Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Un vent d'optimisme souffle sur les marchés européens !

IMG Auteur
Publié le 09 juillet 2013
909 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 34 votes, 4,6/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 

 

 

 


Mes chères contrariées, mes chers contrariens !


C’est le titre d’une dépêche AFP sur laquelle je suis tombé en début de soirée. Vous savez à quel point j’aime les dépêches AFP. C’est bon pour le moral. D’ailleurs, quand vous sentez votre santé mentale défaillir, je vous conseille de suivre une petite AFPthérapie, c’est tellement bon pour la santé et ça vous coûtera moins cher que d’aller chez le psy !


Alors j’ai lu cet article, qui me promettait bonheur, joie et félicité financière et j’ai vu les explications suivantes :


« Les marchés européens ont fait preuve lundi d'optimisme alors que sont réunis les ministres des Finances de la zone euro. »


Ou encore…


« En Europe, ce lundi devrait être l’occasion de calmer le jeu et d’apaiser les craintes, estiment les analystes de Crédit Mutuel-CIC. »


Avouez, vous êtes "con-vaincus" par de telles explications !


Parce que si vous n’êtes pas convaincus, je ne peux plus rien pour vous, ni l’AFP et vous êtes à ranger définitivement dans les contrariens maladifs, dépressifs et indécrottables.


C’est mon cas. Hélas. En effet, je ne vois pas pourquoi le fait que 17 sinistres des Finances se retrouvent autour d’un bon petit gueuleton (à vos frais) soit de nature à faire souffler un souffle soufflant d’optimisme puisqu’ils se réunissent tous depuis cinq ans et continueront à le faire pour les siècles des siècles en accouchant le plus souvent d’une souris…


Concernant la remarque des analystes du CIC, j’en rigole encore. « Cela va être l’occasion d’apaiser les craintes »… Mais les craintes de quoi ? La crise est finie. Passez un bon été, le soleil brille et il fait enfin chaud, ce qui n’est pas trop tôt !


Donc sachez mes chers amis (vous qui ne voulez rien comprendre) qu'un vent d'optimisme souffle sur les marchés européens… Alors j’ai cherché ce qui pouvait expliquer un tel souffle divin sur les marchés…


Mario Draghi défend une consolidation budgétaire "compatible avec la croissance"


C’est dans un article de La Tribune. C’est vrai que lorsque Mario Draghi, le mamamouchi en chef de la BCE, défend la rigueur désormais appelée « consolidation budgétaire compatible avec la crôassance »… il y a de quoi déclencher un souffle… pas forcément pour ceux qui subissent la consolidation en question.


C’est beau quand même les terminologies novlangues.


Il faut dire que Mario s’est engagé à conserver ses taux faibles pour une période prolongée.


Or « jusqu'ici, la banque centrale avait toujours refusé d'anticiper l'orientation de sa politique monétaire. Une démarche qualifiée de mini-révolution et d'historique par les analystes ».


Là aussi les mots sont censés avoir un sens, et le terme révolution est employé à toutes les sauces. Un nouveau modèle de voiture ? C’est une révolution. Un nouveau Aïe-phone… c’est une révolution. Un nouveau sachet fraîcheur pour votre salade… une révolution. Une nouvelle box Internet ? Une révolution bien sûr… Les vraies révolutions désormais se nomment « printemps quelquechose » genre printemps arabe, tunisien, égyptien, etc.


En tout cas, il y a une chose qui est sûre, c’est que comme la BCE vient de promettre de l’argent presque gratuit pour une « longue période », cela fait souffler un vent d’optimisme béat sur les marchés. Je ne vois pas d’autres explications car pour le reste, les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent…


Voici quelques titres de presse rien que de lundi, jugez-en !


« Les ventes mondiales de PSA chutent de plus 10 %... »


« Tourisme : près de 40 % des Français dépenseront moins en vacances… »


« Le taux du livret A pourrait passer à moins de 1 % cet été… »


« Allemagne : les exportations victimes de la baisse de la demande... »


Puis vient le tour de notre inénarrable sinistre de l’Abaissement improductif, Arnaud Montebourg menace le CAC 40 : « Aidons-nous les uns les autres » en nous jouant un mauvais remake du célèbre « aimez-vous les uns les autres », tout en menaçant les entreprises du CAC 40 qui continueraient à saper la rentabilité du tissu de PME françaises, enfin ce qu’il en reste… Voilà qui va améliorer l’attractivité perçue de notre pays…


Sans oublier le Portugal qui poursuit sa descente aux enfers en joyeuse compagnie de son voisin ibérique dans lequel on assiste à une baisse simultanée du nombre de chômeurs… et du nombre de contrats de travail signés. Cette anomalie statistique majeure ne peut s’expliquer que par une manipulation grossière et stupide des chiffres (ce n’est pas le cas et ce serait beaucoup trop voyant), soit par un retour en force de l’économie informelle (en terminologie novlangue), c’est-à-dire le travail au noir…


Enfin, le meilleur pour la fin, la Graisse, qui n’a plus que la peau sur les os et qui prend l’eau de toute part. À tel point d’ailleurs que l’on apprend, figurez-vous, que la Grèce qui continue avec ses méthodes comptables douteuses (comme l’Italie et les autres d’ailleurs) va devoir annuler environ 42 milliards d’euros de recettes prévues (donc dans les budgets) car ces zimpôts sont tout simplement irrécouvrables. Il n’y a plus personne pour les payer.

C’est donc l’Europe, c’est-à-dire nous, qui va à nouveau devoir payer pour le tonneau des danaïdes grec…


Mais, soyez-en sûr, la crise est finie et un vent d’optimisme béat souffle sur les marchés qui, je vous l’annonce, ne vont pas tarder à se retourner prochainement.


Charles SANNAT


Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin

Directeur des Études Économiques Aucoffre.com

http://www.lecontrarien.com/



http://www.latribune.fr/actualites/economie/u...roissance-.html

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Grèce | Portugal | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Grèce | Portugal | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,6 (34 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Sur le site "Arrêt sur images", la journaliste Anne-Sophie Jacques écrit :

"l’évidence s’impose : la convergence des économies souhaitée lors de la création de la monnaie unique n’a pas eu lieu. Pire : les économies divergent, et pas qu’un peu. On le voit bien sur les graphiques brandis par Jacques Sapir en début d’émission : ces lignes vous semblent peut-être absconses – vous pouvez les regarder de plus près, les graphiques sont au pied de cet article – mais peu importe, l’important est dans le mouvement. On ne converge pas, on s’éloigne. On s’oppose. Et cette opposition crée des tensions, forcément. Suffit d’avoir l’œil rivé sur le fil d’actualités espagnoles, italiennes, portugaises, sans même parler de la Grèce ou de Chypre pour comprendre que la situation va tourner en eau de boudin."

http://www.les-crises.fr/debat-sapir-melenchon/

A l’intérieur de la zone euro, ça diverge, et ça diverge de plus en plus.

Autrement dit :

Dans le monde réel, nous avons obtenu le contraire de ce que nous avaient promis les partisans de l’euro en 1992.

La question n’est plus :

"Faut-il sortir de l’euro ?"

La question est désormais :

"Quand allons-nous subir la sortie de l’euro ?"

Le mot important, c’est : "subir".

La sortie de l’euro ne sera ni choisie, ni organisée. Nous allons subir la sortie de l’euro.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Avec les derniers spasmes de Chypre, du Portugal, de la Grèce, on avait oublié l'Italie.

L'actualité de mardi vient de nous rappeler que l'Italie est en faillite.

On avait presque fini par l'oublier.

Mardi 9 juillet 2013 :

Standard & Poor's dégrade l’Italie à BBB.

Standard & Poor’s a annoncé mardi avoir abaissé la note souveraine de l’Italie à BBB contre BBB+. La perspective de la note est négative, a précisé l’agence dans un communiqué.

Jeudi 13 juin 2013 :

La dette publique italienne, qui s'élèvera à 130% du PIB cette année, est la deuxième plus importante de la zone euro après celle la Grèce.

http://www.capital.fr/bourse/actualites/l-italie-promet-de-maintenir-son-deficit-sous-la-barre-des-3-850984
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
J'ai bien aimé "les con-vaincus", parfait pour la situation.
Il y a bien ceux qui savent (les convaincus), et ceux ou leur "connerie" reste à vaincre (les à con-vaincre). La solution et simple il faut les convaincres!
Vos articles aident à convaincre de la meilleur façon qu'il soit, continuez comme ça Charles 1er (et oui aucun pape Charles...mdr)!
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
"Il est interdit par la bien-pensance de faire un certain nombre de constats. Ne pas s’autoriser à constater les choses est le chemin le plus court pour s’interdire la possibilité de trouver les solutions" : joliment dit mrCharles. logique implacable. nous ne sommes pas prêt de sortir de l'ornière avec ce genre de politique qui ne vise qu'un seul but : ne pas déplaire à son électorat.
Evaluer :   7  2Note :   5
EmailPermalink
"Mais, soyez-en sûr, la crise est finie et un vent d’optimisme béat souffle sur les marchés qui, je vous l’annonce, ne vont pas tarder à se retourner prochainement."


aha. Oui, dans leurs tombes xD

Evaluer :   8  3Note :   5
EmailPermalink
Pas mal celle là...
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Sur le site "Arrêt sur images", la journaliste Anne-Sophie Jacques écrit : "l’évidence s’impose : la convergence des économies souhaitée lors de la création de la monnaie unique n’a pas eu lieu. Pire : les économies divergent, et pas qu’un peu. On le vo  Lire la suite
BA - 10/07/2013 à 09:50 GMT
Note :  2  1
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX