Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les banquiers sont amoureux du socialisme

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 26 janvier 2015
470 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 4 votes, 5/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...


L’enregistrement ci-dessus est un cours magistral donné par le Professeur Antony Sutton, qui enseignait l’économie à l’Université d’Etat de Californie et était un chercheur à l’Institut Hoover de l’Université de Stanford.


Le Professeur Sutton explique avec une précision impeccable comment un petit groupe de financiers et d’industrialistes occidentaux (centré autour de Morgan et Rockefeller aux Etats-Unis, et autour de Milner et des financiers de la City en Grande-Bretagne) a créé et supporté ses trois supposés ennemis dès le début : la Russie soviétique, l’Allemagne nazie et le socialisme fabien de FDR.
 

Il explique notamment comment les financiers de Wall Street et de la City de Londres ont utilisé leurs institutions bancaires et entreprises financières pour :


1) Financer et supporter la révolution bolchevique. Construire l’industrie soviétique au travers des projets sur cinq ans de Lénine, à la fois grâce à des financements, des transferts technologiques et industriels et une assistance technique. Continuer de soutenir les Soviétiques pendant la Guerre froide de la même manière. Ces périodes incluent la guerre de Corée et celle du Vietnam, pendant lesquelles des soldats américains étaient tués par des équipements soviétiques fournis par l’Occident.
 

2) Construire l’Allemagne nazie, aussi bien financièrement qu’industriellement.
 

3) Placer FDR au pouvoir aux Etats-Unis et tracer les grandes lignes du New Deal, et notamment du Recovery Act – imaginé par Gerard Swopes de chez General Electric et accueilli à bras ouverts par Morgan, Warburg et Rockefeller.

Sutton n’était pas un grand spéculateur. Il était un chercheur de renom qui documentait impeccablement ses conclusions. Incapable de contredire ses recherches, l’établissement (et les intellectuels) se sont contentés de les ignorer.


L’objectif de ces politiques de Wall Street était très simple : créer et globaliser ce que Sutton appelait le socialisme corporatiste. Un système sous lequel tout, au sein de la société, est contrôlé par l’Etat, et sous lequel l’Etat est contrôlé par les financiers qui gèrent ainsi la société de leur plein gré. En d’autres termes, afin que la société travaille pour les financiers, il est nécessaire d’utiliser un état socialiste dictatorial. C’est ce que nous savons aujourd’hui du modèle de globalisation économique. En conséquence de tous les affrontements du XXe siècle, notamment de la seconde guerre mondiale et de la guerre froide (combattues par des puissances manipulées et contrôlées par ces groupes de banquiers), le monde a été globalisé. Cela signifie qu’il a entièrement été conquis par les banquiers, non seulement au travers des Etats nationaux et des systèmes bancaires, mais aussi au travers des agences et institutions supranationales.


Je vous conseille de lire les livres de Sutton, plus particulièrement ceux de la série de l’Institut Hoover sur les transferts technologiques et industriels depuis l’Occident vers les Soviétiques et la trilogie Wall Street. Si vous avez des difficultés à les trouver, certains d’entre eux sont disponibles en ligne en format pdf.




<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
Tout ce que vous ne voulez pas savoir, mais que vous devriez connaitre. Et une fois que vous savez, vous vous rendez compte que vous ne pouvez rien y changer.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Cet article confirmerait l'hypothèse selon laquelle en 1918 un corps expéditionnaire français positionné dans les Dardanelles devait remonter jusqu'à Moscou pour renverser Lénine. Les banques américaines et anglaises créancières de celui-ci auraient fait pression sur leur gouvernement respectif qui à leur tour ont fait pression sur le gouvernement français afin d' annuler l'opération.
Moralité ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si les mêmes américains avaient laissé le Mal de Lattre remonter d'Italie et foncer sur Berlin à travers Autriche/Bavière alors que les lignes de front se situaient encore au delà de Léningrad, la 2è guerre aurait été terminée en 1943 !

Pour mémoire, plus de la moitié des décès, de tous camps et tous pays, civils et militaires, a eu lieu entre l'automne 44 et le printemps 45.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Il est effectivement bien plus facile de tondre un troupeau de moutons que toute autre espèce, c'est l'évidence !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
je suis pas sur qu'on ait envie de tondre aut'chose que des moutons... on tond pas des hérissons, des loups, des escargots... il faut naitre avec une belle laine, bien drue pour que les tondeurs aient envie de nous... oohhh! oui viens me tondre, j'ai envie de ta grosse tondeuse...
Et pourtant on tond bien les mérous puisque la peau de mérou s'tond ! Toutefois, la peau ne se tanne pas car la peau de mérou pète...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Bêêêê voyons, tout banquier de langue française et digne de ce nom doit savoir cela...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Il y a les mougeons a tondre et a plumer
Un hybride mentalement modifie par la propagande et la desinformation
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Il y a les mougeons a tondre et a plumer Un hybride mentalement modifie par la propagande et la desinformation  Lire la suite
houm - 23/01/2017 à 12:31 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX