Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Angela Merkel confrontée à une crise politique sans précédent en Allemagne

IMG Auteur
Publié le 20 novembre 2017
935 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses

AFP 11:33

Angela Merkel, la Chancelière allemande.

Commentaires Imprimer 12
La chancelière allemande a été incapable de former une coalition majoritaire au Bundestag. Une première depuis 1949 qui pourrait lui coûter son poste.

Angela Merkel doit chercher lundi une issue à la crise en Allemagne après son échec à former un gouvernement, un séisme politique qui pourrait s’achever sur de nouvelles législatives et une fin de parcours pour la chancelière.

Depuis la fondation de la République fédérale d’Allemagne en 1949, ce n’était jamais arrivé : le pays n’a pas de majorité pour être gouverné. Dans la nuit de dimanche à lundi, après un mois de tergiversations et de négociations, les conservateurs de Mme Merkel (CDU-CSU), les libéraux (FDP) et les écologistes n’ont pas réussi à former de coalition gouvernementale.
Tension entre Berlin et Varsovie qui accuse l’Allemagne de soutenir l’opposition

Lors d’une visite en Ukraine, le ministre polonais des Affaires étrangères, Witold Waszczykowski, a exprimé son indignation face à la politique actuelle de Berlin vis-à-vis de la Pologne. Le ministre assure en effet que l’Allemagne soutient l’opposition. Un article d’Euractiv Pologne.

Faute d’alternative, la première puissance économique européenne se prépare des semaines ou mois de paralysie, sur le plan national comme en Europe.

En effet, en l’état actuel des choses, des élections anticipées semblent la solution la plus probable, Mme Merkel ayant exclu un gouvernement minoritaire et ses anciens alliés sociaux-démocrates (SPD) ayant bruyamment refusé toute coalition sous l’égide de la chancelière.

Les Allemands pourraient donc devoir retourner aux urnes début 2018, alors qu’ils venaient fin septembre d’élire leurs députés.

Angela Merkel a indiqué vouloir rencontrer lundi le président Frank-Walter Steinmeier qui joue un rôle institutionnel clé pour mettre en œuvre la complexe procédure de dissolution. Celui-ci a laissé entendre qu’il prendrait son temps pour décider, ce scénario n’ayant pas ses faveurs.

La chancelière a par ailleurs annulé une conférence de presse prévue en début d’après-midi avec le Premier ministre néerlandais Mark Rutte qui vient, lui, de constituer une majorité après 220 jours de tractations.

Dans la nuit, elle a promis de « tout faire pour que ce pays soit bien dirigé au cours des semaines difficiles à venir ». Mme Merkel reste en poste pour, comme depuis un mois, expédier les affaires courantes.

vers une fin de règne pour Merkel ?

Au pouvoir depuis 2005, elle avait remporté les législatives de septembre mais avec le pire score depuis 1949 pour son parti conservateur, qui a perdu nombre de voix au profit de l’extrême droite (AfD), portée par un mécontentement croissant face à l’arrivée de plus d’un million de migrants en 2015-2016.

Maintenant qu’Angela Merkel a échoué à former un gouvernement, les nuages s’amoncellent sur la suite de sa carrière. D’autant que son cap centriste est de plus en plus contesté dans sa famille politique conservatrice.

Le séisme politique est tel, dans un pays habitué à la négociation et au compromis politique, que le magazine de référence Der Spiegel écrit sur son site internet que le pays est confronté à son « moment Brexit allemand, son moment (Donald) Trump ».
Tension entre Berlin et Varsovie qui accuse l’Allemagne de soutenir l’opposition

Lors d’une visite en Ukraine, le ministre polonais des Affaires étrangères, Witold Waszczykowski, a exprimé son indignation face à la politique actuelle de Berlin vis-à-vis de la Pologne. Le ministre assure en effet que l’Allemagne soutient l’opposition. Un article d’Euractiv Pologne.

Commentateurs, presse et politologues étaient aussi nombreux à prédire « la fin » de la chancelière.

« C’est son échec, cela montre que la méthode Merkel — un pragmatisme sans limite et une flexibilité idéologique maximale — est arrivée à sa fin », poursuit le Spiegel.

Mais en cas de législatives anticipées, rien ne garantit que le résultat du nouveau scrutin soit différent du précédent.

La percée de l’AfD et son entrée en force à la chambre des députés a conduit au morcellement du paysage politique et donné au pays une assemblée sans majorité évidente.

Ce parti avait placé au cœur de son programme un discours anti-migrants, anti-islam et anti-Merkel.

Débat migratoire

Il pourrait donc capitaliser sur l’échec de la chancelière, d’autant que c’est principalement sur la question de l’immigration et des suites de la politique généreuse d’accueil des demandeurs d’asile d’Angela Merkel que les tractations ont buté.

Les partis n’ont pu s’entendre sur un plafonnement du nombre de demandeurs d’asile, ni sur la question de savoir si tout ou partie seulement des réfugiés devaient avoir droit au regroupement familial en Allemagne. Conservateurs et libéraux voulaient freiner absolument les arrivées, quand les Verts voulaient une politique plus généreuse.
COP23: les transitions énergétiques contrastées de la France et l’Allemagne

En pleine COP23, l’ONG « Energy for humanity » érige l’Allemagne comme contre-modèle absolu de la transition énergétique, et salue la décision française de reporter la réduction du nucléaire dans son mix énergétique. Au prix de quelques arrangements avec les faits. Un article de notre partenaire, La Tribune.

Lundi matin, les libéraux, qui ont rompu les pourparlers durant la nuit, attiraient sur eux l’essentiel des critiques, certains politiques et éditorialistes les accusant d’avoir fait échouer les négociations à dessein à des fins électoralistes.

L’écologiste Reinhard Bütikofer a même accusé Christian Lindner, le chef du FDP, de faire dans « l’agitation populiste ». L’intéressé a, lui, assuré qu’il n’avait fait que se rendre à l’évidence : les positions des uns et des autres étant trop éloignées.

La situation en Allemagne est aussi une mauvaise nouvelle pour les partenaires européens de l’Allemagne, la France en particulier dont le président Emmanuel Macron a présenté en septembre des propositions de relance de l’Union européenne et de la zone euro.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | France | Pologne | Ukraine | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | France | Pologne | Ukraine | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
01 avr.Louis L.
20 ans de rigueur,.............. pas pour la pléthorique fonction publique, sans oublier ses retraités avec 75% du dernier salaire c'est à dire , ...
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
27 marsLouis L.
Il serait aussitôt banni .
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
25 marsSebastien H2
Bravo, cet article est extraordinaire; il se situe au-dessus de la mêlée! Quel courage pour oser écrire un tel papier "contrarien". Aucun journaleu...
Confinement : forcément, ça va bien se passer
24 marsdilapidor
Le gouvernement a quand même été efficace sur un point. Augmentation de l'indemnité de logement de 33% pour les députés. Dépenses de cabinets entre...
L’effondrement et la sidération
21 marsblitzel1
Le "bobo à trottinette", tout juste; c'était déjà grave de voir celà (à pile en plus). Vendredi 13 le Jour où tout a commencé, le jour de ...
L’effondrement et la sidération
21 marsClepsidre
Jamais le moment n'a été aussi fort où l'on doit prendre conscience que la seule richesse que l'on possède est l'instant présent ; et surtout ensem...
Pourquoi payer des impôts quand il leur suffit d’imprimer de l’arge...
21 marsClepsidre
Sans aller jusqu'au possible utopique de cette solution qui ne sera pas du tout viable à long terme, il est en effet possible en certaines très gra...
Coronavirus : d’une pierre, quatre coups
21 marsClepsidre
C'est effectivement, brossé par vous, un portrait fidèle de l'humanité en devenir. Toutes ces décennies à somnoler sur le lit si imparfait...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX