Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Comment Goldman Sachs a b… le Ghana et provoqué la faillite d’Ashanti

IMG Auteur
 
Publié le 05 mai 2010
673 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 13 votes, 4,5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or

Ghanaweb présente dans son édition du mois d’avril 2010 l’histoire suivante, « How Goldman Sachs Screwed Ghana », qui relate comment Goldman Sachs aurait provoqué, et aurait  profité de la faillite d’une des plus grosses sociétés minières au monde.


Goldman Sach, l’institution financière mondiale sur laquelle pèsent des allégations d’escroquerie, possède une longue tradition de préparation de ses clients à la chute…mais aussi de récupération de profits considérables.


Voici l’histoire qui relate la manière dont cette banque mondiale d’investissement et société de placements a ruiné le Ghana.


En 1998, Ashanti Gold était la 3ème plus importante compagnie minière du monde. La première société « noire » sur le London Stock Exchange, Ashanti venait juste d’acquérir la mine de Geita en Tanzanie mettant Ashanti en excellente position pour devenir encore plus grande. Mais en mai 1999, le département du Trésor de Grande-Bretagne décidait de vendre 415 tonnes d’or provenant de ses réserves. Avec tout cet or inondant le marché, le cours de l’or commença à décliner. En août 1999, le cours de l’or était tombé à 252 $ l’once soit le cours le plus bas des vingt dernières années.


Ashanti s’est tourné vers ses conseillers financiers –Goldman Sachs- pour prendre conseil. Goldman Sachs a recommandé à Ashanti de vendre une grande partie de sa production à terme pour se protéger contre les variations de cours en « pariant » ainsi sur la continuation de la baisse du cours de l’or.


Mais Goldman était bien plus que simplement le conseil d’Ashanti. C’était aussi la société vendeuse de ces contrats de vente à terme et elle encaissait une commission sur chaque vente. Sans compter qu’elle-même était un des principaux vendeurs d’ors mondial.


En septembre 1999 (un mois plus tard), 15 banques centrales européennes (avec lesquelles Goldman avait des relations professionnelles) ont  provoqué la surprise générale en annonçant que toutes les 15 cesseraient de vendre de l’or sur les marchés mondiaux pendant 5 ans. Cette nouvelle a immédiatement provoquer une hausse de l’or.  Le 6 octobre le cours était remonté à 362 dollars l’once.


Ashanti était en difficulté. Sur le conseil de Goldman, la société avait parié sur des cours de l’or à la baisse et avait conclu des contrats de ventes d’or  à terme à un cours inférieur. Ces contrats étaient détenus par un groupe de 17 autres banques. Ashanti était forcée d’acheter de l’or à un cours supérieur à celui des contrats qu’elle avait signés et de vendre à un cours inférieur.


Le résultat ? En quelques semaines, Ashanti avait engrangé 570 millions de pertes et devait supplier ces 17 banques de ne pas exiger l’exécution de ces contrats.


Qui servait de négociateur entre les 17 banques et Ashanti ? Goldman Sachs. La même société qui avait structuré les contrats vendus à Ashanti et qui avait réalisé un profit pour leur vente.


La faillite d’Ashanti avait conduit à un effondrement du cours de ses actions, de 25$ par action à moins de 5 dollars, 4,62$ par action. Des milliers d’investisseurs – et le rédacteur de ce rapport y compris- ont perdu leur investissement presque du jour au lendemain puisqu’Ashanti fut déclarée non-solvable.


A la fin (en 2003), Ashanti dut se revendre à son plus gros rival africain AngloGold, une société britannique dont le siège est en Afrique du Sud, et qui l’a rachetée pour une poignée de figues.


La destruction d’Ashanti Gold par Goldman Sachs était cousue d’escroqueries et de conflits d’intérêts : Goldman Sachs a servi de conseil financier pour Ashanti. Goldman Sachs a profité des contrats de vente à terme qu’elle avait mis en place et vendus pour Ashanti, elle a été impliquée dans la manipulation des cours de l’or desquels ces contrats dépendaient et elle représenta les créditeurs d’Ashanti quand les contrats vinrent à faire défaut.  Goldman Sachas a profité en tant que conseil financier de la société dont elle finalement a revendu la dépouille pour quelques cents par dollar.



Nicolas Flamel

Alchimiste moderne


L’alchimie moderne c’est facile ! Prenez de la monnaie-papier, allez chez un changeur et transformez-la en or !




Données et statistiques pour les pays mentionnés : Ghana | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Ghana | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (13 votes)
>> Article suivant
L’alchimie moderne c’est facile ! Prenez de la monnaie papier, allez chez un changeur et transformez la en or !
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Bonjour,

Au nom de l'équité, bon nombre des acteurs de cette époque qui ne sont que des criminels en cols blancs devraient se retrouver en prison avec Madoff avec des peines similaires et la confiscation de tous leurs biens au profit des escroqués.
La banque devrait quant à elle subir une amende au moins double des préjudices infligés.
J'ai moult fois écrit qu'au grand soir de l'effondrement financier, je ne verserai pas une larme pour ce qu'il arrivera à certains banquiers et que je ne jetterai pas un regard à ceux qui seront pendus au réverbère. Cette sale engeance pratique la finance sans conscience et mène l'humanité toute entière à l'extinction - tout cela au nom de l'ingénierie et de la productivité financière à tout crin.
Ceux sont des imbéciles dignes de mépris puisqu'ils oublient qu'ils font partie de l'humanité comme tel milliardaire sur le TITANIC qui pensait pouvoir acheter sa place sur un canot de sauvetage

Jean LENOIR
Dernier commentaire publié pour cet article
Bonjour, Au nom de l'équité, bon nombre des acteurs de cette époque qui ne sont que des criminels en cols blancs devraient se retrouver en prison avec Madoff avec des peines similaires et la confiscation de tous leurs biens au profit des escroqués. La b  Lire la suite
Jean L. - 06/05/2010 à 12:10 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX