Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La chute libre du rouble

IMG Auteur
Publié le 08 décembre 2014
468 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 1 vote, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...

La baisse de 35% du prix du pétrole enregistrée depuis le mois de juin et la spirale de sanctions imposées contre la Russie portent un coup sévère au rouble. Les revenus pétroliers sont nécessaires au gouvernement russe et à son économie dominée par le pétrole et le gaz. Le rouble poursuit donc sa chute libre entamée en juin dernier. Il a récemment atteint un nouveau record à la baisse, avec 50,21 roubles pour un dollar – une baisse de 33,55% sur un an, et de 32% depuis juin.

Suite à l’effondrement de l’Union soviétique, le rouble a été complètement détruit. Lorsque je suis allé en Russie pour la première fois en 1996, le taux de change était de 5.000 roubles pour un dollar, et le rouble perdait de la valeur si rapidement que tous les prix étaient affichés en dollars et payables  en roubles au taux de change du jour. En 1998, pendant la « crise du rouble », la Russie a fait défaut de sa dette et dévalué sa monnaie jusqu’à ce qu’elle n’ait plus aucune valeur. Une décision qu’aucun Russe n’oubliera jamais.

L’absence totale de confiance en le rouble comme réserve de valeur est si profondément ancré que beaucoup de Russes se retrouvent tentés d’abandonner leurs roubles contre des dollars ou des euros. Cette absence de confiance va bien au-delà que celle que peuvent ressentir les Américains face au dollar.

Le graphique ci-dessous présente l’effondrement du rouble contre le dollar depuis 2003 :

24hGold - La chute libre du ro...

L’effondrement survenu pendant la crise financière, alors que les Russes tentaient de se débarrasser de leurs roubles pendant qu’il était encore temps, a été partiellement annulé au cours des années qui ont suivi. Mais depuis 2011, l’effondremeent du rouble a recommencé, et son déclin s’est depuis six mois déjà transformé en véritable chute libre.

Voici un graphique présentant le déclin des devises. Malheureusement, la hryvnia ukrainienne, qui a perdu 45% face au dollar depuis un an (l’économie et les finances gouvernementales du pays étant en ruines), n’y apparaît pas. Peut-être est-elle tombée trop bas. D’autres devises manquent aussi à l’appel.

#Russia has extended its lead in 2014 currency ugly contest. #Ruble down 34%ytd well ahead of Argentine Peso & Krona. pic.twitter.com/QUd4piTt5Y

— Holger Zschaepitz (@Schuldensuehner) 29 novembre 2014

Le rouble est en bas de l’affiche, en-dessous du peso argentin. Mais il est en bonne compagnie. La couronne norvégienne est en troisième position. En Norvège, un pays riche très peu peuplé et au fonds souverain immense, la production et l’exportation de pétrole et de gaz naturel dominent l’économie. Les dégâts des marchés pétroliers commencent à apparaître. Et le yen ? La banque du Japon tente désespérément de démolir le yen, bien qu’il demeure bien plus fort que le forint hongrois et d’autres devises en difficulté qui se trouvent soutenues par leurs banques centrales désespérées.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Argentine | Japon | Norvège | Russie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Argentine | Japon | Norvège | Russie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX