Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le grand vol de céréales de 1972

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 25 février 2015
676 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 4 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or

 

 

 

 

Un livre, intitulé A financial history of the United States (Google Livres) aborde le Grand vol de céréales de 1972 :

 

 

Le Grand vol de céréales de 1972

L’Union Soviétique a acheté 3 millions de tonnes de céréales aux Etats-Unis en novembre 1971. Ces 3 millions de tonnes représentaient alors environ 25% de la production de blé des Etats-Unis, et leur vente a entraîné de fortes hausses de prix. On pensait au départ que l’Union Soviétique prévoyait de n’acheter que 150 millions de dollars de céréales. En juillet 1972, les Etats-Unis ont cependant signé un accord de trois ans avec l’Union Soviétique, sous lequel les soviétiques se sont engagés à acheter de grosses quantités de céréales aux Etats-Unis. Les Soviétiques ont également acheté des céréales à d’autres exportateurs. Ils ont utilisé 750 millions de dollars de crédit fournis par les Etats-Unis, ainsi que 500 millions de dollars de leur propre devise pour acheter du maïs, du blé et du soja. Les Soviétiques ont acheté alors que les prix étaient encore relativement bas. Mais après l’annonce de ces ventes, les prix ont explosé.

Cet épisode de l’Histoire est connu sous le nom de Grand vol de céréales de 1972. « Il est l’un des évènements économiques qui ont réellement changé le monde ». Les achats des Soviétiques ont fait grimper les prix jusqu’à des niveaux sans précédents. Les achats des Soviétiques n’ont pas été annoncés publiquement pendant plusieurs mois, ce qui a permis aux sociétés céréalières et à ceux qui avaient eu vent de ces ventes de tirer d’importants profits de la hausse des prix. « Tout cela a donné lieu à des poursuites, et à des condamnations qui n’ont jamais été prouvées et sont certainement injustifiées. » Il a été dit que les Soviétiques avaient secrètement acheté d’importantes positions à terme pour obtenir des profits capables de contrebalancer le coût de leurs achats. Le Sénat n’a pu apporter aucune preuve pour supporter ces accusations de manipulation de marché par les Russes. Pour les consommateurs, la conséquence en a été une hausse du prix de leurs céréales. La hausse des subventions pour l’exportation agricole née de la vente de céréales à l’Union Soviétique a coûté aux contribuables 300 millions de dollars supplémentaires.

En 1972 et 1973, un marché haussier a fait rage sur le marché des marchandises. Les prix des céréales ont atteint des records à la hausse sur 125 ans à Chicago. Le prix du soja a augmenté de 8 dollars le boisseau en l’espace de cinq mois en 1973. En un mois, le prix du soja sur le Chicago Board of Trade a atteint plus de 12,90 dollars le boisseau. Dix mois plus tôt, le soja se vendait 3,31 dollars le boisseau. Le président Nixon a imposé des contrôles à l’exportation du soja pour ralentir la hausse de prix. Cet embargo partiel a fait l’objet de beaucoup de critiques, parce qu’il mettait fin à certains accords passés par les Etats-Unis avec d’autres pays. Une crise du coton s’est développée en 1973 et 1974 après que le prix du coton a doublé en seulement six mois. Quelques 500 actions en justice ont été lancées. Le prix du maïs a augmenté. A l’échelle du monde, les prix des biens alimentaires ont augmenté de 50% au cours des six premiers mois de 1973. Ils ont explosé une nouvelle fois en 1974.

 

Ma réaction : le Grand vol de céréales de 1972 est le parfait exemple de ce qui se produit quand l’offre et la demande tombent en déséquilibre sur le marché des céréales.

1) Les estimations malhonnêtes des Etats-Unis ont les mêmes effets aujourd’hui que les achats secrets de céréales par les Russes en 1972.

2) En conséquence du Grand vol de céréales de 1972, le prix du soja a gagné 390% en dix mois, pour passer de 3,31 à 12,90 dollars.

Conclusion: Le système financier américain et le dollar sont trop faibles pour supporter un autre Grand vol de céréales (l’éventualité d’une hausse des prix de la nourriture est la raison pour laquelle l’USDA nous ment aujourd’hui).

 

 

 

 

 

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Léopold II
Le jugement de Mark Twain me paraît quelque peu excessif. Le mot progrès vient du latin progressus, participe passé du verbe progredi qui signifie ...
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Louis L.1
Les gens intelligents s'adaptent à la nature, les imbéciles cherchent à adapter la nature, c'est pourquoi ce que l'on appelle "progrès"
Démondialisation. Comment Trump vient de tuer l’OMC !
12 déc.Saphir0
La mondialisation c'est avant tout le dollar comme monnaie de réserve et son extraterritorialité, je n'ai ni vu ni entendu Trump tenter d'y changer...
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.1
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron0
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX