs impérissables, et nombre d’entres elles voient d’un très bon œil et souhaitent leur passage sous le pavillon de l’OTAN. C’est par exemple le cas de la Pologne qui illustre parfaitement ce phénomène. Les Russes loin d’être les fous décrits, ne sont pas allés faire la guerre pour Varsovie. Mais y voir des installations de missiles de l’OTAN qui menacent directement le territoire russe, diminuent sa capacités de dissuasion est un torchon rouge que les forces occidentales agitent trop fort et depuis trop longtemps.

L’Ukraine est l’un des plus grands greniers à blé de l’Europe continentale et ses ressources énergétiques en mer sont importantes, sans compter sa proximité immédiate avec la Russie. Une Ukraine européenne et « Otanisée », c’est repousser la Russie dans ses ultimes retranchements… Inacceptable pour la Russie et ses dirigeants.

« Poutine avait tout écrit, assurait sur le plateau une de nos invitées de la semaine, Nathalie Pasternak, une Ukrainienne de Paris. Plus se déroulent les événements, moins cette préméditation machiavélique du Russe semble vraisemblable. Menaces d’exclusion du G8, et surtout effondrement, ce lundi matin, de la Bourse de Moscou, inquiète des bruits de guerre : s’il avait prévu tout ça, il est vraiment très fort. Ce n’est pas la seule approximation proférée cette semaine dans l’émission, où les affirmations sans preuves ont volé en escadrille, à propos de questions aussi différentes que la famine en Ukraine sous Staline, la présence clandestine de Russes parmi les membres des forces spéciales ukrainiennes, ou encore du nombre de députés d’extrême-droite au Parlement ukrainien. »

Vladimir Poutine, n’en déplaise à notre analyste d’Arrêt sur Image, a effectivement parfaitement conscience des conséquences de sa politique en Ukraine… qu’elles soient politiques ou économiques, mais il a aussi parfaitement conscience des conséquences géopolitiques à terme d’une éventuelle absence de réaction. Si la Russie se laisse faire, cela reviendrait à abdiquer toute idée de puissance nationale et d’indépendance de la Russie face à l’Empire américain. Nous sommes dans des enjeux quasi-vitaux pour l’existence de la Russie. Obama le sait très bien, de même que la totalité des dirigeants européens. Tenir ou croire au discours du « dans quel monde vit Poutine » est au mieux une preuve d’une incroyable naïveté géopolitique et une méconnaissance crasse des enjeux géostratégiques de base… ou au pire une belle tentative de « désinformation », le méchant devant être très méchant et le gentil décidemment bien gentil afin de susciter l’adhésion des peuples occidentaux à des objectifs politiques moralement plus que contestables.

Le précédent de la guerre en Géorgie en 2008 et la médiation « Sarkozy » !

Cette crise en Ukraine avec un point particulièrement chaud en Crimée n’est qu’une nouvelle répétition de l’intervention russe en Géorgie en 2008, appelée également deuxième guerre d’Ossétie du Sud, qui a opposé en août 2008 la Géorgie à sa province séparatiste d’Ossétie du Sud et à la Russie. Le conflit s’est étendu à une autre province géorgienne séparatiste, l’Abkhazie. Je vous conseille l’excellente lecture de la chronologie des événements sur le site Wikipédia (lien en bas de page). Voilà pour l’essentiel de cet épisode que tout le monde semble avoir oublié… volontairement. Une avancée de l’OTAN dans le « glacis » russe avait provoqué une réaction armée du Kremlin, occupé à l’époque par Medvedev.

« Après plusieurs jours d’accrochages frontaliers entre la milice des séparatistes sud-ossètes, soutenue et formée par la Russie, et l’armée géorgienne, les hostilités commencent dans la nuit du 7 au 8 août 2008 par un assaut des troupes géorgiennes qui fait 12 morts dans les forces de maintien de la paix de la CEI (à prépondérance russe) et 162 victimes sud-ossètes selon le bilan officiel de la Justice russe donné en fin d’année 2008. De plus, le ministère russe des affaires étrangères avait annoncé, le lundi 11 août 2008, environ 1 600 victimes civiles).

La Russie applique le plan militaire de guerre contre la Géorgie dont la planification avait été ordonnée en 2006 par le président russe Poutine.

Se fondant sur le fait que la grande majorité des Ossètes du Sud ont un passeport de la Fédération de Russie, le président russe, Dmitri Medvedev, ordonna à ses troupes d’intervenir afin de protéger la population de l’Ossétie du Sud et de contraindre la Géorgie à la paix. Après quatre jours d’avancée rapide des forces russes et de bombardements sur plusieurs villes géorgiennes, Medvedev annonce que ces objectifs sont atteints et que les troupes russes resteront sur les positions définies par l’accord de 1992 pour garantir la paix dans la région.
Le 16 août est signé un cessez-le-feu qui met, au moins temporairement, fin au conflit, sans régler pour autant les questions ossètes et abkhazes.
Le 26 août, la Fédération de Russie reconnaît officiellement l’indépendance de l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie et se dit prête « à assurer la sécurité de ces deux États ».

La Fédération de Russie a arrêté son avancée en Géorgie, sur ordre de son président, lequel déclare que son armée a atteint tous ses objectifs. Mais pour protéger l’Ossétie du sud et l’Abkhazie (toujours selon le président russe), les troupes resteront où elles sont jusqu’à la stabilisation de la situation, tandis que la médiation du président français Sarkozy pour un plan de paix de l’UE est acceptée par les deux parties.
Sarkozy et Medvedev arrivent à formuler un plan de paix en 6 points :
le non-recours à la force armée ;
la cessation des opérations militaires ;
le libre accès à l’aide humanitaire ;
le retour des troupes géorgiennes dans leur lieu de cantonnement habituel ;
le retrait des troupes russes sur les lignes antérieures au déclenchement des hostilités ; dans l’attente d’un mécanisme international, les forces de paix russes mettront en œuvre des mesures additionnelles de sécurité ;
le lancement de discussions internationales sur le statut de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie et leur sécurité. »

Le retour de l’Allemagne sur la scène internationale !

Il est important de constater que, contrairement à la crise de 2008 où c’est le Président français qui était allé négocier pour le compte des Américains avec la Russie, cette fois c’est l’Allemagne de Merkel qui est positionnée comme leader diplomatique, ce qui en dit long sur la réalité des rapports de forces au sein même de l’Union Européenne, où l’Allemagne, évidemment, est en pôle position.

C’est la première fois depuis la chute du mur de Berlin que la grande Allemagne réunifiée s’impose sur la scène internationale de cette façon-là. Or c’est exactement la doctrine Merkel qui consiste à dire et affirmer que l’Allemagne n’a plus à rougir de son passé. Désormais, l’Allemagne elle aussi rêve de puissance et d’une forme de domination douce via sa force économique, et c’est d’ailleurs l’un des problèmes majeurs de la zone euro, avec une monnaie profondément allemande… alors que la zone euro est en réalité profondément… latine ! Cette incompatibilité devra trouver un jour ou l’autre une solution économique et monétaire adaptée.

L’aspect triplement stratégique de l’Ukraine pour la Russie

Après cette digression sur l’Allemagne, revenons donc à l’Ukraine. Ce pays est, pour la Russie, triplement stratégique. Nous pouvons le nier, nous pouvons mentir, nous pouvons désinformer… la réalité c’est que les Russes sont prêts à la guerre pour l’Ukraine et la raison est assez simple à comprendre. Cela tient en 4 points essentiels.

L’Ukraine un glacis de protection.

Géographiquement, deux pays protègent la « mère patrie » russe (expression profondément ancrée dans l’inconscient collectif russe). Au nord la Biélorussie. Au sud l’Ukraine. Ces deux pays représentent une zone tampon laissant aux forces armées russes le temps de réagir à une éventuelle agression venant de l’ouest. Vous retrouvez ce même concept de glacis au sud… avec le Caucase et la Géorgie (au hasard). Enfin, à l’est, ce glacis russe est avant tout constitué par les étendues désertiques de la Sibérie. Au milieu de ces écrans naturels se trouvent la « mère partie », c’est-à-dire Moscou et le cœur même de la Russie.

Les Russes ne peuvent pas se permettre d’abandonner d’un point de vue stratégique leur « glacis » et chaque grande nation raisonne depuis la nuit des temps exactement de la même façon. C’est le cas pour la Chine, c’est évidemment le cas pour les États-Unis. Souvenez-vous de la crise des missiles de Cuba. Il n’était pas acceptable pour les Américains d’être sous la menace directe de missiles soviétiques trop proches, beaucoup trop proches du territoire américain. Un missile lancé de Cuba ne laissait même pas le temps matériel d’évacuer le Président américain ! Les États-Unis étaient donc prêts à la guerre plutôt que d’accepter une menace permanente et directe concernant l’intégrité même de leur sol.

La Russie d’aujourd’hui applique ni plus ni moins ce raisonnement. Un missile américain lancé d’Ukraine… ne laisserait que quelques minutes au pouvoir russe pour réagir et ne permettrait même pas d’évacuer leurs dirigeants. C’est pour les Russes tout aussi inacceptable que pour les Américains lors de l’épisode de la crise de Cuba. Tout le monde le sait pertinemment mais nous tentons par tous les moyens nous autres, Occidentaux, de repousser les Russes dans leurs derniers retranchements. Sous notre menace directe, ils seraient plus dociles, ils seraient politiquement marginalisés, réduits au rang de puissance de second rang comme l’est maintenant notre pays la France sous protectorat américain.

L’avancée de l’OTAN.

Depuis le début des années 90 et la chute du mur de Berlin, les Russes sont passés par de nombreux stades, à commencer par la grande crise des années 90 où Boris Elstine, le premier président de la Russie sous la forme que nous lui connaissons aujourd’hui, était en réalité une marionnette aux mains du FMI et des Américains. La Russie a été humiliée, la Russie a été pillée par des oligarques dont une partie croupit encore dans les geôles moscovites. La Russie a vécu une période de pénurie, de grande misère, d’immense corruption et d’humiliation. C’est, que cela nous plaise ou non et en réalité cela ne nous plaît pas, Vladimir Poutine aussi imparfait soit-il qui a su mettre fin à cette période de chaos en Russie et redresser de façon considérable ce grand pays. Ce redressement et cette reprise en main ont été effectués au détriment des intérêts des grandes entreprises occidentales et en particulier américaine. La Russie nous a échappé. C’est ce qui explique cette méfiance et ce rejet de la Russie de Poutine par les pouvoirs politiques occidentaux.

Or depuis 1989, l’OTAN pousse ses pions avec une régularité de métronome dans un seul objectif : amener dans le giron de l’Otan l’ensemble des pays entourant géographiquement la Russie. Hier la Géorgie, aujourd’hui l’Ukraine et, si cela fonctionne, ce sera, demain, le tour de la Biélorussie à qui vous en conviendrez il est urgent d’apporter la démocratie américaine, les privatisations, la baisse des salaires, le libre-échange, et nos missiles pointés directement sur le Kremlin.

L’Otan s’est donc progressivement étendu vers l’Est et jusqu’à la Pologne. Pour le pouvoir russe actuel comme futur car cela fait consensus dans les élites russes, l’Otan ne doit pas pouvoir aller plus loin. L’Otan sera donc stoppée même au prix d’une guerre qui pourrait s’avérer une catastrophe planétaire.

La Crimée, l’un des seuls accès à la mer pour la marine russe

La Russie a très peu de débouchés maritimes dans des eaux accessibles… c’est-à-dire pas bloquées par les glaces plus de la moitié de l’année. C’est la raison pour laquelle des accords avaient été conclus avec l’Ukraine afin que la nouvelle Russie puisse continuer à maintenir l’une de ses plus grandes bases navales en Crimée. Ce port est évidemment stratégique pour le déploiement des navires russes et la capacité de dissuasion du Kremlin. En Crimée… il y a aussi quelques beaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins. Il ne faut pas s’imaginer encore une fois que la Russie tire un trait pour nous être sympathique sur sa capacité de dissuasion nucléaire.

Un sous-sol marin riche en ressources énergétiques

Voici le titre d’un article datant de 2012 afin d’illustrer, encore une fois, le combat que se livrent les États et leurs entreprises pour l’accès et l’exploitation des ressources énergétiques.

« Exxon Mobil : sélectionné pour développer le champ pétrolier et gazier de Skifska en Ukraine

(Boursier.com) — Un consortium dirigé par Exxon Mobil et Shell a été sélectionné par l’Ukraine pour développer le champ pétrolier et gazier de Skifska, en mer Noire. Le coût total de ce projet a été estimé entre 10 et 12 milliards de dollars par le gouvernement ukrainien. Le projet s’inscrit dans le cadre du plan de l’ex-république soviétique visant à alléger sa dépendance au gaz importé de Russie, qui représentait près des deux tiers de la consommation du pays. »

On parle de plus de 10 milliards de contrat ! On parle de ressource gazière et partout où l’on parle d’énergie on parle aussi souvent d’arme et de guerre.

Il y a un enjeu énergétique mais aussi un enjeu de passage des pipe-lines et gazoducs russes qui approvisionnent l’Europe. Or, un gazoduc lorsqu’il passe sur votre territoire, c’est également des revenus assurés. La Russie peut couper le gaz aussi bien à l’Ukraine qu’à l’Europe… mais l’Ukraine aussi peut empêcher la livraison du gaz russe à l’Europe. Dans ces histoires-là, les jeux de pouvoirs, de puissance et de chantage… sont très complexes. La Russie peut-elle tolérer de perdre des relations très privilégiées avec un pouvoir ?
Des rétorsions économiques déjà en œuvre

Il n’y a pas à vrai dire grand-chose de nouveau depuis vendredi dernier sur le front Ukrainien… or vendredi les marchés étaient plutôt calmes ! Et aujourd’hui lundi c’est la panique… ou presque. Pourquoi ? Simplement parce que les rétorsions économiques sont à l’œuvre et que Washington a lâché ses chiens de garde financiers. Ventes massives à la Bourse de Moscou, attaque en règle du rouble, la monnaie russe, augmentation en catastrophe par la Banque centrale de Russie de ses taux intérêts pour contrer la baisse de sa monnaie.

D’ailleurs, le rouble est sous pression depuis presque un an en réalité, une pression que nous les Occidentaux nous maintenons. Les rétorsions économiques à l’égard de la Russie ont donc commencé et elles sont reçues telles qu’elles le doivent à savoir comme une guerre… par d’autres moyens, une guerre économique mais par certains aspects aussi usants qu’une guerre tout court.

Menaces américaines et sanctions occidentales

Ce soir nous en sommes aux menaces, aux ultimatums, et aux contre-menaces. C’est un jeu où seul le plus motivé et celui qui est prêt à aller le plus loin peut gagner.
Voici l’une des dernières dépêches du jour tout en sachant que la flotte russe a sommé les forces ukrainiennes en Crimée de se rendre avant 3h00 GMT…

Ukraine : la Russie juge les menaces de Kerry inadmissibles (Dépêche AFP)

« MOSCOU – La Russie a jugé lundi inadmissibles les menaces du secrétaire d’État américain John Kerry, qui a dénoncé l’invasion de l’Ukraine par la Russie et évoqué de possibles sanctions internationales contre Moscou.

Nous estimons inadmissibles les menaces à l’égard de la Russie exprimées par le secrétaire d’État américain John Kerry concernant les derniers événements en Ukraine et en Crimée, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Il a accusé M. Kerry de revenir à des clichés de la guerre froide et ne pas avoir cherché à comprendre le processus complexe en cours dans la société ukrainienne.

Le ministère accuse Washington d’avoir fermé les yeux sur la russophobie rampante et l’antisémitisme chez les manifestants de l’opposition, dont les représentants ont pris le pouvoir à Kiev.

Les Occidentaux sont maintenant des alliés de véritables néonazis qui détruisent des églises orthodoxes et des synagogues, selon le ministère.

M. Kerry, attendu à Kiev mardi, avait lancé samedi une très ferme mise en garde contre Moscou dans un communiqué fustigeant l’invasion et l’occupation de l’Ukraine par la Russie qui mettent en péril la paix et la sécurité dans la région.

Il avait dénoncé la violation par Moscou de la souveraineté, de l’intégrité territoriale de l’Ukraine et des conventions internationales, notamment celles des Nations unies.

Dans un communiqué séparé, le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch, a estimé lundi que la décision prise par certains pays du G8 de suspendre les travaux préparatoires au sommet de Sotchi en juin n’était motivée par rien.

Elle n’est pas seulement dommageable sur le plan politique mais contrevient aux principes de coopération constructive dans ce format, a estimé M. Loukachevitch.

Les dirigeants de sept pays membres du G8 (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni) avaient annoncé dimanche la suspension de leurs préparatifs en vue du G8 prévu en juin à Sotchi, ville du sud de la Russie qui a accueilli les jeux Olympiques d’hiver. »

Il faut comprendre que le fait que les JO paralympiques soient boycottés… franchement Poutine s’en fiche comme d’une guigne. Sa place et son fauteuil au G8 ? Ils sont la conséquence logique d’une puissance russe retrouvée. La perte du fauteuil au G8 ne peut donc être que transitoire… Il s’en fiche comme d’une guigne.

Nous avons joué aux apprentis sorcier en pleine conscience des conséquences de nos actes. Nous avons provoqué la Russie et pas Vladimir Poutine. Nous avons créé cette situation de chaos et de quasi guerre civile.

Cela fait quelques jours maintenant que l’horrible armée russe dirigée par l’horrible dictateur despote mangeur d’enfants Poutine se déploie en Crimée et que l’armée russe est en alerte sur le front ouest… et pourtant malgré toute cette méchanceté russe… à ce jour (et espérons que cela puisse durer de cette façon-là), aucun coup de feu n’a été tiré. Aucun mort imputable aux forces russes d’occupation… Surprenant car pour moi un méchant a la gâchette facile. Vladimir Poutine n’est peut-être pas sympathique, mais il n’est ni fou, ni ne vit « dans un monde parallèle ». C’est un véritable dirigeant, pleinement responsable de ses actes et sachant ce qu’il fait, à savoir mettre un coup d’arrêt à l’expansion vers l’est des forces de l’Otan.

La réalité est assez simple. La Russie est prête à cette guerre, car sinon elle aura lieu la prochaine fois pour la Biélorussie. Alors autant la faire maintenant. Mais nous, nous Français, Américains, Allemands, Polonais, sommes-nous prêts à mourir pour Sébastopol ? (Franchement ce sera sans moi.) Sommes-nous prêts à risquer la Troisième Guerre mondiale pour le pétrole ukrainien ? Sommes-nous suffisamment motivés pour mourir pour voir l’Otan installer une base de missile pointé sur Moscou à Kiev ? Je pense que non, mais ce qu’il faut comprendre c’est que c’est nous, les Occidentaux et en particulier les Américains, qui ont la solution à cette crise. Soit nous laissons l’Ukraine dans le giron russe, soit nous l’en arrachons et ce sera la guerre. Ce n’est pas Poutine fort mesuré pour le moment quoi qu’en dise la propagande officielle (encore une fois aucun coup de feu tiré) qui va décider de la guerre et de la paix. C’est Obama. Ce sont les Américains. Et c’est sans doute ce qu’il y a de plus inquiétant… que la guerre ou la paix soit une décision aux mains… des banquiers de Wall Street !

Pour le moment, il semble que tout le monde ait intérêt à la montée des tensions avec, comme objectif, la partition de l’Ukraine en deux. Américains comme Russes ont lancé l’Ukraine sur le chemin de la guerre civile et rien ne dit encore une fois que la sagesse et la modération prévaudront. Pour le plus grand malheur des peuples.

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Wikipédia sur la Georgie

Article d’Arrêt sur Image

Article de Boursier.com sur l’exploitation du gaz ukrainien en mer

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Canada | Chine | Cuba | France | Italie | Japon | Pologne | Russie | Ukraine | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Canada | Chine | Cuba | France | Italie | Japon | Pologne | Russie | Ukraine | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,6 (60 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Personne ne peut entrer dans le coeur des autres , ni dans celui des convertis.
Mais j'aurais aimé lire votre phrase se finir en
ayant adopté le judaïsme comme religion officielle POUR DES RAISONS FISCALES et CUPIDES.

D'autre part, les grands théologues juifs en ont très longuement discuté et ont conclu que la religion juive n'est pas missionnaire. On gros, on ne peut pas s'y convertir. Les sépharates n'ont pas fini de se fritter avec les askénazes...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
> Marat Kabaïev, le père d’Alina Kabaeva, ancienne multi-médaillée sportive et député, qui serait la maitresse de Poutine, née en 1983 à Tachkent et lui ( Poutine) en 1952, serait d'origine Tatare. Sa mère est russe.
> > Les Tatars de Crimée déportés par Staline, le 18 mai 1944, et revenus dans la presqu'ile, seraient hostiles à la Russification.
> > Cela va peut-être calmer Poutine, mieux que les menaces de toutes sortes.... "Le coeur a ses raisons etc..."
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Maintenant que je vois que vous avez écrit "à" avec un accent vous me faites douter... Denissto ne met jamais d'accent à ses "a". Par contre la ponctuation ressemble très fortement quand même.
si les occidentaux (L'OTAN )voulant "tester" la capacité opérationnelle des 142 Ajkula (dont une 10 aines sont basé à Crimée )c'est le moment !??(façon de parler )
......vous savez ces sous 'marins atomiques de dernière génération portant chacune 24missiles intercontinentaux à double tête dont chacune est environ 240 x la bombe d'Hiroshima !!
Ils ont FOUS ces américains !..ils envieillissant L'Iraq sans mandat de l'ONU ,...ils intervenant ici et là quant bon leur semble ,ils foutant le bordel sur toute la planète pour essayer de sauver leur dollars mourant et après les Russe n'ont pas le droit (totalement légitime )de défendre leur intérêts stratégiques en Ukraine pays déstabilisé par la CIA !?
je ne suis ni pro Russe mais encore moins pro américain et je vous dis qu'ils ont "devenu fous" ...ils sont totalement inconscients du fait qu'ils risquant de provoquer un holocauste nucléaire d'ici 15jours avec leur agissement irresponsables !..jusqu'a u ou ils sont capable d'aller pour sauver (pardon =>..continuer à vouloir imposer !!)leur dollars de M.....dont plus personne ne veut (Chinois y compris !!)
la Russie n'est pas L'Iraq => " RECULEZ " avant que cela ne soit trop tard !!.....Poutine en lâchera rien (pas un pouce !!)pour une simple raison c'est qu'il aura raison de ne rien lâcher tout simplement dans cette affaire qui est vitale pour la Russie !!!
Hollande fera mieux de la fermer (surtout lui le Pinocchio pantin désarticulé qu'il est )sinon la France risque de le payer très cher aussi dans la foulé !....ce ne sont pas nos affaires laissons les Russes et els Ukrainiens "s'arranger" entre eux et si la moitié de l'Ukraine devrait être annexé que cela se face point et /
Soyons raisonnables et de bon coté pour 1 fois à savoir => "neutres" !..laissons ces américains s'agiter " ILS NE SONT PAS NOS AMIS " ...nous n'auront rien à gagner en se mettant les Russes à dos !!!
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Paroles de bon sens en vérité.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"la montée des tensions avec, comme objectif, la partition de l’Ukraine en deux"

La partition d'un pays est l'occasion rêvée de répudier des dettes gouvernementales.
Les hyperbanquiers freinent évidemment des quatre fers, peu importe le souhait des peuples concernés, car la répudiation des dettes publiques est bien à peu près le seul truc qui les impressionne.
Ecoutez donc le concert des ministres occidentaux, pourtant démocrates de religion, invoquer l'unité ukrainienne comme un de leurs premiers objectifs.
A qui profite le crime?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Bonjour Denissto ! Comment ça va aujourd'hui ?
Ta ponctuation t'a trahi...
Je reprend vos propos :

"Je viens ici depuis longtemps (certes inscrit depuis peu) et je trouve plus intéressant les commentaires que les articles eux-mêmes!
Oui, VOS commentaires!
Le fait d'être ici prouve que vous n'êtes pas lobotomisé comme la majorité des gens..."

Intéressant. Donc apparemment, ce qui est écrit sur ce forum vous intéresse et vous en êtes venu à créer un pseudo pour participer aux échanges.
Alors juste une petite remarque. Le graphisme que vous avez choisi pour accompagner votre pseudo. Graphisme représentant un signe de diplomatie universellement connu et apprécié à sa juste valeur, n'est pas vraiment révélateur du prétendu intérêt que vous portez aux commentaires et aux commentateurs de ce forum.
Ce geste est en général orienté vers des interlocuteurs que l'on estime à peine capables d'apprécier les sensations physico-rectales et donc par vois de conséquences, les débats riches et développés à grands coups de "taloches dans la gueule" (excusez ce vocabulaire).

En fait je résume bonhomme. Ta pommade, tu l'étales délicatement sur ce qui te fait usage de torche cul et tu te badigeonne savamment avec... Parce que je ne sais pas ce qu'il en est des autres intervenants de ce forum, mais moi, lorsque l'on me fait ce geste là, je ne perd pas de temps à lire quoi que ce soit.

Je crois que tu t'es trompé de méthode, de lieu et de cible. Respect est un mot français qui sert de base à tout dialogue
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
L'article de Mr Sannat résume bien la situation au 3 mars, mais j'aurai aimé simplement qu'il anticipe et développe certaines déclarations du style de celles ci, lues sur le site BFMTV :
04/03 - 09h25 - Attention au krach financier américain, avertit un conseiller du Kremlin

La Russie réduira "à zéro" sa dépendance économique vis-à-vis des Etats-Unis si Washington impose des sanctions à son égard en raison de la situation en Ukraine, ce qui mènera au "krach" du système financier américain, a averti mardi un conseiller du Kremlin.

"Nous trouverons un moyen non seulement de réduire notre dépendance financière des Etats-Unis, mais nous tirerons de ces sanctions un gros profit", a déclaré Sergueï Glaziev à l'agence publique Ria Novosti. "Les tentatives de prendre des sanctions contre la Russie mèneront au krach du système financier américain et à la fin de la domination des Etats-Unis dans le système financier mondial", a-t-il ajouté.

Et peu de temps après:

04/03 10h - "Nous serons contraints d'utiliser d'autres devises", prédit un conseiller du Kremlin

"Nous serons contraints d'utiliser d'autres devises, de créer notre propre système de règlement. Nous avons de merveilleuses relations économiques et commerciales avec nos partenaires à l'Est et dans le Sud", a expliqué Sergueï Glaziev, un conseiller du Kremlin.

"Si des sanctions sont prises contre les structures étatiques, nous serons contraints de reconnaître notre incapacité à rembourser les crédits accordés aux structures russes par les banques américaines", a-t-il aussi averti.

"Car les sanctions sont une arme à double tranchant, et si les Etats-Unis gèlent nos actifs, alors le passif de nos organisations en dollars sera aussi gelé. Cela signifie que nos banques et nos entreprises ne pourront rembourser les prêts à nos partenaires américains", a-t-il poursuivi.

C'est juste cela que j'aurai voulu que Mr Sannat anticipe et développe, car c'est "sa" partie.
Comme j'ai toujours dit, ces guerres ou pseudo guerre, ont pour objectif principal la suprématie du dollar sur le commerce mondial. Les Russes en outsider et tous ses copains Chinois, Iraniens, Syriens ect... peuvent mettre à mal l'économie mondiale en arrêtant de commercer en petrodollards. Il suffit qu'un seul commence pour que beaucoup d'autres suivent. C'est ce que l'intervention libyenne a permis d'éviter.
Nous le disons jamais assez, nous sommes en perpétuelle guerre économique, qui peut à l'occasion se traduire en guerre militaire de ci de là, et peut être de partout un jour prochain.
L'alliance sino-Russe peut faire très mal à la FED et leur précieux Dollar qui ne vaut fictivement rien. Fictivement pour l'instant, peut être réellement bientôt...!
Il est là le risque majeur !
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
"L'alliance sino-Russe peut faire très mal à la FED "

Je suis plus réservé sur la position chinoise:
Ils sont constipés d'obligations US, certes. L'indépendance de la BoC vis à vis de la FED est à prouver. Les dirigeants chinois sont des aparatchiks du parti, sans noblesse, cupides et achetables, qui méprisent passablement leurs peuples, et sont en ce sens de grands copains des Kissinger et autres Zibrewski (sans orthographe, pas de diffamation ?). Si on leur propose de sacrifier leurs peuples au profit du parti, ils signent à deux mains. Pour bien comprendree les chinois, il faudrait les connaître de l'intérieur (ce n'est pas mon cas ni celui des politiciens ni des journalistes...)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Oui, il serait très intéressant que Mr Sannat veuille bien consacrer un article aux conséquences d'un krach éventuel du $ . Conséquences pour les autres devises et pour l'or. Par rapport à quoi d'autre, en effet, une devise peut-elle encaisser une chute ? A supposer, par exemple, un krach de 50% par rapport à l'euro, quid de la valeur de l'or en dollars et en euros ?
En attendant l'hypothétique article, les connaisseurs pourraient-ils donner ici leurs avis éclairés ? Merci d'avance., dans l'intérêt de tous.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
On va bien rire :
La France a lancé une mise en garde à la Russie
http://french.irib.ir/info/international/item/316903-la-france-a-lanc%C3%A9-une-mise-en-garde-%C3%A0-la-russie

A rapprocher avec :
La Russie pourrait geler les actifs des sociétés étrangères.
http://fr.ria.ru/presse_russe/20140305/200646733.html

Deux possibilités:
Fafa va s’aplatir après sa grosse fanfaronnade ou l'EU explose avec sortie de l'Allemagne.
Dans les deux cas c'est une bonne nouvelle.
L'EU et son cortège de bonnes nouvelles

De la Grèce qui vient de réaliser un exploit médical :

Ministre grec de la santé: "Le cancer n'est pas considéré comme une urgence , sauf en phase terminale "...

http://www.zerohedge.com/news/2014-03-04/greek-health-minister-cancer-not-urgent-unless-final-stages

Un cancer bien présenté, EU-correct n'est plus une urgence.


Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
pas grave !... les cancéreux grecs pourront toujours se soigner avec des "abricots et de l' homéopathie" ( çà coûte pas cher ! ) et se passer de ces salauds de "médecins collabos des labos empoisonneurs qui ruinent notre si belle Sécu" ...pauvre tâche !...
Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink
boutrosboutros 78 J'ai une question en fait je pense que tu es a l'origine de l'exclusion du site denisto.eu sur 24h gold qui était extrodinaire au point de vue des infos et donc antisioniste a ce que je vois tu essai de controler les forums comme un authentique sayanim et ta derniere tournure pour proteger rothchild le prouve. Dés que quelqun va au centre de la verité ambiante actuelle tu le sabre en digne protecteur de ta communauté.Arrete de parasiter les débats .Mais nous on n'est pas la pour proteger des systemes ou gens corrompus au nom de ce dit communautarisme laissez les goyms debattre librement si tu veux un site communautaire il y en a plein on supporte plus votre carcan policier et encore une fois je me fous de l'ortographe le message est passé c'est tout. ps: qui est a l'origine de l'exclusion de dinissto c'est ignoble.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Bon... Je vais t'expliquer lentement.
1. Je ne pense pas être à l'origine de l'exclusion de Denissto. Comment quelques commentaires critiques auraient-ils pu suffire ? Je ne suis pas l'administrateur de ce site.
2. Vu ton niveau intellectuel, qui transpire à longueur de ligne, cela ne m'étonne pas que tu apprécies Denissto. Mais tu sais, il faut toujours essayer de viser un peu plus haut que ce dont on se croit capable. En CP, au lieu de Oui Oui, essaye la Bibliothèque Rose. A ton niveau, lis du Charles Sannat, intéresse-toi aux commentaires de D. par exemple et aux liens donnés par les autres commentateurs. Tu verras qu'il y a beaucoup plus intéressant, et surtout plus rigoureux, que Denissto.
3. "Ma tournure pour protéger Rothschild" : de quoi parles-tu ? J'aime bien que les infos soient sourcées. Je voulais savoir s'il existait une source sur ce fameux chiffre de 150.000 milliards de dollars. Je suis moi aussi antisioniste mais comprends-tu, ce n'est pas en avançant des chiffres sortis de nulle part que l'on sera crédible.
4. "Ma communauté, bla bla bla". Crois-tu que j'ai choisi le pseudo de Boutros par hasard ? C'est un prénom arabe. Je ne suis pas juif. Relis mes post, je crois que ça ne fait pas l'ombre d'un doute.
5. Mais qu'est-ce que je fais à perdre mon temps à répondre à un mec comme toi ? Tu es pathétiquement bête. Va poster sur le site de Denissto.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Une analyse intéressante de la situation en Ukraine par F. William Engdahl.

http://www.veteranstoday.com/2014/02/27/the-rape-of-ukraine-phase-two-begins/
Trad:
http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.veteranstoday.com%2F2014%2F02%2F27%2Fthe-rape-of-ukraine-phase-two-begins%2F

Le site mondialisation.ca produit aussi de nombreuses analyses de qualité y compris sur cette inimaginable prise de pouvoir des nazis en Ukraine reconnue par l'EU comme étant légitime !
http://www.mondialisation.ca/

Ukraine: aucune raison de ne pas reconnaître les nouvelles autorités (UE)
L'Union européenne ne voit aucune raison de ne pas reconnaître le nouveau gouvernement ukrainien, a déclaré mardi soir à Athènes le ministre grec des Affaires étrangères Evángelos Venizélos.

"Le gouvernement ukrainien, c'est-à-dire le gouvernement de transition, avec un premier ministre à sa tête, a été élu par le parlement en fonction", a indiqué M.Venizélos dont le pays assure la présidence tournante de l'UE.

"L'Onu, l'UE, l'Otan et d'autres pays de la communauté internationale (…) ont reconnu le gouvernement provisoire et les autorités ukrainiennes de transition, qui se trouvent en ce moment à Kiev et avec lesquelles des négociations ont été engagées", a expliqué le chef de la diplomatie grecque.

Il a également rappelé que l'actuel premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk avait été invité à prendre part au sommet de l'UE prévu le 6 mars prochain à Bruxelles.
Suite:
http://fr.ria.ru/world/20140305/200643130.html

Vous avez bien lu , le putschiste banquier Arseni Iatseniouk est invité au sommet de l'EU !

L'EU est clairement une construction fasciste.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Comme de coutume, il s'agit de faire très attention.

Même si le Livre parle de "Peuple Juif" le mot Juif réfère à la religion.
Le projet de nouvel ordre mondial réfère lui au sionisme, qui est un projet politique laïc qui n'a rien à voir avec la religion

D. nous dit que la plupart des israeliens d'aujourd'hui ne descendent pas des peuples d'israel de l'antiquité mais des Khazars. C'est tout à fait possible. Des israëliens de religion juive le disent eux-mêmes. Au passage, cela fout en l'air les revendications des israeliens sur la terre d'Israel soit disant de leurs ancêtres. Cela fout en l'air également toutes les thèses racistes. En effet, il n'y a pas de race juive car leur ancêtres viennent de partout dans le monde avec un haut degré de métissage.

Jetez un coup d'oeil à ceci : http://fr.wikipedia.org/wiki/Shlomo_Sand

J'ajoute que de très nombreux juifs, dont des rabbins juifs orthodoxes sont contre les sionistes. D'une part ils considèrent que les sionistes sont à la source de l'antisémitisme et l'entretiennent, les empêchant de vivre leur religion sereinement. D'autre part, ils considèrent que c'est avec l'arrivée du Messie sur terre que la terre promise leur sera donnée. Il ne peut y avoir de terre promise, et donc d'Etat d'israël, sans l'arrivée du Messie. Les religieux juifs ne supportent pas les sionistes qui ont mis la charrue avant les boeufs en créant l'Etat d'Israël avant l'arrivée du Messie.

Regarder ceci : http://www.youtube.com/watch?v=WnFUIx7OdTQ
Je pense que ceux qui ne le savais pas restent "sur le cul" et il y a de quoi

Je pense que le sionisme est un projet politique porté par les hyperbanquiers. L'un des premiers banquiers d'Israël dès sa création et même bien avant, c'est la famille Rothschild. (http://www.rothschild.com/israel/). Imaginez que cette famille détiendrait un patrimoine de plus de 150000 milliards de $, soit 1.5 fois le PIB mondial, ou encore plus de 2000 fois la fortune de Bill Gates, homme qui nous est présenté comme le plus riche du monde !!!? Leur puissance est inimaginable. Ils ont aujourd'hui le pouvoir de dresser les religions et les nations les unes contre les autres.

Voici ce que je dis :
Laissons les religieux juifs pratiquer leur religion en paix. Sachons identifier les sionistes pour ne pas nous laisser duper. Eduquons les juifs de peu de foie qui se laissent entrainer par les sionistes.

NB : Après avoir vu la vidéo ci-dessus peut on encore dire décemment que Dieudonné est antisémite ?
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
Est-ce qu'il y a des sources sur cette information qui revient souvent mais toujours au conditionnel, sur la fortune supposée des Rotschild (150.000 milliards de dollars) ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Je ne me permettrai pas d'avancer des chiffres (il y a un moment où il faut s'arrêter de compter..:), mais se sont à coup sûr les number one.

Pour mieux connaitre l'ennemi, un peu de lecture n'a jamais fait de mal ( en 2 parties )

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-cartel-de-la-Reserve-federale-les-huit-familles-partie-1-15434.html
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
a propos des juifs bien faire la distinction entre sioniste et juif
quand on lit le discours de (Menahem Begin, Prix Nobel de la PAIX 1978) on comprends mieux
« Notre race est la race des Maîtres. Nous sommes des dieux divins sur cette planète
Nous sommes aussi différents des races inférieures que les humains le sont des insectes.
En fait, comparé à notre race, les autres races sont des bêtes et des animaux, un bétail au mieux.
Les autres races sont comme l’excrément humain. Notre destin doit être de régner sur ces races inférieures.
Notre royaume terrestre sera gouverné par notre chef avec une baguette de fer.
Les masses lècheront nos pieds et nous servirons comme des esclaves. »
et celle ci
"Je vais vous dire quelque chose de très clair; ne vous inquiétez pas de la pression américaine sur Israël, nous, le peuple Juif, contrôlons l'Amérique, et les américains le savent."
Ariel Sharon, premier ministre Israélien, dans un entretien avec Shimon Peres, le 3 octobre 2001
pas de commentaires tout est dit !!!!!

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
A ceux qui se posent des questions et qui pourraient donner crédit aux élucubrations de certaines participantes sur ce forum.
Ou sur le fait que certains communiquent des "informations" et pas d'autres
Ou sur le fait que l'on passe a mon avis trop souvent plus de temps à s'écharper par écrit qu'à développer des raisonnements.
Je dirais simplement, que comme je n'ai pas répondu, ni fléché les derniers délires de personnes incapables d'absorber
le poids des données qui sont communiquées sur ce site et sur ce forum et qui réagissent à la moindre controverse
ou au moindre argument contraire à leurs dogmes par des réactions insensées. Je n’interviendrai pas pour ce type de délires.

En ce qui concerne les informations. Je vous répondrai simplement que je me méfie de tout ce qui est publié sur le net,
que ce soit des écrits, des montages vidéo, des articles de journaux. Lorsque je ne dispose pas des données
me permettant de me positionner sur le contenu, lorsque je ne sais pas qui tire vraiment les ficelles ni pourquoi,
je ne me fais pas vecteur de message. Mais libre a chacun de communiquer ce qu’il veut. Ce que je trouverai plus intéressant pour tous,
c’est que les infos viennent compléter un raisonnement, une explication… Je ne suis pas là pour vous enfumer,
ni déployer de la propagande, mais croyez moi, ce n’est pas ici que je me ferai enfumer.
D'ailleurs personne n'est contraint de lire les commentaires de qui que ce soit.
Par contre j’accepte de me remettre en cause et si vous avez raison sur la base d’éléments factuels, je me rangerai à votre avis.

Pour les éventuelles surveillances. Soyons clairs et ne vous faite pas d’illusions,
NOUS SOMMES TOUS SURVEILLES ET FICHES. Voilà c’est dit. Ne me dites pas que vous ne le saviez pas.
Je tiens simplement à vous rappeler que cela ne date pas d’aujourd’hui, et que bien qu’internet soit tout récent,
il y avait ce que l’on appelait les « renseignement généraux » précédés d’autre organismes tous plus comiques
les uns que les autres et destinés à recueillir toutes les informations sur la population…
A ce titre je vous informe que la France est le pays dans le quel l’administration fiscale reçoit le plus de lettres de délation…
Voisins, prétendus amis, belle famille, collègues de travail… Belle mentalité que celle entretenu par « l’état »…
Mais revenons en au présent, je ne vais pas vous donner de liens, mais tapez simplement BIG DATA et INDECT
sur votre moteur de recherche et vous allez vite comprendre… Oui nous sommes fliqués et oui nous le serons de plus en plus,
puisque qu’apparemment et la louche 48% de nos chères concitoyens on confondu le terme « loi de programmation militaire »
avec « station balnéaire, nouvelle star et match de foot ». Que, à la louche 51% estiment que toutes ce SA……RIE de contrôle
et de surveillance vont servir à les protéger et que les 1% qui reste, à la louche et dont une partie se trouve sur ce forum,
passent plus de temps à se méfier des uns et des autres et s’en F..TRE plain la G…LE par doux messages interposés, qu’a communiquer vraiment.

Cela étant dit. Nous sommes quoi ? une vingtaine à intervenir sur ce forum ?
Je ne sais pas combien de gens lisent nos échanges sans participer, mais ce ne doit pas être significatif.
Combien ont dans leur entourage des gens qui s’intéressent aux cours du métal ? Parce que je vous rappel qu’à priori,
c’est pour cette raison que nous sommes arrivé ici… Tout cela pour dire qu’en terme d’impact public, on ne représente « queue de chie » !!!!!!!!
Alors oui, nous sommes surveillé, parce que les échanges sont plus construit ici que sur les forum de type yahoo ou twitter
ou toutes autres guignolades de ce type. Mais nous n’avons aucun poids…

A mon avis, ce qui joue ici, ce sont les convictions, les certitudes, les opinions personnelles et les égaux.
Par contre que l’état paie des péquins à démonter les arguments. Faudrait vraiment que l’on ai du pognon à cramer. Mais bon ce n’est que mon avis.

Maintenant, qu’effectivement, en cas d’aboutissement à une situation ou tout sera sous contrôle,
on vienne en pêcher quelques-uns pour les « rééduquer » à grand coup d’injections colorées ne serait peut-être pas surprenant.
Mais je pense qu’il y aura suffisamment de signes avant coureur autour de nous et dans la vie courante pour prendre les dispositions pour partir…

En tout cas, moi, je ne suis pas mégalo ou parano au point de penser être d’une importance capitale au point de déclencher
l’intervention d’obscurs services de traque et de rétorsion.

La seule situation qui pourrait éventuellement vous attirer ce genre d’ennuis, à mon avis, et si vous êtes allé vous connecter
à des sites liés à des « activités particulièrement répréhensibles… » du type de ceux qui cherchent des contacts pour
l’organisation de voyages dans des pays ensoleillés et particulièrement agités si vous voyez ce que je veux dire…
raison pour laquelle, je ne véhicule pas d’infos que je ne maîtrise pas…

Mais évidemment, vous êtes libres et vous fêtes ce que vous voulez…

Et si vous apportez la contradiction, pas de problèmes. Mais apportez des éléments factuels pour appuyer vos arguments.
Parce que les fléfléches on n’en a rien à F…..
Développez vos raisonnements.

Bonne soirée
Evaluer :   8  3Note :   5
EmailPermalink
@hyoe lo
Tout à fait d'accord avec votre commentaire.
Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup d'intervenants de 24h Gold ayant envie d'aller se bronzer sous des latitudes où le plomb vole plus bas que les colombes...
Pour le reste, je pense que ce site est assez confidentiel. J'y suis arrivé par hasard en voulant connaître autant que faire ce peut le cours des MPx et ce que cela pouvait signifier dans la réalité, à savoir ce que pèsent réellement les monnaies fiduciaires et quel est leur avenir...et par conséquent le notre.
Etant toujours réfractaire à la télévision depuis des siècles, je ne trouve pas inintéressant de savoir à quelle vitesse l'homo prétendûment sapiens est en train de déglinguer la Terre. Je me rabats donc sur la presse écrite. Pourquoi ??? Tout simplement car la lecture permet une absorption plus lente et plus réfléchie de l'info, de même qu'il est toujours possible de trouver une info contradictoire pour peser le pour et le contre. C'est du moins ce que j'avais appris en classe philo avant de faire une synthèse qui, même si elle est personnelle, évite de foncer tête baissée dans les bras (musclés) de la propagande ou du discours officiel.
Pour le reste oui, je suis convaincu que des zozos comme nous sommes bel et bien fichés quelque part. En ce qui me concerne, comme je remplis mon devoir électoral, je m'octroie en conséquence le droit d'ouvrir ce qui me sert de bouche pour dire ce que je pense et tant pis si ça ne plaît pas. Mais soyons clairs, il y a la façon de le dire. Je pense pas que des propos volontairement blessants ou grossiers font avancer le schmilblick. On peut ne pas être d'accord mais on doit dire pourquoi. Je ne partage pas toujours certains avis exprimés ici, d'ailleurs la récirpoque est vraie et c'est ce qui est appréciable, sinon il faut rester dans son coin et crever la tête sous l'oreiller dans son monde inévolutif.
Je ne nous considère pas comme de dangereux individus mettant en péril ce qui nous sert de république. Nous ne faisons qu'exprimer le plus souvent que des opinions ou des idées qui relèvent plus du bons sens (denrée certes de plus en plus rare à notre époque) que de l'esprit de sédition même si globalement tout le monde est d'accord pour dire que l'on va vers une situation explosive ! De fait par rapport à certains articles que l'on peut encore lire dans des journaux comme "Le canard enchaîné", nous ne sommes que de la petite bière. Ce que nous disons ici, si cela ne fait pas vraiment de mal, a au moins le mérite de nous faire du bien.
Cordialement. Merisier.








Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Absolument d'accord Merisier, nous avons la même conception de ce forum.
En vous lisant, je me rends compte qu'il faudrait que je supprime certaines expressions ou certaines grossièretés de mes commentaires.
Dans une période où tout part à vau-l'eau, il est important de préserver le "respect des autres" et de protéger la richesse et la subtilité de la langue française.
Merci pour ce commentaire.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
"Nous sommes quoi ? une vingtaine à intervenir sur ce forum ?
Je ne sais pas combien de gens lisent nos échanges sans participer, mais ce ne doit pas être significatif. "

Que pouvons-nous faire de concret quant 25 pseudos sont abonnés à nous suivre, parmi lesquels 18 peut-être n'ont jamais écrit quoi que ce soit ?
1
Très bon article monsieur Sannat.
La plupart des remarques et des informations sont tout à fait justes. J’aurais, si cela est possible bien évidemment,
quelques petits commentaires à faire en complément à certains de vos développements.
Je pense pour ma part et en premier lieu, que l’on ne peut vraiment comprendre la situation actuelle de l’Ukraine
et prendre position (si l’on souhaite absolument prendre position) sans mesurer les forces opposées agissant au sein même de ce pays,
ainsi que les forces encore plus puissantes émanant de l’extérieure et agissant contre le peuple Ukrainien.

Tout d’abord, je pense que contrairement à ce que vous écrivez :

« Ce n’est pas la seule approximation proférée cette semaine dans l’émission, où les affirmations sans preuves ont volé en escadrille, à propos de questions aussi différentes que la famine en Ukraine sous Staline, la présence clandestine de Russes parmi les membres des forces spéciales ukrainiennes, ou encore du nombre de députés d’extrême-droite au Parlement ukrainien. »

On ne peut faire abstraction des réalités historiques, car oui, staline a mené un programme d’extermination d’une partie du peuple ukrainien.
Programme appelé holodomor, ayant consisté ni plus ni mois à pratiquer ce que l’on pourrait qualifier de razzia sur les ressources alimentaires de l’Ukraine au profit de la population russe pendant les grandes famines de 1931 à 1933.
Pour ceux qui voudraient en savoir plus voici un lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Holodomor
Au delà de ces données, si vous avez dans vos contacts ou si vous rencontrez un Ukrainien
ou une Ukrainienne demander lui quels sont ses sentiments vis à vis de la Russie ?
Il ou elle vous répondra que le cœur de l’Ukraine n’est pas russe, que l’Ukraine a une histoire, une langue, une culture…
Et surtout, qu’un Ukrainien, n’est pas un russe.
Je vous invite à vous documenter un peu sur l’histoire Ukrainienne si cela vous intéresse
http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l'Ukraine
Ce pays, résultat d’un brassage ethnique depuis II ième millénaire avant JC, est en réalité,
si l’on s’en réfère aux données historique la nation cosaque. Les cosaques ayant mené une guerre de libération contre les polonais en premier lieu, puis contre les russes ont réussi a obtenir leur indépendance. Ces guerres ont finalement abouti à la naissance d’un territoire Cosaque autonome appelé « Ukraine ».
Le problème de ce pays, c’est que son histoire est marquée d’invasions, d’agressions, de morcèlements,
de déplacements de populations et tout cela en fonction de « l’humeur » de ses voisins…
Et je ne parle pas ici de l’occupation soviétique, de ses joyeux avantages et dont l’apogée a été à mon sens « l’incident » de Tchernobyl…
Car pour ceux qui l’auraient oublié, Tchernobyl se situe en Ukraine…
http://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_nucléaire_de_Tchernobyl
Alors comment ne pas comprendre qu’un peuple qui imagine ses voisin accéder à une prétendue prospérité,
Pologne, ex RDA… aspire a l’autonomie totale qui lui est due ? Mais la complexité de la situation intérieure,
du à des mouvements et des transferts historiques de population, fait qu’il est probable,
que la situation commence par une guerre civile entre les populations « ouest » expriment un besoin de souveraineté et d’indépendance et les population « est » historiquement russes.

Tous cela se limiterait à un problème dramatique, mais à un problème intérieur s’il n’y avait ces ingérences externes.

Car oui, l’occident a une énorme part de responsabilité, d’une part parce que l’on fait croire aux ukrainiens que le fait de basculer à l’ouest,
leur apportera liberté et prospérité. Or lorsque l’on regarde sincèrement, la situation des pays européens aujourd’hui,
je pense que l’on peut s’accorder à dire que la situation de l’UE est catastrophique…
Je pense qu’il est inutile que je détaille ici le nombre de faillites d’entreprises, de chômeurs et surtout la dette… On en débat régulièrement.
Mais puisque certain souhaitent des infos, allez je suis assez d’accord avec Olivier Delamarche :
https://www.youtube.com/watch?v=JGqyWOTzLC4 et
https://www.youtube.com/watch?v=dA8sVvWptyo

Les agitateurs de « l’ouest » ont une grande part de responsabilité. Malheureusement certains prennent position,
s’excitent drapés qu’ils sont de toutes les bonnes intentions du monde…

Après avoir abordé ces quelques petits points, faut-il en rester a une simple analyse des événements ukrainiens ?
Je pense quant à moi qu’il faut les resituer dans un contexte plus global et prendre un peu de hauteur.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
j'ai fait référence à l'Holodomor quelques commentaires plus haut, mais personne parmi les intervenants n'a l'air de savoir de quoi il est question, sauf bien sûr ceux qui m'ont moinssé (au moins je le suppose) staliniens attardés !
2
A quoi sommes nous confrontés en réalité ? A une partie d’échec au niveau de la planête et dont on ne que percevoir certains aspects,
certains déplacement de pièces ou leurs effets. A quoi assiste-t-on effectivement depuis quelques temps.
Renversement des pouvoir en place en Afrique du nord. A ce sujet, la Lybie et plus récemment la Syrie
ont été déstabilisées de la même façon, mais ce qu’il faut voir au delà de l’écran de fumée, pour ceux qui ne l’auraient pas encore perçu,
c’est que ces deux pays avaient une importance stratégique pour le déploiement et le ravitaillement de la flotte russe en méditerranée et
je ne parle même pas ici de l’importance de la Crimée pour ces mêmes raisons. Le problème de fond comme le dit Charles Sannat,
se situe effectivement à ce niveau là. On parle de stratégie globale.
Pour preuve, les réponses de poutine aux questions des journalistes lors de la conférence de presse
avec Hollande lors de sa venue à Paris le 1 juin 2012 et j’insiste bien sur la date,
pour ce qui devait concerner la situation syrienne : Poutine ne répond pas en priorité sur la situation syrienne,
il aborde directement le sujet sur la base de la situation européenne et plus précisément
la situation entre la Russie et la France et donc l’UE et par vois de conséquences l’OTAN ? Poutine aborde à partir de la 6ième minute de la conférence https://www.youtube.com/watch?v=mBGoYvlIgIA
Le problème de la défense anti missile en Europe. Nous sommes donc bien dans une partie de stratégie globale depuis des années.
Deux points tout de même, Poutine ne parle pas de missiles, il parle de défense anti missiles…
Mais à ce moment là, les jeux étaient déjà fait pour l’Ukraine. Bien que Poutine ai dit qu’il avait invité hollande à se rendre a Moscou.
Les situation été déjà emballée… D’ailleurs, Hollande s’est rendu en Russie le 28 février 2013 pour rencontrer de nouveau Poutine et même la presse a insisté sur « l’atmosphère glaciale de la rencontre »…
https://www.youtube.com/watch?v=5_ofJLdaxzU
Donc n’en déplaise à monsieur Sannat, ce n’est pas Merkel qui a décidé de s’imposer dans la menée des négociations.
Je pense simplement que le « président » n’a fait que jouer un rôle de marionnette, que ça a Merdé, résultat la situation Ukrainienne,
et que Angela, qui pense à l’intérêt de sa nation, j’en veux pour preuve la demande répété de l’Allemagne
pour le rapatriement de SON or sur SON territoire, et bien Angela gère la situation comme elle peut et je pense dans l’intérêt de l’Allemagne…

Alors est-ce pour autant que poutine a raison ? Les événements géopolitiques successifs m ‘amèneraient à dire qu’effectivement
on cherche à créer des tensions avec la Russie. L’absence des chefs d’états à l’ouverture des jeux olympiques n’étant qu’un exemple de plus…
Par contre le sujet concernant les missiles, me laisse plus dubitatif. Aujourd’hui, les possibles belligérants disposent de sous marins
capables d’approcher suffisamment près des cotes de n’importe quel pays et de balancer leurs « pralines »
avant que la cible ait eu le temps de se mettre à l’abri, mais essayant suffisamment de temps pour riposter et déclencher la fin de toute vie sur terre…

Où ça coince pour moi. C’est que tout le monde, absolument tout le monde, politiques, journalistes,
foutraques pseudo philosophes de tous bords, se positionnent et prennent parti, qui pour l’Euro-américano alliance, qui pour la Russie…

Mais BOR..L de M…DE l’Ukraine est une nation, de quel droit les « euro machins » se mêlent-il des affaires intérieures
d’un pays et de quels droit la Russie envahit-elle une partie de ce pays ?

L’Ukraine appartient aux Ukrainiens, ils ont à mon avis suffisamment souffert de toutes les vicissitudes historiques.
De quel droit utilise-t-on un peuple pour jouer à qui va récupérer le plus de pognon, le plus de territoire, le plus de pouvoir ?
Est-ce que personne ne se rend compte de la folie de la situation ? Voila pourquoi, je ne disculpe aucun des intervenants extérieurs à cette mascarade.
Pour moi, ceux qui vont souffrir et crever, ce sont les Ukrainiens…

Est c'est de cela dont nous devrions, nous petits pions nous inquiéter...
Evaluer :   5  4Note :   1
EmailPermalink
BHL se fout pas mal des morts, des femmes égorgées...seul sa petite marque de l'Histoire l'intéresse.

Je ne comprends pas que l'Union s'implique dans ce problème, alors qu'elle a tant de problèmes à régler chez elle.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
"Je ne comprends pas que l'Union s'implique dans ce problème"
Les USA lui lancent un bâton, l'UE va le ramasser la bave aux lèvres. C'est pas plus compliqué que ça.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
"Je ne comprends pas que l'Union s'implique dans ce problème, alors qu'elle a tant de problèmes à régler chez elle."

Elle ne cherche certainement pas à les régler, mais à les amplifier.
La fin du monde tel que nous le connaissons est à ce prix.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Poutine recherche-t-il à reproduire l'HOLODOMOR à l'aide du gaz et de l'énergie ?
Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink
L'Occident a transformé en farce la vie politique en Ukraine, a estimé mardi le président russe Vladimir Poutine

L'Occident a transformé en farce la vie politique en Ukraine, a estimé mardi le président russe Vladimir Poutine, supposant que la suspension par (le président) Ianoukovitch de l'intégration européenne du pays n'était qu'un prétexte pour soutenir l'opposition dans la lutte pour le pouvoir.

"Somme toute, il n'y a là rien d'extraordinaire, mais pourquoi pousser jusqu'à l'anarchie, jusqu'à un coup d'Etat anticonstitutionnel et une prise de pouvoir par les armes, en plongeant le pays dans le chaos? Ce n'est pas pour la première fois que nos partenaires occidentaux le font en Ukraine. La vie politique en Ukraine est transformée en farce", a déclaré le chef de l'Etat devant les journalistes.

http://fr.ria.ru/world/20140304/200640606.html
La conclusion de Poutine:

"J'ai parfois l'impression qu'il s'agit d'un laboratoire quelconque dont le personnel se livre à toute sorte d'expérimentations sur des rats sans se rendre bien compte des conséquences", a ajouté M.Poutine.

En terme d'image , comme on dit maintenant , celle des dirigeants occidentaux semble ternie.

Le plus grand pour la fin , tenez-vous bien , c'est explosif :

Sergei Glazyev , le conseiller de Poutine menace de se débarrasser des Treasurys US, abandonnant le Dollar si U.S. procède à des Sanctions
http://www.zerohedge.com/news/2014-03-04/putin-advisor-threatens-dumping-us-treasurys-abandoning-dollar-if-us-proceeds-sancti

Ne pas oublier la Chine qui est partenaire sur ce coup.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
"Ne pas oublier la Chine qui est partenaire sur ce coup."

de gré ou de force ?
S'il y a énormément de ventes et que les oblig s'effondrent, la Chine en grosse détentrice a intérêt à faire de même sans attendre.
Quelque chose me dit que si les bonds US plongeaient, ils ne remonteraient jamais... ?
...Quelque chose me dit que si les bonds US plongeaient, ils ne remonteraient jamais... ?
Je suis aussi de cet avis.
La guerre sera monétaire , l'OTAN ne peut qu'aboyer .
La doctrine russe est nucléaire tactique en première frappe pour compenser le déficit en armement "traditionnel " et ceux qui tirent sur la foule en Ukraine , au Venezuela et égorgent les civils en Syrie le savent.
beau récap mrCharles, j'ajouterai juste que la menace pour la russie est venue plusieurs fois de l'ouest : Napoléon,Hitler. jamais les russes ne sont venus à Paris,Bruxelles...nous leur avons infligé des morts par millions, le contraire n'est pas vrai. dans la mémoire russe profonde, le danger, c'est nous...Staline ne les a pas épargnés non plus..ces gens méritent de relever la tête. l'occident risque fort de leur faire payer l'affront syrien, l'amérique n'a pas oublié. d'où l'entente avec les chinois. cela dénote que le système occidental est en faillite et cherche une guerre pour sa survie. comparaison judicieuse avec Cuba.
bien à vous.
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
"jamais les Russes ne sont venus à Paris"
Etrange ! Vous oubliez 1814: "L’arrivée des troupes russes en France en 1814, en 1815, et la présence du corps d’occupation russe dans les départements du nord et du nord-est de la France de la fin de 1815 à la fin de 1818 marquent les étapes de cette présence militaire russe sur le territoire français à la fin de l’Empire et au début de la Restauration. L’abondance des notes de campagne relatant ces circonstances témoigne de l’importance de cette expérience pour les Russes."
Ils y ont même laissé le terme "bistrot" car ils voulaient boire "vite".
Quant au Tsar, Le 16 avril 1814, Alexandre 1er lui-même vint en présence du prince Tchernicheff, afin de présenter ses hommages à Joséphine et faire la connaissance de ses enfants et revint plusieurs fois lui rendre visite jusqu'à sa mort le 29 mai,
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
@monrose , "etrange" , qu'est-ce qui est étrange ? c'est drôle, mais vous avez oublié de mentioner les morts occis par le corps d'occupation russe . ah ? il n'y en a pas eu ? il n'était pas là pour envahir le pays ? diable. que faisait-il là alors ? c'était un corps d'occupation suite à l'invasion de leur territoire par les Français ? zut ... un peu comme les allemands 130 ans plus tard ? ne pensez-vous pas qu'il y a une méchante différence entre une armée d'occupation et une armée d'invasion ?... tandis que le tsar venait rendre visite à Joséphine (avec les moyens de transport de l'époque), français et allemands ont laissé morts et désolation derrière eux, je vous laisse le soin de deviner quels sont ceux qui ont gardé le meilleur souvenir de ces périodes.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Ferzi, je me suis contenté de reprendre vos termes mêmes. "jamais les Russes ne sont venus à Paris".
Quant au terme d'occupation, il est tiré d'un site d'histoire. A aucun moment, vous ne faites référence au nombre de morts.
Oui, c'est votre affirmation qui est étrange, tout simplement, d'autant que l'occupation russe en 1814 a marqué l'époque. Elle dura 3 ans , les Cosaques étaient visibles sur les Champs Elysées, et même Victor Hugo en parle. Evidemment comme un clou chasse l'autre, les occupations suivantes dans le Nord et l'Est en 1870, puis en 14-18 puis en 40-44 ont estompé les précédentes et mis l'accent sur les Prussiens et autres Allemands.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
mes excuses pour ma tardive réponse, je sors de nuit,que voulez-vous..., je me suis esclaffé en vous lisant,et me dit que vous le faites probablement exprès... vous arrivez à éluder systématiquement mon propos, vous êtes sûrement féru d'histoire, cela se lit, quel nombre voulez-vous que je cite ? Staline 'siégeait' parmis les grands,comme de juste,à Nurenberg, pour juger de gens qui avaient,entre autres, massacrés quelques 6millions de juifs, alors que lui-même était responsable de la mort de plusieurs millions des siens, les chiffres varient de 20 à 60 millions. quel chiffre voulez-vous que je cite ? cela fait-il une différence pour la victime ? vous accordez d'avantage d'importance au fait que les russes soient venus occuper cette douce France, tout en oubliant de préciser que les russes n'ont pas demandés à être envahis...ni par les Français, ni par les allemands, ni par quiconque d'ailleurs. cela fait 2 fois que l'occident sème mort et désolation en russie, les peuples éprouvés par les combats et les armées en campagne s u i t e à l ' i n v a s i o n d e l e u r p a y s n'ont pas dû pousser des 'hourra' de joie... mais vous, vous restez 'scotché' sur l'occupation subie. tout en oubliant consciencieusement la catastrophe pour les peuples envahis.fallait y penser avant. vous êtes assez réducteur, vous en conviendrez. est-ce que l'occupation serait plus grave que les dommages subit par les peuples massacrés ? y aurait-il quelque chose de plus grave que la mort ? est-ce qu'un chiffre quelconque peut atténuer la souffrance de la victime. elle est morte.y a rien de pire. arrêtez vos idioties. ils ont survécu à plusieurs invasions, ils ont survécu à leurs tyrans, ils survivent à la corruption qui mine leur état, ils survivent tout court, et quand ils arrivent à relever la tête, ils se trouve encore des abrutis pour les forcer à replonger. je trouve qu'ils sont étonnaments réfléchis.leur histoire explique peut-être cela.vous leur préféreriez l'arrogance de nos dirigeants actuels ?. Dieu nous en garde...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
J'ai répondu à une affirmation fausse: "les Russes ne sont jamais venus en France" par un fait historique avéré: oui "les Russes sont venus en France" durant 3 ans. Quels étaient leurs mérites, leurs raisons, combien de femmes ont-ils violé à Paris ou dans la région de St Quentin-Maubeuge entre 1814 et 1817 ? c'est un autre problème. Je ne suis 'scotché" sur rien, je ne suis "réducteur" en rien.
Si demain, vous écrivez : "personne n'a marché sur la lune", celui qui vous dira: "Erreur votre Honneur" ne sera ni "scotché ni réducteur".
Quant aux qualités du peuple russe, c'est une toute autre affaire. J'ai, comme tout un chacun, lu Tchekov, Pouchkine, Tolstoï, , Dostoiewski, Tourgueniev, Soljenitzine, Gogol, Boulgakov, j'ai écouté Tchaikowski, Rimski Korsakoff, Glinka, Moussorski, Borodine, Prokofief, Chostakovitch, Scriabine J'ai visité la Russie sous Brjenev, l'hermitage, Zagorsk, Tsakoié selo, le musée Pouchkine, j'ai vu danser Nourev, j'ai été nourri de Chaliapine, de Guiraov, du cuirassé Potemkine, je n'ignore pas que Catherine II a acheté la bibliothèque de Diderot. J'arrête là. De quoi voulez vous me convaincre ? Si vous voulez mon point de vue, ces peuples là ne raisonnent pas comme nous: ce ne sont pas des Latins. Un de mes riches clients, marié 5 fois ! me disait : " N'épousez jamais une Russe ! elle vous ruine !" Sont-ils plus "réfléchis " que nous ? Je n'en sais rien.
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Monrose, votre suffisance ne m'impressionne pas. ´Comme tout un chacun ´, je bosse de nuit depuis 35ans, ´comme tout un chacun ´ il a fallu d'abord assurer les fins de mois et le remboursements des prêts, pouvez vous imaginer une réalité différente de la votre ? vous égrenez les chiffres comme on récite une litanie, sans état d âme , réduit à une consternante banalité, or derrière ces chiffres , je vous le rappelle, des peuples entiers ont souffert,et pas uniquement sous l'occupation.Bien à vous.

Si vous êtes fatigué, reposez vous ! Je ne sais de quels "chiffres" vous parlez. Il s'agit de faits. Quant à la souffrance des peuples, nous avons eu les nôtres, et largement. Mais je crains que vous ne soyez fâché avec notre Histoire. Lisez Erckmann-Chatrian ( l'ami Fritz, le Conscrit de 1813, Mme Victoire), cela vous calmera et remettra vos pendules à l'heure.
Pour être plus claire, cela concerne le @Fragment.....
Evaluer :   1  7Note :   -6
EmailPermalink
Savez-vous qu'en cliquant sur "répondre", il vous est possible de vous adresser directement à lui ?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Ridicule, ignare et Abject !!!
Evaluer :   0  7Note :   -7
EmailPermalink
Très bonne analyse ! Il fait en plus rappeler que nous français avons laissé de très mauvais souvenirs aux russes, voir la guerre de Crimée et la prise de Sébastopol par Mac-Mahon ....enfin à la fin de la guerre de 14-18, la marine française à occupé la Crimée, le gouvernement français anti communiste envisageait d'aller à Moscou renverser les bolcheviques, l'affaire s'est effondrée, deux raisons les banquiers anglais et ameriçains qui avaient financé Lénine ne le voulait pas, ensuite des mutineries sur nos navires ayant eu lieu, le chef de l'escadre française demandait le rapatriement rapide .....
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Très bonne analyse de sieur Sannat.

On marche sur des braises. J'ai souvent dit que la Russie est le dernier des pays à être "non Aligné". Pour moi, les chinois jouent un double jeu, son élite est passée depuis longtemps sous la sphère d'influence américaine. Suite à l'éclatement de l'union soviétique, Eltsine avait ouvert les portes de la Russie aux hyperbanquiers occidentaux (les Rothschild, Rockefeller....). Poutine est arrivé et les a mis à la porte, emprisonnant au passage l'oligarque pétrolier russe Khodorkovsky, inféodé à la puissance des hyperbanquiers.

La Russie est le seul pays qui résiste réellement à l'Empire. Mais d'un point de vue financier c'est le pot de terre contre le pot de fer. Isolée, la Russie est fragile. Je ne pense pas qu'elle puisse faire le poids.

Si un jour la Russie tombe, mon pronostic est que l'or ne vaudra plus grand chose. Si ce dernier maillon saute, plus rien n'empêchera les hyperbanquiers, les États-Unis, l'OTAN, le groupe Bildeberg de dérouler leurs plans et de contrôler la planète entière via leur pouvoir financier et corruptif. Qui aura le pouvoir de réclamer le remboursement des dettes Etats-Usiennes ? Fin de partie pour le monde multipolaire. C'est l'alignement pour un monde unipolaire sous la domination américaine. Finex

Qu'adviendra t-il de nous s'il n'y a plus de contrepouvoir dans le monde ? Le plan des hyperbanquier n'est-il pas de ramener la population mondiale à 2 milliards d'individus ? Qui les en empêchera ? Le moindre peuple qui viendrait à se réveiller du lavage de cerveau qui nous est balancé quotidiennement se ferait alors défoncer en deux temps trois mouvements.

Pour les russes, Poutine n'est rien d'autre que le dernier De Gaulle de la planète. Un homme politique qui se bat pour que sa nation n'aie pas à obtempérer aux ordres d'une autre nation. C'est ce qu'on appel défendre les intérêts de son peuple. (j'admets que Poutine se sert au passage, ce qui ne semblait pas être le cas de de Gaulle)

Evaluer :   14  1Note :   13
EmailPermalink
L'objectif est de la ramener à 500 millions.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Des sources là encore, autre que cette phrase gravée sur le monument des Georgia Guidestones et qui constitue tout sauf une preuve ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Effectivement Boutros. Une assemblage de blocs de granite sur les quels des « farfelus » ont écrit en plusieurs langues ou dialecte qu’il faut ramener la population mondiale à 500 millions d’individus n’est pas une preuve en soi.
Toujours est-il que ce prétendu monument a été planté aux Etats Unis en 1980, sans que l’on sache trop par qui.
Mais toujours est-il, qu’il est toujours debout. N’étant pas un adepte d’idéologies un peu bizarres et d’un naturel plutôt dubitatif.
Je reconnais que pris isolément, cet agencement granitique pourrait passer pour une bonne blague ou un délire de quelque illuminé ayant fumé un peu trop de produits joyeux…

Sauf que. La première fois que j’ai entendu ce nombre particulier, remonte à ma préadolescence, à l’époque pas si lointaine ou nous ne disposions encore que de 2 ou 3 chaines publiques à la télévision.
Cela s’est gravé dans ma mémoire, alllez savoir pourquoi ????
Mais ce nombre et les propos l’accompagnant était exposés très clairement par l’une des personnes les plus respectée de l’époque, par le grand public mais également et surtout par la sphère scientifiques à savoir le commandant Jacques Cousteau.
Chantre de la protection écologique à son époque. Jacques Cousteau a donc développé tranquillement cette théorie dans l’un de se reportage sur le faune marine et l’a repris dans son film « Le monde du silences ».
Inutile que je vous communique des liens, vous pouvez trouver le film assez facilement.
Nous ne sommes plus là dans le simple délire d’un pseudo artiste facétieux…
Quelle ne fut pas ma surprise, de tomber fort récemment je l’avoue, sur l’information concernant les plaques granitiques « Georgia Guidestones » sur les quelles on retrouve le même nombre.

Je ne vais pas vous énumérer ici une liste de montages vidéo plus ou moins farfelus sur telle
ou telle autre « théorie du complot » plus ou moins bidouillée.

Ce que je peu par contre dire, c’est que Cousteau était de par ses activités en contact avec le WWF.
Cette organisation mondiale oeuvrant pour la protection de la faune a été créée par Julian Huxley.
Julian est le frère d’Aldous Huxley écrivain mondialement pour ses engagements eugénistes
et humano limitatifs et dont l‘une des œuvres les plus connues est « Le meilleur des monde »,
roman de prétendue anticipation décrivant un monde au pouvoir totalement centralisé et transcontinental,
déployant une organisation eugéniste ou l’espèce humaine et contrôlée et limitée, où les naissances « naturelles » ont été éradiquées.
Les être humains sont produits par des laboratoires en fonction des besoins, par déterminisme, c’est à dire que l’on produit un nombre déterminé de balayeurs, de comptables, de mécaniciens… Ce roman était d’ailleurs régulièrement abordé au collège jusque dans les années 1980. Je pense que vous ne serez pas surpris d’apprendre que Julian Huxley partisan déclaré de la limitation de population fut le premier président de l’UNESCO.

Mais poussons encore un peu les conjectures. Savez vous que le « prince » Bernhard vann Lippe, d’origine allemande,
ancien SS (unités ayant adoptées les théories sur la différenciation raciale et l’eugénisme).
Ayant épousé la princesse Juliana des Pays bas, il fut le premier président du WWF ainsi que pendant quelques années le dirigeant une organisation internationale (Bilderberg) et dont la fille, la Reine Béatrix et une participante particulièrement active…

Je vous laisse continuer à dérouler les fils… Tous cela n’est évidemment que « conjectures ».
Mais il n’en demeure pas moins vrais que la population mondiale est passée ayant progressée
d’à peu près 200 millions en 400 après JC à 600 millions vers 1700 est croissance exponentielle.
Nous sommes passé de 800 Millions en 1800 à plus de 7 milliards aujourd’hui…
Alors que, jusqu’à ce que l’humain soit capable de coloniser d’éventuelles autres planètes,
nous sommes dans un espace fini et limité. Croire que l’on pourra continuer a croitre démographiquement à l’infinie et une stupidité.

Alors sans défendre les thèses de réduction brutale du nombre de personnes sur ce caillou.
Je ne suis pas surpris, ni étonné que certains scientifiques partagent avec des gens aveuglés par leur illusion de puissance,
sous couvert de protection et de survie des espèces, des idées de limitation de la densité de population.
Si vous enlevez les facteurs liés à « la morale » ou à certains préceptes religieux, si l’on raisonne purement scientifiquement,
il faut bien avouer que la démarche actuelle d’accroissement incontrôlée de la population sur ce bout de caillou est suicidaire…

Voilà pour ce qu’il en est de mes réflexions personnelles et de quelques informations dont je dispose.
Il serait possible de développer bien plus le sujet. Mais j’ai vraiment beaucoup de boulot.

Alors si vous fouillez un peu et cherchez des liens et des connexions, vous ne devriez pas avoir trop de mal à les trouver.

Bonne journée
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Merci pour votre réponse. Je constate qu'il n'y a effectivement pas de preuve mais seulement d'intéressantes conjectures et d'étranges connexions.
Sur le fond, je crois que le problème n'est pas tellement de savoir combien nous sommes, mais plutôt combien nous consommons. Nous pourrions être plus si nous consommions moins : pour cela, il faudrait emprunter le chemin de la décroissance. Je crois que c'est ce qui inquiète nos élites, qui n'envisagent pas de réduire leur train de vie. Pour eux, il s'agit de réduire l'autre facteur : la population.
Ce qui est écrit sur le monument, c'est : "Maintenez l'humanité en dessous de 500 000 000 individus en perpétuel équilibre avec la nature." Je serais plutôt d'accord sur la deuxième partie de la phrase : il faut rechercher un équilibre avec la nature ; pour autant, cela ne suppose pas nécessairement une diminution de la population actuelle comme le commande la première partie de la phrase (il ne faudrait pas non plus qu'elle augmente indéfiniment, je vous l'accorde). Quoi qu'il en soit, tant que les Occidentaux donnent le là sur cette planète, ça paraît mal barré. Notre civilisation judéo-chrétienne et son "Et Dieu les bénit; et Dieu leur dit: Croissez et multipliez, et remplissez la terre, et l'assujettissez, et dominez sur les poissons de la mer et sur les oiseaux des cieux, et sur tout animal qui se meut sur la terre" (Genèse 1:28) est incapable d'imaginer un équilibre avec la Nature.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Pour ma part modeste, je pense que toute cette gesticulation des 2 cotés finira en eau de bidet. C'est le fric qui triomphera , comme d'habitude, car Poutine comme les autres n'y est pas insensible. Je crois avoir lu qu'il a acheté un grand appartement pour sa fille à Paris, il a largué sa femme et a une belle maitresse qui doit le calmer, il a triomphé à Sotchi devant l'Occident qui a reconnu son succès, les riches Russes mènent grand train à Courchevel, Saint Tropez , Monaco, comme les Nobles Russes à Nice dans les années 1900. Ils ne sont pas fous, ils savent ce qu'ils ont à perdre dans une aventure militaire dont nul ne sait qui triompherait ou survivrait au final. L'Occident a beaucoup perdu durant 70 ans du fait sa coupure avec la civilisation russe, mais la Russie aussi a perdu 70 ans de bonheur et de créativité dans la grisaille communiste.
La grande triomphatrice , c'est Angéla qui parle Russe et discute avec Poutine directement, et dont l'économie et la puissance sont indispensables à la Russie. La France est tournée vers l'Afrique et le Sud, l'Allemagne vers l'Europe centrale et la Russie. L'Afrique est en perdition et nous usons nos ergots à la maintenir à flots. L'Allemagne vend son matos aux Baltes , Polonais, Ukrainiens, Russes, Roumains, Bulgares qui ont un énorme potentiel. Nous sommes revenus au milieu du XIXème siècle, mais avec la bombe atomique, plus personne n'a envie de jouer les Mac Mahon au pied de la Tour Malakoff. Donc, on va se calmer, les malheureux morts de Kiev seront oubliés dans quelques mois et la corruption généralisée continuera comme avant...
Evaluer :   9  3Note :   6
EmailPermalink
Sanctions contre la Russie: le préjudice sera réciproque (Poutine)
Le préjudice que les éventuelles sanctions occidentales contre la Russie pourraient occasionner serait réciproque, estime le président russe Vladimir Poutine.

"Ceux qui envisagent de décréter ces sanctions doivent songer en premier lieu aux conséquences qu'elles pourraient entraîner. Je pense que dans le monde actuel où tout est lié et où tous les pays dépendent les uns des autres, il est bien entendu possible de causer un préjudice, mais ce serait un préjudice réciproque", a déclaré M. Poutine lors d'une conférence de presse à Moscou.
Suite:
http://fr.ria.ru/world/20140304/200639001.html

Et bien oui , les sanctions seraient une bonne chose pour nous tous , démonstration :

Sanctions contre Moscou: risque de non-remboursement des prêts aux banques US
http://fr.ria.ru/world/20140304/200635693.html

Le plus important:
Ukraine: la Russie pourrait renoncer au dollar en cas de sanctions US
http://fr.ria.ru/world/20140304/200635561.html

Ne pas oublier ...le gaz:

It Begins: Gazprom Warns European Gas "Supply Disruptions" Possible !
http://www.zerohedge.com/news/2014-03-04/it-begins-gazprom-warns-european-gas-supply-disruptions-possible

Merkel , le maoïste Barosso , le Bilderberg Van Rompuy , la lopette Hollandouille , et toute la joyeuse clique d'incapables corrompus ...vont tous faire dans leur froc.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Excellent article qui résume cette situation que j'étudie depuis 2008. Ne pas oublier également la Lettonie et L'Estonie très proche de villes comme st-Petersbourg qui posent un réel danger pour la Russie. Les média occidentaux tentent de diaboliser Poutine et de le salir pour que nous prenions parti pour, dans cette bataille qui risque d'être un "Wolrd War part.3", La Russie ne se laissera pas faire, le pays a déjà trop souffert à l'époque de Eltzine. Les Menaces de John Kerry sont tout simplement honteuse...Les banquiers sont sur le qui vive...Ça risque de finir mal.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Le président russe Vladimir Poutine a qualifié mardi les récents événements en Ukraine de coup d'Etat anticonstitutionnel et de prise de pouvoir par les armes.

"Il ne peut y avoir qu'une seule évaluation de ce qui s'est passée en Ukraine: c'est un coup d'Etat anticonstitutionnel et une prise de pouvoir par les armes", a déclaré le chef de l'Etat russe lors d'une conférence de presse....

Suite:
http://fr.ria.ru/world/20140304/200637828.html

Poutine est dans le vrai , ce qui c'est passé en Ukraine est un coup d'état violent organisé par US/OTAN .
Il y a des preuves manifestes :
"F**k The EU" - US State Department Blasts Europe; Revealed As Alleged Mastermind Behind Ukraine Unrest

http://www.zerohedge.com/news/2014-02-06/fuck-eu-us-state-department-blasts-europe-revealed-alleged-mastermind-behind-ukraine

Les dirigeants des pays de l'EU sont complices d'un putsch qui a fait plus de 800 blessés et 130 morts par balles.
Ce sont des criminels.

Car certains putschistes sont ouvertement nazis , portent brassard et font le salut caractéristique , ont été armés , entrainés et dirigés à commettre des crimes , à tirer sur la police ukrainienne et des civils.
D'autres viennent de milices islamistes du Caucase ou de Syrie.

Je suis impatient de connaitre la position de NOTRE magistrature , de NOTRE police et de NOTRE armée à ce sujet , des dirigeants et de la base.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
l' Ukraine est un état souverain et indépendant
l' armée russe n' a strictement rien à faire en Ukraine

le discours de Poutine est à l' évidence absolument calqué sur celui d' Adolf HITLER concernant les Sudètes en 1939
quant à l' argument des "néo-nazis" il nous avait déjà été amplement servi concernant l' armée croate ( traitée de ramassis d' Oustachi par certains média français à l' époque ) lors de la guerre dans l' ex-Yougoslavie... y ayant servi dans un bataillon d' infanterie mécanisée pendant 6 mois à l' époque je peux témoigner que cela n' était que pure propagande.

quant à toi, pauvre petit clown, tu ferais bien mieux de t' occuper de ce qui te regarde et de te rendre un peu utile en allant bosser


Evaluer :   4  22Note :   -18
EmailPermalink
Mes meilleures quenelles , Fredo ... et avec du sable car je sais que tu es un connaisseur...

NB
Alors comme ça , tu as participé à la destruction de la Serbie .

Es-tu fier d'avoir tiré sur des civils pour créer le Kosovo , y mettre un président trafiquant de drogue et une base US ?
Ou bien es-tu simplement un connard d'assassin, un malade ?
Evaluer :   15  2Note :   13
EmailPermalink
toi tu commences sérieusement à me gonfler... alors je viens de t' envoyer une petite surprise à retardement... et tu risques d' être fort surpris... ( tu m' en diras des nouvelles ! )

au fait ( comme je suis d' un naturel enjoué et facétieux ) je te donne juste une clef pour que tu puisses essayer d' y remédier ( sinon ça ne serait pas drôle ) : code ZAVATTA

BON COURAGE !
Evaluer :   1  7Note :   -6
EmailPermalink
Ce sont des menaces ?
Apparemment il l'a déjà mise à exécution... Il n'y a plus qu'à attendre... Il ne tourne vraiment pas rond le Frédo !
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
"Tu ferais mieux de te rendre un peu utile en allant bosser".
Il y a toute une mentalité de tâcheron et d'esclave-né derrière cette phrase...
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Bravo pour cet article.

Il est assez paradoxal de voir Obama se scandaliser de l'intervention russe en Crimée, au nom du droit international, alors que les USA ont attaqué et envahi l'Irak sans mandat de l'ONU, sous le fallacieux prétexte des "armes de destruction massive" prétendument détenues par ce pays.

Ailleurs, en Libye, en Égypte, en Syrie et au Venezuela, les USA ont eu et ont toujours une autre stratégie : déstabiliser le pays par l'utilisation de mercenaires (locaux ou étrangers si nécessaire) chargés de provoquer une guerre civile. Et ils n'hésitent pas à faire appel à la lie de l'humanité : islamistes d'Al Quaïda en Libye et en Syrie ! C'est cette stratégie qui est en œuvre en Ukraine, avec des néonazis comme mercenaires.

La crédibilité de cet Occident là est nulle. Sa défaite morale est totale. Toute la propagande des médias ne parviendrait pas à le cacher si nous n'étions devenus un peuple d'autruches.

Nous voici donc aujourd'hui au bord d'une guerre nucléaire, suspendus à la décision d'un dirigeant - Obama - qui est bien, lui, "dans un autre monde" et qui risque de nous y précipiter avec lui. Triste perspective.
Evaluer :   17  0Note :   17
EmailPermalink
trés bonne analyse à mon sens, à 1000 lieues de l'intox des 20h, toutes chaines confondues !!!

Les USA, une fois de plus, tente d'imposer leur expansionisme financier mondial sous couvert de défense des droits de l'homme et le doigt sur la détente !!

Qui accepterait, effectivement, de voir des missiles nucléaires à sa porte sans réagir ??

On peut comprendre les Russes, sans les approuver et tant qu'il n'y a pas mort d'hommes...
Evaluer :   12  0Note :   12
EmailPermalink
Merci pour cet article qui résume me semble-t-il assez justement et sans parti pris la situation actuelle là-bas.
"La réalité est assez simple. La Russie est prête à cette guerre, car sinon elle aura lieu la prochaine fois pour la Biélorussie. Alors autant la faire maintenant."
Et je pense que le président russe ne reculera pas, franchement on ne peut pas lui donner tort, l'existence et la survie des états ont leur logique.
Vladimir Poutine effectivement a su rendre à son pays la dimension qu'il avait perdue après la chute du mur de Berlin et la gouvernance de Boris Eltsine.
Impossible de ne pas faire un comparatif avec la France... De Gaulle avait eu la sagesse de nous tenir hors de l'Otan, Sarkozy nous a vendu aux américains (et aux Quatari). Avec Hollande ça continue de plus belle. Nous ne sommes plus qu'un rouage dans la mécanique des USA et de l'Otan, et hélas un château branlant dans l'UE. Nous avons encore chuté d'un cran si c'est Berlin qui est en première ligne sur le plan diplomatique. Dire que Fabius est le chéri des sondages !!!!!!
La situation Ukraine/Russie est non seulement très grave, mais elle nous renvoie indirectement à notre propre image. Les choses se confirment, ce n'est pas beau à voir !
Evaluer :   18  0Note :   18
EmailPermalink
je suis plus que d'accord avec ce dernier point sur notre participation non-désirée par le peuple français à l'Otan.

En ce qui concerne la presse, il aurait été assez prudent de rechercher les identités et les origines des morts ukrainiens... Ainsi que des blessés. Dès les premières images, je n'ai pas aimée les croix gammés et les cagoules !!!!

Quand à KIEV c'est et cela sera toujours pour moi une ville de culture russe. Un fédéralisme serait une manière intelligente de régler ce problème.
Quand au "peuple" ukrainien de bonne foi, je pense que ce contre laquelle ils ont combattus c'est ... LA CORRUPTION DESTRUCTRICE DE TOUS LES PAYS DE L'EST ... Ce n'est pas pour rejoindre l'Europe. Ils se sont battus pour un symbole (bien dégradé à y voir de plus près !) de véritable état avec un minimum de corruption ... Sorte de pratique de l'Europe du Nord...

Poutine a compris le message, car la ficelle est trop grosse à soutenir ces oligarches archi-pourris de l'Ukraine. C'est aussi sa menace intérieure.
C'est un dangereux personnage, sans affect, mais pas sans intelligence rouée. Il va falloir vivre avec (sauf s'il a un petit accident ...) longtemps.
Notre seule arme ; lutter pour un monde de moins en moins corrompu ; donc, arrêt des "repaires" fiscaux... Tribunaux pour nos politiques qui mettent le doigts dans le pot de miel ...
Arrêt absolu de cette abhération de coopération Europe/Usa ...
Car, si LES puissants veulent faire déclencher une guerre nucléaire mondiale pour réduire la population, ils en prennent la direction.
Et vous pourrez aller dans toutes les campagnes de la terre y cultiver vos poireaux, la radioactivité sera présente ....

Nous sommes sur l'île de Pâques et peu importe, l'or ou non, (cela ne fait que retarder l'échéance ...). Ce qui nous faut c'est d'honnêtes politiques, au sens le plus humain et créatif.
Je sais je tautologie, une fois de plus.








Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
j'ai fait référence à l'Holodomor quelques commentaires plus haut, mais personne parmi les intervenants n'a l'air de savoir de quoi il est question, sauf bien sûr ceux qui m'ont moinssé (au moins je le suppose) staliniens attardés ! Lire la suite
zelectron - 23/07/2014 à 14:57 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX