Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La vie durant l’inflation allemande en 1923

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 11 septembre 2012
823 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 20 votes, 4,9/5 ) , 9 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
9
commenter
Notre Newsletter...




L’image la plus parlante et symbole de l’inflation allemande, c’est le raz de marée de papier monnaie créé par les imprimeries réquisitionnées à cet effet et qui a littéralement inondé l’Allemagne. La bataille contre cette inflation a été difficile, tragique et souvent ridicule et l’on raconte encore d’innombrables anecdotes à son propos. Une jeune allemande l’a résumé de la manière suivante: “On pouvait voir les facteurs dans la rue avec des sacs sur le dos ou poussant des voitures d’enfants chargées d’une monnaie papier qui serait dévaluée le jour suivant. La vie n’était que folie, cauchemar, désespoir et chaos. »

La cause principale de cet état de fait était la politique de la banque centrale, la Reichsbank, qui consistait à imprimer toujours davantage de papier monnaie pour contrecarrer le coût de la première guerre mondiale et les Réparations. Le mark chutait sur tous les marchés de devises internationaux et l’inflation faisait rage.

L’inflation a atteint son paroxysme en 1923, année durant laquelle elle cumula 300 millions de pourcents au cours des cinq derniers mois. Lorsque l’inflation fut finalement stoppée grâce à l’introduction du Rentenmark en 1923, le taux de change était de 4 200 milliards de marks pour un dollar US soit 4 200 000 000 000 marks.

Les effets de l’inflation

Les prix et les revenus changeaient quotidiennement. Un ancien étudiant se souvient : « Un beau jour, je me suis assis dans un bistro pour prendre un café. Quand je suis entrée le prix affiché était de 5 000 marks, soit environ la somme que j’avais en poche. Je me suis installé, j’ai lu mon journal et j’avais donc passé environ une heure dans ce café au moment où je demandais l’addition. Le serveur m’apporta une facture de 8 000 marks. 8 000 marks et pourquoi, demandais-je ? Le mark avait chuté sur l’entrefaite me répondit-on. L’index basé sur le taux de change du dollar avait tellement varié que le prix de mon café avait augmenté de 60% pendant que j’étais tranquillement assis. Et je donnais donc tout ce qui me restait  au serveur qui fut d’ailleurs assez généreux pour me laisser partir ainsi.


24hGold - La vie durant l’infl...


Les gens qui ne convertissaient par leur épargne en actifs tangibles (ou Sachwerte) la perdait. Les retraites n’avaient plus aucune valeur et la classe moyenne en était réduite à la pauvreté. Nombreux étaient ceux qui mourraient de faim. Les conditions étaient si dures que les gens mangeaient aussi de la viande de chien : environ 20 000 chiens furent abattus en vue d’une consommation humaine pour la seule année 1923.

Le cas d’une banque qui a fermé le compte d’un client parce qu’il n’avait que 68 000 marks et donc pas assez pour justifier de la tenue de ce dernier est également typique. « Comme nous n’avons pas de billets de banque suffisamment petit à notre disposition, nous avons arrondi la somme à un million de marks. Vous trouverez ci-joint un million de marks ».

Monnaie d’urgence

Le 17 juillet 1922, une loi a été votée afin de permettre l’émission d’une monnaie d’urgence dans certaines limites. Après cela, les banques municipales, la société de transports ferroviaires les autorités locales mais aussi les sociétés privées ont commencé à imprimer leur propre monnaie. A la fin on a estimé qu’environ 2 000 sortes de monnaies d’urgences différentes étaient en circulation et que grand nombre d’entre elles n’étaient pas autorisées.


De nombreuses municipalités, en contrepieds des billets émis par la Reichsbank qui devenaient de plus en plus moches et ternes, prenaient soin de donner à leur monnaie un aspect attractif en soignant le design et en inscrivant des textes humoristiques –souvent des vers ou en utilisant le dialecte local. Certains faisaient de la publicité pour leurs industries locales en utilisant du cuir ou du lin ou de la soie pour les imprimer. Une ville a même imprimé de la monnaie sur du cuir utilisable pour fabriquer des semelles de chaussures en tant que preuve d’une monnaie véritablement résistante à l’inflation alors qu’une entreprise privée avait promis au porteur « une livre de seigle ».

Avant la première guerre mondiale, la plus grosse coupure en circulation avait été celle de 1 000 mark, un billet que l’on surnommait affectueusement le « tissu marron ». Equivalent à environ 250 $, il était assez peu courant avant le début de l’inflation. Aujourd’hui, un billet en parfaite condition ne vaut pas plus que quelques dollars environ.

Surimpression

Pendant certaines phases de l’inflation le taux d’inflation était tellement élevé que de grandes quantités de billets qui étaient encore stockés dans les coffres de la Reichsbank n’avaient plus aucune valeur. Par exemple, le billet de 1000 Mark de 1922 avait été tellement imprimé et ré-émis plus qu’un million de fois à sa valeur précédente «eine Milliarde Mark » soit un milliard de marks..

De nombreux billets ont été trop imprimés (sur-imprimés) comme par exemple le billet de 500 milliards de mark comme illustré ci-dessous.


24hGold - La vie durant l’infl...





Charleston Voice





<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (20 votes)
>> Article suivant
Tout ce que vous ne voulez pas savoir, mais que vous devriez connaitre. Et une fois que vous savez, vous vous rendez compte que vous ne pouvez rien y changer.
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
  Tous Favoris Mieux Notés  
Un gout de trop peu ce papier .
on ne retient pas les leçons de l'histoire.............et on dirait que l'on va tourner un remake de cette période : le scénario est le même, on change les acteurs et on rajeunie la production, les décors, la musique.....et on finira pareil, hélas ...
Evaluer :   6  3Note :   3
EmailPermalink
On pourrait ajouter, que les metteurs en scène sont par contre les mêmes.

Mais chuuuuuuut ;p
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
La masse n'apprend rien , c'est pour celà qu'elle est si pitoyable.
Il faudrait la remettre au travail.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Je te souhaite beaucoup de courage . Ils sont si bien devant leur ordi ...Se lever le matin ? Tu rêves ?
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Bien pénible pour le paquet qui n'a rien compris .
Moi je n'ai aucune inquiétude .
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Je crois que l'on y va...
Evaluer :   5  3Note :   2
EmailPermalink
La dette atteint 17.027 milliards ...En février, républicains et démocrates devront trouver un accord sur ce plafond et sur un budget de 2014 afin de financer le gouvernement et éviter une nouvelle fermeture partielle du gouvernement après seize jours de paralysie.
Pourquoi suis-je inquiet ? Qui peut m'expliquer?
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
les systèmes socialistes donnent à leurs auteurs toutes les apparences de l' action généreuse, alors qu' ils organisent la misère et la ruine.
( au fait, vive le Pasteur T. MALTHUS ).
Evaluer :   7  5Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Un gout de trop peu ce papier . Lire la suite
Y.Jullien - 18/10/2014 à 16:37 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX