Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Le vrai problème des réfugiés - et comment le régler

IMG Auteur
Publié le 08 septembre 2015
562 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 8 votes, 4,4/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editorial du Jour

L’Europe traversait la semaine dernière l’une de ses pires crises depuis plusieurs décennies. Des dizaines de milliers de migrants ont franchi les frontières de l’Union européenne par la Hongrie, pour demander un droit de passage vers leur terre d’asile tant espérée, l’Allemagne.

Alors que les médias se concentrent sur la tragédie humaine qu’est le déracinement et le déplacement de tant de personnes dans des circonstances si dangereuses, très peu d’attention est prêtée aux évènements qui les ont poussés à quitter leurs pays. Nous compatissons tous pour ces gens, en particulier pour les enfants, mais n’oublions pas que cette crise est née de la main de l’Homme, et de celle des gouvernements.

La raison pour laquelle tant de personnes fuient des pays comme la Syrie, la Lybie, l’Afghanistan et l’Irak est que les politiques étrangères interventionnistes de l’Union européenne et des Etats-Unis ont déstabilisé ces pays et ne leur ont laissé aucun espoir de reprise économique. Cette migration de masse depuis de Proche-Orient et plus loin encore est la conséquence directe des changements de régime, des invasions et de l’imposition de la « démocratie » par le canon de fusils.

Même lorsque des changements de régime se passent bien, comme en Irak, ce qui est laissé derrière est un pays presqu’inhabitable. Cela me rappelle la citation attribuée à un major américain de la guerre du Vietnam au sujet du bombardement de Ben Tre : « Il est devenu nécessaire de détruire la ville afin de pouvoir la sauver ».

Les Européens sont aussi à blâmer. La France et le Royaume-Uni ont soutenu l’intervention en Lybie et ont dès le départ adhéré à la campagne de destitution d’Assad. Assad n’est certes pas quelqu’un de bien, mais les forces qui ont été libérées pour le renverser se trouvent aujourd’hui être bien plus dangereuses. Pas étonnant que tant de monde cherche à quitter la Syrie.

Nous avons pour beaucoup pu voir la photographie déchirante de ce petit garçon syrien gisant mort sur une plage de Turquie. Bien que les interventionnistes exploitent cette tragédie pour demander une attaque du gouvernement syrien par le gouvernement des Etats-Unis, ce petit garçon appartenait à une famille kurde qui fuyait l’EIIL à Kobane. Comme nous le savons tous, l’EIIL n’était présent ni en Irak ni en Syrie avant l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis en 2003.

Comme souvent lorsque de mauvaises politiques étrangères ont de lourdes conséquences, les personnes responsables du problème pensent avoir un droit de nous dire comment le régler – sans pour autant admettre avoir commis une erreur.

C’est pourquoi nous voyons aujourd’hui le général David Petraeus nous offrir sa propre solution au problème syrien : s’allier à Al-Qaeda contre l’EIIL ! Petraeus était directeur de la CIA lorsque les Etats-Unis ont lancé leur programme de renversement de régime en Syrie, et était en charge de l’intervention en Irak qui a contribué à la création d’Al-Qaeda et de l’EIIL en Syrie. L’idée que les Etats-Unis puissent réparer leur désastreuse politique syrienne en s’alliant à Al-Qaeda est horrifiante. Quelqu’un pense-t-il que le problème des réfugiés syriens sera moindre lorsqu’Al-Qaeda ou l’EIIL aura pris le contrôle du pays ?

Voici une vraie solution au problème : cessons de nous mêler des affaires des autres pays. Embrassons la prospérité qui nait de politiques étrangères pacifistes, et non la pauvreté qui naît de la gestion d’un Empire. Mettons fin à l’Empire !

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Afghanistan | Allemagne | Etats-unis | France | Hongrie | Irak | Syrie | Turquie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Afghanistan | Allemagne | Etats-unis | France | Hongrie | Irak | Syrie | Turquie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,4 (8 votes)
>> Article suivant
Ron Paul est membre du Congrès Américain, où il représente le 14° District du Texas, et a la réputation d’être un des principaux défenseur des libertés. Il est l’avocat à Washington d’un gouvernent limité, d’une fiscalité très faible, de marchés libres, et d’un retour à des pratiques monétaires saines fondées sur une monnaie gagée sur un actif réel. Il fut candidat à l’élection présidentielle américaine de 2008 (http://www.ronpaul.org/)
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Ils nous préparent à une internvention en Syrie.

http://news360x.fr/sous-couvert-de-lutter-contre-isis-loccident-se-prepare-a-attaquer-ouvertement-la-syrie/
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"L'Europe traversait" -- Erreur de traduction ? c'est "L'Europe traverse depuis la semaine dernière", car aux dernières nouvelles, cette crise ne fait que commencer.

Une nouvelle rumeur enfle : les migrants ne seraient pas des réfugiés mais bien des migrants économiques, quittant un pays dévasté pour servir de main d'oeuvre bon marché en Europe.

Ou bien l'Europe paie-t-elle le prix de sa stabilité (et des instabilités provoquées partout ailleurs) depuis 70 ans ? C'est devenu l'Eldorado social, et toute la misère du monde afflue... elle sera bientôt étouffée.

Concernant les régimes, pays, villes, je trouve un parallèle intéressant avec l'évolution de la psychiatrie.
Après les périodes obscures où maladie mentale était confondue avec possession diabolique, les psychiatres (appelés Aliénistes) avaient pour théorie principale qu'il fallait briser le fou pour ensuite le reconstruire en humain socialement acceptable. Les méthodes employées n'étaient rien de moins que de la torture.
De nos jours, les méthodes utilisées sont des camisoles chimiques : on gave les malades de médicaments qui les réduisent à l'état de zombies... ils ne sont pas guéris, mais ils sont devenus inoffensifs, donc socialement acceptables.

L'Occident se traite selon les méthodes modernes : les populations sont droguées (TV, divertissement, gadgets électroniques, sport pro), et maintenues dans un état de léthargie mentale.
Pour les pays réfractaires hors de l'Occident, on utilise la méthode ancienne : on les détruit et après on essaie de les reconstruire un peu plus à notre image.

Le problème est qu'aucune de ces populations n'est folle ni malade...

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Ils nous préparent à une internvention en Syrie. http://news360x.fr/sous-couvert-de-lutter-contre-isis-loccident-se-prepare-a-attaquer-ouvertement-la-syrie/ Lire la suite
Saphir - 09/09/2015 à 13:14 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX