Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Comment éviter le chômage et la misère à vos enfants …

IMG Auteur
Publié le 13 novembre 2014
1870 mots - Temps de lecture : 4 - 7 minutes
( 35 votes, 4,3/5 ) , 34 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
34
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Celles et ceux qui lisent régulièrement le Contrarien savent tout l’intérêt que je porte aux mutations technologiques de notre monde qui ont évidemment des répercussions économiques fondamentales, en particulier sur le niveau d’emploi.

Si vous faites partie des béats endormis vivant dans un présent permanent et imaginant que tout ira bien, que la croissance reviendra et avec elle le plein-emploi, cet article et ces réflexions ne sont pas pour vous. En revanche, si vous êtes inquiets, comme je le suis, en particulier pour l’avenir de nos enfants, je vous propose ici de partager encore une fois non pas LA vérité mais mes réflexions sur le sujet et les solutions ou les pistes que nous pouvons essayer d’imaginer. Encore une fois, même si je ne peux pas matériellement répondre à tous, n’hésitez pas à m’écrire, à réagir, à compléter ou amender en m’écrivant à charles@lecontrarien.com car ma réflexion évidemment s’enrichit (et grandement) des vôtres.

Les robots menaceraient un emploi sur trois au Royaume-Uni

C’est un article de La Tribune qui revient sur la dernière étude au sujet de l’emploi et de la révolution informatico-robotique actuelle. Cette étude a été réalisée par le grand cabinet de conseil Deloitte et ses conclusions sont assez noires concernant le salariat. D’ailleurs, ces derniers temps, les études tendant à prouver que le niveau d’emploi va considérablement chuter se multiplient. Mais vous pouvez toujours croire au Père Noël et à l’histoire des canuts qui ne voulaient pas disparaître et « qui avaient peur du changement ».

« Pour éviter d’être évincés par les robots, les employés vont devoir se doter de nouvelles qualifications avance l’étude.

Le remplacement des hommes par les machines pour les tâches automatisées n’est pas un fait nouveau, mais son impact chiffré était jusqu’alors méconnu. Une étude conjointe de Deloitte et de l’Université d’Oxford avance que la tendance pourrait concerner jusqu’à un emploi sur trois au Royaume-Uni.

Les métiers tel qu’assistant libraire, secrétaire, agent de voyage ou encore greffier sont parmi les plus exposés à la concurrence des ordinateurs. Le phénomène est déjà bien entamé puisque depuis 2001, ces métiers ont déjà fondu de 40 % selon l’étude publiée lundi par Deloitte et l’université d’Oxford,

L’avenir pour le marché du travail n’est que plus sombre puisque 35 % des emplois au Royaume-Uni et 30 % à Londres risquent d’être supplantés par des machines d’ici les vingt prochaines années poursuit l’étude. »

Des métiers hautement qualifiés

« Pour éviter d’être évincés par les robots, les employés vont devoir se doter de nouvelles qualifications avance l’étude. Bien sûr, les compétences en matière numérique sont les plus demandées : 85 % des employeurs londoniens sont à la recherche de profils avec « un savoir-faire digital », mais aussi avec des aptitudes en management et une bonne dose de créativité. En somme, mieux vaut avoir les qualités qu’un ordinateur ne pourra (jamais ?) se doter.

Loin d’être fatalistes, les analystes de Deloitte appellent les décideurs politiques et les entrepreneurs à réagir, vite, pour que la « main-d’oeuvre » se dote de ces aptitudes inimitables par les machines. »

Quelles solutions à titre personnel et pour nos enfants ?

Si faire de l’informatique peut sembler une bonne idée au premier abord, cela n’est plus si vrai, loin de là. En effet, désormais c’est des milliers de postes qui sont délocalisés en Inde par exemple où des développeurs low cost remplacent les développeurs « bien de chez nous » et made in France qui, eux, coûtent beaucoup plus cher.

Alors essayons juste de poser les bases d’une démarche intellectuelle sur l’orientation de nos enfants. Nous devons les inciter à se diriger vers des métiers ayant les trois caractéristiques suivantes :

1/ Non délocalisable
2/ Non robotisable
3/ Non informatisable

Vous allez me dire, d’accord très bien, tes 3 critères mais là, tu viens de supprimer presque tous les jobs existants… Eh oui, et c’est bien de cela dont il faut prendre intimement conscience… Prenons quelques exemples.
Banquier d’en bas en agence bancaire ? Mauvaise idée. Banque en ligne, fermeture de toutes les agences ou presque dans 5 ans. Arrivée sur le marché de l’emploi de 500 000 « petits banquiers ». Du coup, le cours du banquier d’occasion en reconversion s’effondre et chômage de longue durée hautement probable.

Informaticien développeur ou analyste programmeur ? Comme je le disais, oups, direction la délocalisation en Inde. Mauvaise idée.

Comptable avec un BTS ? Bonne idée ces dernières années, mais là, ce n’est plus trop le bon plan. D’abord, la saisie est de plus en plus délocalisée (par exemple la Société Générale a balancé quelques milliers de postes de comptables en Inde) et cela sera de plus en plus informatisable avec tous les logiciels se « parlant » entre eux…

Fonctionnaires ? Une excellente idée si vous voulez finir comme les Grecs à ne même pas recevoir votre salaire, quant aux postes de CRS, ils seront avantageusement remplacés par des CRS robots très dissuasifs et sans état d’âme. Le flic parfait en somme.

Bon alors quoi me direz-vous ?

Le retour en grâce des métiers manuels !!

Pour le moment, nous avons du mal à concevoir le robot plombier capable de ramper derrière une cuisine équipée pour réparer une fuite… Comme ces métiers sont assez mal aimés, finalement un bon plombier gagne beaucoup mieux sa vie qu’un cadre d’agence bancaire… Eh oui, surprenant mais c’est la réalité actuelle. Il en est de même pour l’électricien, le serrurier ou encore… le boulanger.

L’artisanat recèle donc de véritables opportunités pour nos jeunes.

Autre piste, et cela découle de l’idée précédente, il devient aujourd’hui plus risqué d’être salarié soumis aux aléas des licenciements que d’être soi-même son propre patron ! Il n’y a rien de plus robuste et de plus résilient qu’un « patron ». Il faut donc favoriser la débrouille et cet esprit entreprenant chez nos enfants. La plus grande chance que nous puissions leur offrir est de leur montrer qu’ils ne doivent pas avoir peur, car la peur tétanise.

L’un des mes cours préférés avec mes étudiants c’est le sujet suivant : « Vous n’avez plus que 500 euros en poche. Vous n’avez plus de parents et plus d’amis, normal, personne ne vous aime. Comme personne ne vous aime, personne ne veut vous recruter. Vous avez 48 heures devant vous pour trouver le moyen de gagner de l’argent tout seul et évidemment légalement, la vente de shit n’étant pas encore autorisée ! »… Et là, c’est parti, les étudiants planchent et vous savez quoi ? Ils trouvent, il faut évidemment les aider un peu, leur montrer qu’à chaque problème une solution est possible et que l’on est souvent arrêté par nos propres chaînes mentales bien plus que par des freins réels. Faites cet exercice vous-même et renvoyez-moi votre copie. Encore une fois, vous n’avez que 500 euros, personne ne vous donnera rien d’autre, vous ne gagnerez pas au loto, pas de business angel, ni de prêt bancaire !

Ceux qui ne trouvent pas de réponse ? Écrivez-moi, je vous enverrai la copie du « corrigé ». L’idée de cet exercice c’est d’une part de stimuler la créativité et la débrouillardise, mais c’est aussi de donner confiance en soi dans un monde incertain. Le luxe, désormais, c’est aussi de ne pas avoir peur de l’avenir.

La solution à ce problème passe évidemment par la création de son propre métier, de sa propre activité et elle doit vous permettre de « gagner » votre vie là, maintenant, tout de suite. Point d’idée de start-up fumeuse avec retour sur investissement dans 30 ans et introduction en Bourse.

Les doubles ou triples compétences !

Mon enfant n’est pas très doué à l’école ? Pas grave, nous ne serons pas tous diplômés de polytechnique, tout le monde l’a compris sauf les crétins béats invétérés. Mais ce n’est pas grave. Tout d’abord, on peut ne pas être très brillant à l’école et l’être nettement plus dans la vie ! D’ailleurs, l’école est de moins en moins un passeport pour la réussite. N’ayez pas peur de cela. En revanche, il faut ajouter des compétences aux compétences. Il serait dommage de n’être qu’un plombier alors que l’on peut être patron d’une boîte de plomberie qui marche fort et plein aux as (façon de parler, mais en tout cas à l’aise).

La maîtrise des savoirs de base est indispensable. Les 4 opérations, la lecture, l’écriture, et… l’histoire. Là résident les clefs pour comprendre le monde. Après, tout n’est qu’affaire de travail, de formation, de recherches y compris en autodidacte et avec la puissance d’Internet, tous ceux qui ont une véritable curiosité d’esprit sont tous devenus des « pro » de la formation continue avec les nouvelles technologies. J’ai une fuite sur un tuyau ? Je demande à Google mon meilleur ami (enfin juste le moteur de recherche pas forcément les projets de l’entreprise) et j’obtiens en quelques secondes une superbe liste de « tutoriels » de vidéos capables de me montrer comment couper mon bout de tuyau, mettre mes raccords et resserrer le tout, sans soudure… Je vous raconte pas comment j’ai épaté ma femme sur ce coup-là !

En clair, les multiples compétences c’est du savoir-faire intellectuel, du savoir-faire technique et du savoir-faire manuel. Plusieurs possibilités, plusieurs capacités, plusieurs fers au feu, voilà les solutions pour nos enfants et d’ailleurs déjà pour nous. Si vous êtes licencié demain, quel est votre plan ? Quelles sont vos alternatives ?

Encore une fois, il faut relier tout cela à votre PEL !! Patrimoine, Localisation, Emploi… Vous perdez votre emploi en région parisienne ? Votre patrimoine c’est votre logement ? Vous avez de quoi agir mais encore faut-il être capable d’agilité intellectuelle (aucun jugement de ma part là-dedans).

Alors que faire ?

En fonction des appétences de mes enfants, je leur donnerai à tous une formation intellectuelle, une formation manuelle et je ferai tout pour susciter chez eux la plus grande des curiosités.

Enfin, je les pousserai à ne pas avoir peur, à être entreprenants et intrépides, et je leur explique déjà que l’on ne doit jamais travailler, mais s’amuser. Je fais partie de ceux qui ont la chance extraordinaire non pas d’être riche, mais de ne jamais travailler. Je m’amuse. Chaque jour, chaque heure, je fais ce que j’aime. Le travail n’est plus la torture au sens étymologique mais un plaisir réel. On ne fait bien que ce que l’on aime.

Alors n’ayons pas peur pour nos enfants, donnons-leur au contraire, parce qu’ils devront façonner le monde de demain, les connaissances, le savoir, l’envie, la joie et le plaisir d’apprendre, la capacité de réfléchir et d’analyser, offrons-leur la créativité et l’imagination, la confiance en eux, et croyez-moi, cela ne passe plus ni par la télé, les consoles, les tablettes et les écrans, ni par l’école qui n’est plus que l’ombre d’elle-même et une institution d’abrutissement et d’endoctrinement des masses. N’ayons pas peur, n’ayez pas peur… et ces paroles qui ne sont pas de moi, ne sont vraiment plus toutes jeunes !!

À demain… si vous le voulez-bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin
Directeur des Études Économiques Aucoffre.com

http://www.lecontrarien.com/

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,3 (35 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Cher Charles, d’abord, en introduction, vous dire que j’ai, à chaque lecture de vos billets, un plaisir renouvelé et jamais trahi, donc merci à vous!

Pour étayer votre sujet (comment éviter chômage et misère à nos enfants) je ne saurai que trop vous encourager dans l’idée de transmettre à vos élèves que (à mon sens) l’apprentissage du digital est primordial, quelle que soit la finalité de leurs études, à savoir : apprendre à créer un site web avec un CMS, savoir utiliser les réseaux sociaux pour son business, savoir monter un Power Point en vidéo pour YouTube… Bref, savoir utiliser les outils et la mentalité d’aujourd’hui (comme « faire le buzz »…) pour démarquer son entreprise du tout venant. (Je parle d’entreprise car à mon sens le salariat est mort ou bien en voie de l’être…)

Mon grain de sel donc, concernant vos propositions de métier d'avenir est : le coaching. Afin de répondre à la détresse croissante – grosse demande… Exponentielle !!! - des humains face à une société de plus en plus déshumanisée et vouée aux « règles du marché », le dit marché n'ayant jamais été aussi peu libre et autant faussé que tout repère est perdu…

En ce qui concerne une offre en coaching, n'importe quel domaine dans lequel on se sent à l’aise fera l’affaire, je pense... Pour enseigner les « fonctionnements » du monde actuel et transmettre comment s’en sortir… Ça peut aller d’apprendre à utiliser Facebook pour son business, savoir écrire une lettre à un juge pour résoudre un litige, savoir créer sa page web en respectant les désidératas de Google (qui est maitre en ce monde digital pour la direction du trafic vers les sites web…) Etc. Tout, absolument tous les domaines sont valables… Afin d'aider - et de gagner sa vie en ce faisant - plus paumé que nous…

Les robots aussi sauront coacher les humains un jour, n’en doutons pas. Mais l’aspect humain – donc sensitif, psychologique…- de la tache nous donne encore un peu d’avance je pense (j’espère…)

Il s’agit de s’adapter, d’anticiper, en répondant à la détresse croissante des humains par des réponses bienveillantes et rassurantes, sous forme d’apprentissage en tout genre à transmettre. En tout cas, telle est la voie que j'ai choisi de prendre! :)

A bientôt Charles sur un de vos prochains billets !
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Pour avoir travailler dans une entreprise de haute technologie et y avoir rédiger des spécifications, il y a une seule chose qui ne peut pas s'écrire qui est le savoir-faire, voila ce qui fait la différence avec la robotisation. Je suis d'accord pour développer les savoir-faire pour les générations futures car c'est ce qui fera la différence.
Depuis la prise en main de nos industries par des financiers et faire de l'optimisation industrielle (à l'instar de l'optimisation fiscale) et la mise en place de norme de qualité beaucoup de nos savoir-faire ont été supprimés et perdus pour toujours. L'avenir sera pour les plus débrouillards capables de s'adapter et ayant des compétences personnelles spécifiques.
Le futur à quand même de l'avenir.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
avis 37

Dans les années 60,le Directeur d'école, en rémettant les prix de fin d'années.
"Toi tu ferras un manuel"
Le verdique était tombé: Perpétuité!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
je crois que vu l'inflation des problèmes en France, le petit boulot rapide risque de converger vers des holds up risqués en bande organisée vu le nombre de chômeurs. (je ne suis pas chômeur pour réf). avec une forte tendance à des mouvements sociaux genre manif!
Bon ça c'est pour la rue!
Quand aux fameuses idées pour améliorer le rendement d'une personne au travail, pourquoi pas robotique je vous raconte une petite histoire.
Etant dans mon activité anciennement en poste de saisie de données informatiques, le "Patron" nous avait demandé de lui donner des idées pour améliorer le rendement
et la bonne convivialité de l' équipe;
Etant donné que j'avais des difficultés à rentrer des données complexes avec une mauvaise répartition des tâches, (le genre un peu insatisfait de mon travail sans vraiment l'avouer) je lui ai donné les résultats de mes analyses et de mes remarques, fort simples au demeurant.
J'ai eu le plaisir de trouver un écho favorable à mes remarques auprès du Big chief.
Après analyse, le service a connu un remaniement conséquent avec réduction de l'effectif, et j'ai été remercié (viré).
Le pompon, c'est qu'ils ont adopté les méthodes et la saisie informatique que j'avais suggéré. Elle n'est pas belle la vie ?
Moralité si vous avez des idées fumeuses pour améliorer la vie en entreprise, garde-le pour vous et asseyez vous dessus!
Remarquez, il y aura toujours un imbécile pour avoir l'idée à votre place.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
@blitzel
Bah, si c'est l'autre imbécile qui a eu l'idée qui se fait virer.....
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Voila pourquoi il faut devenir son propre patron pour ne pas de faire piquer les idées, l'adaptation et la résilience sont plus fortes quand on sait pour qui on le fait.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dans un autre genre, une connaissance (RH) avait été spécilement recrutée pour faire un sale boulot: dégraisser le personnel.
Elle avec un budget pour ça et a fait verser des primes de licenciement généreuses.
Après avoir viré le dernier... surprise... ça a été son tour !
Sauf qu'il n'y avait plus de sous pour l'indemniser !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Une forte odeur de pourriture généralisée.

En France, ça pue.

C'était quand, la dernière fois où les élites françaises se sont effondrées ?

C'était quand, la dernière fois où les élites françaises se sont déshonorées ?

C'était quand, la dernière fois où les élites françaises se sont discréditées ?

Réponse :

La dernière fois, c'était en 1940.

Et la Troisième République en est morte.

Aujourd'hui, c'est la Cinquième République qui agonise.

Le scandale de la semaine :

Euh, non …

Le scandale du jour :

Déclarations de patrimoine : trois parlementaires UMP dans le viseur de la justice.

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a annoncé jeudi 13 novembre avoir saisi le parquet concernant trois parlementaires UMP dont les déclarations de patrimoine ont omis des "avoirs détenus à l'étranger".

Il s'agit des députés Bernard Brochand (Alpes-Maritimes) et Lucien Degauchy (Oise), ainsi que du sénateur Bruno Sido (Haute-Marne).
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
"Et la Troisième République en est morte"

Nuance:
la IIIè s'est suicidée en remettant le pouvoir constituant au Maréchal. Comme aux dictateurs de la Rome antique.
Je n'en sens pas la Vè capable (même si sa contitution le prévoit)
L'autre jour, j'essayais de conseiller un gamin de 14ans qui cherche sa voie:

Il est curieux, musicien, créatif en cuisine. Quatres langues européennes (deux couramment et deux commencées à l'école).
Il aime bien la chimie et l'électricité. Mais la topologie/topographie aussi... etc
Il se verrait bien dans un labo mais a aussi besoin d'être debout, de sortir et voir les choses en grand.
L'abstrait, oui, mais pas sans concret ensuite ou à côté.

Je lui ai parlé du traitement des eaux potables.
Hydrologie. Traitement/retraitement/salubrité. Réseaux urbains, grands aqueducs. Barrages et hydroélectricité. Irrigation.

La population croît, les villes grossissent. Le climat offre plus d'alternance inondations/sécheresse nécessitant des régulations.
Les chiffres d'affaires explosent. Combien paierait-on le verre d'eau en cas de soif terrible?
Ces métiers s'exercent encore en grande partie "sur-place". Pour un moment encore.

Qu'en pensez-vous?
Qu'en pense l'ami Teubass ?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Il me semble que c'est une excellente idée.

Dans un monde qui devient de plus en plus virtuel, plus personne n'aura envie de travailler dans le réel, c'est à dire et notamment la production de ressources naturelles.

L'offre de personnes intéressées par ce secteur baissant, et la demande croissant (7 milliards de personnes aujourd'hui 9 milliards en 2050), l'effet sur les prix (les salaires) des personnes dans ces secteurs devrait etre puissant.

Sans compter que c'est tout à fait passionnant
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Tout d’abord, on peut ne pas être très brillant à l’école et l’être nettement plus dans la vie ! D’ailleurs, l’école est de moins en moins un passeport pour la réussite. "

Oh oui! Celui qui est brillant à l'école est forcément à son aise dans le système.
Celui qui décroche 19 en dissert' a dû plaire au marxistesoixantehuitard qui l'a corrigée.
Quelle note recevrait une dissert d'éco contrarienne ?
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@ Pâris
Je me souviens avoir lu il y a fort longtemps, mais peu importe, que l'éducation nationale avait fait des tests pour déterminer le nombre de corrections nécessaires en vue de l'obtention d'une note moyenne pour une dissert' de français ou de philo. Résultat des courses, si ma mémoire est bonne, plus de 50 corrections pour les matières littéraires. Là où ça surprend c'est qu'il en fallait une trentaire pour un devoir de maths à l'écrit du bac.
Moralité, à l'écrit de français ou de philo, ça a toujours été la roulette russe, on en était tous bien conscients. Même avec un bon niveau de base il est prudent d'y aller sur la pointe des pieds pour exprimer ses idées !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Le luxe, désormais, c’est aussi de ne pas avoir peur de l’avenir.
La solution à ce problème passe évidemment par la création de son propre métier, de sa propre activité..."

D'accord. J'ajouerais pour celui qui ne se sent pas créer son activité dans l'urgence:
que chaque décision de moyen ou long terme soit cohérente avec un "plan B" applicable en cas de coup dur plus dur ou plus précoce que prévu.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La solution parallèle consiste aussi à avoir une bonne formation, de la boulangerie à la mécanique auto de base en passant par la menuiserie par exemple et de foutre le camp dans un pays chrétien qui ne soit pas un état-providence.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Si je ne m'abuse il ne doit plus rester que la Russie .

Croyez vous à la prémonition d'Egard Cayce ?
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
A mon avis, au fond de l'Amazonie on a d'autres chats à fouetter que de suivre la Cac40...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Salut Pâris,

t'en laisse un peu pour les autres! LOL
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Peut être, mais on suit le cours de l'or.....vu qu'on en vends en direct.....Et puis l'Amazonie est devenue un peu moins isolée.
@Hercule
Il n'y a pas qu'E. Cayce qui a parlé du rôle futur de la Très Sainte Russie pour sauver le monde. Lire avec intérêt "La Rose de Nostre-Dame" où il y est fait aussi allusion (ainsi qu'à la Rose géométrique où sont "posées" nos cathédrales).
Cayce comme d'autres parle de la submersion de certaines terres (comme la Californie).
Je sais que ces prédictions font rigoler beaucoup de gens car il est impossible de mettre des dates (heureusement !). Il n'empêche que ce ne peut pas être un hasard si de nombreuses traditions (et prophéties) se recoupent...
Après tout, on sait bien que la géographie de la Terre n'a pas toujours été celle que nous connaissons et que les pôles sont sujets à des déplacements, ce qui a été largement démontré.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
merisier, "

...les pôles sont sujets à des déplacements, ce qui a été largement démontré."
Ce qu'indique clairement les cartes de Piris Reis datée entre 1513 et 1520, d'Oronce Fine datant de 1531 et de Buache datant de 1754.
Ces cartes montrent avec une précision parfois extrême les contours, reliefs et fleuves du continent antarctique libre de glaces alors qu'il ne fût découvert qu'en 1818 avec un contour tout autre car couvert par 1500 mètres de glace.
L'existence de ce continent austral était, comme la rotondité de la terre, connu des grecs.
Ces cartes ne peuvent raisonnablement qu'être issues de cartes plus anciennes, antérieures aux civilisations connues, et établies du temps où l'Artarctique était effectivement de climat doux et donc libre de glaces.
C'est là que, selon thèse qui m'agrée, se situait l'Atlantide.
Un déplacement des pôles aurait causé la migration de nombreux atlantes vers les terres les plus proches, à savoir, les continents sud américain et africain.
Les civilisations pré colombiennes et égyptienne nous interpellent de par leurs troublantes similitudes dont:
Nombreux alignements astronomiques de constructions.
Structures de constructions en puzzle à 3 dimensions (Temple de la vallée à Gizeh et Machu Piccu)
Pyramides à degrés.

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@ Louis L.
Merci pour votre commentaire qui me rafraîchit la mémoire quant à l'attribution de ces cartes anciennes, j'avais un peu oublié leurs auteurs !
Il est évident que les gens qui ont établi ces cartographies n'ont pas pu inventer ce qu'ils ont décrit.
Il est admis (mais pas par tout le monde !) que le continent Antarctique fut de climat doux et sans couvertutre de glace.
Par contre, le positionnement de l'Atlantide se situerait dans ce qui est maintenant l'Atlantique nord... Pour un certain nombre d'auteurs (dont J. Churchward) la civilisation égyptienne (parmi d'autres) descendrait directement de migrants atlantes. Tous ces sujets sont passionnants et apportent un éclairage tout à fait intéressant sur des choses qui nous échappent totalement.
Mais voilà, ici comme ailleurs les gardiens du dogme veillent, rien n'est "scientifiquement démontré" et encore moins "vu à la télé" !!!! Alors....
Cordialement. Merisier.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Attention à la créativité, il existe déjà des prototypes de "robots" psychologues, blogueurs, et portraitistes... je pense que les ingénieurs vont justement chercher à créer de la créativité artificielle....

Par contre pour les métiers manuels, effectivement, ceux-ci resteront "humains" pendant un certain temps, ne fut-ce qu'en raison du coût de construction de robots plombiers. (Un robot psychologue, en réalité c'est juste un programme qu'on peut télécharger, facile à dupliquer donc... par contre un robot plombier, c'est un truc solide, concret).

Le patron est solide ? quel patron ? celui de la Commission Européenne, ça oui, ou bien le grand patron d'une méga multinationale qui même viré pour faute grave aura un parachute doré digne de l'Euromillions..
Par contre le petit patron, l'entrepreneur, indépendant, lui il n'est pas solide, il est du gibier et la saison de la chasse est déjà ouverte
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
un patron est solide dans le sens ou 100 % de ses ressources, de sa volonté, travaillent pour lui.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Seulement s'il travaille pour Monsieur Black.
Parce que, dans TOUS les autres cas, le matin il travaille pour Messieurs ses Banksters et l'après-midi pour Môôssieur Le Percepteur.
Bah, pour lui, il reste...la nuit !
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Cela va sans dire.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Certes, mais ce qui va sans dire, va mieux en le disant, et encore mieux en l'écrivant ! (lol !)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
on en chie, mais on peut faire les choses correctement ...

Ca devient ceci dire de plus en plus rude :(
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ RalphZ
"Par contre le petit patron, l'entrepreneur, indépendant, lui il n'est pas solide, il est du gibier et la saison de la chasse est déjà ouverte."
En France, la chasse au patron, surtout le petit qui n'a pas les moyens de se défendre, la chasse donc au petit patron n'a JAMAIS été fermée.
Au fur et à mesure que les années se sont écoulées, seul le N° du plomb a changé. Du plomb pour le canard on est passé à la chevrotine, puis aux balles et comme ça ne suffit plus, on leur colle la tête sous l'eau. Avec déjà 63000 défaillances d'entreprises en 2013, ce n'est pas difficile à comprendre.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Entrepreneur = homme libre.

Vous avez compris pourquoi maintenant.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Jack A.

"Entrepreneur = homme libre. "
?????????????

Libre de se crever au boulot pour remplir les caisses que vident très rapidement les politicards.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Mais bien sur homme libre. Homme libre au sens qu'il veut subsister par ses propres moyens, son propre travail, sa propre inventivité ses propres relations et ses propres ressources.

Il n'a besoin que de ses clients et de ses fournisseurs, mais certainement pas de l'Etat.

Ce qui en fait un paria, bien entendu, pour les élites qui ont pour objet de rendre tout le monde dépendant, c'est à dire corrompu.

Je maintiens donc, avec une petite variante pour vous etre agréable : Entrepreneur = homme qui veut etre libre
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@Jack A.
"Homme libre au sens qu'il veut subsister par ses propres moyens, son propre travail, sa propre inventivité ses propres relations et ses propres ressources."


Oui, c'est un aspect à prendre en compte
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dans le monde qu'ils nous préparent, il n'y a plus d'artisans.
Juste des sous-traitants.
Qui font ce que d'autres on vendu, pour un prix et à des conditions qu'ils n'ont pas choisi.
Comme des salariés, mais sans garantie ni de quantité de travail minimale ni de rentabilité.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Cher Charles, d’abord, en introduction, vous dire que j’ai, à chaque lecture de vos billets, un plaisir renouvelé et jamais trahi, donc merci à vous! Pour étayer votre sujet (comment éviter chômage et misère à nos enfants) je ne saurai que trop vous  Lire la suite
VeroResistance - 15/11/2014 à 20:38 GMT
Note :  2  1
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX