Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Adieu Le Contrarien Matin !

IMG Auteur
Publié le 10 juillet 2015
1498 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 23 votes, 4,7/5 ) , 24 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
24
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - Adieu Le Contrarien ...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Nous sommes aujourd’hui vendredi et vous lisez le dernier numéro du Contrarien Matin après 709 éditions. 710 en comptant celle d’aujourd’hui.

Peut-être vous souvenez-vous de l’interview exclusive que Yanis Varoufakis, ministre des Finances grec, nous avait accordé. Nous avons découvert avec surprise que cette publication n’était pas du goût de tout le monde.

Vous allez me dire : quel est le problème ?

Le problème est simple. Officiellement, l’éditeur du Contrarien Matin est une société commerciale, en l’occurrence AuCOFFRE.com – et d’ailleurs, à l’origine et au tout début, le Contrarien n’était qu’une feuille de chou à usage interne d’abord destinée à informer nos collaborateurs, puis nos membres. Par la suite, le Contrarien a été ouvert à tous.

Une société commerciale a des impératifs qui ne sont pas du tous les mêmes qu’un simple éditeur de textes. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé avec Jean-François Faure de mettre fin à l’aventure du Contrarien Matin sous sa forme actuelle parce que la priorité d’AuCOFFRE.com c’est évidemment la sécurisation des avoirs de ses membres dans la durée. Or Le Contrarien, par sa liberté de ton, sa liberté de penser et sa liberté d’informer, fait peser un risque sur les activités commerciales de la société AuCOFFRE.com que nous n’avions pas forcément mesuré.

Adieu Le Contrarien, vive insolentiae.com

Alors je vais quitter mes fonctions au sein d’AuCOFFRE dans les prochains jours afin de me consacrer à un nouveau projet éditorial. J’aurai le plaisir mes chers amis, mes chers lecteurs, de vous retrouver dès le premier septembre sur le site insolentiae.com.

AuCOFFRE.com n’en sera plus l’éditeur et sera juridiquement une entité détachée. AuCOFFRE.com restera évidemment un annonceur central et donc un « sponsor » dans tous les sens du terme mais au moins, les risques seront bien séparés. Évidemment, vous me retrouverez en fin d’année à la Journée des membres d’AuCOFFRE et nos liens demeurent puisqu’il s’agit aussi de convictions partagées et d’un engagement citoyen. Encore une fois, le but de la manœuvre est simple. Protéger les membres d’AuCOFFRE des propos tenus par Charles Sannat et permettre à Charles Sannat de faire ce que bon lui semble (ou presque !!).

Vous commencez à me connaître et je suis « maladivement » insolent et ce, depuis ma plus tendre enfance au grand dam de mes parents régulièrement convoqués par les équipes enseignantes qui ont toujours peu goûté à mon humour décalé…

Vous savez aussi que les langues anciennes, le grec comme le latin, sont menacées alors qu’il s’agit du socle de notre langage et donc de notre capacité même à structurer notre pensée et à utiliser et exprimer notre intelligence.

C’est donc assez naturellement que j’ai penché pour le mot latin insolentiae, dont la phonétique évoque bien évidemment l’insolence, mais qui signifie avant tout en latin… l’impertinence.

Célébrons l’impertinence et l’insolence !

À la cour du roi et à beaucoup d’époques, il a fallu avancer des idées de façon masquée afin qu’elles puissent être diffusées. Il fallait être capable d’écrire, de peindre ou de sculpter au second degré.

D’une certaine manière, nous vivons désormais, avec le politiquement correct étouffant et stérilisant pour la pensée et le langage, un moment similaire. Mais le français est riche et millénaire. Notre langue, ses racines, sa précision, le nombre même de mots disponibles nous permet, cumulé à notre art historique pour l’insolence et l’impertinence, et notre amour pour l’humour, de dire beaucoup de choses.

Un immense merci à chacune et chacun de vous !

Alors j’en profite une nouvelle fois, comme je le fais avant chaque période de vacances estivales, pour vous remercier pour vos compliments et vos encouragements bien évidemment, mais aussi pour tous les commentaires, pour tous vos partages d’informations auxquels, hélas, je ne peux que trop souvent peu répondre tant la masse est importante, mais sachez que ma femme et moi lisons tous vos mails. Merci, merci à vous de rendre possible cette aventure économico-humouristico-littéraire ! Merci aussi pour toutes vos critiques presque toujours bienveillantes et qui permettent de m’améliorer, de progresser et aussi qui me stimulent intellectuellement.

Cette aventure nous la poursuivrons dès le 1er septembre sur notre nouveau site www.insolentiae.com et j’espère tous vous y retrouver.

D’ici-là, et afin de tout préparer pour que les choses soient prêtes pour la rentrée, je cesse la parution du Contrarien un peu plus tôt que d’habitude.

Le site insolentiae.com restera 100 % gratuit (c’est mon côté « communiste » pour certains, « anticapitaliste » pour d’autres ; en ce qui me concerne, c’est aussi un projet citoyen que d’informer et de savoir partager gratuitement). Mais il va bien falloir « croûter » et même si je n’ai nullement besoin d’aller à la tour d’argent et que je m’accommode sans problèmes de quelques jours de camping sous la tente (ce qui me donne une immense liberté), il y aura sans doute un peu plus de pub (mais point trop), il y aura également une lettre d’information complémentaire mensuelle qui sera payante (mais pas trop chère non plus) et enfin la possibilité de faire quelques dons (qui seront évidemment très appréciés par votre serviteur). L’idée, vous l’aurez compris, c’est que chacun puisse participer en fonction de ses moyens et de ses possibilités, et que celui (ou celle) qui ne peut pas… puisse évidemment en profiter quand même. Je vous fais totalement confiance et je suis persuadé qu’à défaut de devenir riche (ce qui n’est pas le but en disant la vérité, chemin le plus court pour la pauvreté, que je préfère appeler avec insolentiae la simplicité volontaire), vous m’aiderez à être à peu près à l’équilibre… Non en fait, n’étant pas un État pouvant s’endetter, il faudra que je sois à l’équilibre tout court… Pas juste à peu près… mais je compte sur ma femme à la gestion pour équilibrer les machins et les bidules dans chaque colonne…

Concernant la Grèce et la crise !

J’ai eu l’occasion de vous exprimer tout ce que je pense et ce que je sais.

J’insiste, mes chers amis, sur le fait que le peuple grec n’est pas votre ennemi, c’est ce que la propagande veut vous faire croire, mais votre ennemi c’est la finance et l’asservissement par la dette.

Évidemment, en cas de « Grexit » (ce qui devrait prochainement se produire), je reviendrai avec une édition spéciale toujours sur le site habituel du Contrarien.

Où en sommes-nous du psychodrame grec ?

« François Hollande a annulé un déplacement en Avignon où il devait inaugurer vendredi la réouverture de la collection d’art Lambert, afin de consacrer son agenda au suivi de la crise grecque, ont fait savoir jeudi les services de la présidence. « Le président de la République souhaite rester à Paris pour suivre les discussions et l’évolution du dossier grec… » Effectivement, il vaut mieux que le président préside plutôt que de le voir perdre son temps et son énergie en déplacements stupides et transformer la fonction en VRP coupeur de rubans, ce qui relève au mieux (et encore) d’un sous-préfet (je m’excuse par avance auprès du lobby des sous-préfets qui, je l’espère, ne prendra pas mes propos comme de la condescendance…).

De son côté, Angela Merkel ne veut pas de décote de la dette grec arguant que le problème a déjà été traité ; tout le monde commence à dire que de toutes les façons, les propositions grecques ne seront pas suffisantes.
Quand à Juncker, il est parti rencontrer l’opposition grecque, comprenez qu’il prépare un « coup d’État » avec l’opposition car au fond, ils aimeraient bien, nos europathes, débarquer Tsipras démocratiquement élu pour le remplacer par un « gouvernement technique » nommé par Bruxelles.

Nous vivons mes chers amis des heures historiques. Quelles que soient vos opinions politiques, vos convictions, nous vivons des moments que l’histoire retiendra.

Encore une fois, soit nous faisons le grand saut fédéral (et Sarkozy l’évoquait sur TF1), soit nous faisons le grand saut hors de la monnaie unique. Soit plus d’Europe, soit moins. Il n’y a pas le choix. Nos europathes seront prêts à tout pour que nous allions vers plus d’Europe, mais partout les peuples veulent moins d’Europe et retrouver leur souveraineté. Ce sera donc l’Europe à marche forcée… à moins, à moins que l’histoire grecque ne dégénère et ne fasse dérailler l’Europe. Je dois vous avouer qu’une telle issue ne serait pas pour me déplaire tant je considère cette Europe comme une négation du « rêve » originel de paix et de prospérité partagée sans oublier qu’elle est la négation de la liberté et de la démocratie.

Je vous laisse pour mieux revenir mais surtout n’oubliez pas deux choses, il est déjà trop tard, préparez-vous et cette citations de John Adams : « Il y a deux manières de conquérir et d’asservir une nation, l’une est par les armes, l’autre par la dette. »

Comme disait Giscard… Au revoir mes amis !

Charles SANNAT

(pour m’écrire charles@lecontrarien.com)

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (23 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Le Monde 15/7:

"Afin d’obtenir un troisième plan d’aide, le gouvernement grec a dû s’engager à « consulter les institutions [créancières] et convenir avec elles de tout projet législatif avant de le soumettre à la consultation publique ou au Parlement ».
Le premier ministre grec, Alexis Tsipras, est même tenu de revenir sur les décisions prises depuis son arrivée au pouvoir, comme la réembauche de fonctionnaires licenciés, « puisqu’elles constituent, selon le compromis, un retour en arrière par rapport aux engagements pris au titre du programme précédent »

La dette d'Etat n'est pas un outil économique mais politique. Un moyen d'asservissement qui, sans devoir jouer des coudes, se place devant tous les autres pouvoirs, quelque que soit leur légitimité/ancienneté/reconnaissance etc.
On le savait mais chaque jour qui passe apporte son lot de confirmations.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Alfred Capus disait : "un pouvoir est faible s'il ne tolère pas qu'on l'avertisse de ses erreurs".
La censure ou toute forme de pression est symptomatique de cette faiblesse.
Un grand merci pour votre liberté de ton et votre résistance face à un tel système ne laisse que deux issues : soit la guerre, soit la mort thermique par l'égalisation des énergies.
Il y a malheureusement de plus en plus d'hommes et de moins en moins d'hommes de vérité. Le Contrarien est un des rares témoignages qui démontre que la vérité n'a pas totalement disparu face à une atmosphère lénifiante. Face à cette cacophonie verbale, il est bien rare d'entendre des propos censés. Alphonse Karr disait : "Défiez vous des mots sonores, rien n'est plus sonore que ce qui est creux".
En attendant de pouvoir vous relire, je vous assure de mon soutien dans votre nouvelle aventure.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
L'Europe allemande.

TINA !

There Is No Alternative !

La zone euro, c'est la zone mark.

La politique monétaire de la zone euro, c'est la politique d'Angela Merkel.

Aujourd'hui, il n'y a qu'une seule politique possible en Europe : c'est la politique d'Angela Merkel.

« Tout à coup, l’Europe se met à parler allemand. » (déclaration du leader des députés chrétiens-démocrates, Volker Kauder, au congrès de son parti, le 15 novembre 2011)

« Tout à coup, l'Europe se met à parler allemand. » Maladroite ou cynique, la déclaration du leader des députés chrétiens-démocrates, Volker Kauder, au congrès de son parti, le 15 novembre 2011 à Leipzig, est bien dans le style de l'époque. Le ténor de la CDU a été ovationné lorsqu'il a précisé que ce n'était pas la langue de Goethe qui s'imposait, « mais l'acceptation des idées politiques pour lesquelles Angela Merkel se bat avec tant de succès ».

http://www.challenges.fr/economie/20111124.CHA7248/l-europe-a-l-heure-allemande.html

Au sujet de l'Europe allemande :

Charles de Gaulle rêvait de construire une Europe des Etats indépendants, une Europe des Etats souverains.

En revanche, l'Allemagne rêvait de construire une Europe allemande !

Entre 1965 et 1969, Charles de Gaulle est de plus en plus violent lorsqu'il parle de l'Allemagne.

Je recopie un passage de l'historien Eric Roussel, dans son livre « De Gaulle », édition Tempus, tome 2, page 575 :

A mesure que le temps passe, de Gaulle semble de plus en plus enclin à faire cavalier seul sur le plan international, à aller jusqu'au bout de la logique exposée dans Le Fil de l'épée. Henry Kissinger en a eu la preuve lors d'un dîner à l'Elysée. Ayant demandé au général comment il pensait éviter que l'Allemagne ne domine l'Europe dont il rêvait, il s'est entendu répondre, très calmement : « Par la guerre. » « Il faudra leur rentrer dans la gueule », dira le général peu après à l'amiral Flohic, soucieux d'avoir son avis sur le même sujet.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Un gars que je connais a retrouvé un article du Soir, daté de 2011, selon lequel l'Allemagne voulait faire payer rétroactivement des impôts aux travailleurs belges forcés de 1939-44 (vu qu'ils ont effectué du travail en Allemagne, ils devraient aussi payer des impôts dessus).

Cela a finalement été bloqué, mais l'intention était tout simplement abjecte... mais le monde européen continue de lécher le cul de l'allemagne...
"La zone euro, c'est la zone mark.
La politique monétaire de la zone euro, c'est la politique d'Angela Merkel."

Certainement pas. L'euro est aussi inadapté à l'économie allemande qu'à celle d'autres pays. Il est trop faible. L'économie pédale dans la semoule avec un braquet trop petit. Elle pète régulièrement des records d'exportation et les gens surpayent leurs importations sans avoir le droit de broncher ! Beaucoup trop de travail pour payer son pétrole ou ses vacances en Italie.

Un chauffeur de taxi ou un coiffeur allemand va en Italie et doit donner deux jours de salaire pout y payer 45 litres d'essence, alors que le coiffeur italien qui se rend en Allemagne donnera moins d'une journée de salaire pour se payer la même chose. Qui c'est le couillon ? Lequel profite de l'existence de l'euro ?

Simultanément, des pays déficitaires passent commande et payent trop facilement les produits manufacturés allemands qui leur plaisent, tuant leurs industries et ruinant leurs caisses sociales et leurs retraités.

Je concède une nuance: l'euro faible profite à l'Allemagne mais punit injustement les entreprises et les particuliers allemands.
En 1933-44 on a déjà, en manipulant sa monnaie, ruiné le peuple Allemand au profit du pays, mais ils n'ont pas compris et recommencent à se faire entuber par les mêmes démons de NY qu'à l'époque.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Le 13 Juillet a 13h , toutes les chaines de T.V et toutes les Radios claironnent :Miracle , Bravo , L' ACCORD EST LA . L' ACCORD EST SIGNE . Mais quel Accord ? L' Accord pour que les Parlements de 19 Pays votent pour dire si ils donnent leur accord . L' accord pour dire que personne n' est encore d' accord . Les médias s' amusent comme des fous a nous faire croire le contraire de la réalité . Il n' y a pas que les technocrates de Bruxelles et de Berlin qu' il faudrait " neutraliser " les journalistes devraient l' être aussi . A force de vivre dans le virtuel , nous sommes manipulés par des puissants qui ne voient plus la réalité . R.L.G
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Si... l'accord qui consiste à ce que des faillitaires baillent 135 Milliards de plus d'argent virtuel à un pays en liquidation est une très bonne nouvelle... pour les banquiers !
Un moment on aurait risqué le contraire: le défaut sur les 320 milliards actuels.
Ouff, on a eu chaud.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
L’Europe voulue par les « pères fondateurs » était une zone d’échanges entre les peuples pour qu’ils se rencontrent et apprennent à se respecter et en finir avec les guerres. Depuis VGE et ensuite Mitterrand, surtout Chirac etc… et aussi les mêmes dans les autres pays, ils ont voulu une Europe politique et une monnaie unique qu’ils leur permettraient de financer n’importe quoi (rappelez-vous Chirac qui achetait la paix sociale à coup de centaines de milliards ...). Les Anglais ne voulaient pas d’une monnaie unique, et au pire une monnaie commune à tous en conservant nos monnaies nationales (mesures de nos PIB et « excellence gestion des deniers publics »...hihihi). Les Grecs n’ont jamais été sérieux avec le travail, la rigueur, l’argent emprunté aux autres etc, relisez la Grèce antique et plus près de nous « La Grèce contemporaine en 1854 » sous https://fr.wikisource.org/wiki/La_Gr%C3%A8ce_contemporaine.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Les "pères fondateurs" ont toujours eu un objectif politique (les EU d'Europe).
Les actes économiques ont toujours été des étapes transitoires pour accoutumer le homard.

Savez-vous à quoi sert de mesurer le PiB ?
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Finalement, l'absence temporaire de Sannat ne se fera pas trop sentir. Il servait surtout à tourner en ridicule ce que font nos "élites" afin de révéler leur incompétence et mauvaise foi.

A présent, ils font cela tout seuls. Regardez, le énième Sommet ultime-de-la-dernière-chance européen programmé pour ce dimanche soir à 18h vient d'être annulé car en réalité personne ne sait rien sur comment avancer. Bref, il y aura un autre sommet ultime-de-la-toute-dernière chance...
Et donc même la trahison de Tsipras n'est pas suffisante pour ces leaders europathes...

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est bien une trahison et l' accord avec Juncker était déjà établi,, c'est dommage je ne me souviens plus du site mais dès les propositions des cr&nciers sur la table après le référendum Tsipras avait communiquer à Juncker en lui disant qu'il acceptait les conditions de l' austérité.
Et en relation vec cela, je suis tombé sur une vidéo de Asselineau qui affirmait en janviers de cette année que le Gouvernement Syzira était déja acquis à l' Europe et Asselineau affirmait que Syriza est un 'parti leurre'.
Ce que je constate , c'est la parfaite maîtrise du Pouvoir UE, et je l'ai dis par ailleurs qu AIG banque était déjà au courant avant le référendum sur ce qui allait se passer.
Nous même avons été tenu en haleine pendant quelques jours, mais nous avions déjà un métro de retard.
Comment pouvions nous penser que le Parlement grec allait valider l'austérité scandaleuse, pas moi en tout cas.il ne reste plus que la rue pour s'opposer, et il est difficile de se projeter dans l'avenir pour la Grèce, mais l'horizon est très sombre pour eux.
Que les grecs choisissent leur destin eux seuls!
Et s'ils choisissent le grexit, cela ne nous fera pas du tout plaisir mais à nous d montrer aussi que nous existons par notre libre arbitre.
le choix de la France c'est notre choix, pas celui de nos dirigeants.
Et cessons de proposer un référendum sur telle ou telle chose, sur l'islam, sur les immigrés et sur je ne sais quoi, vous savez aussi bien que moi ce qu'ils en font des référendums.
Quand ce n'est pas le passage en force sur le mariage pour tous (je reste pudique) , tant que les animaux... ils nous passent le 49.3 comme une arme absolue. La Loi Macron est une imposture tant le package est complexe et l'on est pas encore "rendue" de ses dérives. Même la Droite proposent des amendements et si on pourrait supposer un calcul politique.
En attendant les voitures grillent et les manifestants du 14 juillet ont jeté la première étincelle de révolte, ayant comme soutien moral les huées lors du passage de notre très cher Président.
Comme disait Coluche : un pour tous, tous pourri !
je revois souvent ses sketches en dehors des plus trashs il est d'une actualité frappante.
S'il avait été encore en vie, ça aurait cartonné.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est une mesure qui nous pendait au nez.
Avec la nouvelle Loi promulguée, fallait-il s'attendre à autre chose ?
Insolence, impertinence, je ne vois dans les éditoriaux aucun qui le soit à moins que nous soyons des enfants et les Politiciens des adultes.
"Les hommes sont égaux en droit et devoir devant la Loi". Il n' y a pas ceux qui disent que c'est bien de dire, et d'autre que c'est mal.
Il y a des oppositions, des critiques et la respectabilité n'empêche pas les moqueries et les conflits.
Pour Au.Coffre, c'est une mesure plus sage.
la Liberté de dire n'a jamais été uniquement l'apanage des Puissants.
Nous avons notre honneur, ils ont la leur.
Chacun quel qu'il soit doit reconnaître que la vérité ne se transgresse pas, c'est le socle qui unit notre Patrie.
La moquerie et la dérision est cependant une atteinte terrible face à des pouvoirs faibles
qui auraient la fâcheuse idée de la censure et au delà de la répression.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Bonjour Mr Sannat, décidément à la tragédie grecque s'ajoute votre départ ! Finies les diatribes au vitriol et l'insolence (contrôlée) si chère à nos attentes. Bon vent pour le nouveau projet, en espérant que votre épouse, aux conseils avisés, jouera de nouveau un rôle sur le nouveau site. Cordialement, Aldore.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Je profite de votre départ Monsieur Sanat pour vous remercier tous de m'avoir fait comprendre le monde économique.

Pour ma part, ce n'est qu'un au revoir, je vous retrouverais avec plaisir sur insolentiae.com;

Je suis même prêt à payer un peu plus cher sur votre nouveau site à la condition de ne plus faire du clientélisme pour le compte d'AuCoffre en affichant (trop) régulièrement votre pessimisme exagéré.

Bien à vous.

Bons congés



Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink

Nous ne sommes pourtant pas un vendredi 13 ???

Philippe IV le Bel n'est pourtant pas Président ???

Intérieurement, je savais que les jours du Contrarien étaient comptés...

L'interview de Yanis Varoufakis lui aura été fatale...

Charles, je tenais à te remercier pour ton excellent travail.

Grâce à toi, j'ai beaucoup évolué intellectuellement... Je me suis senti HOMME !!!

Saches que je garderais un oeil bienveillant sur ta future création...

Parler librement, échanger des informations, avancer dans un seul but donner un avenir meilleur pour nos enfants, j'ai beau chercher, je ne vois pas où se trouve le mal ???

Il faut croire qu'une bande "d'illuminés" est plus dangereuse pour le système que le plus grand des complots terroristes...

Merci à tous (Merisier, Pâris, Blitzel, RalphZ, BA, Saphir, Lemousquetaire et tous les autres...) et à bientôt peut être...

Christus Regnat...
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Petit cadeau pour Christus Regnat, histoire que cette affaire là ne soit pas trop occultée par la "tragédie grecque" non plus

http://lepeuple.be/quest-ce-que-federica-mogherini-a-dans-la-tete/50459?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Le+Peuple

D'après cet article, la chef de la diplomatie européenne, Frederica Mogherini, considère que l'Islam fait partie intégrante de l'histoire européenne et que l'Islam politique doit être accepté par nous.
(N'oublions jamais que, contrairement à ce que prétendent les adeptes, la première traduction officielle du mot Islam n'est pas "paix", mais bien "soumission". D'ailleurs dans mon exemplaire du Coran traduit en anglais, validé par le roi d'Arabie Saoudite et imprimé dans ses presses, c'est la seule traduction donnée.)

Comme le dit l'article, cette folle prône rien de moins de l'abolition de la séparation religion/politique.

(Cela dit en passant, Andzrei Duda, le président polonais, a été élu grâce au soutien du clergé, tous les prêtres incitaient leurs fidèles, lors des messes du dimanche, à voter pour Duda. Ajoutons aussi qu'un de ses premiers "faits remarquables" a été de se jeter en avant lors d'une messe pour ramasser l'hostie que le prête avait laissée tomber - comme par hasard devant lui - avant de la lui remettre en mains propres... joli coup de cirque).
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
" cette folle prône rien de moins de l'abolition de la séparation religion/politique. "

Je ne crois pas avoir vu une quelconque séparation, des crèches enlevées, mais une énorme ménorah à Paris à la place d'un sapin, en clair on est passé d'une relligion à une autre, et cette dernière utilise l'islam pour écraser les centres de la première, la laïcité n'existe pas, je pense ne pas avoir besoin de remettre la vidéo du frère Vincent Peillon qui nous expliquait très bien tout cela avec une sincérité rarement vu venant d'un homme politique.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Ma lecture entre les lignes de ce dernier "Le contrarien" associé à la situation générale actuelle est la suivante :

"Avez-vous réalisé votre PEBC ? car c'est vraiment pour très bientôt !"
La mèche vient d'être allumée...mais on ne connait pas la longueur de cette mèche !
(certains estiment qu'elle n'ira pas après fin septembre !)

Et bizarrement M. SANNAT n'en parle pas dans son dernier Opus (du PEBC) !??!
Alors qu'on aurait pu croire qu'il avait des actions dans les boîtes de raviolis pour nous inciter quasi quotidiennement à en acheter !

En tout cas, bonnes vacances à lui (et aux autres) et au plaisir de le lire à la rentrée.
Et bien, on attendra avec plaisir le retour de votre impertinence... et je vous souhaite un beau succès avec votre nouveau projet.
Il n'y a pas de lois pour comdamner ce que fait Juncker ?

Rendez-vous compte, un homme de pouvoir entre de votre pays, pour rencontrer l'opposition pendant que vous exercez votre mandat et hors élection, et ce monsieur n'a qu'une idée en tête, vous faire tomber, y'a rien de démocratique là dedans, BHL et Soros font la même chose.


News : http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/grece-alexis-tsipras-propose-une-capitulation-aux-creanciers-491188.html

Je ne m'étais donc pas trompé, bon j'ai aucun mérite, moi l'espérence, je l'a laisse toujours au placard, elle ne fait que fausser la réalité.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Junker fait partie de ceux qui font les lois, pas de ceux qui doivent les appliquer.
De plus il brasse suffisamment de pognon pour qu'aucune loi ne lui puisse s'appliquer.
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
@Saphir

On avait donc raison tous les deux...

Heureusement, les BU Grecs de cette année venait d'atteindre les 90 euros pièce...

Ca me fait penser à un charlie Hebdo post-attentat à 200 euros...

La Grèce reste dans l'UE et le mensonge peut continuer...

Cordialement Christus...
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
J'espère que cette nouvelle aventure sera encore plus utile au niveau de notre société. Merci pour votre travail jusqu'ici, et bonne chance, bon courage, pour la suite.
Un conseil : évitez le catastrophisme à tout bout de champ. Quand toutes les 3 semaines on annonce la fin du monde, ça ne donne pas une impression de sérieux (on pense notamment à l'annonce de l'attaque massive contre l'Euro fin décembre 2014).

Dommage qu'AuCoffre ne se mouille pas plus, mais peut-être qu'ainsi il y aura moins de conflits d'intérêt (au sujet de l'or) ?

Concernant la langue française, on peut dire que si l'Allemagne a perdu ses guerres (malgré sa supériorité technique, organisationnelle et toutes ces qualités dont certains l'affublent, y compris sur ce site), l'Allemand gagne la sienne. Cette langue s'impose comme langue véhiculaire auprès des peuples slaves, à côté de l'anglais, alors qu'autrefois ce rôle était réservé au français. Les Tsars russes parlaient français... en septembre 2001, Poutine a exprimé son soutien à la "cause occidentale" en allemand devant le Bundestag.
Même le dernier Shah d'Iran parlait français couramment.
Le monde a changé et le français perd sa place... comme par hasard, les anciens utilisateurs de français ont été diabolisés et renversés. Le français est victime de son ancien succès, il était la langue d'un système révolu, et à nouveau système, nouvelles langues (anglais et allemand).

Il paraît que le bloggeur altermondialiste francophone le plus populaire serait MrMondialisation... il a 500.000 lecteurs.
N'importe quel anglophone pourrait en avoir dix ou cent fois plus...


Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Notre bon Roi est mort... VIVE LE ROI !!!

Un grand merci à notre Contrarien en Chef...

Impatient de pouvoir vous relire cher impertinent ;)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
C'est bien une trahison et l' accord avec Juncker était déjà établi,, c'est dommage je ne me souviens plus du site mais dès les propositions des cr&nciers sur la table après le référendum Tsipras avait communiquer à Juncker en lui disant qu'il acceptait  Lire la suite
blitzel - 16/07/2015 à 22:50 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.1
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron0
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W1
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
08 nov.Patrick W3
Tout ce que vous notez est trop vrai.!!!....trop sombre, et le véritable drame est que la machine ne s'arrêtera pas, quelque soient les actions men...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX