Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les signes de faiblesse de l’économie américaine

IMG Auteur
Publié le 13 janvier 2020
585 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses
24hGold - Les signes de faible...

En gros, le taux de croissance américain semble clairement être entré en phase de décélération, alors qu’il n’était pas franchement terrible surtout quand on prend en considération la création monétaire ou l’endettement nouveau.

Côté emplois, là aussi, les choses semblent aller un peu moins bien puisque les créations d’emplois toujours positives sont de moins en moins importantes.

Bref, certains y voient d’inquiétants signes de faiblesses pour l’économie américaine.

Ce coup de mou, n’est pas très étonnant. L’Europe et l’Asie ralentissent.

Après plus de 10 ans de stimuli monétaires, il faudrait augmenter significativement les doses pour générer non pas de la véritable croissance, mais une nouvelle illusion de croissance économique.

Nous entrons dans une phase délicate économiquement où les autorités monétaires vont devoir choisir d’accélérer considérablement la création de monnaie ou les injections de liquidités ou accepter une récession dont on sait quand elle commencera, mais certainement pas quand on en sortira.

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Faible hausse des salaires, moins de créations d’emplois… L’économie américaine donne des signes de faiblesse

Le mois de décembre a vu se créer moins d’emplois que prévu aux États-Unis, où le taux de chômage se maintient néanmoins à son plus bas niveau depuis 50 ans. Mais le ministère du Travail a également annoncé que la hausse des salaires avait été faible en cette fin d’année 2019. De quoi s’inquiéter du côté de l’Oncle Sam?

Après de premiers signes d’inquiétude en fin d’année, notamment sur le front de l’industrie et des reventes de logements, l’économie américaine vient d’enregistrer deux mauvais chiffres. Au mois de décembre 2019, 145.000 emplois ont été créés contre 160.000 attendus. À titre d’exemple, le mois de novembre avait vu la création de 256.000 postes outre-Atlantique, des chiffres gonflés par le retour des salariés du célèbre constructeur General Motors après une grève historique. Avec 3,5% de chômeurs, les États-Unis demeurent sur leur meilleure performance en la matière en 50 ans.

S’intéresser au rythme mensuel des créations d’emplois sur 2019 permet de comparer le chiffre de 175.000 créations d’emplois en moyenne chaque mois, contre 225.000 en 2018. Si le niveau est clairement inférieur, il faut néanmoins signaler que ces données restent solides quand l’on sait que la plupart des économistes estiment que l’économie américaine se porte bien au-delà de 100.000 créations de postes par mois.
Autre donnée décevante pour cette fin d’année aux États-Unis: l’évolution du salaire horaire moyen. Alors que les analystes s’attendaient à une croissance de 0,3% en décembre, elle n’a été que de 0,1%. Comparé à décembre 2018, il tombe sous la barre des 3% (+2,9%) pour la première fois depuis un an et demi (juillet 2018).

Une partie de l’explication provient du fait qu’en 2019, beaucoup d’entreprises ont préféré donner des avantages à leurs employés au niveau des assurances santé, un poste de dépenses très important aux États-Unis, plutôt que d’augmenter les salaires. La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a pesé dans la balance. Bonne nouvelle pour l’économie de l’Oncle Sam: la «phase 1» de l’accord commercial entre Washington et Pékin devrait être signée le 15 janvier prochain.

Source Agence de presse russe Sputnik.com ici

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Retour à la case départ pour l’or.
17 janv.Saphir
Disons que l'argent papier n'a plus aucun avenir, donc c'est essentiellement l'unique raison pour laquelle on devrait posséder de l'or et de l'arge...
Retour à la case départ pour l’or.
11 janv.Alain J.
Bonjour Comme je vous avais dit dans un précédent commentaire lor et largent ne sont pas des placements tranquilles. Au contraire des qu'on les...
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
02 janv.Grégory D.
Merci Charles. La vision de la collapsologie et de l'écologie partagée par nombre de sites et de journaux économiques est consternante, fondée sur ...
Upton Sinclair, citations
02 janv.Grégory D.1
Upton Sainclair a aussi écrit une phrase que je cite souvent pour illustrer l'incapacité de la plupart des gens à comprendre l'ampleur et les consé...
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
20 déc.Louis L.
Bien entendu, le progrès n'est pas, a priori, imbécile, bien au contraire. Il est malheureusement dévoyé par d'intelligents imbéciles qui mette...
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Léopold II
Le jugement de Mark Twain me paraît quelque peu excessif. Le mot progrès vient du latin progressus, participe passé du verbe progredi qui signifie ...
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Louis L.1
Les gens intelligents s'adaptent à la nature, les imbéciles cherchent à adapter la nature, c'est pourquoi ce que l'on appelle "progrès"
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX