Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La Banque centrale suisse ne souhaite pas supprimer l’argent liquide !

IMG Auteur
Publié le 28 février 2017
553 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 7 votes, 5/5 ) , 9 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
9
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Voilà une bonne nouvelle sur le front de la guerre contre le cash avec la déclaration de la Banque centrale Suisse qui confirme qu’elle ne compte pas du tout supprimer les espèces.

De par le monde, on a beaucoup écrit et débattu sur le numéraire au cours des dernières années et des mois passés. Pour certains de ses détracteurs, il y a lieu de le supprimer, pour d’autres, les possibilités de paiement sans numéraire le rendront de toute façon obsolète au fil du temps. On constate cependant que « les rumeurs concernant la mort du numéraire sont très exagérées », pour broder sur une citation de Mark Twain.

Preuve en est la demande robuste émanant du public. Ces dernières années, de nombreux pays ont enregistré une progression du numéraire en circulation par rapport au produit intérieur brut (PIB). Ce phénomène est lié à la crise financière mondiale qui a engendré par moments une incertitude accrue concernant la stabilité des banques. Il s’explique aussi par le fait que l’argent placé sur un compte courant génère peu d’intérêts, et que le coût d’opportunité pour la détention de numéraire est donc faible.
En même temps, différentes enquêtes et la simple observation des faits montrent que le numéraire reste un moyen de paiement toujours largement répandu. Cela peut surprendre au vu du nombre d’options disponibles permettant de payer sans espèces. Ainsi, le public privilégie le numéraire pour des raisons personnelles, par exemple parce qu’il permet un « contrôle budgétaire » plus efficace ou qu’il requiert moins d’aptitudes techniques. Ces préférences peuvent certes changer. Mais le numéraire présente des caractéristiques dont les moyens de paiement sans numéraire ne sont pas dotés dans la même mesure. Il est par exemple plus fiable, car il peut aussi être utilisé indépendamment des infrastructures techniques. En outre, il assure une protection complète de la sphère financière privée. Seule la disponibilité de numéraire garantit que la décision de fournir des informations financières à tel ou tel destinataire appartient bel et bien au propriétaire des données.

Abstraction faite de ces considérations relatives à la demande, la Banque nationale suisse (BNS), en tant qu’institut d’émission, n’a pas l’intention de remettre en question la pérennité du numéraire. Assurer l’approvisionnement en numéraire, de même que faciliter et assurer le bon fonctionnement de systèmes de paiement sans numéraire sont deux tâches qui lui sont assignées à valeur égale par la loi. En les assumant l’une et l’autre, la BNS permet aux usagers d’opter pour le moyen de paiement qu’ils préfèrent dans tel cas concret.

Le libre choix n’est toutefois garanti dans les faits que si les deux moyens de paiement − avec ou sans numéraire − jouissent de la confiance du public. La confiance dans le numéraire requiert une politique monétaire axée sur la stabilité et en mesure de garantir que les billets et monnaies conservent leur valeur sur le long terme. Elle présuppose aussi la mise en circulation de billets de banque de haute qualité et difficiles à contrefaire. La nouvelle série de billets de banque suisses fournit à ce titre un excellent exemple. Répondant en effet à des exigences élevées en termes de technologie, de sécurité et de graphisme, elle est ainsi également un symbole de la qualité et de la stabilité de notre monnaie, mais aussi une « carte de visite » pour la Suisse.

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (7 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Il faudrait aussi rappeler une info qui est parue récemment sur la proposition européenne, sans doute de mémoire la Commission au moment du premier discours de Trump, et ...qui est passé inaperçu (vu sur Goldbrocker) que la Commission envisage la suppression du cash sur tout le continent.
Il faudrait que je retrouve le texte, mais j'ai bien lu, je pense même que c'était de E.V. Greyerz.

"envisage", le mot est faible. A suivre....
Le numéraire obsolète au fil du temps??? Je demande à voir!
L'économie d'un pays n'est pas bâtie sur un ensemble de transactions et d'échanges transparents!!!
L'économie souterraine est une soupape de sûreté et permet à des milliers de personnes d'avoir une existence digne de ce nom, qu'on le veuille ou non, qu'on soit d'accord ou non.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
En plus, les Suisses ont des billets de 1000 !

Dans ce pays, la suppression des espèces passerait immanquablement par une votation. Seul une validation du peuple aboutirait au retrait des coupures.

Malgré tout, la Suisse a augmenté sa base monétaire comme aucun autre pays ces dernières années (X5).
Ca pose question quant à la stabilité du CHF dans le futur en cas de turbulences monétaires.

La Suisse est aussi le pays de l'or. Rien n'empêche de convertir quelques beaux billets bleus en onces sonnantes et trébuchantes.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si les suisses ont des billets de 1000, c'est pas qu'ils n'aiment pas l'or, c'est parce qu'ils trouvent qu'un billet de 1000 francs S, c'est plus léger (lol).
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Vous ne croyez pas si bien dire !

En France, les paiements en espèces sont désormais illégaux au-delà de 1000 Euros, sauf erreur de ma part (n'hésitez pas à corriger si nécessaire).

En Suisse, le plafond est fixé à 100 000 CHF.

On comprend dès lors l'intérêt du billet de 1000 ;-)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink

Juste
Les paiements en espèces sont interdits au dessus de 1000€ pour les transactions avec les "commerçants".
Mais entre Particuliers, il n' y pas de limite. Sauf pour les achats entre particuliers de... logts ou terrains(pas plus de 10 000€), vu sur droitsfinances.net.
Mais ça c'est la théorie.
j'ai voulu acheter une voiture, et le commerçant m'a proposé de prendre en espèce nettement au dessus de 1000€. (voiture que je n'ai pas pris d'ailleurs).
Pour l'or si cela se trouve cela peut être ainsi, mais sans doute il ne sera pas côté.
Oui, c'est parfaitement exact. Le plafond de 1000,00 € s'applique pour des transactions avec des professionnels. Attention, pas nécessairement entre professionnels. Un particulier, lorsqu'il paie un professionnel, est limité à 1000,00 €.

C'est ici :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10999

En ce qui me concerne, mes principaux paiements sont à destination des professionnels, pas des particuliers...

Par cette limitation, l'état Français recherche la traçabilité de tous les paiements au delà de 1000 €. Les Français sont tellement malhonnêtes, il n'a pas le choix (humour noir).

Il y a quand même une exception. Dans le monde politique, les valises de billets sont toujours d'actualité (humour très noir) :-).

Si vous m'évaluez négativement, après avoir lu ma plaisanterie sur les valises de billets dans le milieu politique, cela signifie, soit que vous êtes un politicien, soit que vous n'avez pas le moindre sens de l'humour...

Passons maintenant aux métaux précieux. L'article L.112-6 du code monétaire et financier stipule : "Lorsqu'un professionnel achète des métaux à un particulier ou à un autre professionnel, le paiement est effectué par chèque barré ou par virement à un compte ouvert au nom du vendeur. Le non-respect de cette obligation est puni par une contravention de cinquième classe."

La vente de métaux précieux d'un professionnel à un particulier, ou de particuliers à particuliers n'est pas visée par ce texte. C'est donc le plafond de 1000,00 € qui s'applique pour les paiements en espèces (sauf entre particuliers).

Pour les transactions sur métaux précieux égales ou supérieures à 15'000 €, le vendeur (le plus souvent un professionnel) doit pouvoir justifier de l'identité de l'acquéreur, dans la cadre des mesures anti-blanchiment (entre autre).

Pour moi, cela signifie qu'au delà de 1000 €, même si le commerçant n'a pas à demander l'identité de son client, le paiement est traçable, donc le client identifiable.

L'anonymat en dessous de 15'000 € est donc tout à fait relatif.

Ensuite, il semble bien que certains professionnels Français exigent systématiquement l'identité de leurs clients, quel que soit le montant de la transaction. Rue Vivienne à Paris, un intermédiaire très connu pratique de cette manière.

En Suisse, chez D..., vous devrez payer par virement. Rh... au Liechtenstein prends du cash sans poser de question jusqu'à 15'000 CHF par an. Pour être en mesure de vérifier que ce plafond n'est pas atteint, il est probable que votre identité vous sera demandée.

Conclusion : Acheter de l'or anonymement, en France ou pas trop loin, devient pratiquement impossible... Notez bien que je n'ai pas recherché auprès de tous les fournisseurs et me suis contenté de deux assez connus hors de France. Enfin, ce texte n'a pas pour objectif de promouvoir un quelconque fournisseur ou d'inciter à l'achat ou à la vente. J'ajoute, même si cela va sans dire, que ce n'est pas non plus une incitation à enfreindre les dispositions pénales et/ou fiscales.

Si les systèmes électroniques pouvaient être en rideau pou la suite des générations suite à des problèmes de perturbation électromagnétique, ça nous redonnerait la possibilité de respirer.
A moins que les mentalités changent et s'accordent à la paix universelle. Doux rêve du côté des hommes. Nous allons inexorablement vers notre destruction et les systèmes numéraires (banques), informatiques et robotiques nous y entraînent en accélérant notre chute, sauf si .....
Le vivre ensemble, le produire ensemble, le contact direct c'est la vie. Pourquoi chercher ailleurs ce que l'on peut avoir chez nous ?
Je vous le dis, tout dépend du "politique" et de notre capacité à vivre ensemble et à notre consensus. L'argent seulement en découle. Comme le rappelait C. Gave une monnaie est "l' expression d'une nation qui veut vivre ensemble" (Renan).
Je pense simplement que la monnaie va tomber dans un gouffre, pourquoi, parce que les peuples ne peuvent plus vivre ensemble.. C'est simple. Donc exit, l'euro, exit la monnaie dans une faillite mondiale, jusqu'à ce que les hommes ré-apprennent à vivre..... ensemble.
Tout le reste en découle, l'inflation, la monnaie, l'euro, les transactions, les dettes.. expression du cancer de l'hostilité et de la cupidité des hommes mais pas que , il y a le social et les communautés et il y a les religions.
Et quant aux dérivés il suffit de regarder le montant des CDS qui atteignent des sommets stratosphériques en millions de milliards.
Qu'avons-nous besoin d'autre explication.
j'oubliais :
Comment peuvent ils nous mettre au pas sans numéraire, il faudrait que les "personnes agées" puissent s'adapter, il faudrait à tous les commerçants l'achat d'un terminal, et quant aux transactions entre particuliers, il faudrait aussi un terminal pour gérer les transactions y compris avec ce que j'ai ouï dire, le portable.
Les mentalités ne sont pas prêtes et elles risquent de se rebeller si l'évolution est trop rapide. Le marché noir referait surface.
Le peuple est souverain jusqu'à ce qu'on l'est mis aux fers, et ce n'est pas encore gagné. (voir l'immunité levée de MLP). La guerre est déclarée.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Et ils nous le disent avec un accent bengali ?

Depuis quand les banquiers nous disent la vérité ?
Tout ça c'est pour destresser le troupeau, rien d'autre, le bank run leur fait peur, voila tout.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Oui, c'est parfaitement exact. Le plafond de 1000,00 € s'applique pour des transactions avec des professionnels. Attention, pas nécessairement entre professionnels. Un particulier, lorsqu'il paie un professionnel, est limité à 1000,00 €. C'est ici : ht  Lire la suite
glanduron - 03/03/2017 à 00:18 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
L'illusion de la gratuité
19:43zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19:38zelectron
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W1
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
08 nov.Patrick W3
Tout ce que vous notez est trop vrai.!!!....trop sombre, et le véritable drame est que la machine ne s'arrêtera pas, quelque soient les actions men...
Grâce aux taxes, la France s’appauvrit sans souci
07 nov.Bernard Conte
Le gouvernement "force" la consommation notamment par la norme. https://blog-conte.blogspot.com/2018/11/forcer-la-consommation-par-la-norme.html
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX