Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Pour lutter contre la pauvreté, le gouvernement veut la subventionner.

IMG Auteur
Publié le 28 janvier 2013
424 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 18 votes, 4,2/5 ) , 27 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
27
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Fondamental

 

 

 

 

Jean-Marc Ayrault a présenté son plan de lutte contre la pauvreté, lundi 21 janvier. Parmi les annonces, une hausse du RSA de 10% sur cinq ans, la création d'une « garantie jeunes », un contrat destiné aux 18-25 ans qui leur offrira l'accès au RSA. L'ensemble du dispositif devrait coûter entre deux et 2,5 milliards d'euros sur le quinquennat.


Le RSA, revenu de spoliation et d’assistanat


Concrètement, les 18-25 ans se voient proposer un contrat leur garantissant un montant de revenus égal au RSA (environ 450 euros). En échange, ils s’engageront à accepter les différentes formations ou les emplois proposés. Matignon avance l’objectif de 100 000 jeunes signataires lors de la mise en place du plan.


Il faut rappeler qu’en 2008, Nicolas Sarkozy avait remplacé le RMI par le RSA. Le RMI, instauré par Michel Rocard en 1988 avait été un échec, il s’était révélé n’être qu’un mécanisme d’assistanat et finalement d’exclusion. Mais le RSA offre-t-il de meilleures perspectives ? Le RSA va-t-il inciter cette fois les jeunes à reprendre du travail ?


Une chose est sûre, le plan anti-pauvreté du gouvernement est un nouveau pas en avant vers la prise en charge par l’État des bas revenus. Laurent Wauquiez avait qualifié le RSA de Revenu Supplémentaire d’Assistanat. Mais le RSA n’est pas seulement un revenu d’assistance, c’est aussi un revenu de spoliation. Car c’est toujours la même logique qui préside aux plans socialistes de lutte contre la pauvreté : l’effort et l’épargne sont punis, tandis que l’imprévoyance est récompensée. C’est la fable de la cigale et de la fourmi, à l’envers. Une fois de plus l’État se comporte comme s’il était le propriétaire des biens de tous les citoyens. Il nous concède le droit d’en user dans des limites fixées par lui.


La vraie lutte contre la pauvreté


Cela dit la pauvreté est une réalité. Et elle ne cesse d’augmenter (voir ici). C’est bien évidemment dramatique. Mais d’où vient-elle ? Elle vient essentiellement du chômage. Alors que faire contre le chômage ? Nous savons, grâce à l’expérience étrangère notamment, qu’il y a deux mesures qui permettent de relancer l’économie 1° libérer les entreprises du poids des charges et des réglementations, 2° permettre la flexibilité du travail, à l’entrée comme à la sortie.


Or cela, nous n’en voulons pas. Depuis plus de trente ans, notre pays a fait le choix du chômage collectif, pour préserver son modèle social. C’est pourquoi tous les plans de lutte contre la pauvreté sont de vastes supercheries. Et c’est pourquoi la pauvreté ne cessera de s’étendre dans notre pays.


 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,2 (18 votes)
>> Article suivant
Damien Theillier est professeur de philosophie. Il est l’auteur de Culture générale (Editions Pearson, 2009), d'un cours de philosophie en ligne (http://cours-de-philosophie.fr), il préside l’Institut Coppet (www.institutcoppet.org).
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
"Tant que nous continuerons de verser 3% d'intérêt pour financer notre dette, on n'en sortira pas,"

Si effectivement le principal de la dette vaut 100% de pib ou plus, c'est peine perdue, sauf à payer avec de l'épargne, donc augmenter les taux d'imposition des années passées, rétroactivement (sans inquiéter les cigales).

Si la dette ne représentait qu'une petite par de pib, ce serait payable.
Evaluer :   3  5Note :   -2
EmailPermalink
France = pays d'économie de type libéral avec une gestion de type collectiviste.
Collectivisation du chômage, mais surtout on ne touche pas au social qui représente un électorat important, donc "on" va dans le sens du poil.
"Nos" gens en place étant en train de renforcer les mesures d'aides tous azimuths, les déficits publics et la pression sur ceux qui produisent les richesses ne pourront qu'augmenter. Quant à l'inversion de la courbe du chômage prévue pour fin 2013, il faudra qu'on m'explique !
La démocratie est donc en train de scier la branche sur laquelle elle est assise. Historiquement, c'est une dictature qui lui succède. Oui, le réveil va être chaud !
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
faudra répéter combien de fois qu'on est PAS en démocratie, on est en république !?!?!?!
ça a autant à voir que dire qu'un indigène de foret tropical est un financier de wall street.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
On peut dire aussi qu'il s'agit d'une monarchie élective.
finalement, démocratie, république, monarchie ... (autres) le soucis c'est qu'elle soit élective et ceci draine tous les vices.
Evaluer :   3  4Note :   -1
EmailPermalink
une démocratie n'est PAS élective bon sang.
De même qu'une royauté n'est PAS élective et il y en a plein d'autres. Il n'y a en fait que les républiques qui sont électives et donc mécaniquement à la solde des riches.

Monarchie élective, MDR : comme si le pantin tout mou qui a remplacé le nabot nerveux (qui a remplacé rantaplan qui a remplacé le retourneur de veste etc) avait le moindre choix sur les actions à mener ... Il obéit aux ordres de ceux qui l'ont mis en place et de ceux qui contrôlent la dette nationale c'est tout. Que ce soit sous un gouvernement socialiste qu'on détruise juridiquement le CDI ça vous suffit pas pour ouvrir les yeux ? Il y a un capacité à s'automentir qui me laisse admiratif tous les jours ...
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Je trouve ça exagéré.

Le président français a relativement plus de pouvoir que ses homologues étrangers.
Rien que le pouvoir de nomination à tous les échelons de la fonction publique intérieure et diplomatique, comme a la tête des nombreuses entreprises et entités à structure publique ou semi-publique (sans compter les investitures aux élections !!) est inimaginable chez la plupart de nos voisins.
On peut aussi gloser sur le chef des armées qui n'a besoin du parlement ("représentatif" bien sûr !!) que pour engager les appelés du contingent.
Ce n'est pas parcequ'il reçoit des directives qu'il n'en est plus monarque.
Comme un chef d'entreprise qui se conforme aux exigences du client/donneur d'ordres tout en restant monarque dans sa maison.
Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
non, il n'est pas le chef d'entreprise, pas même le directeur de la communication, à peine le pigiste en CDD chargé de lire les communiqués de presse.
mais il est évident que sa place de menteur patenté est très bien payée, donc tous les pantins se pressent au portillon.
En temps normal il a même un assistant pigiste : le premier ministre.
Ils viennent également d'innover en tentant un troisième étage de pigiste (qui devait brasser encore plus de vent devant les médias), mais la formule n'est pas super heureuse.

faites un exercice pour moi : prenez un carnet et relevez à l'avenir toutes les incohérences de politique par rapport à ce que demanderai de lui son "alignement politique officiel". Commencez par "non opposition ni même de commentaire sur l'accord syndical mettant officiellement à mort le CDI". Quand vous aurez rempli le carnet (ça viendra vite, si vous êtes attentif), osez encore penser qu'il a le moindre pouvoir.
allez je suis généreux, je vous en donne un second pour mettre le second pieds à l’étrier : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-flan-nous-ment-c-est-maintenant-16141.html
(et pour vous préparer à la prochaine prise de notes : http://www.egaliteetreconciliation.fr/BHL-veut-mettre-l-Algerie-a-feu-et-a-sang-16160.html )
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Le Gaulois préfère le pouvoir à l'argent.
Nombreux sont ceux à se battre à mort une vie durant pour convoiter la place.
Que le pouvoir soit moindre que ce qu'il devrait être est une chose qui ne retire pas les beaux restes.

Si on confiait la place une semaine durant à n'importe quel pilier de bistrot, il aurait le temps et le pouvoir de faire des changements de bon sens et d'importance.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
"Le Gaulois préfère le pouvoir à l'argent."
Le contrôle de la devise EST LE pouvoir. L'anneau qui contrôle tous les autres anneaux. Tout le reste n'est que mauvais spectacle de marionnettes guignols.

bah continuez à croire en ces utopies prémachées, mais venez pas vous plaindre ensuite ...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Le contrôle de la devise est l'essentiel du pouvoir économique, on est d'accord.
Mais je suis partisan de la séparation des pouvoirs économiques et politiques, ou si on préfère, du cantonnement de la politique aux questions non-économiques.
Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
de la politique (=gestion de la cité) sans aborder les questions économiques ? à part discuter de la pluie ou du beau temps je vois pas bien comment vous allez faire là ...
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Le rôle de la politique serait moins large mais ce n'est pas la partie la moins noble qui demeurerait.
De toutes façons, les questions de fric sont à la fois suffisamment innées et suffisamment personnelles pour que personne ne soit plus capable de s'en occuper que les intéressés eux-mêmes.

Pour ce qui est de l'impôt, je suis partisant d'un nombre limité et bien connu d'impôts, avec une assiette et des taux simples et fixes. Ainsi il n'y a pas de discussions sur le volet des recettes, chaque année comme les maronniers. Il y a une visibilité extrême à long terme pour les investisseurs/épargnants/consommateurs. Il n' y a pas de niches pour les copains ou les mieux informés des dernières nouveautés fiscales provisoires.

3,4 ou 5 ministres suffisent largement.
Nombre de sujets sont mieux traités localement. Y compris les questions de police et de justice.
Bien sûr il existe des bandits d'envergure trans-régionale ou trans-nationale et il faut bien une poignée d'hommes pour s'occuper d'eux.

Je suis surpris du pouvoir pyramidal et fédéral des Allemands. Les pouvoirs municipaux sont bien plus étendus qu'en France, et je n'ai pas encore observé d'inconvénient à ça.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Dans certains länder ils ont un fonctionnement très proche de celui de la Suisse. C'est à dire d'une démocratie.
Mais ce n'est pas la volonté de Merkel et autres représentants de garder cet état de fait, ils poussent d'ailleurs vers l'europe dans l'espoir d'étouffer cela chez eux.
De toute façon, si vous laissez des représentants "gérer" les fonds publics, faut pas vous étonner d'avoir un déficit de l'état et donc une dette. Et une fois que le doigt est dans l'engrenage c'est trop tard.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Il y a les Etats-libres rattachés à la fédération comme la Bavière et la Thuringe.
Il y a les villes-pays comme Hambourg ou Berlin qui fonctionnent un chouilla différemment des autres pays fédérés.
Mais je ne vois pas en quoi cela se rapproche du système suisse.

Une confusion avec les pays fédérés de l'Autriche?

NB: les pays se font un malin plaisir à cracher sur les autorités berlinoises quand il prend l'idée à celles-ci de venir marcher sur leurs plate-bandes ou leurs prérogatives. C'est assez croustillant à entendre, et bien sûr inconcevable en France. Ils sont dans ces cas là tellement sûrs de le bon-droit qu'ils ne s'embarassent plus de circonvolutions oratoires. Et le ministre fédéral qui se fait retoquer passe pour un incompétent ou un mauvais connaisseur de la constitution, il se garde donc bien de répondre ou de se justifier !
Si Merkel avait l'idée de se mêler des affaires des Länder / Kreis / communes, elle prendrait une volée de bois vert dans les dents. Si elle y envoyait un sous-fifre, ce serait un moyen de le griller et de s'en séparer.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
J'entends de plus en plus le mot dictature. Je pense également que nous y sommes presque. La majorité des citoyens n'est pas représentée.
Le mot presque est vital... mais à durée de vie indéterminée !!!

Ecolo : 3% de votants = un groupe parlementaire
FN : 18% de votants = 2 députés !!!

Quelle escroquerie !!!

Je vous invite à lire cet article : L'armée de métier risque de ne pas accepter encore longtemps tout ça si la population est derrière elle !!

http://www.mondialisation.ca/hollande-a-peur-de-ses-armees/5320808
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Jean-Marc Ayrault a présenté son plan de lutte contre la pauvreté, lundi 21 janvier. Parmi les annonces, une hausse du RSA de 10% sur cinq ans:
ce qui fait avec une érosion monétaire de 2% l'an, 0 % , ce qui veut dire sans langue de bois RSA = croissance nulle.
Il fait gober ça à qui ?
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
à tous les jeunes crétins qui vont chercher à toucher le rsa plutôt que de travailler.

De toute façon, rien de bien surprenant de la part des gauches : leur électorat c'est les rancuniers envers "les riches", donc faut faire en sorte qu'il y en ai le plus possible, tout en clamant tout faire pour améliorer la situation au lieu de la dégrader.
la droite fait pareil avec l'immigration (entre autres) ceci dit.
ce qui me fascine c'est qu'ils arrivent encore à trouver des électeurs.
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
en négligeant les abstentions, ils se fichent pas mal du nombre de leurs électeurs.
seul le pourcentage les intéresse
Evaluer :   6  3Note :   3
EmailPermalink
allez dire ça leurs maitres et vous allez bien voir comment ils rigolent.
actuellement ils peuvent TOUT se permettre car les crétins de français sont allés voter en masse aux dernières présidentielles. Même si soulèvement populaire il y a par la suite ils savent que ça sera ciblé envers les marionnettes et que ceux qui tirent les ficelles ne risqueront rien car invisibles aux yeux des masses. On recommencera ensuite comme avant, avec de nouvelles marionnettes, ça ne manque pas de toute façon.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si on ne parvient pas à savoir QUI tient physiquement les ficelles, alors il faut (suffit?) couper les ficelles.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
couper les ficelles = détruire les illusions profondément ancrées dans nos esprits par l'enseignement national (et soigneusement entretenu par le système médiatique ensuite)
une fois que les illusions sont détruites tu te rend compte que la devise est basée sur du vent, que l'élection est un syndrome de névrosé, que le contrôle de l'enseignement et du système médiatique est indispensable à la pérennité de l'envoutement de masse.

Les ficelles sont tenues par des gens différents au cours des ages. C'était les rois avant l'arrivée des religions monothéistes, les religieux une fois que ces religions se sont imposées et les illusionnistes marchands (baptisés de différents noms genre francs maçons, illuminatis, banquiers, etc) depuis le 18e siècle en europe.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
"à tous les jeunes crétins qui vont chercher à toucher le rsa plutôt que de travailler."

En même temps, les pousser a faire des études inutiles en leur vendant du rêve en barres...pour finir par la grande désillusion de la réalité et du chômage, c'était pas la meilleur des idées non plus.
C'est un problème systémique, on apprend au jeunes dès l'orientation (je ne sais déjà plus en quelle classe de collège) qu'ils doivent choisir un boulot qui leur plait, de préférence vu leur bas âge qui paye comme un footballeur car c'est connu, au plus on gagne sans se salir les mains, au mieux c'est.
Sauf que X % va y arriver, et total-X % va brasser du vent a faire des études longues et inutiles, pour finir par travailler (avec de la chance !) dans tout autre chose, et être pauvres in fine.
Ok la plupart des jeunes ne veulent pas se salir les mains et ne veulent pas bosser, mais faut voir aussi pour quel résultat au final pour la plupart : Toucher au mieux 1200 € et avoir 35 ans de crédit pour un appart merdique + un crédit sur une bagnole Diesel pour allez au boulot tous les matins ?? Et ça c'est quand il y a du boulot !!!
A voir leurs parents avoir cru au modèle standard et s'être fait avoir jusqu'au trognon, l'évolution d'un jeune qui réfléchit (a son échelle) devrait être ça : Autant faire un By-pass, se mettre directement au RSA, ça sera déjà ça, après tout mes parents payent pour alors autant le toucher.

MAIS, pensez-vous une seule seconde qu'on peut vivre avec le RSA ??? Ceux qui pensent ça ne doivent pas payer de loyer ni de factures....un peu de bon sens voyons, quelqu'un au RSA DOIT bosser a côté pour sur-survivre.
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
bof, j'en connais qui sont toujours fourrés chez leur parents à 35 piges et qui alternent soigneusement les jobs de 4 mois et les chomages de 2 ans ...
mais quand je dis crétins, c'est qu'ils n'auront fait aucun travail intellectuel pour comprendre d'où vient leurs problèmes. Et si ils continuent à voter, ils sont alors doublement nuisibles pour ceux qui auraient envie que cela change.

La paresse, la mère de tous les vices.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Bonjour à tous, en même temps le rsa et prestations sociales leur permettent de survivre. Même si c'est injuste pour nous travailleurs taxés plein pot, il est clair que sans social la probabilité que nous soyons égorgés pour 3 pièces d'or augmenterait largement, une femme qui ne peut plus nourrir ses enfants n'hésite pas à prendre le pain dans la bouche des enfants des autres. Et vu l'efficacité et les droits de nos force de l'ordre et de la justice il est clair que le ratio risque/gain en délinquance est largement en faveur du gain.
Et concernant la république démocratique de la dictature totalitaire; je pense qu'aucun système n'en vaut un autre; un empereur ou roi pourrait être aussi mauvais ou aussi bon qu'un gouvernement, nous faisons confiance en une ou plusieurs personnes, reste à savoir ce qu'il en font. En tout cas ces dernières années j'ai l'impression que Joseph Goebells est copié de par le monde. Rien que tout à l'heure sur bfmtv : "la bataille du Mali est gagnée" ... il me semble qu'une bataille fait partie d'une guerre donc je dirais "la bataille de telle ville ou site est gagnée" donc " la guerre au mali est gagnée" (je pense qu'on a rien gagné du tout et que les attentats vont s'enchainer mais ca c'est une autre histoire), ils changent les définitions des mots en permanence à leur convenance, les francais sont faschistes alors que le faschisme ne peut s'appliquer qu'à l'époque de Mussolini et il est mort avec lui. Les francais sont racistes alors que la définition même grossomodo et de penser que sa race est supérieure à une autre race et être xénophobe signifie d'avoir peur de l'étranger. D'une part je ne vois pas de mal à craindre l'étranger, vous ne laissez pas dormir un inconnu avec vos enfants... d'autre part il n'y a rien de raciste à être contre l'immigration ou de ne pas aimer les valeurs et coutumes d'autres civilisations. Bref je suis énervé aujourd'hui marre de cette propagande de bisounours pathétique et de passer pour un salopard auprès des moutons de panurge.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Teubass, je suis maintenant artisan à la retraite. Il y a qqs années en arrière, c'était le RMI, mais peu importe. A l'époque, tous les Rmistes que j'ai connu vivaient correctement car : avec le rmi il y avait des droits et autres alloc' en parallèle, et tous ceux que j'ai côtoyé de près ou de loin sans exception bossaient au noir à côté, ce qui leur assurait un train de vie très correct. Et moi, pauvre c..., je faisais mes 60h par semaine et il m'en restait moins à la fin du mois quand j'avais payé pour "les autres". Ceci dit je ne suis pas jaloux du tout et pour rien au monde je n'aurais échangé pa place contre la leur. Mon seul regret si je devais en avoir un, c'est d'être resté en France avec mon savoir-faire que par ailleurs je n'ai hélas transmis à personne.
Cordialement. Merisier.
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
Merisier, je suis moi même fils d'artisan, et j'ai eu la chance d'avoir bénéficié de ce savoir-faire pendant ses dernières années d'activité, juste a temps. Néanmoins mon paternel n'a pas eu la chance d'atteindre la retraite, après 22 ans d'activité il a mis la clé sous la porte la larme a l’œil, écrasé par ses loyers, ses assurances, et surtout son URSSAF, et autres charges patronales/salariales diverses. Il a tout juste pu boucler ses crédits pour ne pas finir endetté a vie, et habite maintenant un mobile-home.
Il a certes été rentable et fier pendant 22 ans, mais il a fini par la ravaler sa fierté...et se mettre au RSA en dépit.
A avoir discuté des heures avec lui pour le soutenir moralement, quand il met dans la balance les 60h par semaine, les risques financiers et physiques, les nuits a ne pas dormir, ne pas voir ses enfants grandir, très peu de temps avec ma mère, tout ça pour finir quasi a la rue : Il en ressort que -au final- et rationnellement, il aurait du se mettre au RMI puis RSA en bossant au black a côté.
Il est clair que comme le mentionne Thedictator, si le RSA n'existait pas, il serait le premier a prendre une arme pour trouver a manger et de quoi s'abriter de la pluie et du froid...
Pour répondre a Atlantis, il y en a qui abusent c'est évident, mais combien ? Je pense, pour être impliqué de part mon père, que le RSA est nécessaire pour la plupart des bénéficiaires, ne serait-ce que pour garantir aux travailleurs qui financent le fait que les gens "pauvres" ne vont pas sortir dans la rue et tout bruler.
Alors au final qui est le plus con, celui qui touche le RSA et qui bosse au black....ou celui qui bosse légalement ?
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Pour info. Ce n'est pas parce que on a quelques biens durement gagnés et qu'on a pas faim, qu'on est pas capable de défendre ses biens.
Ca s'appelle la légitime défense. Et l'on ne viendra pas facilement prendre ce que j'ai si difficilement gagné...et je ne suis pas le seul...

Ca s'appelle une guerre civile...
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Il y a les Etats-libres rattachés à la fédération comme la Bavière et la Thuringe. Il y a les villes-pays comme Hambourg ou Berlin qui fonctionnent un chouilla différemment des autres pays fédérés. Mais je ne vois pas en quoi cela se rapproche du système  Lire la suite
Rüss65 - 08/02/2013 à 11:38 GMT
Note :  2  2
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX