Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Pour sauver les retraites : départ à 72 ans + baisse de 30 % des pensions + point d’indice divisé par 2 !!!

IMG Auteur
Publié le 23 novembre 2017
501 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 4 votes, 5/5 ) , 19 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
19
commenter
Notre Newsletter...
24hGold - Pour sauver les retr...

Oui mes amis, vous avez bien lu, pour sauver le système des retraites, il faudrait, selon le rapport remis par les experts français, fixer le départ à la retraite à 72 ans ET baisser de 30 % les pensions, ET en même temps diviser par deux la valeur du point d’indice !

Sans compter également le plafonnement des pensions au maximum de 3 500 euros, ce qui serait rétroactif pour ceux qui gagnaient éventuellement beaucoup plus.

Autant dire que vous contemplez-là un véritable bain de sang social sur nos retraités, jeunes ou plus âgés.

Pourquoi un tel silence médiatique me direz-vous ?

Parce que si ce rapport a bien été écrit par des experts français, il ne concerne pas (encore) le système de retraite de notre pays, mais celui d’Andorre !

En effet, la Caixa Andorrana de Seguretat Social, la CASS, qui est l’équivalent de notre assurance vieillesse et de notre système de retraite, connaît les plus grandes difficultés et il y a des inquiétudes sur sa solvabilité future.

Vous allez me dire également qu’Andorre, c’est différent, ce n’est pas pareil, pour nous on pourra forcément faire différemment, la France ce n’est pas Andorre.

Hélas, mes amis, la réponse ne va pas vous faire plaisir, mais la France c’est exactement Andorre !

Si nous souhaitions réellement sortir notre système de retraite de l’ornière et de l’impasse financière, il faudrait bien évidemment prendre des mesures aussi radicales.

Rassurez-vous, nous les repousserons autant que nous pourrons, nous continuerons à mentir aux gens en leur faisant croire que tout se passera bien, ce qui ne les incitera pas à se prendre en main et préparer par eux-mêmes leur avenir.

Puis quand la lumière s’éteindra, il ne restera que des ruinés, qui n’auront plus grand-chose pour finir le mois parce qu’ils comptaient sur beaucoup plus, parce qu’on leur avait dit que ce serait beaucoup plus.

Les caisses en France sont déjà vides. Tout le monde le sait. Sur les plateaux, derrière les caméras, tous le savent. Personne ne veut annoncer la mauvaise nouvelle.

Personne ne veut être le « méchant ».

Si je vous parle de cette information sur les retraites en Andorre, c’est que cela préfigure évidemment ce qui va se passer chez nous. C’est inévitable, et ce sera d’ailleurs la même méthode qui nous sera imposée, à savoir un mélange de plusieurs efforts, une partie de baisse des pensions, une autre sur un allongement de la durée de cotisation et un troisième volet qui concernera le point d’indice.

Le vieillissement de la population est une maladie économique terrible, et il est fort probable que cette maladie terrible soit aggravée rapidement par les effets de la robolution qui va mettre un paquet de gens au chômage. Encore moins de cotisants pour encore plus de retraités.

D’ici 5 ans, ce sera la panique sur les retraites. Ne l’oubliez pas, et prenez vos précautions avant.
Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Andorre | France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Andorre | France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Comme le dit meriser, ce système affiche environ 70 ans. C'est peu pour un système de retraite. S'il est défaillant depuis déjà une poignée de décennies, c'est pour la simple et bonne raison qu'il est mal conçu (et je reste correct).

Sous le prétexte de solidarité, le système mis en place est d'une rare opacité. Un système de retraite performant passe par un fonctionnement prévoyant, transparent, et surtout qui renonce à la solidarité intergénérationnelle. Mais voilà, les concepteurs ont joué la carte de la facilité en créant une bombe à retardement. Ladite bombe explosera bientôt sur ma génération et les suivantes...

Allez expliquer à un jeune salarié qu'il va devoir cotiser toute sa vie pour d'autres et que lui n'aura rien pour sa propre retraite. La moutarde lui monte au nez. Il vous répondra que, puisqu'il ne peut compter que sur lui-même, il ne veut surtout pas cotiser pour les autres...

D'où la recherche d'une solution ! Et cette solution passe par l'expatriation. Sachez le, la France est le premier exportateur mondial de millionnaires. Plus de 12'000 sont partis en 2016. Les pigeons sont de plus en plus intelligents, de plus en plus remontés contre les fossoyeurs de leur vieille nation et de leur peuple. Ils quittent le navire avec raison.

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
l'autre solution consiste à cesser de cotiser.
Les trous des caisses sont jusqu'à maintenant bouchés par l'argent d'impots, prélevé de force, même à ceux dépourvus de lien avec les caisses.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Cesser de cotiser est illégal et passible de féroces poursuites. S'expatrier est encore légal !

Il y a bien une autre solution... Cesser de produire des revenus (donc une base soumise à cotisations) et profiter d'une forme d'assistanat. Solution à courte vue puisque les caisses sont vides.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
On peut vendre des arbres. Ça a beau donner un flux de trésorerie dépensable, ça n'est pas un revenu.
"cesser de cotiser est illégal et passible de féroces poursuites"... la preuve que non puisque je ne cotise plus à ces systèmes mortifères, spoliateurs et ruineux auxquels on ne m'a jamais demandé mon avis, depuis de nombreuses années ( j'ai personnellement cessé de "cotiser" à "ma" caisse de retraite monopolistique étatique depuis depuis plus de 20 ans et j'ai également cessé de payer à l'U.R.S.S.-af )... je suis toujours stupéfaite par le degré de lâcheté généralisée et de veulerie au collectivisme régnant en France... pays de l'émasculation et de la lobotomisation généralisés... mais que sont les hommes devenus ??... l'affirmation concrète de ma Liberté est un principe sacré, intangible, immanent et non négociable.
je vous vomis.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Dorothée,

Expliquez-vous ! Comment faîtes-vous pour ne pas être poursuivie ? Et pourquoi me vomissez-vous sachant que j'examine seulement les différentes possibilités de ne pas cotiser à fonds perdus.

Franchement, je ne me sens pas du tout lobotomisé non plus ! D'ailleurs, je partage totalement ceci : "l'affirmation concrète de ma Liberté est un principe sacré, intangible, immanent et non négociable."

Alors ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
bon d'accord, je reconnais que j'y vais parfois un peu fort ( d'autant plus que je partage la plupart de vos interventions sur ce site )... mais mon aversion pour la masse devenue troupeau de veaux mercantilisé à mort, en permanence abrutie de bien-pensance par nos média et tellement conditionnée à jouir toujours plus et si sincèrement de sa servitude de plus en plus totale à l'Etat socialiste ( conformément aux infâmes finalités trotkystes, d'Alinsky et autres Mélenchon... ), est devenue absolument viscérale chez moi... concernant ma résolution absolue de ne plus payer, je n'y peux rien, c'est dans ma nature... évidemment, j'ai subi stoïquement tout l'arsenal du système répressif de notre magnifique "sécurité sociale" ( cette colonne vertébrale du collectivisme à la française )... mais je leur ai toujours opposé les multiples armes juridiques que tout ce système inepte me fournissait lui-même, associé à une grande "stratégie d'inertie" à laquelle leurs pauvres petits juges des TASS et leurs serviles huissiers se sont tous cassés les dents... j'en ris encore tous les jours !... maintenant, je suis au stade suivant où désormais c'est moi qui leur fais payer au centuple ( ...un vrai bonheur ! )... il ne s'agit pas de fanfaronnade mais de réalités que je ne peux toutefois pas détailler sur ce site... ( mais comme disait Ayn Rand, la "vérité est pour ceux qui la cherchent" ).
Bien à vous...
Dorothée W.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Dorothée,

Je préfère ça ! On peut tout me dire, mais il faut quand même se justifier.

N'oubliez pas que j'ai quitté la France parce qu'elle m'était devenue insupportable. J'en devenais même dépressif !

Je suis en accord avec vous sur le refus d'alimenter ces organismes en état de faillite latent. Seulement, contrairement à vous, je ne souhaitais pas mener un combat devant les juridictions "compétentes".

De toute façon, je suis en désaccord total avec la politique menée en France. Je suis stupéfait et déçu par le panurgisme de mes concitoyens. Il me semble que je suis assez proche de vos propres constatations. J'ai l'impression que ce qui m'écoeure ressemble à s'y méprendre à ce qui vous fait sortir de vos gonds.

Alors, expliquons nous calmement plutôt que de tenir des propos excessifs... C'est comme ça que je vois les choses.

Si je comprends bien, vous m'avez même peint en rouge :-) Moi qui vous ai si souvent donné un carton vert. Grrrrrrrrrrrrr !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
On peut se rassurer avec les autres cata. à venir, cette fameuse Union bancaire qui va nous assécher nos comptes, et éventuellement nous prélever en dessous des 100 000 € de plafond; à celà s'ajoutera la fin du liquide, fini les dons en billets pour les étrennes, où la Banque pourra sur une frappe d'ordi, nous interdire l'accès à nos comptes ou plus gentiment nous dire que nous ne sommes plus... désirable, comme ce qui arrive avec la Ste Gle et HSBC pour les comptes du FN. Nos ressources et nos comptes vont passer à l'entonnoir et nos biens au tamiseur. Ce n'est pas grave, les biens connaîtront une inflation des prix alors que déjà ce sont les quantités qui nous passe sous le nez. (réduction des quantités pour le même prix).
La France est encore riche mais les citoyens ne passeront pas dans le broyeur sans réagir, par désespoir mais aussi par colère. La modification du Code du travail est déjà en lui-même un problème explosif.
Alors , face à la rue, par quoi le Gouvernement va-t'il commencer ?
...On va être gâté !
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Allez expliquer la réalité du futur à une jeune qui arrive sur le marché du travail.
A savoir: "notre modèle de système de retraite mis en place il y a 70 ans est en faillite depuis 30 ans, les caisses sont tellement vides qu'elles sont transparentes, surtout on continue, et toi tu vas bosser jusqu'à 72 ans, on va te retenir sans te demander ton avis un max sur ta feuille de paye pour assurer tes vieux jours avec des indemnités de misère et en plus tout ce pognon sera versé à fond perdu en vertu du grand principe de solidarité cher à la doctrine socialiste qui a fait ses preuves un peu partout dans le monde!"
Le type qui n'est pas trop c** va se réfugier dans des circuits parallèles ou foutre le camp dans un autre pays.
Faut bien en être conscient, l'avenir de la France c'est fonctionnaire, chômeur ou sans-dents. Avec quel argent, that is the question!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Rendez-lui service en évitant de lui faire croire qu'il aura une feuille de paye jusqu'à 72 ans.
Mettez-le dans la tête que l'emploi n'est plus donné par les autres. (Le travail, si!) Et s'ils'en trouve un peu quand même chaque année, tant mieux !
il est bien évident que la grande punition collective( -iste ) arrive à grand pas... et je dois dire que cela me réjouis
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Quand vous verrez des gens souffrir et des mères de famille ne plus pouvoir nourrir leur famille, cela vous fait plaisir ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Le politique s'en fout complètement, il n'est pas dans l'affectif.
Mais certains dirigeants pourraient d'un seul coup et pour quelques instants être populaires à en perdre la tête..................
Allez savoir ce qui peut arriver!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
blitzel,
La majorité de ceux que vous plaignez sont responsables de l'impasse dans laquelle se trouve notre société.
Inconscience, cupidité, naïveté, bêtise, suivisme, inconséquence etc....
Les victimes sont ceux qui n'ont cessé de prêcher dans le désert.
les exemples foisonnent tels, parmi les plus décapants :
Jean Cau, les écuries de l'occident 1968
Pierre THUILLIER, la grande implosion, vers 1990.


Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
çà veut dire aussi une division par cinq ou dix du prix de l'immobilier. C'est aussi cela le progrès.
Le prix de l'immobilier doit être à l'image des revenus réels.
Sinon c'est de la distorsion ou de la bulle.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Ces retraites ca commence a ressembler a la Beresina...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@ Dorothée, Je préfère ça ! On peut tout me dire, mais il faut quand même se justifier. N'oubliez pas que j'ai quitté la France parce qu'elle m'était devenue insupportable. J'en devenais même dépressif ! Je suis en accord avec vous sur le refus d'al  Lire la suite
glanduron - 27/11/2017 à 16:11 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX