Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Articles associés à socialiste
 
Réflexion du jour
  H.L. Mencken sur les gouvernements et les hommes politiques 
L’homme le plus dangereux, pour tout gouvernement, c’est l’homme capable de penser par lui-même, sans se soucier des superstitions et tabous prédominants
vendredi 25 octobre 2019
Hans Hermann Hoppe.
  Pour le libre échange et une immigration limitée 
On prétend fréquemment que le "libre échange" va de pair avec la "libre immigration" comme le "protectionnisme" avec "l'immigration contrôlée"...
lundi 30 septembre 2019
Ludwig von Mises.
  Capitalisme contre socialisme 
La plupart de nos contemporains sont très critiques sur ce qu'ils appellent « l'inégale distribution des richesses ». La justice, telle qu'ils la voient, réclamerait une situation dans laquelle personne ne bénéficierait de ce qui est considéré comme un luxe superflu tant que d'autres continueraient à manquer des biens nécessaires pour préserver la vie, la santé et la bonne humeur. La condition idéale de l'humanité serait, prétendent-ils, une distribution égale
dimanche 1 septembre 2019
PIECES OR - Pieces Or
Novo Banco (PT), ou les problèmes sans fin du secteur bancaire européen
Voici un nouveau problème urgent du paysage bancaire européen à régler : Novo Banco, une entité portugaise qui a émergé de l’effondrement de la plus grosse banque du pays. La Banque centrale du Portugal et le gouvernement doivent trouver une solution pour Novo Banco d’ici le mois d’août, date convenue avec les régulateurs européens suite à l’échec de la tentative de récupérer les 4,9 milliards d’euros nécessaires pour sauver la banque. Le ministre des Finances du Portugal, Mario Centeno, a décla
dimanche 1 septembre 2019
Ludwig von Mises.
Les conditions du libéralisme (3)
.
samedi 31 août 2019
Lew Rockwell.
Les multiples faillites du Keynésianisme 
En réalité, tous ces efforts ont empêché l’ajustement des forces économiques au monde moderne. Toutes les ressources ayant été consommées par le biais de ce stimulus proviennent du secteur privé, du simple fait que le gouvernement ne possède pas ses propres ressources. Tout ce qu’il fait doit donc provenir de producteurs privés, ou des citoyens en général.
jeudi 29 août 2019
Ludwig von Mises.
L'interventionnisme est voué à l'échec 
Rien n'est plus impopulaire de nos jours que l'économie du marché libre, c'est-à-dire le capitalisme. Tout ce qui, dans les conditions actuelles, est considéré comme ne donnant pas satisfaction, est mis sur le compte du capitalisme. Les athées rendent le capitalisme responsable du fait que le christianisme a survécu. D'autre part, les encycliques pontificales reprochent au capitalisme les péchés de nos contemporains et l'extension qu'a prise l'irréligion; les églises et les sectes protestantes ne sont pas moins vigoureuses en
mardi 27 août 2019
Georges Lane
L'organisation monétaire déboussolée. 
ce qu'on dénomme « monnaie » aujourd'hui a peu de choses à voir avec ce qu'on dénommait ainsi il y a un siècle et auparavant. Certes, en 1913, il y avait des points communs permettant la comparaison comme, par exemple, l'existence des pièces de monnaies en métal depuis la nuit des temps, celle des coupures de billets en papier depuis le XVIIIè siècle et celle des comptes de dépôts dans certaines banques depuis le XIXè siècle.
samedi 10 août 2019
henry hazlitt.
  Les bienfaits de la destruction
Nous en avons terminé avec la vitre brisée.Raisonnement erroné de type élémentaire.N'importe qui, pourrait-on penser, serait capable de l'éviter après quelques instants de réflexion.Il n'en est rien : sous mille déguisements, le faux raisonnement de la vitre brisée est le plus persistant de tous dans l'histoire des idées économiques.
mercredi 31 juillet 2019
Damien Theillier
  Qui sont les libertariens  
Saviez-vous que Jimmy Wales, l'inventeur de Wikipédia, est un libertarien ? Il assure qu'il a conçu son encyclopédie sur le modèle de l'ordre spontané du prix Nobel d’économie Friedrich Hayek et se dit grand lecteur d’Ayn Rand[1].Il en va de même pour les concepteurs de South Park ou des Simpson : la romancière et philosophe Ayn Rand apparaît régulièrement dans les épisodes de ces séries de cartoons.
vendredi 26 juillet 2019
Isabel Paterson
  L'humanitariste avec une guillotine 
Dans le monde, la plupart du mal est faite par des braves gens, non par accident, faute ou omission. C'est au contraire le résultat de leurs actions délibérées...
jeudi 25 juillet 2019
Ludwig von Mises.
  Les fondements économiques de la liberté 
Les animaux sont poussés à l'action par des besoins instinctifs. Ils cèdent à la pulsion du moment et cherchent à obtenir satisfaction sur-le-champ. Ils sont les marionnettes de leurs appétits charnels. La grandeur de l'homme se trouve dans le fait qu'il choisit entre des alternatives. Il gère son comportement de façon délibérée. Il peut contrôler ses impulsions et ses désirs; il a en son pouvoir la capacité de supprimer des désirs dont la satisfaction le forcerait à renoncer à l'atteinte de buts plus importants. En bref: l'homme agit; il vise délibérément les fins qu'il a choisies. Voilà ce qu'on veut dire lorsqu'on affirme que l'homme est une personne morale, responsable de sa conduite
lundi 15 juillet 2019
Lew Rockwell.
  La menace fasciste II - Les origines 
Nous savons tous que le terme ‘fasciste’ a une connotation péjorative, et que tout locuteur l’utilise pour décrire un système politique envers lequel il ressent de l’aversion. Personne n’oserait jamais se lever et déclarer ‘Je suis fasciste, et je pense que le fascisme est un système social et économique fabuleux’.
dimanche 14 juillet 2019
Robert Nozick
  Qui choisirait le socialisme  
Quel est le pourcentage de la population qui choisirait de vivre dans un régime socialiste ? Les pays communistes ne nous aident pas à répondre à cette question...
vendredi 12 juillet 2019
Damien Theillier
  Anne Robert Jacques Turgot, 1727-1781 
Supposez qu’un homme politique arrive au pouvoir et découvre la situation catastrophique des finances publiques. L’État est au bord de la banqueroute, incapable de rembourser ses créanciers. Cet homme n’est pas François Hollande mais un économiste brillant et partisan du « laissez faire, laissez passer ! » des Physiocrates… Non, nous ne sommes pas en 2012 mais en 1774 et cet homme c’est Turgot, nommé ministre des finances par Louis XVI, en pleine crise de la dette.
dimanche 7 juillet 2019
Damien Theillier
  Aux origines du Parti socialiste : Jean Jaurès et la critique de Yves Guyot (2nde partie) 
(…Précédent) La réponsede Yves Guyot (1843-1928) Yves Guyot, contemporain de Jean Jaurès, fut l'un des principaux économistes français partisans du laissez-faire à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle.Il a commencé sa carrière comme rédacteur en chef de plusieurs journaux et revues à la fin des années 1860 et au début des années 1870.
jeudi 4 juillet 2019
Damien Theillier
  Aux origines du Parti socialiste : Jean Jaurès et la critique de Yves Guyot (1ere partie) 
Jaurès, durant toute sa vie, a essayé de réaliser la synthèse entre les notions fondamentales du marxisme et les vieux principes de la révolution de 1789. Cette synthèse, il la fondait sur la justice sociale, l’élimination progressive des privilèges héréditaires créés par le capitalisme ». Le Parti socialiste continue encore aujourd’hui à faire de Jaurès sa référence philosophique fondamentale.
lundi 1 juillet 2019
Damien Theillier
  Le comte de Saint-Simon, apôtre de la technocratie 
Après sa lecture des philosophes des Lumières, (voir notre article sur Helvétius) Isaiah Berlin,dans La liberté et ses traitres,s’est intéressé aux socialistes utopistes du XIX esiècle et en particulier à Claude Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon. Ce dernier, plus connu sous le nom d’Henri de Saint-Simon, est un philosophe français né en 1760, mort en 1825, et considéré comme le père du socialisme.
mercredi 22 mai 2019
Jérémie T. Rostan
  Libéralisme vs. Statu Quo 
Quiconque défend le « libéralisme » sait à quel point, loin d’être la pensée unique et dominante de l’époque, une telle position expose à toutes les attaques. Au mieux, on sera considéré comme une sorte de grand autiste sans cœur, aveugle et sourd à tous les malheurs du monde. Au pire, on sera traité de psychopathe servile aux puissances les plus sombres et au statu quo en place.
dimanche 19 mai 2019
Ludwig von Mises
Le Socialisme 
Le socialisme est le passage des moyens de production de la propriété privée à la propriété de la société organisée, de l'État(1). L'État socialiste est propriétaire de tous les moyens de production matériels et partant, le dirigeant de la production générale. On oublie trop souvent qu'il n'est pas nécessaire que le passage de la propriété mise sous la puissance de l'État et à sa disposition s'accomplisse selon les formes établies par le droit pour les transmissions de propriété à une époque historique qui repose sur la propriété privée des moyens de production; il importe encore moins qu'on use pour cette opération du vocabulaire traditionnel du droit privé. La propriété est la possibilité de disposer d'un bien. Si cette possibilité est comme détachée de son nom traditionnel, si elle est affectée à une institution juridique portant un nom nouveau, tout cela est pour l'essentiel sans importance. Il ne faut pas s'en tenir au mot, mais au fait lui-même. L'évolution vers le socialisme ne s'est point accomplie par un transfert purement formel à l'État. La restriction des droits du propriétaire est aussi un moyen de socialisation. La faculté de disposer de son bien lui est retirée bribe par bribe. Si l'État s'assure une influence toujours plus importante sur l'objet et les méthodes de la production, s'il exige une part toujours plus grande du bénéfice de la production, la part du propriétaire est restreinte de jour en jour; finalement il ne lui reste plus que le mot vide de propriété, la propriété même étant entièrement passée aux mains de l'État.
mercredi 15 mai 2019
12345678910...