Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Un conseil bon à prendre.

IMG Auteur
financial Armageddon
Publié le 16 janvier 2013
875 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 12 votes, 1,5/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or





Il existe un vieux dicton qui veut que nous nous préparions au pire et espérions le meilleur pour être parés à toute éventualité. Puisqu’il est désormais clair que les Etats-Unis plongent peu à peu dans une récession, j’exposerai dans cet article un conseil bon à prendre, tout particulièrement pour ceux qui voudraient conserver un salaire qui puisse leur permettre de vivre. Dans son article "With Recession Looming, Be Prepared for a Layoff", Laura T. Coffey de chez MSNBC avance un plan en dix étapes pour se préparer à ce qui pourrait rapidement devenir une dangereuse menace.

Vous vous sentez peut-être en sécurité aujourd’hui, mais le fait est que vous ne pouvez pas savoir quand votre licenciement vous tombera dessus. 

Voilà maintenant un mois que le mot en R – récession – fait la une de tous les journaux financiers. De plus en plus d’économistes prédisent une aggravation de la situation économique et une détérioration de l’emploi au cours de ces prochains mois.

Vendredi dernier, les licenciements avaient atteint un record de 63.000 postes depuis février. Avez-vous besoin que les choses aillent encore plus loin pour réaliser que nous sommes au bord de la récession ?

Même si vous pensez que votre emploi vous est acquis, voici quelque chose qui pourrait vous faire redescendre sur Terre : en raison de forces allant bien au-delà de votre contrôle, vous pourriez être démis de vos fonctions à tout moment.

Pour cette raison, il est nécessaire que vous vous prépariez aux situations d’urgence avant même qu’elles ne se profilent à l’horizon. Voici certains points qui pourraient vous être utiles en ce sens :

1. Etablissez un fond d’urgence. Mettez de côté assez d’argent pour couvrir vos dépenses de la vie quotidienne pour une durée de trois à six mois, loyer ou prêt immobilier compris. Cette somme d’argent devrait vous permettre d’acheter de la nourriture et de payer vos factures. Il serait préférable pour vous de placer cet argent sur un compte en ligne à très haut rendement ou sur un certificat de dépôt à court terme.

2. Ne vivez pas au-delà de vos moyens. Faites de votre mieux pour ne pas dépensez de l’argent pour l’acquisition de biens et services dont vous n’avez pas réellement besoin.

3. Utilisez vos cartes de crédit avec parcimonie. Tout particulièrement si vous pensez qu’une vague de licenciement est sur le point d’être entreprise sur votre lieu de travail. Une carte de crédit peut vous fermer les yeux sur la réalité de vos finances. Accumuler de la dette ne fera qu’ajouter à votre stress – ce dont vous n’avez certainement pas besoin, que vous soyez licencié ou non.

4. Parlez finances avec votre conjoint(e). Même quand tout va bien, il est assez commun qu’au sein d’un couple, l’un des partenaires ne sache pas que son ou sa conjoint(e) a des objectifs financiers différents des siens. Un licenciement peut mettre en lumière ces différends et conduire à des disputes inutiles. Pour éviter cela, parlez ouvertement et fixez-vous des objectifs communs pour faire face aux mois et aux années à venir.

5. Mettez fin à vos dettes à fort intérêt. Avant même que l’idée de licenciement ne vous vienne à l’esprit, faites bien attention de rembourser vos dettes à fort taux d’intérêt et votre carte de crédit. Envisagez si nécessaire de les rembourser en contractant un emprunt à capital fixe auprès votre banque.

6. Socialisez-vous. Faites toujours de votre mieux pour rencontrer le plus de personnes possible et qui travaillent dans le même domaine que vous. En ayant beaucoup d’amis et de contacts dans votre branche, vous aurez plus de chances de retrouver un travail si vous venez à être licencié.

7. Mettez en place une ligne de crédit avant de perdre votre emploi. Si vous êtes le propriétaire d’une maison et pensez que vous pourriez bientôt être licencié, considérez l’ouverture d’une ligne de crédit, et gardez-la ouverte. Ne vous en servez pas, mais sachez qu’elle sera là en cas d’urgence. Certains prêteurs – pas tous – vous demanderont de payer une contribution annuelle de 75 à 100 dollars pour garder votre ligne de crédit ouverte, mais votre tranquillité d’esprit peut bien valoir une telle somme.

8. Inscrivez-vous à une assurance d’invalidité avant de perdre votre emploi. C’est une très importante allocation à avoir – et il est important que vous la fixiez à votre niveau de salaire actuel. Faites-en la demande lorsque votre revenu est au plus haut. Si vous désirez cotiser pour une couverture supplémentaire, vous pouvez la conserver si vous changez d’emploi et ce, sans payer aucune taxe. Ce type de couverture peut coûter très cher, mais il existe des assurances accident pour moins de 25 dollars par mois qui permettront de vous protéger si vous perdez votre emploi. Une fois que vous serez à nouveau sur pieds, contractez une assurance qui couvre à la fois les accidents et la maladie.

9. Obtenez le plus de diplômes possible. Travaillez-vous pour une société qui prend en charge les frais d’éducation dans votre ville ? Faites usage de cette opportunité ! Des centaines de classes existent, et votre entreprise pourrait rembourser vos frais si vous décidiez de reprendre des cours à l’université.

10. Sachez ce que couvre votre assurance santé. Et dans les moindres détails.








<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :1,5 (12 votes)
>> Article suivant
Michael J. Panzner est un vétéran des marches financiers actions et obligataires, et l’auteur de “Financial Armageddon: Protecting Your Future from Four Impending Catastrophes”, publié chez Kaplan Publishing.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Bin non , il faut plutôt planter les banques , ne plus rien rembourser .

Avec l'argent ainsi économisé faire un plan de vie autonome dans la campagne profonde sous une forme juridique adaptée et discrète.
Car tôt ou tard il y aura un corralito et fin de la monnaie papier.

Il serait étonnant que l'année 2013 passe sans encombre , la vie , la liberté est faite de choix personnels.
La dépendance qui confine à la servitude acceptée est de faire confiance aux corrompus qui nous gouvernent ou dans l'altruisme des membres du cartel bancaire maffieux.

Sinon, vos assurances vie, votre papier monnaie et vos factures acquittées , vous pourrez toujours les bouffer.

Bon appétit
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Très juste D. c'est le meilleur choix à mettre en place au bon moment, sinon, c'est sympa ces articles du Reader Digest, maman tricote pendant que papa fume la pipe, c'est bien de leurs donner quelques conseils, on ne sait jamais.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
si tu est arrivé jusqu'ici c'est que toi aussi tu t'es fait avoir en lisant un arcticle sans interet..
si sauf pour le truc de mettre de l'argent de coté pour acheter de la nouriture , vraiment je n'y aurais jamais penser !
Evaluer :   0  3Note :   -3
EmailPermalink
Prquoi tu ne te relispas ?
Dernier commentaire publié pour cet article
Prquoi tu ne te relispas ? Lire la suite
MI - 21/05/2013 à 10:00 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX