Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

L’argent est extrêmement sous-évalué d’un point de vue historique

IMG Auteur
Publié le 11 mars 2017
1033 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 6 votes, 3,8/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

Le coût de la construction du Parthénon a été de 469 talents d’argent, soit environ 5,6 millions de livres.

par Dominic Frisby

Nous nous pencherons aujourd’hui sur les salaires versés aux rameurs des navires de guerre de l’Athènes antique, en 450 avant JC.

Je suis prêt à parier que vous n’ayez encore jamais lu un billet Money Morning commençant de cette manière.

Et après tout, pourquoi ce sujet est-il intéressant ?

Parce qu’il nous en dit long sur le prix actuel de l’argent.

Les salaires de l’Athènes antique et ceux d’aujourd’hui

Dans The Economy of Ancient Greece, l’historien Darel Engen nous explique comment l’unité monétaire athénienne – le talent (qui pesait environ 26 kilos d’argent) – permettait d’acheter neuf années de travail qualifié. Pour 250 journées travaillées par an, cela représente environ 11,5 grammes d’argent par jour – un peu moins de 0,3 once.

Un kilo d’argent représente aujourd’hui environ 460 livres, ce qui signifie que neuf années de travail qualifié représentaient environ 12.000 livres de monnaie actuelle. Ce qui nous donne 1.333 livres par année de travail, ou 5,29 livres par jour.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Au Royaume-Uni, le salaire moyen d’un ouvrier du bâtiment, que nous utiliserons comme équivalent, est actuellement d’environ 30.000 livres par an, soit 120 livres par jour. Il semblerait donc qu’un travailleur britannique gagne aujourd’hui bien plus que ses homologues de la Grèce antique.

Il nous faut en revanche prendre la taxation en compte dans nos calculs afin d’apprécier ce que touche véritablement un travailleur. En Grèce antique, il n’y avait pas d’impôts directs. Une majorité des dépenses d’Athènes étaient financées par les riches, sur une base de dons volontaires au travers d’une sorte de système de liturgie.

Aujourd’hui, au Royaume-Uni, les travailleurs doivent verser, d’une manière ou d’une autre, entre 40 et 55% de leurs revenus pour financer l’Etat, dépendamment des données observées (et c’est avant que l’inflation soit prise en compte).

Pour faire simple, prenons 40%, et estimons un salaire après impôts de 72 livres par jour – ou 18.000 livres par mois. Même après impôts, le travailleur moderne semble toucher considérablement plus que le travailleur de la Grèce antique – plus de dix fois plus.

Parce que la Grèce était la civilisation la plus avancée en 450 avant JC, peut-être ne devrions-nous la comparer qu’aux nations développées d’aujourd’hui. Mais même en prenant en compte les pays moins développés, le travailleur moyen semble aujourd’hui gagner plus que celui de l’Antiquité.

A l’échelle globale, selon l’Organisation internationale du travail des Nations-Unies, le salaire moyen est de 18.000 dollars – soit 14.000 livres, ou 56 livres par jour. Ce qui nous donne 34 livres par jour après nos prélèvements de 40%.

La construction d’un navire de guerre athénien, une trirème, coûtait environ un talent (12.000 livres). Un rameur non-qualifié était payé 4,3 grammes d’argent par jour (soit 2 livres). Le coût de construction du Parthénon a été de 469 talents, selon le professeur Thomas Sakoulas. Ce qui nous donne, selon mes propres calculs (469 x 26 x 460) environ 5,6 millions de livres. Le coût de construction du Shard à Londres, a été de 435 millions de livres.

L’argent est très peu cher aujourd’hui en comparaison à ces derniers milliers d’années

Comparer les prix modernes aux prix de l’Antiquité peut sembler ridicule et redondant – les deux mondes étant extrêmement différents – mais ce n’est pas là un exercice inutile. Mesurés en argent, les salaires sont restés relativement constants jusqu’au XXe siècle.

Le travailleur babylonien touchait environ 2 grammes d’argent par jour (92 pence). L’ouvrier non-qualifié romain, comme le travailleur grec, touchait environ 4,2 grammes d’argent par jour, du moins jusqu’à ce que les Romains commencent à dévaluer leurs pièces.

Le salaire du travailleur anglais du Moyen-Âge semble, aux alentours de 1300, être retombé au niveau de celui des Babyloniens. Il touchait 2,8 grammes d’argent par jour, contre à peu près 5,6 grammes pour un artisan qualifié – soit la moitié de ce que touchait un Athénien.

Ce salaire a toutefois augmenté au cours des 500 années qui ont suivi, jusqu’à atteindre 24 grammes d’argent par jour pour un travailleur qualifié au début du XIXe siècle, selon l’auteur David Zucherman – un ouvrier non-qualifié touchait environ la moitié de cette somme. Le travailleur du XIXe siècle touchait environ deux fois le salaire de son homologue athénien de 450 avant JC, ce qui ne constitue pas une différence significative.

Comparons cela aux salaires actuels. J’ai utilisé plus haut un salaire de 30.000 livres par an – le salaire moyen annuel d’un ouvrier du bâtiment – ou 120 livres par jour. Ce qui nous donne 260 grammes d’argent, en comparaison à 11,5 grammes pour notre travailleur athénien. Les salaires d’aujourd’hui éclipsent ceux des travailleurs d’avant le XXe siècle.

Les salaires ont augmenté, c’est une évidence – mais pas de tant que ça en comparaison en coût de la vie, du statut, etc.

Le problème n’est pas que les salaires aient grimpé, mais que l’argent – qui ne joue désormais plus le rôle de monnaie – ait chuté pour atteindre un niveau ridiculement bas d’un point de vue historique. (Comme je l’ai expliqué ici, son prix est aussi extrêmement bas d’un point de vue géologique.)

Si le salaire actuel de 120 livres par jour était égal au salaire athénien de 11,5 grammes par jour (disons 12 grammes par souci de simplicité), le prix de l’argent serait de 10 livres par gramme (il est aujourd’hui de 46 pence). C’est plus de vingt fois plus que le prix par once actuel de 18,50 dollars – soit plus de 400 dollars.

A 400 dollars par once, non seulement les deux salaires correspondent, il en va aussi de même du coût de construction d’un navire ou d’un monument.

L’argent finira un jour par s’en retourner à sa valeur historique. Cela signifie-t-il que nous devrions tous acheter des kilos et des kilos d’argent dans l’espoir de voir notre investissement multiplié par vingt ?

Pas vraiment. Le retour de l’argent à sa valeur historique ne se produira certainement pas de notre vivant, et beaucoup d’entre nous investissent sur des périodes de trois à cinq ans. Mais mieux vaut en posséder un peu, juste au cas où.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,8 (6 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
https://www.youtube.com/watch?v=dtNh8uaImRY

ERIC SPROTT : SILVER PRICE GO TO SUPERNOVA

Vidéo de 2011
Passionnant les grandes études sur l'argent métal depuis l'antiquité, çà nous renseigne vachement sur les cours dans les mois et les années qui viennent....

Après nous avoir annoncé monts et merveilles sur l'argent métal, il n'y croit plus :
"Le retour de l’argent à sa valeur historique ne se produira certainement pas de notre vivant" Egon Von Greyerz croit exactement le contraire. Eric Sprott pense que l'argent est une 30 bagger.
Bref, personne ne sait que dalle !
il aurait été bien de traduire tous ces chiffres en €uros... et puis la conclusion de l'article paraît très discutable...
Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
Vrai et Faux Mr O'Byrne.

Quelle est votre définition du "TOUS" Mr ??
Si vraiment nous achetons "TOUS" soit des millions de gens qui achètent des kilos et des kilos, cela peut générer un pénurie qui s'auto-alimentera puisque les industriels voudront stocker à leur tour.

Par contre si par "TOUS" vous n'entendez que les silver bugs , c'est sûr on attendra le bon vouloir de JP Morgan pour la libération du prix.

Pour ma part je me fie au chiffre du Silver institute et regarde l'évolution du déficit Prod / Conso.
si tant est que leurs chiffres sont fiables.

Quand à la valeur historique de 400€, bah 200€ voire 100€ par once de mon vivant suffirait AMPLEMENT à ma satisfaction.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
https://www.youtube.com/watch?v=dtNh8uaImRY ERIC SPROTT : SILVER PRICE GO TO SUPERNOVA Vidéo de 2011 Lire la suite
samideano - 13/03/2017 à 12:05 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Une canicule prévisible mais insurmontable
26 juinmerisier1
Perso je fais ma "contre-propagande" auprès des jeunes autour de moi ! Il faut d'ailleurs se rendre compte qu'ils ne sont pas totalement lobotomisé...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier1
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy2
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX