Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le véritable combat contre la classe moyenne

IMG Auteur
Publié le 28 avril 2015
769 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 8 votes, 4,5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editorial du Jour

L’une des grandes ironies de la politique américaine, c’est que la plupart des hommes politiques qui prétendent soutenir la cause de la classe moyenne défendent des politiques qui, en élargissant l’Etat guerrier et providence, mettent à mal la classe moyenne américaine. L’élimination de l’Etat-providence et des dépenses militaires de grande échelle bénéficierait à la classe moyenne, qui se trouverait ainsi libérée des taxes fédérales exorbitantes, et de l’inflation générée par la Réserve fédérale.

Les hommes politiques qui souhaiteraient réellement venir en aide à la classe moyenne devraient permettre aux individus de se retirer des programmes de sécurité sociale et de Medicare, et de cesser de verser des cotisations sur salaire s’ils acceptaient de ne jamais accepter de bénéfices gouvernementaux liés à la retraite ou aux soins de santé. Les individus sont tout à fait capables de satisfaire à leurs propres besoins en termes de retraite et de santé, et s’en tireraient bien mieux si le gouvernement cessait d’appliquer un programme unique pour tous.

Les familles de la classe moyenne dont les enfants sont en âge de faire des études ne s’en tireraient que mieux si le gouvernement cessait d’intervenir dans la sphère des prêts étudiants. L’implication du gouvernement dans l’éducation supérieure est la raison principale pour laquelle les frais d’inscription sont si élevés, et la raison pour laquelle tant d’Américains sortent de l’université noyés par la dette. Les diplômés qui intègrent le marché de l’emploi ne pourraient que tirer profit de l’abandon par le Congrès de l’imposition de régulations destructrices et de lourdes taxes sur l’économie.

Les hommes politiques qui défendent des politiques étrangères interventionnistes ne sont bien évidemment pas concernés par les conséquences que peuvent avoir leurs actions sur la classe moyenne des pays au sein desquels ils cherchent à transformer le régime. Ils ne prêtent également aucune attention aux dommages causés par leurs politiques étrangères sur la population américaine. Les Américains de classe moyenne et de classe ouvrière qui rejoignent l’armée, tout comme leurs familles, endurent de terribles souffrances lorsqu’ils se trouvent blessés ou tués sur les champs de bataille, à se battre pour des guerres injustes et inconditionnelles. Nos politiques étrangères interventionnistes contribuent également à l’alourdissement du poids de la dette imposée aux Américains de la classe moyenne.

La classe moyenne américaine souffre également des intrusions du gouvernement sur ses libertés et sa vie privée. Les Américains ne peuvent pas monter à bord d’un avion s’ils ne se soumettent pas à des fouilles invasives et humiliantes. Même les enfants et les handicapés ne sont pas en sureté face à la Transposition Security Administration. Ces assauts sont justifiés par la menace de terrorisme, une conséquence directe de nos politiques étrangères interventionnistes qui nourrissent la haine et le ressentiment envers les Américains.

Certains « Keynésiens militaristes » soutiennent que les employés de la classe moyenne bénéficient des emplois créés par le complexe militaro-industriel. Les Keynésiens militaristes s’imaginent que les ressources dépensées sur le secteur militaire disparaîtraient si le budget du Pentagone était réduit. La vérité, c’est que si nous réduisions les dépenses militaires, ceux qui sont aujourd’hui employés par le complexe militaro-industriel seraient capables de trouver d’autres emplois dans la production de biens demandés par les consommateurs. Même ceux qui sont aujourd’hui employés en tant que lobbyistes pourraient aussi retrouver un emploi utile.

Très peu de choses pourraient bénéficier autant au peuple américain que l’abolition de la Réserve fédérale. Les politiques inflationnistes de la Fed érodent le niveau de vie des familles de la classe moyenne tout en bénéficiant à l’élite financière et politique. Les Américains de la classe moyenne peuvent tirer des avantages temporaires des phases de croissance générées par la Fed, ils souffrent aussi inévitablement des phases de récession qui arrivent ensuite.

A l’heure où j’écris ces lignes, le dollar est encore la devise de référence mondiale. Il y a en revanche des signes qui indiquent que les autres économies se délient lentement du dollar, et que cette tendance devrait s’accélérer à mesure que la Fed continuera d’injecter de la monnaie fiduciaire dans l’économie et que le ressentiment envers nos politiques étrangères se développera. Viendra un jour où les investisseurs perdront toute confiance en l’économie des Etats-Unis, où le dollar perdra son statut de devise de référence, et où la bulle sur le dollar éclatera.

Ces évènements entraîneront un retournement économique qui pourrait s’avérer pire encore que la Grande dépression. Ses premières victimes en seront les Américains de la classe moyenne. La seule manière d’éviter de voir apparaître une telle calamité serait pour le peuple américain d’obliger le Congrès à le libérer du fardeau de l’Etat-providence, de l’Etat guerrier, des taxes et de la monnaie fiduciaire.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (8 votes)
>> Article suivant
Ron Paul est membre du Congrès Américain, où il représente le 14° District du Texas, et a la réputation d’être un des principaux défenseur des libertés. Il est l’avocat à Washington d’un gouvernent limité, d’une fiscalité très faible, de marchés libres, et d’un retour à des pratiques monétaires saines fondées sur une monnaie gagée sur un actif réel. Il fut candidat à l’élection présidentielle américaine de 2008 (http://www.ronpaul.org/)
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
BRAVO ! Entièrement d'accord ! Voyez mes récentes chroniques sur mon blog : http://www.serviteurdubienpublic.blogspot.com et sur http://www.radio-silence.org
LMDM
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
BRAVO ! Entièrement d'accord ! Voyez mes récentes chroniques sur mon blog : http://www.serviteurdubienpublic.blogspot.com et sur http://www.radio-silence.org LMDM Lire la suite
LMDM - 28/04/2015 à 12:32 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX