Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Argent, dette et déficits

IMG Auteur
 
 
Publié le 20 octobre 2016
719 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 2 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

Cette année est une année d’élections. Nous devrions anticiper huit années de traumatisme, qui viendront faire suite à huit années « d’espoir et de changement », qui ont-elles-même succédé à huit années de « non-édification nationale », précédées de huit années de « je n’ai pas eu de relations sexuelles avec cette femme ».

Voici la dette nationale des Etats-Unis par tranches de huit années fiscales (01/10/84 – 30/09/92 etc.) représentée par des échelles linéaire et logarithmique :

 

Vous pouvez voir que la dette nationale officielle n’a cessé de gonfler exponentiellement. Au taux de croissance actuel, elle devrait approcher des 40 trillions de dollars sous huit ans. Parce qu’il est aussi probable que nous traversions d’autres guerres et récessions et voyions gonfler les dépenses sociales, Medicare et les dépenses de sécurité sociale, la dette totale du pays pourrait excéder les 40 trillions de dollars sous huit ans, peu importe qui est élu président.

Voyons la croissance cumulée de la dette nationale (le total de huit années de déficits) pour chaque groupe de huit années fiscales :

Voici ici le prix annuel moyen de l’argent tous les huit ans :

 

Le prix de l’argent est plus erratique que la dette nationale officielle, qui est en constante augmentation, peu importe le groupe de politiciens supposément en charge du pays.

Mais il est évident que le prix de l’argent augmente exponentiellement, de manière similaire à la dette nationale, la masse monétaire, et aussi (probablement) les bonus de Wall Street, les coupons repas, les salaires de la Réserve fédérale, le prix des cigarettes, des timbres, de la bière, de la nourriture, de l’enseignement, des assurances maladie et des médicaments.

Nous vivons dans un monde exponentiel. Nous y vivront jusqu’à ce qu’il prenne fin. Les politiques économiques keynésiennes dont nous avons « bénéficié » nous assurent que ces hausses exponentielles sont nécessaires pour maintenir les bulles sur les devises fiduciaires, la dette, les obligations et les actions.  

Compte tenu de la croissance exponentielle de la dette et des prix, quelles prévisions pouvons-nous faire des pics du prix de l’argent ces cinq prochaines années ?

 

Notez que ce graphique présente une ligne violette qui suggère de potentiels pics du prix de l’argent au cours de ces prochaines années, basés sur : la hausse exponentielle de la dette et des devises en circulation, que nous devons aux lois économiques keynésiennes, aux banques centrales et aux dépenses excessives des politiciens.

Si nous anticipions les possibles hausses du prix de l’argent en observant également le déclin de la qualité des minerais, la hausse de la demande en investissement et des coûts de production, la demande industrielle, la détérioration de la confiance en les banques centrales, l’hyperinflation des devises fiduciaires, l’influence de JP Morgan qui cherchera à faire grimper le prix de l’argent pour surévaluer ses réserves, un effondrement du marché des obligations et les guerres au Proche-Orient, alors le prix de l’argent pourrait aller bien plus haut que ce que nous montre le graphique.

CONCLUSIONS:

  • Les politiciens vont continuer d’emprunter et de dépenser jusqu’à ce qu’ils ne le puissent plus. La dette nationale va continuer de gonfler jusqu’à ce que le système soit réinitialisé.
  • La hausse exponentielle de la dette se poursuivra, en parallèle à celle des prix de nombreux biens, services et matières premières – dont l’argent.
  • L’argent aura des chances de passer au-dessus des 100 dollars au cours de sa prochaine phase de reprise, grâce simplement aux politiques keynésiennes, aux dépenses des politiciens et à la création monétaire des banques centrales.
  • Mais si d’autres facteurs, comme l’hyperinflation et la demande massive des investisseurs, étaient pris en compte, il pourrait grimper bien plus haut.
  • Il est toutefois peut-être vrai que Clinton n’ait pas « eu de relations sexuelles avec cette femme », que nous n’ayons pas traversé des années de « non-édification nationale », que nous ayons profité « d’espoir et de changement », et que le lapin de Pâques arrivera bientôt. La paix dans le monde peut aussi être imminente, comme la réduction des coûts d’Obamacare et l’arrêt de ses exercices d’espionnage par la NSA. Les politiciens décideront aussi, peut-être, de rééquilibrer les budgets… et les banquiers existeront enfin pour servir les intérêts des citoyens.
  • Mieux vaut vous protéger face à l’effondrement imminent de certains de vos actifs papiers en vous tournant vers l’or et l’argent.

 

 

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (2 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX