Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Hanjin, le premier armateur sud-coréen, coule, ses concurrents tanguent

IMG Auteur
Publié le 08 septembre 2016
320 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 1 vote, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses
Il ne peut pas y avoir de croissance économique réelle et forte lorsque les surcapacités dans le secteur des transports sont telles qu’elles entraînent l’effondrement d’une des plus importantes compagnies maritimes mondiales et des difficultés majeures dans toutes les autres puisque tous les comptes des grandes compagnies sont dans le rouge.
Côté fret ferroviaire, ce n’est guère mieux. Quant aux transporteurs routiers, ils souffrent également de manière importante.
Surveillez toujours les transports. Quand il n’y a rien à transporter, c’est qu’il n’y aura pas beaucoup de croissance. C’est un indicateur avancé très simple mais très efficace !
Charles SANNAT

« Le naufrage économique retentissant du premier armateur sud-coréen Hanjin Shipping pourrait n’être que la partie émergée de l’iceberg : le transport maritime est victime de surcapacités dues à l’essoufflement durable de l’économie mondiale, préviennent les analystes.

La croissance refuse de décoller et la demande est toujours morose, si bien que les armateurs ont plus de bateaux qu’ils ne peuvent en remplir, avec un quart de l’espace de chargement qui reste vide.

Une situation qui a débouché sur une concurrence exacerbée et l’effondrement des prix du fret maritime, mettant en difficulté certains géants du secteur.

Hanjin a été contraint la semaine passée à demander son placement en redressement judiciaire, après le refus de ses créditeurs de l’aider à faire face à une dette colossale estimée à 6 000 milliards de wons (4,79 milliards d’euros).

Depuis, plus de la moitié de sa flotte se trouve coincée au large ou bloquée à quai dans des pays aussi divers que les États-Unis, la Chine ou l’Espagne, diverses autorités portuaires craignant les impayés.

Si les analystes jugent qu’Hanjin a eu une gestion problématique de sa trésorerie, ils soulignent que tous les armateurs sont vulnérables aux mêmes écueils : la surcapacité et la faiblesse des volumes d’échange.

Près de 80 % des biens et matières premières échangés dans le monde sont transportés par la mer. »

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Espagne | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Espagne | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX