Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Amazon. Refus par l’Etat de la demande de chômage partiel !

IMG Auteur
Publié le 06 mai 2020
395 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses

C’est un nouveau coup dur et une petite « vengeance » bien méritée de la part de l’administration qui vient de refuser la demande de chômage partiel d’Amazon…

« Le ministère du Travail a confirmé lundi avoir refusé une demande de chômage partiel d’Amazon pour six de ses sites en France. La demande a été refusée car la fermeture des sites concernés est la conséquence d’une décision de justice et non d’une baisse d’activité, précise-t-il.

Amazon avait fait cette demande de chômage partiel la semaine dernière, quelques jours après la décision de la cour d’appel de Versailles le contraignant à restreindre ses activités en France raison de l’épidémie due au coronavirus.

Les syndicats CGT, CFDT et SUD d’Amazon France ont qualifié de « proprement indécente » la demande de chômage partiel d’Amazon et soulignent que « ce dispositif a été mis en place pour venir en aide aux salariés des entreprises dont l’activité est rendue impossible dans la période, comme la restauration ou les commerces non-essentiels ».

« Plus encore, Amazon a fait le choix de fermer temporairement ses entrepôts depuis le 16 avril dernier, tout en poursuivant son activité depuis ceux européens, pour mieux se soustraire à deux décisions de justice successives », s’indignent-ils ».

Et il est vrai qu’Amazon souhaite faire payer son choix de cesser ses activités pour « punir » la France en livrant de l’étranger, alors que l’entreprise aurait pu négocier avec le gouvernement des mesures de protection de ses salariés et donc justifier en partie le fait de poursuivre son activité sur le sol national.

Amazon a choisi la confrontation avec l’administration ce qui n’est pas forcément une bonne idée.

Pour aller plus loin, les expéditions Amazon venant d’autres pays devraient restées bloquer en douane. Il est vrai que pour être capable de le faire, il faudrait avoir des douaniers, penser nos frontières et notre puissance, mais nous allons peut-être y arriver grâce à cette crise du coronavirus.

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX