Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Articles associés à Liberté
 
Damien Theillier
Introduction aux Harmonies Economiques de Bastiat (2ème partie) 
L’harmonie sociale n’est pas donnée mais acquise : la perfectibilité humaine Les Harmonies économiques ont connu deux éditions. L'édition originale (Guillaumin et Cie, Paris, 1850) contient dix chapitres. Dans le tome VI des œuvres complètes, ces dix premiers chapitres ont été complétés grâce aux notes et aux ébauches laissées par Bastiat.
mardi 13 août 2019
Georges Lane
L'organisation monétaire déboussolée. 
ce qu'on dénomme « monnaie » aujourd'hui a peu de choses à voir avec ce qu'on dénommait ainsi il y a un siècle et auparavant. Certes, en 1913, il y avait des points communs permettant la comparaison comme, par exemple, l'existence des pièces de monnaies en métal depuis la nuit des temps, celle des coupures de billets en papier depuis le XVIIIè siècle et celle des comptes de dépôts dans certaines banques depuis le XIXè siècle.
samedi 10 août 2019
Renaud Dozoul
  Citations estivales pour méditation balnéaire 
« Les impôts ont été inventés pour que tout le monde n'ait pas envie de réussir. » Philippe Bouvard
jeudi 8 août 2019
Damien Theillier
Benjamin Constant, penseur de la liberté sous toutes ses formes 
Benjamin Constant est né en 1767 à Lausanne dans une famille française exilée en Suisse pour échapper à la persécution religieuse. Sa mère meurt à sa naissance. Son père s’occupe de son éducation et l’envoie étudier à Édimbourg ou le jeune Benjamin se familiarise avec l’école écossaise de philosophie et d’économie. Ses professeurs sont Adam Smith et Adam Ferguson. Constant étudie la tradition de l’ordre spontané et il lit Godwin, qu’il traduira plus tard
vendredi 2 août 2019
Isabel Paterson
  L'humanitariste avec une guillotine 
Dans le monde, la plupart du mal est faite par des braves gens, non par accident, faute ou omission. C'est au contraire le résultat de leurs actions délibérées...
jeudi 25 juillet 2019
Damien Theillier
  Plaidoyer pour la lutte des classes 
Tout le monde connaît aujourd’hui la théorie marxiste de l’exploitation et de la lutte des classes. Mais on a oublié qu’elle fut d’abord développée par des libéraux tels que Jean-Baptiste Say, Benjamin Constant et leurs disciples, dans un sens tout à fait différent et d’une grande actualité pour nous aujourd’hui.
lundi 22 juillet 2019
Lew Rockwell.
  La menace fasciste V - Le futur 
Le futur Je ne peux aujourd’hui penser à une priorité plus grande que la mise en place d’une alliance anti-fascise. Elle est aujourd’hui en train de se développer, bien qu’elle ne soit pas officielle. Elle est composée de tous ceux qui s’opposent aux politiques de la Fed et refusent d’adhérer aux politiques fascistes du gouvernement, de tous ceux étant favorables à une décentralisation, qui demandent une réduction des impôts et une libéralisation des échanges, demandent un élargissement du droit d’association, vendent et achètent en fonction de leurs désirs propres, éduquent eux-mêmes leurs enfants, épargnent, et s’expatrient.
samedi 20 juillet 2019
Damien Theillier
  Joseph de Maistre, le précurseur du fascisme 
SirIsaiah Berlin a consacré un chapitre de son livre La liberté et ses traitres à Joseph de Maistre, le penseur de la Contre-Révolution. Certains philosophes ont eu un rôle trouble dans l'histoire des idées. Selon Berlin, les philosophes d'une partie des Lumières (Helvétius, Rousseau, Fichte) et du socialisme naissant (Saint-Simon) ont ainsi défendu une conception à la fois idéaaliste et autoritaire de la liberté dont la Révolution franaaise fut l'incarnation (voir les deux articles précédents sur Helvétius et Saint-Simon).
lundi 15 juillet 2019
Ludwig von Mises.
  Les fondements économiques de la liberté 
Les animaux sont poussés à l'action par des besoins instinctifs. Ils cèdent à la pulsion du moment et cherchent à obtenir satisfaction sur-le-champ. Ils sont les marionnettes de leurs appétits charnels. La grandeur de l'homme se trouve dans le fait qu'il choisit entre des alternatives. Il gère son comportement de façon délibérée. Il peut contrôler ses impulsions et ses désirs; il a en son pouvoir la capacité de supprimer des désirs dont la satisfaction le forcerait à renoncer à l'atteinte de buts plus importants. En bref: l'homme agit; il vise délibérément les fins qu'il a choisies. Voilà ce qu'on veut dire lorsqu'on affirme que l'homme est une personne morale, responsable de sa conduite
lundi 15 juillet 2019
Damien Theillier
  Le 14 juillet et la Révolution française 
Nombreux sont ceux qui savent que la fête nationale française commémore la prise de la Bastille 14 juillet 1789. Plus rares sont ceux qui savent que l’on célèbre aussi le 14 juillet 1790. Ce jour-là, le général La Fayette, qui avait obtenu la ratification de la Constitution par Louis XVI, avait invité tous les Français à se rassembler au Champ-de-Mars pour une grande fête nationale appelée Fête de la Fédération.
dimanche 14 juillet 2019
Jesse. - Jesse's Café
  La Fête Nationale : la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen 
Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ;
dimanche 14 juillet 2019
Jérémie T. Rostan
  La morale libérale 
On entend souvent dire, avec cette certitude qui est la marque des opinions irréfléchies, que le libéralisme est dénué de dimension morale, se limitant au cadre de la propriété privée, de la concurrence et de l’échange marchand, sans considérer les devoirs d’entraide et de partage liant les membres d’une communauté.
samedi 13 juillet 2019
Robert Nozick
  Qui choisirait le socialisme  
Quel est le pourcentage de la population qui choisirait de vivre dans un régime socialiste ? Les pays communistes ne nous aident pas à répondre à cette question...
vendredi 12 juillet 2019
Damien theillier
Introduction aux Harmonies Economiques de Bastiat (1ère partie) 
On caractérise habituellement le libéralisme classique comme une doctrine naïve qui nie l'importance du cadre institutionnel et accorde une foi aveugle dans le mécanisme miraculeux de la « main invisible » pour parvenir à l’harmonie magique des intérêts. Quoique répandue, cette conception n'est rien de plus qu'une caricature.
jeudi 11 juillet 2019
Ludwig von Mises.
Les conditions du libéralisme (2)
.
jeudi 11 juillet 2019
Nathan Lewis. - New World Economics
Les cycles de croissance et de recession du temps de l’étalon or 
Selon les économistes Keynésiens, les systèmes monétaires basés sur un étalon or auraient tout au long de l’Histoire été à l’origine de cycles de croissance et de récession. Très récemment, j’expliquais qu’aucun évènement économique majeur n’avait été causé par une devise à la valeur stable. L’objectif d’un étalon or est de garantir la stabilité de la valeur d’une devise – pour autant que ce soit possible dans notre monde imparfait – et j’aimerai ajouter qu’il y est parvenu pendant un certain nombre de siècles.
mercredi 10 juillet 2019
Jesse. - Jesse's café
  Pourquoi certaines nations sont vouées à l’échec 
‘Les économies du monde se distinguent les unes des autres par leurs différences en termes d’institutions et de règles économiques, ainsi que des motivations de leurs citoyens’, écrivent Acemoglu et Robinson dans une étude intitulée « Pourquoi certaines nations sont vouées à l’échec ». Les institutions que l’on pourrait appeler d’exclusion, telles que la féodalité de l’Europe médiévale ou le travail des enfants dans les champs de coton en Ouzbékistan, ont toujours eu pour objectif premier de transférer les richesses depuis les masses vers l’élite.
lundi 8 juillet 2019
Damien Theillier
  Anne Robert Jacques Turgot, 1727-1781 
Supposez qu’un homme politique arrive au pouvoir et découvre la situation catastrophique des finances publiques. L’État est au bord de la banqueroute, incapable de rembourser ses créanciers. Cet homme n’est pas François Hollande mais un économiste brillant et partisan du « laissez faire, laissez passer ! » des Physiocrates… Non, nous ne sommes pas en 2012 mais en 1774 et cet homme c’est Turgot, nommé ministre des finances par Louis XVI, en pleine crise de la dette.
dimanche 7 juillet 2019
Ludwig von Mises.
Les conditions du libéralisme (4) Cartels et monopole
Les adversaires du libéralisme prétendent que les conditions d'une politique libérale n'existent plus de nos jours. D'après eux, le libéralisme aurait été réalisable lorsque, dans chaque branche de production, plusieurs entreprises de même envergure se concurrençaient âprement. C'en est fait du libéralisme puisque de nos jours les trusts, les cartels et autres exploitations monopolistes dominent partout le marché. Le libéralisme n'a pas été détruit par la politique, mais par une tendance inhérente aux nécessités d'évolution du système de la libre entreprise.
mercredi 3 juillet 2019
Fritz Machlup. - Fritz Machlup
Équilibre et déséquilibre
Les économistes ont utilisé la notion d'équilibre dans de nombreux contextes et pour poursuivre de nombreux buts ; en passant d'un sujet à un autre, certains n'ont pas réussi à observer la transformation de l'usage qui en était fait et des significations associées au terme. Plusieurs de ceux qui ont senti les incongruités, les erreurs ou l'usage complètement impropre se sont opposés à toute "économie de l'équilibre," accablant d'injures tout type d'analyse employant cette notion.
mardi 2 juillet 2019
12345678910...