Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Ceux d’en haut et ceux d’en bas

IMG Auteur
Publié le 04 février 2015
1364 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 8 votes, 3,6/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editorial du Jour

Mon frère Robby (qui a quatre ans de moins que moi) est décédé en 2012 à l’âge de 76 ans. Il était une âme unique et possédait un sens de l’humour espiègle. Il collectionnait les livres et a accumulé une librairie magnifique au cours de sa vie. J’ai racheté à ses descendants une collection presque complète de la librairie classique de Loeb, comportant à présent 521 livres qui contiennent presque tout ce qui est arrivé au cours de notre histoire et représentent l’une des œuvres les plus essentielles de l’ère classique, qui a commencé deux siècles après la naissance du Christ. Une grosse valise qui contient les fondations de notre civilisation. Ce que j’aime la contempler.

Robby aimait se moquer des touristes Américains, qui venaient pour parler de démocratie et de l’égalité sociale qui règnent aux Etats-Unis. Robby aimait beaucoup scandaliser ces étrangers naïfs. Je me souviens d’une fois, où la conversation a été portée sur le sujet de l’esclavage, et Robby a répondu ‘j’ai beaucoup d’esclaves. J’en ai deux pour conduire mes voitures, deux pour faire le jardin, des femmes de ménage, une pour faire le ménage et une pour faire le nettoyage – j’ai aussi un cuisinier et son aide. Ils sont d’excellents esclaves et sont dans ma famille depuis des décennies’. Autant dire que ça en a fait sourciller plus d’un.

Ils n’étaient bien entendu pas légalement esclaves, mais on aurait presque pu les percevoir comme tels, puisque tout ce qu’ils faisaient était obéir loyalement et sans poser de questions. Certains d’entre eux ne travaillaient pas à heures fixes, mais étaient sur appel à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Quand Robby est mort, sa femme était nous avait quittés depuis deux ans déjà, et sa fille m’a dit que la maison était habitée par – onze personnes ! Il a eu une belle vie, il était un bon maître. Ses servants étaient payés plus que ce que suggéraient leurs services. Les servants qui vivaient chez lui avaient une chambre et des repas gratuits, et la nourriture était abondante et à leur goût.

Malgré le fait qu’ils étaient payés pour leurs services et étaient libres de quitter leur emploi à tout moment, il n’y avait pas réellement de différence entre des esclaves formels et des servants domestiques. Robby avait l’esprit classique et sa maison représentait sa vision de la vie. J’irai jusqu’à dire que depuis le sud de Rio Grande jusqu’en Patagonie, c’est ainsi qu’ont toujours vécu les gens financièrement confortables. Nous sommes les héritiers, au travers du Catholicisme Roman, du mode de vie à la Romaine aussi bien que du mode de vie Indien aborigène. Les rôles de maître et de servant ne sont jamais remis en question, bien qu’ils aient été adoucis. L’Espagne et le Portugal ont apporté la tradition Romaine dans notre hémisphère, et des douzaines de cultures Indiennes ont en quelque sorte fusionné avec ces traditions.

L'une des conséquences de la libération de l’intellect apportée par la Renaissance a été la rébellion contre les réalités de la vie, qui s’est exprimée au travers de la Révolution Française et de l’idée que ‘tous les Hommes naissent égaux’ avancée par Papa Jefferson. Il était lui-même une image révolutionnaire bien qu’il possédait des esclaves. Sa vie personnelle était en complète contradiction avec les idées qu’il défendait.

L'idée d'égalité est une construction intellectuelle fantastique. L’égalité n’existe pas et n’a jamais existé entre les Hommes. Certains ont plus de talent que d’autres, certains sont plus portés sur l’intellect, et d’autres aiment regarder des chaînes de sport à la télé ; certains sont riches parce qu’ils le sont devenus et d’autres par simple accident du destin, certains naissent pauvres et sont destinés à vivre dans la pauvreté.

L’idée d’égalité est cependant ancrée dans le monde d’aujourd’hui, et la remettre en question n’est autre qu’un suicide politique. Le mensonge sur lequel repose notre monde politique actuel, dans lequel la démocratie est devenue la forme légitime de gouvernement, est l’égalité.

La série télé Downtown Abbey fascine le public démocratique parce qu’il ouvre une fenêtre sur ce qu’étaient les choses il n’y a pas si longtemps, en Angleterre. Les servants en bas, et les maîtres en haut, servis jour comme nuit par leurs domestiques. Une minorité de téléspectateurs s’assimile aux gens d’en haut, et une majorité à ceux d’en bas.

Le programme télévisé Young Victoria aborde la jeunesse de la reine Victoria, qui est devenue reine en 1837, à l’âge de 18 ans. Quelques années plus tard, elle et son mari Albert se sont inquiétés de la dure vie des pauvres. Le Premier Ministre, Melbourne, qui conseillait la jeune Victoria au cours de ses premières années de règne, lui a prudemment déconseillé de mettre en place des politiques sociales. Selon lui, dans la nature des choses, la pauvreté était inhérente à la société humaine, et tenter de l’abolir ne ferait qu’ouvrir une boîte de Pandore sans fond de demandes incessantes de bénéfices accrus. Bien entendu, dans le programme Young Victoria, Albert et Victoria sont supposés avoir triomphé sur le personnage au cœur de pierre de Melbourne. Mais regardez l’Angleterre d’aujourd’hui : complètement ruinée par des soi-disant progressistes et socialistes.

Je me souviens avoir observé des documents sur les Etats-Unis d’il y a cent ans, qui expliquaient qu’un grand nombre de ménages avaient au moins un servant. Ma propre grand-mère maternelle était la nourrice d’enfants d’une riche famille dans les années 1880, et a voyagé en Europe avec eux.

Encore une fois, à l’époque coloniale, les colons Américains ont amenés avec eux des servants Irlandais et Anglais, qui étaient des pauvres qui voulaient partir s’installer aux Etats-Unis et ne pouvaient se permettre d’émigrer qu’en se vendant comme esclaves temporaires aux maîtres des colonies. De nombreux Américains sont descendants de ces esclaves, qui avaient la vie dure, et dont beaucoup sont morts avant de pouvoir gagner leur liberté.

Il y a un gros problème de chômage aux Etats-Unis, et les choses ne semblent pas s’arranger au fil des années. Le chômage ne fait qu’augmenter. Comme l’a dit le très amusant commentateur télé Davidowitz, ‘le secteur croissant des Etats-Unis est la pauvreté'.

Si le gouvernement des Etats-Unis ne distribuait pas d’allocations chômage, les plus confortables pourraient alléger la pauvreté en faisant entrer un certain nombre de quasi-esclaves dans leur propriété pour qu’ils fassent à manger, le ménage, le jardinage, et prennent soin des enfants. Mais ils n’ont pas cette possibilité. Les quasi-esclaves ne veulent pas de ces emplois, et nous ne pouvons pas leur en vouloir. Pourquoi travailler lorsqu’on peut être payé pour ne rien faire? Et les maîtres font face à beaucoup de responsabilités lorsqu'ils accueillent des personnes sans emploi chez eux : salaire minimum, heures supplémentaires, résidence légale, sécurité sociale et autre.

La même situation peut être observée ailleurs. Un couple mexicain est récemment parti s’installer en France et a emmené une servante avec lui. Le couple a décidé qu’une fois sur place, la servante pourrait améliorer son éducation en s’inscrivant à certaines classes. A l’école, elle a rencontré un Français qui lui a beaucoup parlé de ses ‘droits’. Elle a donc fini par poursuivre son employeur pour ne pas la payer comme le stipule la Loi et a gagné son procès à la cour. Ses employés ont dû payer des milliers d’euros de compensation pour avoir amélioré son éducation.

S’il n’existait pas tant de règles qui font de l’emploi de quasi-esclave quelque chose de si cher, un grand nombre d’Américains au chômage pourraient trouver des foyers bien plus confortables que les cantines pour les pauvres.

Selon Davidowitz, ‘la pauvreté est le nouveau secteur de croissance’. A mesure que les siècles avancent, la réalité finira sans doute par ramener l’esclavage, d’abord comme une version très dissoute du présent, puis à mesure que la vie deviendra plus dure, il se répandra dans le monde entier. Les impératifs de la vie s’imposeront : nourriture et vêtements contre obéissance et travail. C’est un aspect du ‘pic de la prospérité’ qui n’a pas encore été examiné.

La démocratie athénienne, à l’époque de son apogée, alors qu’elle devenait le modèle impossible de notre temps, consistait en 21.000 citoyens Athéniens libres. Elle n’incluait pas les 400.000 esclaves des Athéniens démocratiques.


<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,6 (8 votes)
>> Article suivant
Hugo Salinas Price a écrit de nombreux livres et articles sur l'argent et combat pour réintroduire l'argent comme unité monétaire au Mexique en parallele avec la monnaie fiduciaire. Son organisation, la Mexican Civic Association Pro Silver, mène de vigoureuses campagnes de sensibilisation du public et de lobbying au parlement pour instituer l'once d'argent "Libertad" comme la monnaie Mexicaine.
Derniers sujets du forum :
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
"S’il n’existait pas tant de règles qui font de l’emploi de quasi-esclave quelque chose de si cher, un grand nombre d’Américains au chômage pourraient trouver des foyers bien plus confortables que les cantines pour les pauvres."

Je crois rever ! allo ? personne pour reagir , c'est quoi cette m***** ?
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink

La meilleure façon de ne dépendre d'aucun maitre est de mener une vie dans la résilience et dans les savoirs faire!!
C'est ici et là que se trouve cette liberté si recherchée par tous!

NOTRE EDUCATION OCCIDENTALE NOUS A PERMIS DE DEVENIR CES NOUVEAUX ESCLAVES EN NOUS OTANT TOUS SAVOIR FAIRE en NOUS FAISANT CROIRE QUE VIVRE C ETAIT LE ROI SURCONSOMMER contre travail!!

Oui un petit peu mais juste ce dont vous avez besoin!
Un pied dans le système (car ma fois il y a des bonnes choses surtout si j'ai une appendicite aigue par exemple), et un pied à l'extérieur surtout!!

Voilà, le résultat aujourd'hui:

- la plupart des gens accroché a leur job et ayant peur de le perdre pour continuer de vivre dans ce semi esclavage et ou il est difficile de boucler les fins de mois!

Il ne tient qu'à nous de nous rééduquer pour se réapproprier ces choses car l important c'est de vivre libre!
Manger de son potager et de sa petite ferme est un début!
Se constituer une multitudes de savoir faire est une bonne suite!

A bon entendeur
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bravo pour cet article limpide.La devise de la République française ainsi que la déclaration des droits de l'homme reposent sur une démagogie sans bornes dont les maîtres d'oeuvre semblent être ce qu'on appelle la franc-maçonnerie. Je viens de lire Le Prince de Machiavel et j'ai noté que par deux fois, celui-ci écrit que "l'homme est mauvais, ce sont les circonstances qui le rendent bons." Je n'ai pu m'empêcher de faire la comparaison avec ce qu'a dit plus tard Rousseau "l'homme naît bon, c'est la société qui le corrompt". Quand on sait que les oeuvres de celui-ci ont influencé les révolutionnaires français avec les résultats que l'on connaît...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
La meilleure façon de ne dépendre d'aucun maitre est de mener une vie dans la résilience et dans les savoirs faire!! C'est ici et là que se trouve cette liberté si recherchée par tous! NOTRE EDUCATION OCCIDENTALE NOUS A PERMIS DE DEVENIR CES NOUVEAUX E  Lire la suite
EMP - 04/02/2015 à 13:44 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
27 marsLouis L.
Il serait aussitôt banni .
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
25 marsSebastien H2
Bravo, cet article est extraordinaire; il se situe au-dessus de la mêlée! Quel courage pour oser écrire un tel papier "contrarien". Aucun journaleu...
Confinement : forcément, ça va bien se passer
24 marsdilapidor
Le gouvernement a quand même été efficace sur un point. Augmentation de l'indemnité de logement de 33% pour les députés. Dépenses de cabinets entre...
L’effondrement et la sidération
21 marsblitzel1
Le "bobo à trottinette", tout juste; c'était déjà grave de voir celà (à pile en plus). Vendredi 13 le Jour où tout a commencé, le jour de ...
L’effondrement et la sidération
21 marsClepsidre
Jamais le moment n'a été aussi fort où l'on doit prendre conscience que la seule richesse que l'on possède est l'instant présent ; et surtout ensem...
Pourquoi payer des impôts quand il leur suffit d’imprimer de l’arge...
21 marsClepsidre
Sans aller jusqu'au possible utopique de cette solution qui ne sera pas du tout viable à long terme, il est en effet possible en certaines très gra...
Coronavirus : d’une pierre, quatre coups
21 marsClepsidre
C'est effectivement, brossé par vous, un portrait fidèle de l'humanité en devenir. Toutes ces décennies à somnoler sur le lit si imparfait...
Coronavirus : au-delà des humains, un impact économique déjà énorme
21 marsClepsidre1
Bonjour. Le Covid-19 n'est que le catalyseur, l’accélérateur d'une crise majeure qui était déjà là, du fait que l'économie mondialisée tendait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX