Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Le Venezuela sombre dans le chaos ! 2 600 soldats dans l’ouest du pays après des pillages et attaques

IMG Auteur
Publié le 19 mai 2017
284 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 6 votes, 4,7/5 ) , 34 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
34
commenter
Notre Newsletter...

« Le président du Venezuela Nicolas Maduro a ordonné mercredi le déploiement de 2 600 militaires dans l’État de Tachira (ouest), près de la frontière colombienne, après des pillages et attaques contre des installations de la police et de l’armée.

« J’ai ordonné le transfert de 2 000 soldats et 600 agents des opérations spéciales », a déclaré le ministre de la Défense Vladimir Padrino Lopez, précisant agir à la demande du président Maduro, confronté depuis début avril à une vague de manifestations ayant fait 42 morts. »

Le pays sombre dans l’anarchie

Au cours des six dernières semaines, divers incidents ont eu lieu à travers le pays, secoué par une profonde crise politique et économique, de graves pénuries d’aliments et de médicaments et une inflation record, qui pourrait atteindre 720 % fin 2017, selon le FMI…

Le problème fondamental devant lequel la politique, l’idéologie, et toutes les théories plus ou moins fumeuses s’effondrent c’est le problème des gamelles vides !

Quand les ventres crient famine, les choses se passent rarement bien.

Le gouvernement a beau accuser ses adversaires de promouvoir des « actes terroristes » en vue d’un « coup d’État » avec « l’idée est de transformer le Venezuela en une Syrie et (l’État de) Tachira en un Alep », il n’empêche que les gamelles sont vides.

Et quand les gamelles sont vides, les révolutions ou les contre-révolutions se font.

Certes, les sanctions prises à l’égard de ce pays, plus ou moins coupé du monde aussi en raison des Américaines et de ses alliés, ne peuvent que produire ces résultats dramatiques. Le pétrole vénézuélien est le mobile de tous ces crimes et c’est encore une fois une guerre pour l’énergie.

Source RTL.be

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Syrie | Venezuela | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Syrie | Venezuela | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (6 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
le drame du Vénézuela, c'est qu'il n'a pas trouvé un Pinochet pour stopper la dérive "socialo-marxiste" boostée par les Cubains infiltrés partout dans le pouvoir. L'opposition est incapable d'être efficace contre les "Bolivariens" alliés à l'Armée et les trafiquants de drogue au sein même du pouvoir.
Le Venezuela est totalement métissé alors qu'une élite blanche existait au Chili. Or le métissage avec ses sous-catégories et tabous structure la société venez. Ajoutez à cela la "malédiction" du pétrole ( comme en Algérie) et vous comprenez pourquoi ce pays sombre dans la violence extrême et la corruption.
L'armée commence à bouger, Maduro va finir mal mais il faudra des années pour relever ce malheureux pays....
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Un tel dispositif sera sans doute mis en place un jour en France. Les chaînes d'infos tourneront en boucle pour témoigner de la violence des chrétiens Français envers les pauvres immigrés musulmans...
Et la mort de chaque blanc catholique sera acclamée comme une véritable victoire contre l'extrémisme !
Evaluer :   9  2Note :   7
EmailPermalink
glanduron,

Une chose est sûre : Deux idiots utiles aux envahisseurs vous ont lu !
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
" Les chaînes d'infos tourneront en boucle pour témoigner de la violence des chrétiens Français envers les pauvres immigrés musulmans..."

@glanduron

J'ignore quand le scénario le que vous esquissez surviendra et et à quel point il se développera.Mais, vu le potentiel explosif qui est susceptible d'être concentré dans un certain nombre d'endroits du territoire français lorsque, sur le plan économique cela se passera moins bien (ou carrément mal), votre scénario n'est pas à exclure.Bien au contraire...Essayons simplement d'imaginer ce qui pourrait se produire si les allocs n'étaient plus versées en temps et en heure...

Oui, essayons d'imaginer ce qui pourrai se passer dans des endroits aussi bucoliques du 9-3 comme Sevran, Bondy, Aubervilliers, Saint-Denis...Qu'est-ce qui pourrait se passer du coté de Trappes,ville chère à Benoît Hamon (pas pour scolariser ses filles mais pour en être le député) si la CAF n'était plus en mesure de verser la manne qui transfuse plus de la moitié de la population?

Si je n'ai aucun mal à souscrire à votre analyse, je me demande quand même qui, des pauvres immigrés musulmans ou des sinistres chrétiens étriqués repliés sur eux-mêmes et fermés aux autres seraient le plus exposer aux foudres des autres...

Pour ce qui est des messages en boucle des médias du système, nous savons quoi en penser.Macron a été promu depuis plus de 18 mois et une majorité d'électeurs a été amenée à voter en sa faveur.

Alors les messages en boucles en faveur des pauvres immigrés musulmans persécutés par le affreux chrétiens? Ce n'est pas à exclure...

Salutations cordiales!
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
@ Attilio
Vous ne croyez pas si bien dire.
Il y a qqs années, j'ai fait des marchés alimentaires en région lyonnaise. J'ai déballé une fois (une fois, pas deux!!!) à Vaulx-en-Velin pour "essayer" le plus gros marché de la région un samedi matin. Je pense que j'étais un des rares chrétiens sur les quasi 180 commerçants présents. La place François Mauriac (qui deviendra peut-être un jour la place Abd-el-Kader) se situe au milieu d'un ensemble d'immeubles. J'étais en fait à Alger avec certainement plus de femmes en voile intégral que dans la capitale algérienne... Bref, j'ai flippé jusqu'à ce que je remballe et foute le camp sous l’œil inquisiteur des "djeunes" qui surveillent les accès du quartier. Un collègue commerçant à qqs stands du mien et avec qui j'ai discuté un peu m'a dit: "tu vois, ici (à Vaux...) c'est le plus gros budget d'allocations du département. La moitié des gens ne payent toutes les factures qu'ils doivent... Si un mois les allocs ne tombent pas, c'est la révolution!" Et il a bien employé le mot "révolution". Les élus et autres responsables locaux ne peuvent pas ignorer cet état de fait!
Alors si les prélèvements sociaux sur les producteurs de richesses et autres impôts ne suffisent pas, il faudra faire tourner un peu plus la planche à billets... La paix sociale a un coût, qu'on soit d'accord ou pas. Tout ça ne se règlera pas avec des discussions autour d'une table, des bisous, des petits fours et des loukoums.
Cet aspect autant social que financier n'est jamais fondamentalement expliqué aux électeurs!!!
Et je ne pense même pas que MLP serait en mesure de résoudre le problème. Alors Macron...!!!!






Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
La fin des allocations serait moins révoltante si elle s'accompagnait de la fin des cotisations.
Mais il n'en sera jamais question.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
"La fin des allocations serait moins révoltante si elle s'accompagnait de la fin des cotisations."

@Pâris

Comme les allocs sont la condition sine qua non d'une relative paix sociale, notamment dans les zones où la substitution de la population est très marquée, il ne sera jamais question de supprimer les cotisations dites sociales...

Mais le scénario que j'ai esquissé c'est celui faisant suite d'un effondrement de tous le système financier en cas de branqueroute globale. Si un tel scénario apparaît à certains insensé, je fais partie de ceux qui le pense inévitable!

Vu l'extrême gravité des conséquences qu'aurait une telle faillite généralisée, il vaudrait mieux que je me trompe...La présence sans cesse croissante d'une population extra-européenne musulmane et l'arrivée délibérément favorisée par des pouvoirs sourds à l'intérêt général ou soucieuse avant tout de considérations idéologiques, c'est selon, ne cessera de poser des problèmes croissants.Problèmes auxquels seront confrontés avant tout les "sans-dents" et "crevards"!

Qui peut sérieusement imaginer qu'avec quelques millions de musulmans supplémentaires les choses iront en s'améliorant?

Salutations cordiales.


Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
@ Attilio,

Bien avant un effondrement généralisé, je pense que la France pourrait connaître une pression certaine de la part de ses créanciers internationaux.

En prenant l'exemple intéressant de la Grèce, nous constatons qu'un niveau de dette trop important aboutirait à une véritable mise sous tutelle de la France.

A partir de ce moment là, tous les leviers seront poussés au maximum. Charges sociales et impôts confiscatoires, prestations et pensions en forte baisse, sont les conséquences à prévoir...

Il n'est pas nécessaire d'avoir une intelligence supérieure pour prévoir ce type de scénario en cas de dette insoutenable.

Je vais peut-être vous surprendre, mais je crois que les Français ont besoin de connaître un tel épisode. Même si je vois d'ici les lecteurs se jeter sur la flèche rouge, je vais tenter de m'expliquer.

1°) Un pays devenu repoussoir attirerait moins les candidats étrangers. Il est même possible qu'avec des avantages sociaux rabotés, certains immigrés décident de tenter leur chance dans un autre pays,

2°) Les Français, dans leur grande majorité, ne se préoccupent que de leurs intérêts personnels. C'est bien, mais ils oublient que l'intérêt général est un élément essentiel de leur prospérité individuelle... Il serait temps que l'histoire le leur remémore,

3°) Nous parlons ici très souvent de l'état de différents aspects de la société Française. A ce sujet, je reste persuadé qu'une période difficile serait une occasion inévitable de retrouver maturité et sens de certaines valeurs. Avec un état providence défaillant, il faudra bien trouver les moyens de subsister... Et je suis bien certain que c'est de nature à changer profondément les rapports sociaux.
Et là, à l'avance, je ne peux que plaindre les profiteurs, les égoïstes, les inconscients, les fainéants...

4°) C'est peut-être un voeu pieux, une espérance délirante, mais j'ose également dire qu'une déchéance nationale est de nature à rebattre les cartes sur le plan politique.

Puissiez vous me pardonner cette digression politiquement incorrecte.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
@ glanduron
C'est agréable de lire de temps en temps du politiquement incorrect, ce qui laisse supposer que ceux qui partagent ces opinions ne sont pas si seuls que cela!!!
Pour en revenir à l'essentiel de vos propos, personne n'a fait à ma connaissance de thèse sur les vertus salvatrices du coup de pied au cul... Et pourtant il y aurait beaucoup à dire... sauf qu'on va peut-être passer à la vitesse supérieure!!!
Merisier.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Puissiez vous me pardonner cette digression politiquement incorrecte."

@glanduron

Etant donné que je suis hostile à la soumission au politiquement correct, je n'ai pas à pardonner quoi que ce soit à qui que ce soit!glanduron vous avez exposé votre avis arguments à l'appui! On a le droit de ne pas être de votre avis et de réfuter votre argumentation.Mais, je considère que l'on doit pouvoir donner son avis même s'il ne répond pas aux canons du politiquement correct!

Concernant votre avis, je le trouve pertinent et il mérite d'être lu et qu'on l'intègre à sa réflexion personnelle.

Voilà pourquoi vous n'avez à solliciter aucun "pardon" de ma part pour quoi que ce soit.

Salutations cordiales.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Pâris

Il y a bien une hémorragie de cotisants... Certes, avant d'arriver à une impossibilité de verser les prestations, il s'écoulera peut-être plusieurs années, mais le moment viendra où les prestations devront être sérieusement revues à la baisse.

Nos dirigeants commenceront probablement par sacrifier les retraités et les handicapés. Eux, au moins, ne risquent pas de se révolter...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@merisier

"Je pense que j'étais un des rares chrétiens sur les quasi 180 commerçants présents."

Je n'avais pas cité Vaulx en Velin mais,cette ville de l'agglo lyonnaise faisait partie des endroits auxquels je pensais aussi en évoquant le 9-3...Dans l'agglo lyonnaise j'aurai avant tout cité...Vénissiseux.Ville qui faisait déjà parler d'elle au cours de l'époque mitterrandienne.

"Si un mois les allocs ne tombent pas, c'est la révolution!" Et il a bien employé le mot "révolution". "

Si je pose la question sur ce qui se passerait en cas de défaillance du versement des allocs, c'est que je pense comme votre collègue commerçant...Alors, nous pouvons aller un peu plus loin en essayant de nous demander quels contours auraient cette "tévolution" post défaillance dans le versement des allocs?

A mon avis,mai 68, que je ne connais qu'à travers des récits, serait de la rigolade à coté. de ce qui nous arriverait!

Avant que la faillite du système ne surveille,perspective régulièrement évoquée sur ce site, je pense qu'il faut envisager d'être loin des épicentres (ils sont multiples car peu ou prou les grosses agglos françaises vont toutes être touchées,Marseille,Lille,...) où sévira particulièrement la révolution.Au minimum, il faudrait avoir un lieu de repli.Ce lieu, à mon avis,devrait se trouver à 80-100 km d'une grosse agglo, à au moins 150 km de Paris-Ile de France (ile si mal nommée...) de préférence dans un endroit au relief accidenter, si vous voyez ce que je veux dire...

Celui qui s'intéresse un tant soit peu à la géo pourra trouver!

Bon dimanche et bien cordialement!
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Je les vois tous s'esbaudir parce que les femmes ne peuvent plus sortir dans le rue seules ou non voilées dans certains arrondissements de Paris et on dirait qu'ils découvrent cet état de fait, que ce soit A. Hidalgo ou Julien Dray... et chacun y va de son commentaire: "manque de police de proximité", etc...mais pas un ne dit que c'est l'infiltration de l'Islam qui monopolise le coin dans tout ce qu'il a de plus rétrograde. Pas un n'a le courage de désigner le microbe, alors que dans le quotidien Liberté Algérie, Amine Zaoui écrit: "L’islamisme rampe sur la Kabylie. Comme une peste, il ronge les têtes et l’imaginaire. De plus en plus les jeunes, dans les rues de Tizi Ouzou, Aïn El-Hammam, Azazga, Azeffoune...  s’afghanisent, se saoudianisent : des qamis, les barbes et des tongs d’ablution.
> Tamazgha  est en danger. Et j’ai peur.
> L’islamisme grimpe le sommet de la chaîne du Djurdjura, par peur, les femmes rasent les murs dans les rues de Tizi Ouzou ! "
Il faut que ce soit un Algérien qui risque sa peau pour nommer le danger !
Le Français a peur de son ombre et il ose prétendre actuellement qu'il aurait résisté sous l'occupation allemande, alors qu'il se couche devant l'Islam, le clergé en tête. Il faut dire que nous avons eu Mohamed Ben Duval comme archevêque d'Alger, qui hébergeait les pétroleuses FLN après leurs attentats qui déchiquetaient des femmes et des enfants ! Pauvre France ! Qui nous sauvera ?
Un de mes amis dégouté part s'installer en Sardaigne, un autre au Portugal !
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
@ Attilio
J'ai connu mai 68 (un an avant le bac), ce ne fut qu'une vaste fumisterie: les pseudos-intellectuels ont à plus ou moins grande vitesse détrôné le bon sens et la discipline minimum qui fait d'un bipède un homme a disparu au profit de l'interdiction d'interdire. Et avec le recul, je trouve qu'avant mai 68 c'était bien une époque formidable comparé au merdier actuel!
Comme je l'ai déjà écrit ici, à cette époque la France était encore agricole, une majorité de gens avait de la famille à la campagne, des paysans avec un potager... Les grandes surfaces n'existaient pas, on allait dans les différents commerces (épicier, crémier, mercerie etc) et/ou s'approvisionner sur les marchés.
Donc vous l'aurez compris, si pour une raison x ou y la logistique ne permet plus d'approvisionner votre grande surface, et surtout celle de l'ensemble de la population, je vous renvoie au proverbe bien connu: "ventre affamé n'a point d'oreilles." Ce sera le pillage en règle, et en trois jours le pays sera à feu et à sang. Et faut pas se leurrer, il n'y aura rien à attendre des autorités. Nos militaires resteront dans leurs cantonnements le temps de laisser passer le tsunami. La vague a ceci de salvateur c'est qu'elle nettoie tout sur son passage, sans discernement. C'est après que l'on fait le ménage et que l'on reconstruit. Le tout est de savoir où on se trouve le jour où ça pète.
Pensez aussi, mais là je philosophe un peu (!), que nous avons tous un destin à vivre. Alors si au fond de votre campagne il vous faut aller en ville faire soigner qqch de grave.......
Bon, allez, je noircis un peu le tableau, mais c'est exprès, vous l'aurez compris! Mine de rien, les grosses agglomérations, ça va effectivement craindre un max comme on dit de nos jours!



Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@merisier

A vous lire merisier,je pense que nous sommes sans doute d'accord à plus de 95%...Il doit bien subsister un petit désaccord par ci par là!

Cela dit, pour le jour où cela pètera il faudra savoir où aller. Si on sait où aller, il restera le temps de prendre ses cliques et ses claques, car entre le moment ou l'effondrement surviendra et que les lieux du "vivre ensemble", en fait les endroits où le "vivre comme eux" s'est imposé, s'embraseront il y aura un moment de répit:cela n'explosera pas immédiatement comme une bonbone de gaz.Il faudra que les belligérants se rendent compte que la transfusion financière ne se fait plus et que le supermarché est et restera désespérément vide...

C'est sûr, la police et les militaires resteront l'arme au pied.Ils chercheront à s'en sortir eux-mêmes et leur famille.

Le PEC (plan épargne conserve) de Charles Sannat prendra à ce moment toute son importance.Avant de retourner dans les grosses agglos, lorsque les cendres et les braises soient retombées, il se passera un certain laps de temps.Des semaines?Des mois?Dieu seul le sait! C'est sûr, il vaudra mieux, durant ce laps de temps ne pas avoir de pépin de santé.

Comme personne d'entre nous sait quand cela pètera, il faut m'être à profit le répit pour réfléchir et se préparer...

A titre perso, je regarde la carte de France et j'évalue les distances entre les grosses agglos et les contrées répondant aux critères de distance et de relief et qui pourraient convenir comme point de repli.Les départements suivants (liste non exhaustive) pourraient convenir: l'Allier,l'Ardèche,l'Ariège,l'Aveyron,Alpes de Hte Provence,Hautes Alpes,Drôme,Savoie,Hte Savoie,Cantal,Hte Loire,Lozère,Pyrénées Atlantique,Jura et quelques autres encore.

Des destinations à l'étranger peuvent aussi s'envisager.Et pourquoi pas pour y émigrer?Dans ce cas de figure, la barrière linguistique s'ajouterait aux difficultés.Pourrait entrer en ligne de compte comme possible destination des pays d'Europe centrale qui ne sont pas très chaud pour recevoir des hôtes de Merkel...

La Pologne,la Tchéquie,la Hongrie pourraient être envisagée...

meriser, je me rends compte que je réfléchis à des scénaris auxquels je ne pensais pas il y a 20-25 ans:une éventuelle émigration était une hypothèse à laquelle je ne pensais jamais...

Que je n'exclus plus une telle hypothèse, me montre à quel point je suis pessimiste sur l'avenir du pays! L'élection de l'ancien banquier de Rotschild ne changera rien à la poursuite de mes réflexions.Bien au contraire...

Bien cordialement.


Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@ Attilio
"Cela dit, pour le jour où cela pètera il faudra savoir où aller." C'est surtout bien maintenant de savoir où aller! Et de préparer l'installation. A savoir trouver un endroit qui plaît, se faire admettre par la populace locale et s'y installer c'est à dire avoir un boulot sur place ou dans le périmètre. Plus le boîtes de conserves et le jardin!!!
Je pense que pour un type comme Macron j'appartiens à une race en voie d'extinction. Dans les faits, ce que je vois surtout s'éteindre c'est la France. Et j'ai la faiblesse de croire que beaucoup d'Allemands, d'Italiens etc ont peur pour leur pays. Je ne crois pas à une Europe fédérale. Nous sommes bouffés par des gens de pouvoir. Cela a toujours été et toutes les tentatives se sont mal terminées. Seuls les moyens changent avec les époques. Il faut respecter les peuples comme il faut respecter la biodiversité. Même les USA ne sont qu'une union de 51 états parlant la même langue mais chacun avec ses particularités. Alors plus d'Europe??? Je me marre!!! Le retour à la réalité va être brutal!

Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@ Attilio
@ Merisier

Je considère la France comme un pays en guerre. Guerre ethno-religieuse, guerre menée par l'état contre son peuple, guerre contre l'état nation et la souveraineté, guerre contre la connaissance, guerre...

Tout est déjà là et face à de tels conflits, l'idéal est de quitter le pays. Faute de vouloir ou de pouvoir le faire, vos conseils sont bons. Résider loin des grandes villes constitue un réel avantage. Vous serez nettement moins dépendants et probablement plus en sécurité. Malgré tout, votre vie n'en sera pas moins menacée.

Il ne faudra compter que sur vous même et votre réseau pour subsister et éventuellement vous défendre.

Je sais que nous nous comprenons ;-)
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Quitter son pays en guerre est un crime passible de la cour martiale.
Guerre extérieure.
Lors de notre dernière guerre intérieure, ceux qui voulaient émigrer étaient condamnés à mort pour ça.
À l'avenir, les mondialopathes peuvent très bien condamner à la mort sociale ceux qui voudraient, non pas partir sur la Lune, mais vivre en marge du système.
À quoi d'autre pourrait bien servir la RFID ?
Ne jouez pas sur les mots, Pâris. Vous savez très bien de quoi je veux parler.
En ce qui me concerne, j'ai quitté la France il y a de nombreuses années. Et, croyez moi, je n'ai commis ni délit, ni crime, en le faisant !

Je suis passé en douane, j'ai soldé toutes mes dettes fiscales et sociales, je suis même inscrit au registre des Français de l'étranger dans mon pays de résidence. En un mot, je suis "clean".

Moralement, je considère que je ne suis pas redevable d'un pays qui se suicide, et qui, disons le franchement, prend mauvaise décision sur mauvaise décision.

Vos "remontrances" ne changeront rien à ma position. Car, la guerre dont je parle est bien une guerre du pays contre lui-même. Les Français s'autodétruisent...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ glanduron
C'est peut-être de l'humour "spécial Pâris" ???? En tout cas ce n'est pas le drapeau français à côté de son pseudo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Que vous ayez pu sortir librement et calmement prouve que le pays, ce jour là, n'était pas en guerre.
@Pâris

Sauf erreur, c'est toujours possible aujourd'hui. Il est des guerres que le pouvoir ne peut et ne veut reconnaître.

Pour définir la situation plus clairement, je dirais que les élites françaises sont en guerre contre leur peuple, mais que celui-ci ne le comprend pas encore...

Au fait, Andorre, c'est bien ?

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
"Au fait, Andorre, c'est bien ?"

@glanduron

Je n'y ai jamais été à ce jour,mais ce que j'ai pu voir c'est que sur le plan géographique c'est un très joli coin...De plus il est situé à plus de 1000 mètres d'altitude, très loin des grosses agglos!

Je peux me tromper, mais je pense qu'Andorre doit être pas mal...

Cordialement.
@Attilio,

Oui, je pense aussi. J'avais survolé les avantages et inconvénients de la destination...
Un détail, et non des moindres, me gène. Le président de la république Française est coprince d'Andorre.

Et ça ne me plaît pas du tout !!!

Dans le genre, je crois que j'aurais une très nette préférence pour le Liechtenstein ;-)

Andorre n'est donc pas le pays de vos rêves ...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@rg100

Non, clairement non. En plus, leur devise est l'Euro...
La RDA était en guerre armée contre son peuple, ça a presque duré deux générations.
Ces elites ne sont pour beaucoup ni elitaires ni élitistes. Elles ne sévissent que par des cohortes d'ignorants ou de fonctionnaires zélés. Pas de complexe d'infériorité, elles sont loin de le mériter.
Plus adéquat que le mot élites, préfèrez-lui le mot république.
Elle a entre buts celui de détruire la France. Elle a réussi dans les faits, mais incomplètement seulement dans les cœurs.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Exactement, et comme d'habitude, l'Allemagne a un train d'avance, regardons ce qui s'y passe, et effectivement, on prend bien ce chemin.

http://lesakerfrancophone.fr/sus-a-la-famille-traditionnelle-allemande

Immigration, métissage.

Le blanc, européen, symbolise le chrétien, alors pour le faire disparaitre, symboliquement, idéologiquement, ethniquement, culturellement, et forcément, religieusement, l'immigration forcée est la clef.

" Le métissage, n'est pas un choix, c'est une obligation, nous devons changer, alors nous allons changer. " (Nicolas Sarkozy)

Ça vient toujours de gens qui, eux, bien au contraire restent entre eux, certains me comprendront, les autres seront effectivement des idiots utiles.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Il faut traiter le problème français, c'est à dire la culture catholique histoire, finalement il faut combattre la vérité pour imposer un nouvel ordre mondial.
...Sachant qu'il n'y a jamais eu qu'un seul homme, une fois, qui ait déclaré "je suis là Vérité" et ait été pris au sérieux par ceux qui l'entendaient. Au point ensuite de se faire tuer pour lui.

On peut en déduire sans risque pour qui roulent les autres.
Resultat naturel prevu depuis 10 ans, le socialisme en actioon
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@rg100 Non, clairement non. En plus, leur devise est l'Euro... Lire la suite
glanduron - 24/05/2017 à 10:28 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX