Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Un quart des salariés français sont en état d’hyperstress !

IMG Auteur
Publié le 29 novembre 2017
858 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 2 votes, 4,5/5 ) , 16 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
16
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - Un quart des salarié...

Notre situation humaine est dramatique. À un moment où le ridicule du politiquement correct atteint des sommets de sottise absolue avec leur affaire délirante de journée du matrimoine, la souffrance des gens, elle, est bien réelle.

Vous allez me dire où est le rapport entre le matrimoine et l’hyperstress au travail ?

C’est assez simple en réalité.

Plus on est politiquement correct sur un sujet, plus cela cache en réalité une situation dramatique dans la réalité.

La vérité ? Pensez-vous que c’est en appelant la journée du patrimoine “matrimoine” que des crétins décérébrés cesseront de cogner les dames ? Il n’y a jamais eu de rapport et il n’y en aura aucun. J’ai été élevé en regardant Sissi impératrice. C’est mieux pour se forger une idée de la femme et de l’amour qu’une série de films pornos dégueux qui font croire que c’est la norme de « l’amour ». Ce n’est donc pas une question de mots mais de maux de notre société.

Pour la souffrance au travail, il en va exactement de même. Croyez-vous que les cellules d’aides psychologiques, ou encore les « Chief Happiness Officers » – ce qui pourrait se traduire par les « cadres du bonheur » qui est un nouvel intitulé de poste dans les sociétés d’aujourd’hui – vont changer quoi que ce soit à la réalité ?

La réalité c’est quoi ?

Une société ultracompétitive, où l’humain n’a plus le choix. Où l’humain n’a plus de temps, parce que le temps humain n’est ni le temps des machines, ni celui des marchés. Impossibilité humaine de suivre.

La réalité c’est aussi des méthodes managériales qui sont terriblement destructrices pour l’image de soi, pour l’estime de soi car ces méthodes visent à créer la culpabilité et la soumission pour obtenir sacrifice et obéissance.

La réalité c’est 10 millions de chômeurs ou de pauvres… Vous n’êtes pas content ? Regardez la file d’attente et laissez votre place !

Quand le sage montre la lune, les imbéciles regardent le bout du doigt !

Et des imbéciles, ces derniers temps, ce n’est pas ce qui manque !

J’aime ma femme, je ne supporte pas les violences qui peuvent lui être faites, pas plus que je ne les souhaite pour ma fille ! Les hommes peuvent même se montrer plus sévères que les femmes dans certains procès, ce qui peut sembler paradoxal mais ne l’est pas tant que cela.

J’aime ma femme mais nous ne réglerons aucun problème avec cette idée dévoyée d’égalité. Car l’égalité est stupide quand elle devient une idéologie outrancière comme l’égalitarisme, qui est un fascisme comme les autres. Manuel Valls l’a d’ailleurs très bien dit en expliquant qu’il y avait des choses ridicules qui venaient nuire à de très beaux combats ! C’est une évidence.

L’égalité entre homme et femme ce n’est pas transformer les hommes en femmes et inversement, et si c’est cela, alors il faut combattre cette ineptie ! Il n’y a rien de plus merveilleux que le cœur de l’amour qui bat.

Les mêmes évidences sévissent sur le marché de l’emploi.

Vous pourrez faire ce que vous voudrez, passer les lois que vous voulez, mettre toutes les cellules d’aides, c’est le système lui-même qui génère ce malheur.

Ne changez pas le système (et personne ne veut le changer) et vous continuerez à avoir les mêmes problèmes.

L’hyperstress selon l’étude du cabinet Stimulus

Voilà l’essentiel de cette excellente étude qui corrobore en tous points ce que je vois et constate de mes propres « yeux vus ».

« Environ 24 % des salariés français vivent dans un état d’hyperstress dangereux pour leur santé, selon une étude du cabinet Stimulus menée de 2013 à 2017 sur 32 000 salariés, et révélée ce lundi par franceinfo.

Les femmes sont plus stressées au travail (28 %) que les hommes (20 %), de même que les seniors sont plus sujets à l’hyperstress que les jeunes. En revanche, cadres et non-cadres sont égaux devant ce phénomène.

Les causes de ce stress sont nombreuses, mais le travail en lui-même en est le premier facteur, et notamment le fait de “devoir traiter des informations complexes et nombreuses” ainsi que le manque de temps.

Viennent ensuite l’obligation de s’adapter sans cesse et l’impossibilité de prévoir leur travail dans les deux ans.

Parmi les autres facteurs, le manque d’autonomie mais aussi le fait de côtoyer des personnes impolies ou qui prennent plaisir à faire souffrir prennent une place particulièrement importante. »

Cette étude se conclut sur un chiffre absolument terrifiant, à savoir que ce sont 52 % des salariés français qui présentent un niveau élevé d’anxiété. 52 % !!

Ce n’est évidemment pas une vie.

À vous de prendre soin de vous et de vous organiser pour ne pas avoir à subir une telle pression. Les solutions existent, et cela commence par le fait de développer vos propres stratégies d’employabilité.

Il faut le faire car le monde dans lequel nous évoluons deviendra de plus en plus étouffant, et de plus en plus stressant, jusqu’à ce qu’il s’effondre sous le poids de toutes ses propres contradictions et de ses mensonges.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (2 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
C'est toujours pareil, et c'est même de pire en pire. L'équation sociale Française est parfaitement dissuasive. Et même si la position de salarié Français n'est pas enviable, celle des artisans, indépendants, gérants, professions libérales... l'est encore moins.

Le gouvernement Français a littéralement étouffé les forces vives de ce pays.

Alors, que faire ?

Continuer à subir cette spoliation, ce racket (vol avec violence, extorsion...) ?

Il faut s'adapter et résister ! Inutile de vous dire comment. Les personnes qui fréquentent ce site n'ont pas besoin de mes suggestions...

Si un nombre croissant de Français s'oppose à ce banditisme étatique, c'est l'état qui devra plier. D'ailleurs, si vous le privez (légalement, bien entendu) de votre force de travail, de votre temps, de votre argent, il finira ruiné, anéanti...

Il est déjà trop tard, mais vous pouvez encore foutre le camp !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@ glanduron
La seule façon d'étouffer l'hydre est de lui couper les vivres. Financièrement.
Chiffre d'affaire minimaliste, pas d'embauche. La France est un pays totalement dissuasif pour ceux qui veulent travailler. Quant à devenir "riche", on en parle même pas, vous êtes montré du doigt grâce à une diabolisation d'un demi siècle au moins.
L’erreur fondamentale a été la création de la sécurité sociale (gestion par les syndicats!!!), mais les "rouges" avaient la main à la libération et ont verrouillé le monde du travail puis le pays dans son entier. 70 ans de travail de sape par les socialistes malgré les années 50/60 où la reconstruction battait son plein, yavait qu'à puiser dans les caisses des entreprises via des cotisation obligatoires!!!
Faut pas pleurer, Macron ne changera rien, il ne fera que du replâtrage mais n'attaquera pas les problèmes de fond. Et d'ailleurs pourquoi le ferait-il???!! Tout le monde sait que notre système est voué à exploser, mais tout le monde balance la grenade dégoupillée au suivant....
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@ meriser,

C'est bien le fond de ma pensée de leur couper les vivres financièrement. Et de ce point de vue, quitter la pays, après avoir tout vendu, est l'idéal. En devenant non résident, et sans possessions en France, aucun impôt ne peut être collecté sur votre dos. Pour les charges sociales, c'est pareil. Enfin, tout ce que votre consommation pouvait générer comme TVA revient à votre nouveau pays de résidence.

Même si vous restez, vous pouvez prendre quelques dispositions pour limiter sérieusement votre financement à cette politique épouvantable :

- Vider les livrets A de la famille,
- Résilier les contrats d'assurance-vie,
- Réduire l'activité au maximum. De toute façon, tout effort est durement sanctionné. Inutile de travailler pour l'état...
- Débancariser une partie des avoirs,
- Ne pas hésiter à ouvrir un ou des comptes bancaires à l'étranger. C'est parfaitement légal pour peu qu'il(s) soit(ent) portés à la connaissance de l'administration fiscale au moyen de la déclaration 3916,
- Différer toute acquisition immobilière. On investit pas dans un pays en guerre !

Imaginez un peu que quelques millions de citoyens suivent ces quelques conseils. Panique à bord garantie !

Concernant les gens aisés, je rappelle que le robinet est grand ouvert et que c'est une excellente nouvelle. Plus de 12'000 foyers millionnaires se sont expatriés en 2016 (record du monde). Ce chiffre n'inclut pas les non millionnaires...

http://www.temoignagefiscal.com/la-france-championne-du-monde-pour-lexportation-de-ses-millionnaires/

Il ne s'agit pas de savoir s'il faut partir ou pas. Il y a le feu dans le pays et on a le choix entre périr et s'enfuir.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La seule force qui peut faire plier le Gouvernement, c'est le vote, mais l'on voit ce que cela donne. c'est aussi simple que cela. ou alors à force de pousser les gens à bout, une révolte de la rue peut bien survenir et elle peut venir aujourd'hui à partir de n'importe quel problème qui engendre d'autre problèmes prêts à exploser.
L'Etat disons les gouvernement successifs ont amassé au cours des quinquennats des positions à risque, chômage, précarité, immigration, dettes et plus encore un avenir sans horizon, et peut-être un désespoir.
Je ne doute pas que le Gouvernement actuel regarde d'un oeil attentif la température de la "pression sociale" et la teste pour ne pas qu'elle monte de trop, mais il n'est pas maître des événements, loin de là. Ce n'est pas l'annulation de la TVA qui va changer quelque chose. Nous voyons ici et là beaucoup de centres commerciaux qui ferment, des travailleurs sur la corde raide et tout qui dégénère. La volonté de faire plus d'europe va leur claquer dans les doigts.
Les banques pour ne pas dire l' Etat est en train de boucler les comptes de Partis qui sont indésirables, bientôt cela s'étendra pour de multiple raisons comme le fait de sortir de l'argent liquide sans raison... si vous voyez ce que je veux dire.
Bientôt les banques serviront de débit de boissons, et de supermarchés, par les cartes visa, elles nous tiennent déjà.
Tout commence à fermer.
Là où je ne vous suis pas c'est votre proposition de " foutre le camp". C'est évidemment un réflexe tentant mais ce n'est pas à l'argent de nous dicter notre conduite ou alors on risque de perdre le meilleur que l'on a, Français en France...enfin ce qu'il nous reste.
Si tout le monde faisait ainsi la France serait algérienne ou africaine et le Gouvernement qui va dans ce sens n'aurait plus qu' à pousser.

Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Le vote ??? Le piège à c ?
C'est de l'humour ? Vous n'étiez pas là en 2017 ? Etc etc

Si on vote mal, il re-voter. Si on re-vote mal, on ne vote plus.
C'est pas une vue de l'esprit. Il y a des antécédents, des écrits, des déclarations publiques.
Mais qu'espérer d'un vote quand les candidatures doivent être adoubées par les élus actuellement en poste ? (Rien que ça !)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Pâris,

Absolument ! D'ailleurs, il ne fait pas bon dénoncer les puissants soutiens de E5M...

Soral est devant les tribunaux pour un photo montage que je trouve plutôt anodin.
La censure marche à plein. Et de la censure à la dictature, il n'y a qu'un pas.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-convoque-par-le-TGI-de-Paris-pour-un-photomontage-representant-Emmanuel-Macron-48502.html
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Il n'est pas impossible que le talon d'Achille du pays soit la grande distribution... Parce que si les approvisionnements viennent à manquer, je parle essentiellement pour la nourriture, ça va générer ce que la presse appellera pudiquement des "troubles sociaux". En mai 68, tout le monde a pu manger, il suffisait d'aller chez l'épicier du coin. C'est fini.
Quant au vote, ne rêvez pas! On a vu la manipulation pour les présidentielles. De plus, comment ferez vous pour voter FN si on commence à couper les vivres à un grand parti d'opposition???
Tout ça sent le souffre!!!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ blitzel,

Je vous renvoie à la réponse adressée à merisier. Vous décrivez vous même une situation apocalyptique et vous en déduisez qu'il n'y a aucun espoir d'amélioration de la situation. C'est bien cela, n'est-ce pas ?

Et c'est précisément parce que je suis parfaitement d'accord avec vous que je suis parti. Pourquoi rester ?

- Pour être au chômage,
- Pour subir la pression migratoire avec l'insécurité qu'elle génère. Sans compter le développement rapide du racisme anti-blanc et anti-chrétien,
- Pour subir une censure de tous les instants,
- Pour endurer les mensonges, le cynisme et l'arrogance de gouvernants bien décidés à nous anéantir.

Je vais vous le dire, je suis parti très en colère. Et durant toutes ces années loin de la France, ma colère n'est pas retombée. Il faut dire que toutes mes anticipations se sont malheureusement vérifiées, et même au-delà.

Je vais ajouter que j'ai aujourd'hui honte de ma nationalité Française. Renvoyer mon passeport... est même devenu un de mes souhaits les plus forts.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
les "salariés"...les "salariés"... il serait peut-être bien aussi, de ne pas oublier d'avoir parfois, une petite pensée aimable pour tous ces salauds de petits patrons, artisans, agriculteurs, commerçants, travailleurs indépendants en tous genres, médecins de famille ( notamment en zones rurales ) et d'autres spécialités, petits avocats smicards et dévoués, marin-pêcheurs, et autres... tous ces gens qui demeurent les seules "vraies forces vives de ce pays" ( et sûrement pas tous ces myriades de "travailleurs sociaux" et autres syndicalistes politisés et marxisants en particulier )... tous ces laborieux laminés d'impôts et de charges prétendument "sociales", qui ne compte pas leur temps et leur énergie dépensée au détriment de leur vie de famille et de leur existence personnelle même...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@ Dorothée
Ayant fait partie des salauds d'artisans (sans Porsche ni piscine!!!), je pense qu'il serait digne d'intérêt de passer les travailleurs indépendants au "stress-mètre", on se rendrait vite compte que l'on atteint la zone rouge sans difficultés.
Mes deux grand pères se sont farcis 4 ans et demi de boucherie (idem d'ailleurs pour les Prussiens!), pour mon père ça a duré moins longtemps vu nos exploits en 40. Il n'y avait pas de cellules psychologiques, ni personne pour leur prendre la main et leur faire un bisou! Il leur a bien fallu "rebondir" comme on dit maintenant. Et ils ont bien survécu, et ne s'en sont pas tirés si mal que ça...
Nous sommes bien les premiers responsables de ce qui nous arrive actuellement! Au fil des années les gens ont échangé leurs Libertés contre de la sécurité (même sociale!!!) à dose létale, faut pas pleurer! C'est vrai que la Liberté se paye de plus en plus cher dans ce qui reste du Royaume de France devenu un enfer fiscal croulant sous les lois et les normes...nationales et européennes.
Avant de changer un système, il faut d'abord changer ce qu'il y a dans la tête des hommes. Et ce n'est pas en "Socialie" que ça arrive!
On ne récolte que ce que l'on a semé!



Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
On a aussi des champions pour récolter ce que d'autres on semé. A toi les investissements et le labeur, à moi les fruits savoureux. Et s'il te plaît, recommence l'année prochaine.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Et oui Pâris ! Et s'il n'y a plus assez de pigeons, les consommateurs de fruits savoureux (je reprends bien volontiers votre métaphore) vont vivre la famine... et les dirigeants Français vont se retrouver avec une équation impossible à résoudre.

A ce moment là, il pourrait bien y avoir du sang dans les rues. Ce sera celui des biens nourris éventrés par les affamés.

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dans mon esprit, le consommateur des fruits n'était pas l'allocataire mais le politicien. L'allocataire n'est que le faire-valoir, le leurre, le prétexte pour toujours plus saisir,accaparer taxer. Le politicien se garde bien de distribuer tout ce qu'il a prélevé !
Les deux sont des sangsues qui ruinent le pays... Les politicards sont effectivement des parasites. En plus, intelligents qu'ils sont, ils planquent leurs avoirs à l'étranger.

J'imagine d'ailleurs que, vu l'état du pays, ils sont prêts à le quitter...

Ne sont-ils pas nombreux à avoir un point de chute à l'étranger ?

Je maintiens cependant mon propos. Pour se débarrasser, et des politicards, et des allocataires, l'asphyxie financière est le meilleur moyen.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Je me garderai bien de mettre les deux sur un pied d'égalité. Il n'est pas immoral d'accepter ce qu'on nous propose, surtout si on en a besoin.
Il est immoral d'inventer une aide avec l'argent des autres, même pas pour aider, mais pour asseoir son pouvoir sur la dépendance. C'est une variante d'asservissement.
@ Pâris
Votre commentaire illustre parfaitement le film culte "Les 7 mercenaires" (le vrai avec Brynner, Mc Queen, Bronson Coburn... pas le navet récent qui porte le même titre!).
Où l'on voit le chef de bande annoncer aux paysans avec le cynisme consommé d'un politicien, l’œil presque larmoyant, qu'il a une bande de 50 hommes à nourrir!!!!
Sauf que.... le paysan n'a qu'une charrue et les affamés d'en face ont les Colt et les Winchester!!!
Tout ça ne marche qu'un temps! J'attends toujours Yul Brynner!!!!!!!!
Dernier commentaire publié pour cet article
Je me garderai bien de mettre les deux sur un pied d'égalité. Il n'est pas immoral d'accepter ce qu'on nous propose, surtout si on en a besoin. Il est immoral d'inventer une aide avec l'argent des autres, même pas pour aider, mais pour asseoir son pouvoi  Lire la suite
Pâris - 02/12/2017 à 21:28 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Les revenus rééls des américains sont inférieurs à ceux de 1973
21 sept.Fortuna
Vous etes tetu vous. Puisqu'on vous dit que le principal problème des banques centrales est qu'il n'y a pas d'inflation !
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX