Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les rendez-vous manqués

IMG Auteur
Chroniques en liberté
Publié le 15 avril 2019
354 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

En 1936, le peuple français goûte aux joies des congés payés offert par un front populaire, qui a acheté ainsi son image mythique.

 

 Pourtant, quatre ans plus tard, le pays était vaincu et occupé par les allemands. Au plus fort de la guerre froide, alors que la menace d’un cataclysme nucléaire servait d’épée de Damoclès à un ordre mondial figé, la plus grande partie des intellectuels français considéraient que le paradis social existait à l’Est comme une alternative sérieuse à l’enfer capitaliste décadent de l’Ouest.

 

 Dans les années 80, alors que l’Angleterre et les Etats-Unis mettaient en œuvre une profonde réforme de l’Etat Providence, nos responsables et autres experts s’inquiétaient de cette dérive ultra-libérale qui condamnait, selon eux, ces pays à connaître un déclin industriel inexorable. C’était le refrain du déclin de l’empire américain. A la fin des années 80, alors que s’effondre le mur de Berlin annonçant la fin de l’empire soviétique, la France considère que la réunification de l’Allemagne n’est pas d’actualité. Tellement de rendez-vous manqués qui condamne la France à sortir de l'Histoire et met en péril son futur.  

 

Avec le recul, le constat est sévère car c’est bien notre immobilisme persistant qui pourrait s’avérer fatal. Car, les événements nous ont chaque fois infligé un cruel démenti.

 

 

 

La France a connu la débâcle en 1940 et une grande partie de l’administration française s’est accommodée de l’occupation avec plus ou moins de zèle. L’expérience du communisme a conduit des millions d’innocents dans des camps de travail forcé sans propulser les pays concernés sur le devant de la scène économique. Pourtant, jamais condamné, le communisme continue d'empoisonner les esprits en France. L’Allemagne réunifiée est en passe de devenir le pouls économique de l’Europe tandis que les économies anglo-saxonnes ne se sont pas enfoncées dans un déclin fatal.

 

 C’est le contraire qui s’est produit : dans les années 80-90, l’écart s’est à nouveau creusé entre d’une part, une Europe continentale rongée par le chômage, la dette, l'immigration incontrôlée et les blocages sociaux, un retard technologique et la montée des corporatisme et, d’autre part, les sociétés anglo-saxonnes retrouvant le chemin de la création des richesses.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Jean-Louis Caccomo est Maître de Conférences en Sciences Économiques à l'Université de Perpignan. Chercheur, il est expert international spécialisé dans les questions de croissance, innovation et tourisme international. Responsable de l'atelier tourisme au GEREM (Université de Perpignan). Il est par ailleurs responsable des programmes de coopération avec Prince of Songkla University (Phuket - Thaïlande), avec l'université de Tabasco (Mexique) etavec l'université de Moroni (Comores).
Voir son site webS'abonner à ses offres
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir
18 avr.Saphir2
Les promesses des riches sont à l'image des promesses de dons au téléthon, ce ne sont que des promesses. Ne soyons pas naïfs, il est évide...
Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir
18 avr.Attilio4
A plusieurs reprises j'ai été très critique au sujet des éditos de H. Seize.Notamment quand il se prenait à Marine Le Pen en termes très durs au su...
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
18 avr.L Held-Khawam
https://www.ecb.europa.eu/explainers/tell-me/html/nominal_and_real_interest_rates.fr.html
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
18 avr.L Held-Khawam1
http://france-inflation.com/taux-livret-A.php
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
17 avr.Attilio2
@LULULU Si mes souvenirs sont bons,sous Giscard nous avions un taux d'inflation supérieurs à 10% et les salaires étaient revalorisés en co...
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
17 avr.Louis L.1
LULULU, Tapez "taux d'intérêt réel" et vous trouverez sur Wikipedia: Années 70 : ? Années 80 : 5,5% Années 90 : 4,6% ...
Salvini et Di Maio convoitent toujours l’or de la Banque d’Italie
17 avr.Saphir
Je les entends encore les aveugles, me dirent que l'Iatlie a enfin des nationalistes au pouvoir, et que le peuple italien a bien de la chance face ...
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
17 avr.LULULU-2
Cet article ne se réfère pas suffisamment à l'histoire Revoyez la période de Giscard d'Estaing les taux étaient négatifs Nos parents ou gra...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX