Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Articles associés à dépenses publiques
 
Damien Theillier
Bastiat Contre l’économie d’État 
L’éditeur parisien Berg International vient de rééditer une série de textes de Frédéric Bastiat sous le titre : Contre l’économie d’État. Ces textes font partie d’un recueil de petits pamphlets de Bastiat intitulé : Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas, datant de 1850. Frédéric Bastiat (1801-1850) est un économiste et homme politique français, fort méconnu en France, bien que reconnu comme un auteur de première importance dans de nombreux autres pays.
lundi 12 août 2019
Gabriel Gimenez-Roche
  Le Cercle Vicieux de la dette publique I : Le pourquoi de la réserve fractionnaire 
L’État peut toujours créer plus de monnaie pour payer ses obligations. Reste que pour que l’illusion opère, faut-il encore que la population soit assez riche (et donc productive) pour supporter des taxes de plus en plus lourdes et que la dette soit principalement libellée en monnaie domestique. L’absence d’au moins une de ces conditions explique pourquoi cette
mardi 30 juillet 2019
Roland Watson. - the silver Analyst
  Une perspective à long terme sur l'argent 

vendredi 26 juillet 2019
Marian Eabrasu
  L’environnement a-t-il un prix  
Au-delà des critiques sur la faiblesse des engagements pris lors du dernier sommet de Terre organisé par les Nations Unis au mois de juin à Rio de Janeiro au Brésil, ce que l’on retient, c’est le désormais célèbre leitmotiv environnementaliste: « sauver la planète n’a pas de prix ». Depuis le premier sommet, organisé à Stockholm en 1972, ce slogan s’est traduit dans les politiques publiques par une incitation à augmenter les dépenses destinées à protéger des écosystèmes en danger et à limiter les différentes formes de pollution et d’émissions gaz à effet de serre.
vendredi 12 juillet 2019
Gabriel Gimenez-Roche
  Alternatives à l’Euro : Une analyse autrichienne 
Depuis sa conception et son introduction, l’Euro a été la cible de nombreuses critiques, issues de différents courants économiques incluant les keynésiens et les néoclassiques. Ces critiques se concentrent surtout sur des questions de forme plutôt que de fond. Plus que sa nature – à savoir, une monnaie papier produite par une banque centrale – c’est la gestion de l’Euro qui est généralement visée, l’indépendance de la BCE vis-à-vis des gouvernements des membres de la zone Euro, ses objectifs (stabilité monétaire et stabilité des prix versus croissance économique) et les méthodes de refinancement des banques commerciales.
vendredi 10 mai 2019
Yves Guyot
  M. Gustave de Molinari
Au mois de juillet, la Société d'Économie politique perdait son président, M. Émile Levasseur. Le 28 janvier, elle perdait son président d'honneur...
mardi 7 mai 2019
Howard Buffet. - Howard Buffet
  La Liberté dépend de la convertibilité de la monnaie en or 
Y aurait-il un lien entre les libertés humaines et une monnaie échangeable contre de l’or ? A première vue, il semblerait que la monnaie appartienne au monde économique, alors que les libertés humaines relèvent plus de la sphère politique.
dimanche 9 décembre 2018
Jérémie T. Rostan - Jérémie Rostan
  Faut-il répudier la dette publique  
Répudier la dette publique ? Affirmer simplement et brutalement que l’on ne paiera pas ? L’idée semble farfelue, relevant davantage de la discussion à table que de la politique économique. Immorale, aussi, envers les créanciers de l’État. Suicidaire enfin, et cela sur tous les plans. Celui de l’État, tout d’abord, qui s’interdirait par là-même tout recours futur à l’endettement.
samedi 1 décembre 2018
Ferdinand Lips. - Horizons et Debats
  Les guerres de l’or: conflits militaires, or et crises monétaires 
Je voudrais remercier les organisateurs, M. Graf et M. Brunner, de m'avoir invité ici aujourd'hui. Le fait que vous ayez choisi un sujet aussi controversé que l'or en dit long, et est pour moi une preuve de courage. En effet, jusqu'à il y a encore peu de temps, parler d'or était presque tabou. Quiconque en parlait risquait d'être considéré comme un excentrique. Mais vous avez eu tout à fait raison de choisir ce sujet. Comme je suis sur le point de l’explique,r l'or a joué un rôle central et positif dans l'Histoire de l'humanité, depuis l'aube de la civilisation.
jeudi 29 novembre 2018
Ludwig von Mises.
Or et inflation 
Dans les années qui précédèrent la guerre mondiale, presque tous les pays possédaient l'étalon-or. Le terme: étalon-or signifie que l'unité monétaire consiste en un certain poids d'or qui est fixé par la loi. Les pièces d'or frappées par les établissements d'État, conformément à la parité légale, sont seules considérées comme monnaie principale. Elles seules ont un pouvoir libératoire illimité: c'est-à-dire qu'un débiteur ne peut se libérer de ses dettes qu'à l'aide
mardi 20 novembre 2018
Gabriel Gimenez-Roche
  Compétitivité Globale et Avenir : A la recherche de la compétitivité perdue 
Aujourd’hui, l’inéluctabilité des réformes ainsi que la non-viabilité du généreux modèle social Européen semblent évidentes. Cependant, n’est-il pas aussi évident qu’il a pu se maintenir et se développer pendant au moins 30 ans sans apparemment heurter à la compétitivité Européenne ? Cette remarque ne peut pas résister à une analyse plus approfondie de la réalité de la compétitivité Européenne préalable à la crise actuelle.
jeudi 8 novembre 2018
Marian Eabrasu
  L’évasion fiscale : bouc émissaire des déficits budgétaires, 1ère partie 
La récente crise des dettes publiques aiguillonne la discussion vers la question de l’évasion fiscale. Récemment réunis à Cannes pour trouver des solutions communes à cette crise, les membres du G20 ont unanimement réitéré la priorité de la lutte contre ce qu’ils considèrent comme un fléau.Depuis 2000, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) augmente la pression sur les pays qui refusent de collaborer sur plan fiscal en divulguant des informations sur les capitaux de leurs résidents.
jeudi 1 novembre 2018
Henry Hazlitt.
Les impôts découragent la production
Il y a encore un autre facteur qui rend très improbable que les richesses créées par les dépenses publiques puissent compenser pleinement celles qu'auront empêché de naître les impôts prélevés pour payer ces dépenses. La question n'est pas aussi simple, elle ne consiste pas, comme on le croit souvent, à prendre l'argent de la poche de droite pour le mettre dans la poche de gauche.
mardi 9 octobre 2018
Henry Hazlitt.
Pas de travaux publics sans impôts 
Aucune foi au monde n'est plus tenace ni plus entière que la foi dans les dépenses de l'État. De tous côtés, on les présente comme une panacée capable de guérir nos maux économiques. L'industrie privée est-elle partiellement somnolente ? On peut y remédier par les dépenses du budget. Y a-t-il du chômage ? Cela est évidemment dû à « l'insuffisance du pouvoir d'achat ». Et le remède est tout aussi évident : le Gouvernement n'a qu'à engager des dépenses assez fortes pour suppléer ce « manque à acheter ». Aucune foi au monde n'est plus tenace ni plus entière que la foi dans les dépenses de l'État. De tous côtés, on les présente comme une panacée capable de guérir nos maux économiques.L'industrie privée est-elle partiellement somnolente ? On peut y remédier par les dépenses du budget.Y a-t-il du chômage ? Cela est évidemment dû à « l'insuffisance du pouvoir d'achat ».
dimanche 7 octobre 2018
Phoenix Capital. - Gains Pains & Capital
Le point sur l'inflation au Zimbabwe 
En 2008, le Zimbabwe a connu le deuxième épisode d'hyperinflation le plus grave de l'histoire . Le taux d'inflation annuel a culminé en novembre 2008, atteignant 89,7 sextillions (10 ^ 23)%. Au sommet de l'épisode d'hyperinflation du Zimbabwe en novembre 2008, les Zimbabwéens ont refusé d'utiliser le dollar zimbabwéen. Avec cela, l'économie était spontanément, et officieusement, dollarisée. Finalement, le gouvernement a fait face à ce fait accompli au début de 2009, quand ils ont dollarisé l'économie en acceptant le dollar comme unité de compte pour les finances publiques.
samedi 4 novembre 2017
Charles Sannat - Insolentiae
Le Billet d’Hubert. MACRON Président… Et mon patrimoine (3e partie) 
Je terminais ainsi mon billet de samedi dernier : « La semaine prochaine, nous verrons ensemble les conséquences pour nos patrimoines de «la feuille de route» que suivra… Ou pas ? le président MACRON. » De quelle « feuille de route » s’agit-il ? Dans mon billet du 20 mai 2017, en parlant de la Loi El Khomri, j’ai abordé la notion de « GOPE ». Cet acronyme signifie « grandes orientations de politiques économiques ». Pour faire simple, le traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE),
mardi 4 juillet 2017
Charles Sannat - Insolentiae
Invité des Chroniques de Jacques Sapir : texte et enregistrement !
Vendredi dernier, j’étais invité par Jacques Sapir à participer à ses « Chroniques » sur la radio Sputnik au sujet de la fiscalité et des dépenses publiques dans un contexte de campagne électorale. Vous trouverez ci-dessous la retranscription écrite de l’essentiel, pour celles et ceux qui ne peuvent pas forcément réécouter. Sinon, vous avez également l’enregistrement de l’émission à votre disposition. La fiscalité et les dépenses publiques dans le contexte de la campagne électorale
jeudi 27 octobre 2016
Georges Lane
  Vanitas vanitatum. 
Paris, le 10 septembre 2016.1. Définitions multiples.Fritz Machlup (1958) s'opposait, avec raison, aux multiples définitions des mots en économie politique et demandait leur suppression ou leur "purification" (cf. ce texte d'août 2016).Malheureusement, la démarche fallacieuse n'a fait qu'augmenter en nombre depuis lors.2. Les rhétoriques au mauvais sens du terme.Robert Solow (2012) remettait en question les rhétoriques "au mauvais sens du terme" menées en économie politique et poussait à laisse
dimanche 11 septembre 2016
Charles Sannat - Insolentiae
Blague du jour : Le G20 insiste sur la relance budgétaire pour stimuler la croissance
C’est la dépêche marrante du jour de l’AFP : « Le G20 a appelé lundi à recourir davantage aux dépenses publiques, et non seulement aux assouplissements monétaires, pour relancer une économie mondiale en berne, selon le communiqué final du sommet de Hangzhou (Chine), tout en dopant l’innovation pour en faire un « moteur de croissance ». « Nos stratégies budgétaires sont tout aussi importantes (que la politique monétaire). Nous rendons la politique fiscale et les dépenses publiques plus favorables
lundi 5 septembre 2016
Liliane Held-Khawam - 24hgold
Dette grecque, jusqu’au bout du cynisme
La Grèce vient de rembourser 3,4 milliards d’euros à la BCE. Une somme faramineuse pour ce peuple exsangue. Une somme qui empêchera tout investissement de la part du gouvernement pour relancer l’économie. Une somme qui va meurtrir encore plus les plus démunis et les plus fragiles de la société. Mais que représentent ces 3, 4 milliards au regard des 3’248 milliards affichés au compteur de la BCE? Juste en 2015, le bilan a pris 500 milliards de croissance artificielle pour assurer
samedi 23 juillet 2016
12345678910...