Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Un mot à neuf lettres

IMG Auteur
Publié le 13 mars 2014
471 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 16 votes, 4,4/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

WALLACE – Alors que ces cinglés de verts environnementalistes s’obsèdent du Pôle Sud et sonnent l’alarme de la catastrophe climatique, les vrais défenseurs de l’environnement observent l’autre côté du Pacifique avec une inquiétude accrue.


On n’entend pas encore beaucoup parler de Fukushima, mais on le devrait. La centrale nucléaire de la côte japonaise a été endommagée par un tsunami né du tremblement de terre survenu au large du Japon le 11 mars 2011.


Et quel tremblement de terre ! De 9 sur l’échelle de Richter – le plus puissant tremblement de terre à avoir jamais frappé le Japon, et cinquième plus puissant enregistré depuis 1900. Il a déplacé Honshu, la plus grosse île du Japon, de 2,5 mètres vers l’est, modifié l’axe de rotation de la Terre de 15cm et a pu être entendu par les satellites qui flottaient dans l’espace.


La vague gigantesque qu’il a engendrée a atteint plus de 40 mètres de haut et a tué plus de 15.000 personnes. La Banque mondiale en estime le coût économique à 235 milliards de dollars – ce qui en fait la catastropha naturelle la plus coûteuse de l’Histoire, bien qu’elle ne soit rien en comparaison aux désastres de l’Agence de protection de l’environnement et de la Guerre contre la pauvreté.


Une heure après sa formation, la vague a heurté la digue et entraîné sept fusions de trois réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi en 24 heures. Les pompes de refroidissement ont cessé de fonctionner et trois réacteurs ont explosé.


Des liquides radioactifs continuent de se déverser aujourd’hui, notamment dans le Pacifique, dont les courants déplacent la pollution vers la côte ouest de l’Amérique. Les niveaux de radiation dans l’eau à proximité du réacteur continuent de grimper.


Vous devriez vous en inquiéter. Voici certains points développés mardi par le Daily Mail de Londres :


-- Les niveaux de radiation enregistrés dans la neige tombée le weekend dernier sur le Missouri sont deux fois plus importants que la normale ;


-- L’eau de mer du port Pillar Point, près de San Francisco, est cinq fois plus radioactive que le niveau de radiation considéré non-dangereux ;


-- Les niveaux de radiation des réacteurs reportés par la BBC sont 18 fois supérieurs à ceux reportés par le gouvernement japonais ;


-- Le Département américain a commandé 14 millions de doses d’iode de potassium, un antidote contre l’exposition à des radiations.


Cela veut-il dire que St. Louis, San Diego et Juneau commenceront bientôt à briller dans le noir ou qu’il nous faut apporter un compteur Geiger avec nous au rayon thon en boîte ? Il est trop tôt pour le dire.


Ce qui est clair en revanche, c’est qu’il est temps de commencer à ignorer les Al-Goriens et les discours sur le réchauffement climatique et de s’intéresser à ce qu’il se passe à Fukushima.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,4 (16 votes)
>> Article suivant
David Bond est journaliste minier et suit les sociétés aurifères et argentifères pour de nombreuses publications depuis Wallace, dans l'Idaho, au cœur de la Silver Valley.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
En fait 12H après mon premier commentaire et réflexion intense, et vu que tout le monde est d'accord pour dire qu'il y a trop de monde sur terre, je pense que david Bond a sa place dans la première fournée des mecs qui sont inutiles et dangereux, au mm titres que les fous de dieux de quelque bord qu'ils soient, des banquiers rapaces et autres politiciens douteux.
Qu'il bouffe son argent métal jusqu'a plus soif et qu'il considère , si ça suffit pas, que le plomb peut être également un métal précieux, en fonction de sa vélocité.


Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
je reprends les mots de deep 77... aucune raison de minimiser un probleme ou d'en maximiser un autre.
Doit on polluer plus juste parce qu'un tremblement de terre fait 150K morts en 1h?

Si la conclusion, non dite, de l'article, c'est en gros faut polluer a tout va, de toutes façons c'est moins grave qu'une cata nat...

C'est sur, fumer 2 paquets de clopes jours c'est moins grave que de se prendre un camion dans la tronche. Bon une fois qu'on a dit ça...

Et perso, si je dois graduer les pb en fonction de leur impact sur MA santé, Fukushima vient en 2eme vs les particules de diesel à Paris en ce moment.


Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Je ne vois pas pourquoi il faudrait opposer le changement climatique à Fukushima.

Les écologistes authentiques se préoccupent des deux.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
C'est ce que l'on appelle l'effet boomerang, même avec 70 ans de retard.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
En fait 12H après mon premier commentaire et réflexion intense, et vu que tout le monde est d'accord pour dire qu'il y a trop de monde sur terre, je pense que david Bond a sa place dans la première fournée des mecs qui sont inutiles et dangereux, au mm t  Lire la suite
saidker - 14/03/2014 à 10:42 GMT
Note :  0  2
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX