Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Le cas Saint-Martin. Si tout s’effondre, vous serez seul. Désespérément seul !

IMG Auteur
Publié le 11 septembre 2017
1135 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 9 votes, 5/5 ) , 15 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
15
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

24hGold - Le cas Saint-Martin....

Vous avez sous les yeux l’incurie française, de ses “élites”, de ses “dirigeants”. Selon nos mamamouchis, il faut “vivre avec le terrorisme”, il faut aussi “vivre avec les cyclones”, il faut vivre avec tout ce qui ne va pas.

Malheur à ceux qui oseront dire que le service après-vente est nul quand on achète un produit “État français”.
Oui, l’État est déficient, et ce que vous voyez à Saint-Martin n’est pas exclusivement le fait de ce gouvernement fut-il celui en exercice. Ce qui se passe est la conséquence d’années de laxisme dans la totalité des domaines.

La sous-préfète en dessous de tout et dans tous ses états… de choc !

Alors tout part à vau-l’eau sur l’île de Saint-Martin, y compris la sous-préfète, exfiltrée certaines rumeurs, et officiellement en état de choc, car la “pauvrette” s’est un peu trouvée à l’étroit dans une pièce sombre de la Préfecture en pleine tourmente. Elle a mal digéré l’ouragan, ce que l’on peut comprendre, mais la “pauvrette” n’est pas la seule. Ils sont 35 000 Français à avoir eu de peur à très peur et en passant par toutes la palette de couleurs de la trouille.

Évidemment, de bonnes âmes vont me dire “vous n’y étiez pas, blablabla, la pauvre, quand même”… Arguments irrecevables.
Un préfet ou un sous-préfet incarne le pouvoir, l’autorité, et se doit d’être en mesure de prendre les décisions. Il doit tenir la barre. S’il en est incapable, il est démis sur le champ.

Il est une chose d’être un préfet Ferrero Rocher, et une autre d’être une “autorité”.

Manifestement, les autorités autorisées sont dans l’incapacité de décider, d’organiser et de structurer quoi que ce soit. De nombreux pays ont évacué préventivement l’île. Nous, rien.

Je ne vais pas détailler la liste des défaillances évidentes car il convient d’attendre que la poussière retombe sur les ruines d’un État décadent.

Le problème qui nous concerne tous est le suivant.

Que pouvons nous attendre de l’État ?

Plus rien mes amis. Le problème c’est que nous avons délégué à l’État des pans entiers de notre vie.

La sécurité, qui est le besoin fondamental comme j’ai eu l’occasion de le dire dans un autre édito, est le premier sujet que nous avons délégué à l’État. L’État assure notre sécurité et la justice. Nous acceptons de ne pas être armés et de nous en remettre à l’action des “gens en armes”, qui devinrent nos gendarmes. Mais quand ils ne sont plus à leurs postes ou que leur action n’est plus utile, ou rendue possible et ce, quelles que soient les circonstances (y compris lorsque certains passent du côté des pillards), le citoyen, désarmé, est à la merci des plus violents et devient la proie chassée par les vilains bandits.

Ce qui se passe à Saint-Martin est très grave, dans la mesure où c’est la rupture unilatérale par l’État du “contrat social”. Ce contrat matérialise ce qui fait que le citoyen a besoin de l’État, ce pour quoi il est prêt à payer des impôts, d’où son “consentement” aux règles aussi bien légales que fiscales.

Si vous n’avez rien à attendre de l’État, alors l’État ne doit rien avoir à vous prendre.

À service inexistant, impôt réduit à presque néant.

Pourtant, en France, c’est l’inverse (sauf à Saint-Martin où personne ou presque ne paye d’impôt, ceci expliquant aussi un peu cela, car il faut “punir” Saint-Martin), et c’est à chaque fois la même chose.

Quand j’étais jeune, j’ai travaillé, à la suite d’ailleurs d’un cyclone, dans les assurances… à Saint-Martin. Je me souviens de cette scène exquise où deux contrôleurs des impôts sont venus sur l’île contrôler des commerçants qui avaient été “cyclonnés” 6 mois avant. Autant vous dire que les contrôles n’ont pas eu lieu, et que les gendarmes ont vite ramené tout ce petit monde à l’aéroport avant que les deux pandores du fisc ne se fassent lyncher en place publique.

Mis à part les cas “particuliers”, partout on voit bien le retrait massif de l’État en situation de quasi faillite.
Les soins deviennent de plus en plus chers, l’éducation est devenue dans les faits privée – sauf si vous habitez place des Invalides dans Paris 7e –, les emplois aidés sont supprimés, les APL baissent de 5 euros, ou encore les services communaux se dégradent, et partout, les poubelles sont vidées moins souvent, les déchetteries ouvertes moins de jours chaque semaine et la liste est infinie.

Vous assistez, mes amis, non pas à l’effondrement brutal de votre pays, mais à sa déliquescence.

Ce que nous avons été capables de faire en 1999 quand il y a eu cette grande tempête, je peux vous assurer que nous serions incapables de le refaire car l’armée, EDF, les services publics comme les autoroutes ont tous dégraissé (drôle de régime) leurs effectifs de manière massive.

Si cet hiver une tempête devait dévaster notre pays, je vous assure qu’il n’y aurait sans doute plus grand monde pour vous rallumer les lumières.

La conséquence est simple

Si l’État ne peut pas venir vous aider, alors que pouvez-vous faire pour vous aider ? Que pouvez-vous faire pour vous préparer ? Pour anticiper ce qui pourrait arriver ? Vous préparer et anticiper pour vous-même et pour vos proches ?

Ne me parlez pas d’argent ! Vous avez vu les dévastations à Saint-Martin, île riche, et sur celle encore plus riche de Saint-Barthélemy ! Et à Cuba ? Chez Fidel, dans ce pays d’arriérés (c’est ironique à notre égard évidemment puisque nous donnons des leçons à tout le monde y compris à Trump), avez-vous vu un chaos semblable ? Avez-vous entendu parler de morts à Cuba ? … Normal, les Cubains sont les meilleurs en prévention des ouragans. Comme ils n’ont pas d’argent, ils préfèrent prévenir que guérir, ce qui est d’une grande intelligence bien entendu et du bon gros vieux bon sens (le BGVBS de mon papi).

La réalité c’est que sur certains sujets, Castro c’est mieux que Macron… Surprenant vu comme ça non ? (Pas sur tout, évidemment, sinon on va encore me traiter de rouge crypto-marxiste.)

Tout cela pour vous dire que si je fais le parallèle entre la tempête de 1999 qui nous avait frappés et notre incurie de 2017, c’est parce que le dernier gros cyclone qui avait ravagé Saint-Martin a eu lieu justement… en 1999 : je le sais, j’y étais ! Et cette année, j’eu l’ineffable idée de revenir passer les fêtes de Noël en Métropole en famille… ce qui me valut de contempler ma belle Twingo écrasée sous une cheminée d’immeuble au petit matin !

N’oubliez pas, quand les lumières s’éteindront, vous serez seul, et si l’État vient à votre secours, ce sera trop peu, trop tard. Cette nouvelle règle, taboue pourtant, vous devez l’intégrer.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Cuba | France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Cuba | France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (9 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Saint-Martin a donné la part belle aux théories de Piero San Giorgio...

Il faut bien comprendre que Saint-Martin n'est pas différent de Saint-Michel (Paris).

Le vivre ensemble a échoué...

L'éducation nationale s'est basée sur la victimisation des masses exogènes au lieu de galvaniser ces personnes dans la représentation du héros fidèle et digne.

A cela se rajoute le rôle du père tombé dans l'oubli, pourtant ce dernier a le devoir de guider sa progéniture dans le respect des autres et du pays.

Cet échec aura des conséquences dévastatrices.

Se défendre ou se laisser faire ???

Mais que dit la loi dans ces cas extrêmes où une horde de "gentils miséreux" vient vous dépouiller d'une vie de privation et de souffrance...

Créer des milices civiques armées de machettes et de bâtons ???

L'horreur de vouloir survivre... Oui car dans notre société, il nous est interdit de nous défendre...

Survivre vous n'y pensez pas !!! L'agresseur étant toujours plus considéré que la pauvre victime...

Pour moi, une société qui agit ainsi est condamnée...

La France disparaîtra puis elle renaîtra comme un phoenix !!!
vous me semblez bien optimiste de penser que la "France renaîtra comme un Phoenix"... selon moi, ce qui constituait l'essentiel de la France est en réalité mort dans les tranchées de l' Argonne et de Verdun... la France ne s'est jamais remise de la perte de ses élites et de ses officiers et du traumatisme moral de cette guerre, puis cela n'a été qu'une longue déchéance notamment marquée par la honteuse débâcle de '40, le mittérandisme et j'en passe... j'ai la conviction qu'on entre désormais dans une ère de chaos sociétal majeur et qui durera des décennies... l'"éducation nationale" a déjà complètement gommé les références historiques essentielles chez les plus jeunes... non la France des communautarismes et du soit-disant "vivre ensemble" ne se remettra sans doute jamais
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
@Dorothée

Oui optimiste même à 1 contre 1000...
Il est évident que le chaos sera sans précédent dans un pays comme la France si l'économie s'effondrait, les citoyens n'ont aucun stock de nourriture, vu qu'ils ne cuisinent plus, ils ne savent rien réparer ni construire d'eux-même, et quant à leur argent, et bien il est à la banque, ça va être une franche rigolade de voir ces zombies avec leur I-phone à 1000 balle, cherchant avec leur appli un magasin ayant encore des lentilles ou des pattes.

Et qu'on ne vienne pas me dire que je généralise, combien parmi vos amis ont un stock de nourriture et d'eau pour un mois ?

Moi je n'en ai aucun, et je passe évidemment pour un allumé, un survivaliste qui a peur d'une guerre mondiale xD
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Maintenant, où que vous soyez cela peut vous arriver. Même des départements à l'intérieur des terres ont été ravagés par des tempêtes. Personne, n'est à l'abri. Nous devons être tous solidaires.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Faut pas se leurrer, il y a encore beaucoup de gens qui croient que la république nous sauvera. Conséquence logique d'avoir été habitués à l'état-providence.
Cela aura certainement le mérite de faire un grand nettoyage...à grande échelle...
Des quartiers entiers d’assistés n'y survivront pas. D'ailleurs, c'est peut-être bien le souhait de certains gouvernants: amener le pays à la rupture tout en prônant le discours inverse!
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Je connais des personnes CSP++ (médecins, avocats, politiciens, anciens ministres etc.) qui disent ouvertement à dîner : quand tout ça va s'écrouler, je pars dans ma résidence en campagne (ou à l'étranger), je laisse les classes moyennes s'éventrer, et le nettoyage aura été fait. Je vous jure que c'est vrai. Par ailleurs, ces mêmes personnes réduisent actuellement au max leur patrimoine et investissements en France, ne gardant que le strict minimum. En privé, les politocards engraissés à nos frais disent que le système social français va exploser avant 10-15 ans max.

Conclusion personnelle: établissez-vous à la campagne, si possible proche de gens de confiance, faites des réserves, essayez de tendre vers une forme d'auto-suffisance (ou en partie), armez-vous et achetez de l'or et de l'argent (ne regardez plus les cours, c'est du fake).

J'ajoute: Facebook, Google et autres monopoles de réseau nettoient de plus en plus leurs contenus (cf. la crise à Saint Martin par exemple ou encore les sites anti-immigration). Cela veut dire que bientôt, s'exprimer ou échanger sur internet sera extrêmement restreint et contrôlé. Restez en contact par mail et téléphone entre personnes de confiance, même si vous ne vous êtes jamais rencontrés. Parce que bientôt, vous allez être volontairement isolés les uns des autres. Les différents éveils intellectuels du peuple ces dernières années grâce à la Toile doivent être étouffés pour que le système perdure. Prenez contact, conversez en privé, méfiez-vous.
Evaluer :   10  0Note :   10
EmailPermalink
@ Woodi
Vous avez (hélas!) 1000 fois raison! Vos propos, pas encore censurés, ne font qu' exprimer la réalité.
Il n'y a que des abrutis décérébrés comme Martinez et sa clique et les bobo-gauchos genre Hidalgo qui croient encore en un avenir rose avec des fleurs et des petits oiseaux qui gazouillent!
Pas besoin d'avoir fait de grandes études mais d'avoir
juste d'un peu de bon sens pour se rendre compte que ce à quoi nous sommes arrivés tant sur le plan économique (en chute libre) que sur le plan social (toujours plus) ne pourra pas continuer éternellement.
Je pense parfois à cette scène ahurissante du film "Manon des sources". La source du village ne coule plus car obturée volontairement et discrètement par Manon. Bref, plus d'eau au village! Lors d'une réunion un soir à la mairie, un type arrive prêt à tuer tout le monde et sort un document fiscal acquitté: "je paye mes taxes locale, alors JE VEUX de l'eau!"
Y en a qui vont se retrouver à manifester avec leurs feuilles d'allocs pour réclamer leur dû....!!! Ça va être chaud....
Le jour où on ne pourra plus s'exprimer ici, ça sentira vraiment le roussi! Nous sommes tous catalogués!
Merisier.



Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@woodi
Ce qu'ils n'ont pas prévu c'est que les grandes compagnies médiévales referont surface pour les éventrer. Ils n'auront même pas de forteresses pour les défendre.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@samideano oui, la protection citadine et sociétale ne sera plus là pour eux, c'est certain.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
je dois être vraiment stupide... mais que signifie CSP++ ?

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Dorothée
A tout hasard: "Citoyens Sans Problèmes" ???
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
les médecins et les avocats français des "citoyens sans problème" ??... non, cela ne veut sûrement pas dire cela ( ou alors, notre ami Woodi ne doit sûrement pas en connaître beaucoup ! ) : médecins et avocats se sont considérablement paupérisés depuis une dizaine d'années... exemple : la moitié des avocats inscrits au barreau parisiens sont des smicards, les médecins de famille français en exercice ( BAC + 9 ou 10 ), dont la moyenne d'âge est de 52 ans, sont les plus mal rémunérés de toute l'Europe de l'Ouest; résignés, ils sont astreints à la journée des 35 heures, et finalement, leur pension de retraite moyenne n'excède pas celle d'un cadre moyen de La poste pour un départ à la retraite à 65 ans ( contre 59 ans pour les postiers ), ils sont écrasés de charges fiscales et sociales exorbitantes alors que leur "protection sociale" personnelle est absolument indigente, soumis à une avalanche de normes et de réglementations, obligés pour les médecins, à mettre leur cabinet à des "normes d'accessibilité" très coûteuses, etc... etc... BILAN : désertification médicale croissante avec catastrophe sanitaire en vue ( la plupart des jeunes médecins ne veulent plus mener ces vies de larbins ) et un système judiciaire qui dysfonctionne tellement que dans ce domaine en France on est pratiquement plus dans le domaine du scandale mais du burlesque...
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Chacun aura compris que je ne parlais pas de généralistes de campagne - où j'habite depuis mon enfance. Je parlais de chefs de grands services en cliniques ou hôpitaux en RP. Des gens très bien payés et aux relations très bien placées.

Quant aux médecins de campagne, je les connais très très très bien. J'en connais assez pour monter une clinique. Je connais également leur salaire et leurs journées types.

@Dorothée merci d'éviter les remarques désagréables, de faire la leçon ET surtout, de me dire qui je connais. Je connais bien le désert médical, puisque j'en souffre directement, et vous ? Je connais bien l'imposition des professions libérales, j'en suis ! et vous ? Bref, calmez-vous. On est entre nous ici, pas la peine de la ramener.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
faut pas être susceptible et excité comme cela mon cher woodi !... d'ailleurs je ne vois vraiment pas où sont mes "remarques désagréables" et mes soit-disant "leçons"... et puis, je répondais simplement à Merisier !
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@Dorothée Oui optimiste même à 1 contre 1000... Lire la suite
Christus Regnat - 13/09/2017 à 21:03 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX