Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Risque lié au pays + sécurité des réserves = nationalisation des ressources

IMG Auteur
Ahead of the Herd
Extrait des Archives : publié le 19 septembre 2016
873 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...


Rien n’agace plus un investisseur que de voir le projet fleuron de sa société repris par le « président à vie » du pays dans lequel elle est implantée.

Sécurité des réserves

L’accès aux matières premières à des prix compétitifs est devenu essentiel au fonctionnement des économies industrialisées. A mesure que passent les années, les pays développés et en développement  avec leurs :

    • explosions démographiques
    • constructions d’infrastructures et plans d’urbanisation
    • programmes de modernisation des infrastructures plus anciennes

vont continuer d’imposer des demandes extraordinaires à notre capacité d’accéder aux et de distribuer les ressources naturelles de la planète.

Les menaces d’accès à la distribution de ces ressources peuvent inclure :

    • Instabilité politique des pays fournisseurs
    • Manipulation de l’offre
    • Compétition en termes d’offre
    • Attaques contre les infrastructures de distribution
    • Accidents et catastrophes naturelles
    • Changements climatiques

L’accès à des réserves durables et sécurisées de matières premières est sur le point de devenir le souci premier de tous les pays du monde. Nous verrons de plus en plus de pays s’assurer à ce que leurs propres industries disposent les premières de l’accès aux matières premières produites domestiquèrent, et tous s’assureront aussi d’avoir un accès privilégié aux réserves d’autres nations.

Un grand nombre de pays cherchent à protéger leurs propres réserves en :

    • Mettant fin au ou ralentissant les exportations de ressources naturelles
    • Fermant leurs marchés traditionnels
    • Achetant des sociétés pour leurs dépôts

Risque lié au pays + sécurité des réserves = nationalisation des ressources

La nationalisation des ressources est la tendance pour les populations et les gouvernements de prendre le contrôle, pour des raisons stratégiques et économiques, des ressources naturelles présentes sur leur territoire.

Traditionnellement, les bénéfices majeurs pour les pays en développement se présentent en termes :

    • D’emplois et de salaires
    • De revenus gouvernementaux : taxes, redevances et dividendes

Il peut également exister des bénéfices indirects tels qu’un transfert technologique ou intellectuel. Les investissements étrangers peuvent impliquer le développement d’infrastructures, parfois de très grande échelle, comme par exemple des réseaux électriques ou de distribution d’eau, des routes, des voies ferrées, des ponts et des ports.

Aujourd’hui, un grand nombre de gouvernements cherchent à obtenir davantage d’argent de la part des sociétés minières.

Mike Elliott, de chez Ernst & Young Global Mining & Metals, pense que les gouvernements iront plus loin que la simple imposition de taxes pour pouvoir profiter des sociétés minières, avec notamment l’imposition de retenues à l’exportation ou encore de limites à la propriété.

Les questions suivantes peuvent êre également posées

Retenues à l’exportation : les gouvernements imposent de nouvelles retenues à l’exportation de minerai non-raffiné pour forcer les sociétés à enrichir leur minerai dans le pays où elles travaillent. Les minéraux enrichis sur place permettent de capturer une plus grande partie de la chaine de plus-value, parce que les produits enrichis se vendent plus cher.

Propriété de l’Etat : comment une société minière prend-elle en compte une modification de ses prévisions de rendements après que les politiques minières d’un pays se trouvent transformées au cours du développement d’un de ses projets ? Les sociétés minières sont des cibles faciles, parce que l’exploitation minière représente un investissement de long-terme et qui coûte très cher. Les mines sont aussi immobiles et à la merci des nations dans lesquelles elles opèrent. La saisie d’actifs se produit généralement sous prétexte d’injustice historique ou de soucis environnementaux/contractuels. Il n’y a jamais de compensation ou de recours en justice possible.

Voici quelques exemples récents de nationalisation de ressources :

L’Argentine a renationalisé YPF en 2012, aux dépens de l’espagnol Repsol.

Le président bolivien, Evo Morales, a exproprié une mine d’argent et d’indium de South American Silver le 2 août 2012. « Notre pays n’a aucune obligation financière envers South American Silver » - Ministre des Mines, Mario Virreira

« L’Indonésie a commencé l’année (2014) en imposant une interdiction totale sur l’exportation du nickel, de l’acier et de la bauxite, ce qui indique que la nationalisation des ressources demeure une force de taille malgré l’effondrement des prix des matières premières »  - The Telegraph, Resource nationalism alive and well as Indonesia bans key metal exports

La Zambie, le deuxième plus gros producteur africain de cuivre, a fait grimper ses redevances sur les mines souterraines et à ciel ouvert de 6 à 8% sur l’année 2015. Cette hausse a été particulièrement difficile à supporter, parce qu’elle est applicable aux revenus bruts des sociétés et non à leurs résultats nets, et ignore complètement la hausse des coûts de production. La Zambie prévoit également d’introduire une taxe de 30% sur le traitement et la fonte, un péage de 30% sur les projets miniers, et des redevances de 20% sur la production de minerai des mines à ciel ouverts.

Le Guatemala prévoit d’augmenter ses redevances minières en 2015 pour les faire passer de 1 à 10% - 9% pour le gouvernement central, et 1% pour les municipalités.

Conclusion

Une tempête se lève à l’horizon – les risques liés aux pays et la sécurité des réserves signifient que la nationalisation des ressources gagne du terrain. Ces développements pourraient aussi signifier un militantisme régional accru et une multiplication des insurrections.

Nous devrions tous garder un œil sur ce qu’il se passe dans les pays dans lesquels opèrent les sociétés minières dans lesquelles nous investissons.

Richard Mills

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Argentine | Guatemala | Philippines | Zambie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Argentine | Guatemala | Philippines | Zambie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Richard Mills est l'éditeur de Ahead of the Heard, un site dans lequel il analyse les matières premières et les actions minières qui leur sont associés
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Pour lutter contre le covid, poussez Mamie dans le cellier !
27 nov.Pschitt1
Darmanin = anagramme de Mandarin :-)
Barbara Pompili instaure l’écocide et le pratique dans la foulée
29 nov.merisier
Le principe de précaution, c'est la castration qui a été légalisée par des gens qui n'ont pas de coui*****.
Pour lutter contre le covid, poussez Mamie dans le cellier !
25 nov.Dorothée1
Macron = anagramme de Monarc ( absolu )
L’appauvrissement des Français continue
13 nov.glanduron2
Et voilà ! Et voilà ! qu'il dit H. Seize... Moi, je vous dis que l'effondrement de la France est en ligne de mire. Il va y avoir du sang d...
Encore un week-end festif au commissariat de Champigny-sur-Marne
06 nov.glanduron3
Quels mauvais esprits ce Monarc et son ministre "De bon matin". Quelques jeunes de la paisible banlieue communiste de l'est parisien (Geor...
Et maintenant, le couvre-foutoir
06 nov.glanduron3
Voilà des mois que je ne suis pas revenu sur 24H Gold. Je viens juste vous parler de ce virus et de tout ce qu'il entraîne. Autan...
Confinement : un gouvernement « poulet sans tête »
06 nov.Bernard V.
J'adore votre style humoristo-sarcastique sans toutefois partager entièrement votre approche quasi libertarienne. Pa par étatisme ou un quelconque ...
Reconfinement : un échec et une fracture irrattrapables
05 nov.Dorothée1
Ce qui est vraiment inconcevable, c'est qu'après près d'un an et demi de pandémie virale, on ait pas réussi, en France, à multiplier par 3 ou 4, no...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX