Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’Arsenal de l’Hypocrisie

IMG Auteur
Publié le 28 avril 2016
475 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 4 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...


L’Amérique et ses Alliés des médias, par C. K. Michaelson, de chez Some Assembly Required

Parmi les fous dangereux que sont les chefs d’Etat du monde, le Turc Recep Tayyip Erdogan joue un rôle spécial. Il a demandé à l’Union européenne de lui verser plusieurs milliards de dollars pour la laisser forcer des centaines de milliers de réfugiés terrifiés dans les camps de concentration d’Anatolie, avant d’aller encore plus loin et d’annoncer qu’il n’y aurait aucun accord à moins que les Turcs puissent voyager en Europe sans visa. Il aimerait aussi que les journalistes qui lui manquent de respect soient jetés en prison, et que les comédiens qui se moquent de lui soient extradés vers Ankara pour recevoir une punition appropriée – une condition qu’Angela Merkel a jugé raisonnable. Entretemps, ses troupes continuent de fusiller des femmes et des enfants (suspectés d’être Kurdes) qui tentent de fuir la Syrie alors qu’Erdogan poursuit son génocide contre les Kurdes tout en prétendant que l’assassinat d’un demi-million d’Arméniens il y a un siècle n’a jamais eu lieu. Alors même que le président Obama – qui a lui-même commis quelques crimes de guerre - prétend que les Arméniens se sont suicidés...

 

Chose amusante, les Etats-Unis déclarent désormais avoir sous-estimé le nombre de morts collatérales de civils suites aux bombardements de l’Irak et de la Syrie par les Etats-Unis, et qu’il y en aurait en fait eu exactement 42. Cela n’inclue évidemment pas les milliers de civils blessés ou tués lors des guerres en Irak, en Afghanistan, au Pakistan et en Libye.

Le cirque autour de l’implication de l’Arabie Saoudite dans l’organisation et le financement du groupe d’Oussama ben Laden et des attaques du 11 septembre est difficile à comprendre. (Le fait que l’un des responsables du 11 septembre vivait avec un informateur du FBI n’est pas beaucoup mentionné). Il a été évident aux yeux de tous depuis le jour des attaques que les Saoudiens étaient impliqués. C’est ce qui est inscrit dans les 28 pages qui manquent au rapport sur le 11 septembre. Demandez à n’importe quel membre de la commission qui a produit ce rapport. Ajoutons à cela le fait qu’il n’y ait plus de Document 17, supposé inclure des preuves de l’implication de l’Ambassade d’Arabie Saoudite à Washington dans la tragédie. Et le rapport de Seymour Hersh, selon lequel le gouvernement saoudien aurait versé des centaines de millions de dollars au Pakistan, demeure lui aussi ignoré.

Pourquoi les Etats-Unis continuent-ils de se soumettre aux Saoudiens ? Ce n’est pas à cause du pétrole – ils en ont beaucoup. Ce n’est pas leur utilité en tant qu’Alliés, les Saoudiens sont de véritables scorpions. Qu’ont les Saoudiens ? De l’argent. Et de quoi faire chanter les Etats-Unis pour leurs actes passés, comme par exemple 800 milliards de dollars de bons du Trésor qui pourraient être utilisés pour menacer Obama.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Afghanistan | Etats-unis | Irak | Pakistan | Syrie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Afghanistan | Etats-unis | Irak | Pakistan | Syrie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
IMG Auteur
Jesse 13 abonnés
Visitez le Café Américain de Jesse pour des nouvelles rafraichissantes sur les marchés.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX