Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

On ne dit plus délocalisation mais colocalisation !!

IMG Auteur
Publié le 19 décembre 2012
1599 mots - Temps de lecture : 3 - 6 minutes
( 34 votes, 4,6/5 ) , 14 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
14
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 

 

 

 



Mes chères contrariées, mes chers contrariens !


Étant à court d’idée, je ne savais pas trop de quoi vous parler aujourd’hui. Alors je parcourais comme un drogué en manque les sites d’informations. Alors je voyais plein de choses à vous raconter, mais rien qui me permette de tenir plus de 3 pages…


J’aurais pu vous faire une brève sur la décroissance positive au Portugal de - 3,5 % du PIB qui est une performance pire que prévue, mais hélas cette information tient à peu près en une seule ligne, et puis qu’est-ce que j’aurais pu rajouter ? Que le Portugal allait faire faillite ? Non, on a plus le droit d’écrire des choses pareilles depuis que notre président Normal 1er a décrété la fin de la crise.


J’aurais pu vous parler de la dette italienne, qui vient de dépasser malgré tous les efforts du grand Mario Monti, professeur désigné d’office par les autres gouvernants européens au suffrage indirect et qui vient de donner sa démission à cause d’une sombre concurrence déloyale d’un chaud partisan des « bunga bunga ».

Mais qu’auriez-vous tiré de cette information, à part que la dette de l’Italie étant hors de contrôle, l’Italie fera faillite… Et puis à quelques jours de Noël, il est très important de vous remonter le moral car vous êtes avant toute chose des consommateurs, dont le grand méchant capitalisme doit tirer la substantifique moelle sous forme de chiffres d’affaires, bénéfices et dividendes qui représentent la nouvelle Sainte Trinité. Alors priez avec moi : « Au nom du Chiffre d’affaires, du bénéfice et du Saint Dividende. »


J’aurais pu aussi vous parler de l’Espagne où tout va mieux que bien puisque l’Espagne a été sauvée des eaux par la solidarité européenne (c’est-à-dire vos sous mes braves contrariens généreux donateurs d’office à l’EuropeThon). En Espagne donc, où plus d'un actif sur quatre est au chômage, on renonce de plus en plus à son téléphone portable ! Et pas qu’un peu d’ailleurs puisque pour le seul mois d'octobre, 486 000 lignes ont été interrompues.

D’après l'autorité de régulation espagnole (CMT), « "le secteur de la téléphonie mobile en Espagne ne se redresse pas. C'est le neuvième mois consécutif de recul", note la commission du marché des télécommunications. Sur un an, le nombre de lignes de téléphonie mobile en service en Espagne a chuté de 3,8 % ».

Mais je ne peux pas non plus vous parler de ce sujet alors qu’Apple, qui vient de lancer son iPhone55555, doit gagner des sous en augmentant ses ventes. Si je vous dis que d’ici quelques mois vous serez tous obligés de résilier votre abonnement téléphonique ou revendre votre tablette i-Machin truc chouette à prix cassé sur le Bon Coin, je risque définitivement de vous casser le moral… et ça, de toute façon, ce n’est pas bon pour les affaires.


Alors j’ai poursuivi mes digressions de site en site, jusqu’à ce que je tombe sur LE truc dont forcément je ne pouvais pas ne pas vous parler !!


Comme vous le savez, je me délecte de la « Novlangue » utilisée par nos « zhommes » politiques. Aujourd’hui, j’ai fait une découverte absolument extraordinaire, totalement sensationnelle.


Alors soyez informé qu’à partir d’aujourd’hui vous n’avez plus le droit en « Hollandie » de prononcer le mot « délocalisation ». Il vient officiellement d’être banni au profit du terme (accrochez-vous bien car cela vaut son pesant de cacahouètes) « colocalisation ».


Mais « kézako » que le concept de « colocalisation » ?


Voilà une excellente question que le politiquement correct réprouve et que vous ne devriez en aucun cas vous poser. Mais comme vous lisez ces lignes, c’est que vous êtes des incurables dont la place en d’autres temps se serait trouvée dans des camps de redressement politiques… Bref, je vais quand même vous l’expliquer puisque moi non plus je suis bien incapable de résister à la tentation de l’absurde…


C’est un vieil article du magazine Challenge passé totalement inaperçu ou presque en date du 13 décembre 2012.

Notre Premier sinistre, pardon… ministre, Jean-Marc Ayrault(port) de Notre-Dame-des-Landes, était en déplacement au Maroc. C’est beau le Maroc, mais il semble qu’il n’y était pas en touriste. Donc notre Jean-Marc, là-bas, a « vanté les mérites de la colocalisation ».


Alors essayons d’y voir un peu plus clair. Selon le Premier sinistre de l’Emploi, je cite :


« Notre objectif est bien sûr d'éviter ce que l'on craint souvent en France – et je le comprends fort bien – des délocalisations qui portent sur l'ensemble d'un processus industriel ». Donc la délocalisation, comme il le comprend fort bien, devient un gros mot. D’où la nécessité d’une approche nouvelle sous le doux vocable de « colocalisation » dont Jean-Marc nous donne la définition suivante :


« En revanche une colocalisation industrielle, si elle résulte d'une analyse fine de la valeur ajoutée sur toute la chaîne de production et les avantages compétitifs de chaque site, elle peut être bénéfique et soutenir l'activité des deux côtés de la Méditerranée », a-t-il expliqué, parlant de « démarche gagnant-gagnant ».


Là, je ne sais pas si vous avez bien saisi, mais en passant du concept de délocalisation où nous sommes, vous en conviendrez, clairement perdant à l’idée de colocalisation, on rentre dans une stratégie « gagnant-gagnant » dans laquelle, d’après ce que j’imagine, nos entreprises gagnent la Sainte Trinité du business (chiffres d’affaires, bénéfices et dividendes) et nos amis marocains nos emplois… que nous perdons quand même comme dans la délocalisation…


La palme du « faux cul-isme » !


Je crois que l’on peut décerner sans trop de doute cette illustre récompense à Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, qui a cru sans doute pertinent, intelligent, pour ne pas dire brillant de déclarer :

« La colocalisation, c'est ne pas se faire la guerre, ne pas parler de délocalisation parce qu'on produit ici. »


Donc selon la nouvelle doctrine en vigueur en Hollandie, lorsqu’une usine française ferme, que l’on vire les gars qui y bossent, et que l’on transfère en Chine, cela est une délocalisation et c’est bien.


Lorsqu’une usine française ferme, que l’on vire les gars qui y bossent, et que l’on transfère au Maroc, cela est une colocalisation, et ça c’est bien, c’est super, c’est génial, et c’est extra…


La priorité de la lutte contre le chômage


Alors naïvement je me pose une question. Comment un gouvernement socialiste peut-il théoriser l’acceptation de délocalisations, voire les amplifier ou les encourager… (pardon, je me suis trompé, il faut dire colocalisation) et dans le même temps dire publiquement que la lutte contre le chômage est une priorité gouvernementale ?


Car il ne faut pas se leurrer, les emplois qui partiront au Maroc ou ailleurs, que ce soit des délocalisations, des colocalisations ou autres imbécilités linguistiques et conceptuelles de cabinets ministériels, auront les mêmes conséquences.


Une perte d’emploi ici, contre une création d’emploi là-bas, et peu importe le lieu du « là-bas ».


Ce type de politique nous contraint donc à perdre de plus en plus d’emplois productifs, à voir le nombre de chômeurs augmenter de façon inéluctable. Il faudra donc plus de dépenses sociales, de RSA, CAF, RMI et autres soutiens à nos pauvres de plus en plus nombreux. Pour financer tout ça, il faudra logiquement taxer de plus en plus les « riches » qui le seront de moins en moins et surtout de moins en moins nombreux.


La lutte contre le chômage, comme c’est le cas depuis 30 ans et quelle que soit la couleur politique des partis, ne se réduit qu’à plus de dépenses publiques et à des effets d’annonces… Jusqu’au jour (prochain) où nous n’aurons même plus les moyens financiers du traitement « social ».


Absurde… mais ils continuent.


Dessine-moi un redressement productif !


Avez-vous entendu le silence étourdissant de notre commissaire au redressement productif ?

Y a-t-il eu des protestations contre l’idée de « colocalisation » ? Rien !


Mais sachez-le braves gens, nous allons délocaliser avec le gouvernement comme des petits « gorets » au détriment des salariés français et de nos finances publiques donc de vos impôts… mais nous faisons du redressement productif une priorité…


Je crois être en plein rêve…. Ou cauchemar. Comment peut-on parler de redressement productif d’un côté et de colocalisation de l’autre ?


N’y a-t-il qu’à moi que la contradiction dans l’énoncé apparaît ?


Absurde… mais ils continuent.


Gérard tu n’as rien compris


Alors j’ai une suggestion à faire à notre Gérard Depardieu national. Il devrait se fendre d’une petite lettre ouverte au gouvernement Ayrault dans la prochaine édition du Journal du Dimanche.


Elle pourrait commencer par ces quelques lignes :


« Monsieur le Premier sinistre,


Je vous adresse tous mes plus sincères remerciements. Grâce à vous, je sais désormais que je ne suis plus un fuyard, un exilé fiscal ou encore un traître à la nation.

Non, en vérité, moi, Gérard Depardieu, je viens de procéder à la colocalisation de ma fortune et de mes revenus en Belgique dans le cadre, comme l’a justement déclaré votre ministre Nicole (qui casse pas des) Bricq, d’une stratégie de développement gagnant-gagnant.


C’est sur ces bases, Monsieur le Premier sinistre, qu’il faut comprendre mon acte totalement désintéressé et rempli d’une bienveillance totale et d’une solidarité éternelle envers le peuple de France.


Monsieur le Premier sinistre, vous êtes vous-même ainsi que les membres de votre gouvernement les inspirateurs de mes actes que je vous remercie chaque jour d’influencer. »


Voilà, franchement Gégé, de toi à moi, la prochaine fois que tu veux écrire une lettre ouverte, demande-moi, on pourra franchement rigoler… 



Charles SANNAT

Directeur des Études Économiques Aucoffre.com

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Belgique | Chine | Espagne | France | Portugal | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Belgique | Chine | Espagne | France | Portugal | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,6 (34 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Bien vue la référence a la Novlangue, c'est exactement ça.
On devrait rendre l'étude de 1984 obligatoire dans les lycées....ça nous rendrait moins aveugles, pardon, moins Invoyants.
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Oh nooon, les flèches rouges sont revenues, ma note baisse à 16,8, ma réputation est ruinée, je n'ose plus exprimer mes opinions, il ne me reste plus qu'à me ranger dans le troupeau des consommateurs aveugles....

ou de trahir

oui

alors voilà, l'économie européenne se porte comme un charme, l'or c'est has been, le silver c'est du caca, la FED c'est génial, Bernanke mérite pleins de prix nobel, et vive les produits apple.
hahaa, je vais faire le plein de flèches vertes, je serais un gourou !

Evaluer :   8  2Note :   6
EmailPermalink
Bonjour RalphZ,

A propos des flèches rouges, observez bien la tactique...

1. Quelqu'un fait plein de commentaires à la suite les uns des autres... pour ne rien dire, c'est-à-dire que ça n'apporte absolument rien au débat.

2. Ensuite, il se note lui-même avec plein de flèches rouges pour se faire passer pour une victime des flèches rouges. Or ces flèches rouges n'ont même pas lieu d'être, puisque le ou les commentaire(s) en question est/sont totalement insignifiant(s). Et il est tellement con qu'il note carrément TOUTES ses interventions avec des flèches rouges, laissant apparaître cette manoeuvre de manière tellement flagrante que c'en est risible. Quel mauvais détective il ferait !

3. Au passage, il tape quelques flèches rouges à gauche et à droite juste pour la forme et faire croire que l'obsessionnel des flèches rouges est de retour.

Le but de la manoeuvre ? Faire glisser les commentaires intéressants en dehors de la case "Derniers commentaires" pour les faire disparaître de la vue tout simplement. C'est plus efficace que de noter les commentaires pertinents et indésirables par des flèches rouges puisque celles-ci attirent quand même l'attention. Surtout si on a l'espoir que personne ne rebondira sur l'intervention pertinente. ;-)

Observez aussi que tous ceux, ici, qui font des commentaires intéressants et constructifs ou qui dénoncent l'indénonçable sont systématiquement bombardés de 2 ou 3 flèchès rouges, ni plus, ni moins... mais SYSTEMATIQUEMENT. Ceci permet d'abaisser leur cote générale, ce qui aura une répercussion dans le classement qui n'est pas fait par ordre alphabétique, ce qui eut été plus logique (voir autre observation plus bas). ;-)

Maintenant que la manoeuvre a été dévoilée au grand jour, il va falloir que les quelques taupes trouvent encore une autre tactique... Pfff ! Désolée les spécialistes des taupinières, on n'est pas "emmerdeuse" pour rien ! ;-)

Il y a manifestement des sujets qui ne peuvent pas être abordés sur ce site ! Ce n'est pas nouveau et ça a fait pas mal de dégâts cet été.

Depuis l'été, le classement des intervenants a aussi été modifié. Il est désormais fait d'après la note obtenue de ces derniers et cette note est facilement manipulable car il suffit de bombarder de flèches rouges pour la faire diminuer. Ceux qui obtiennent un 18/20 se trouvent tout au-dessus... Pour arriver à trouver ceux qui ont de moins bonnes cotes et qui sont pourtant intéressants, il faut avoir le courage de parcourir toute la liste avec beaucoup de patience car ils se trouvent tout en bas de la liste et si, avant, on pouvait facilement la parcourir sans attendre trois plombes, maintenant, il faut attendre longtemps avant d'obtenir l'affichage de la suite, etc. Si on aime lire les interventions de quelqu'un de particulier, on n'a donc pas vraiment le choix : soit on le met dans ses favoris et il est alors fiché comme tel ("Y" = favori de "X" et si ce "X" est dans le collimateur des taupes, on peut s'imaginer que les propos de "Y" seront aussi tenus à l'oeil), soit on passe son temps à le chercher dans la longue liste...

J'ai aussi constaté que mon ancien compte (Lolo27), dont la case "ajouter votre commentaire" avait été supprimée pendant plusieurs mois - ce qui m'a obligée à créer un nouveau compte si je voulais pouvoir intervenir - a de nouveau été activée. Je pourrais donc de nouveau intervenir avec ce compte là. C'est very strange tout ça !

Je finis par me demander quel est le véritable but de ce site et, surtout, QUI est derrière...

Je sais qu'un certain Philvar y intervenait et il a dit lui-même qu'il faisait partie de l'armée et du service "anti-manipulation" (hum !) si je me souviens bien (facile à vérifier si on va voir ses commentaires en mars/avril 2012)... Il était médecin aussi. De là à penser qu'il se soit pris un autre pseudo ou qu'il ait d'autres collègues qui font la même chose ici, il n'y a qu'un pas. D'autant plus qu'il y a aussi eu un autre intervenant qui fut médecin et ancien militaire et un troisième qui a réussi à foutre la m.... comme personne; et que le modérateur n'est pas intervenu pour limiter la casse et remettre qui de droit en place.

Ce site est-il donc destiné à informer ou à désinformer (car il y a des articles aussi franchement contradictoires ici) ? Est-il destiné à tenter de détecter qui détient des métaux précieux, quel pourcentage de la population s'intéresse à ce type de site (d'après le nombre d'inscriptions puisqu'il faut s'inscrire pour avoir accès aux articles) ou aux métaux précieux, etc. ?

;-)
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Et oui chère Lolo , il ne fait pas bon dénoncer et expliquer l'arnaque de:

- L'article 123 du traité de Lisbonne qui reprend la loi française du 3 Janvier 1973 , la loi de la félonie faite par un ancien banquier de chez Rothschild devenu président de la République , au service de la finance.

- La création monétaire privée qui permet aux banquiers de la dynastie de créer la monnaie et donc d'acheter la dette des états et donc , avec une imprimante de toucher intérêt sur la totalité de la dette publique de l'Europe.
Dette virtuelle qui n'existe que par l'application de la loi scélérate citée.
( les deux sont intimement liés pour fonctionner )

- La corruption , la lâcheté , la trahison de tous les responsables politiques complices ou silencieux de ce crime qui se déroule sous nos yeux.

Ça , ça vaut plein de flèches rouges tirées par quelques larbins soigneusement vaselinés.

Mais un jour , il y aura un déclic dans la population qui , preuves à l'appui comprendra l'ignoble manœuvre de la poignée de sous-merde auto-proclamés élites , universitaires ou même philosophes qui trompe , dépouille la population , ruine notre société.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Bonjour D.,

Vous ne pensez pas si bien dire...

A ce sujet, je ne résiste pas à vous transmettre un lien d'une émission "Reflets Sud" rediffusée sur la DEUX de la RTBF dimanche passé (le 16 décembre) concernant les artisans d'Essaouira : http://www.rtbf.be/video/emissions/detail?pid=44

Elle est encore visible pendant quelques jours (en général pendant les sept jours qui suivent la diffusion).

Il s'agit, en effet, d'un parfait exemple sur la manière dont la mondialisation (et ceux qui la dirigent) arrive à réduire en esclavage les travailleurs du monde entier, mais aussi à leur ôter leur savoir faire en exigeant qu'ils fassent des articles de moins bonne qualité afin d'être rentables. Mais rentables pour qui ?

On leur interdit désormais les places de marché où chaque artisan pouvait vendre sa production personnelle aux touristes et ils n'ont, désormais, d'autre choix que de passer par des intermédiaires pour vendre des produits de moindre qualité.

C'est véritablement écoeurant, car même si la France ou la Belgique "colocalise" au Maroc, les Marocains, eux, sont tout aussi spoliés par le fait qu'on veut leur ôter leur savoir faire spécifique, les obliger à passer par des intermédiaires et leur faire faire un travail qui, finalement, ne leur plaît pas car ils savent très bien qu'on leur demande de faire de la mauvaise qualité.

Ceux qui étaient d'excellents artisans ne pourront plus fabriquer ni transmettre leur art et finiront par devoir travailler à la chaîne dans une usine "colocalisée". Or si la délocalisation est frustante pour nous, elle l'est tout autant pour eux... à mon sens. Car si j'étais à leur place, à choisir, je préfèrerais continuer mon artisanat de qualité admirable et qui me permet d'être fière de ma production, que de me retrouver à faire toujours les mêmes mouvements dans une chaîne où je finirais par me sentir inutile et déprimée.

Tout artisan qui a un peu d'estime de son travail et de lui-même ne supporte tout bonnement pas d'être obligé de faire du mauvais travail. C'est pareil chez nous pour les employés et ouvriers qui ont encore une conscience professionnelle. Ils ne supportent pas qu'on les oblige à faire de la M.... et pourtant... on les y oblige aussi.

J'ai de plus en plus l'impression que ce qui DERANGE plus que tout au monde nos dirigeants et ceux qui les placent, c'est tout discours qui concerne la débrouillardise, l'apprentissage d'un savoir-faire manuel indispensable, seules choses qui permettront de ne pas être dépendants à 100% de leur système. Ces choses sont à la limite même plus importantes que de posséder de l'or ou de l'argent car elles permettront de continuer à vivre le jour on on se sera délesté de tout l'or ou l'argent que l'on possédait pour tenir le coup.

C'est marrant, mais le fait qu'après avoir posté un commentaire sous l'article "Les effets de la guerre et ceux de la monnaie fiduciaire" allant dans ce sens et parlant du fait que mon vétérinaire s'était mis au troc dans certains circonstances - chose que je trouve admirable - , il y ait eu une multiplication d'interventions inutiles qui ont fait disparaître ce commentaire plus vite que l'éclair et un grand nombre de flèches rouges pour noyer le poisson, me laisse quelque peu perplexe. Evidemment, le commentaire a aussi reçu une flèche rouge, cela va de soi. ;-)

Ah oui, dernière observation : il ne faut pas une minute entre le moment où je poste un commentaire et l'apparition d'une flèche rouge... bizarre, vous avez dit bizarre ? On fliquerait quelqu'un qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Je me demande vraiment qui est derrière 24H Gold, qui tire les ficelles de ce site...

Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Je suis relativement récent sur ce site. A priori je le vois comme un simple site d'information avec une tendance pro-métaux précieux. Mais comme tout organisme voulant respecter un minimum d'impartialité, il laisse s'exprimer des gens avec des vues différentes.
Manifestement, les intervenants ont tendance à être :
- Pro-métaux précieux (avec quelques fanatiques de l'argent)
- Anti-Euro
- Altermondialistes
- De type "republican" (s'ils étaient des électeurs américains) en matière d'économie

Dois-je en conclure que les métaux précieux attirent surtout ce type de gens (dont je fais plus ou moins partie), ou bien c'est surtout ce type de gens qui a besoin de s'exprimer ici, les autres consultent juste les graphiques, quelques articles et puis courent acheter/vendre des pièces d'or ? (j'ai profité de la chute d'aujourd'hui pour prendre un 1 oz nugget australien à 1300 euros rond, je suis arrivé à l'agence juste pendant le creux, 30 min après ça remontait et c'est à 1310 maintenant, comme quoi faut parfois se bouger plutôt que de passer son temps à lire et commenter :D (mais évidemment, faut aussi savoir garder son calme et ne pas dépenser toutes ses économies d'un coup).

Je ne savais pas que les commentateurs étaient classés, vous m'apprenez quelque chose là. Je ne m'y étais jamais intéressé d'ailleurs...maintenant je comprends mieux l'utilité de la note. Enfin bon, moi je fais pour m'exprimer, formuler mes opinions, discuter avec des gens et apprendre de nouvelles choses... mon classement m'importe peu, si j'étais narcissique je ferais de la politique.

De la même manière que certains manipulent le cours de l'or, d'autres manipulent les forums... tant que ce n'est pas illégal, rien à faire, faut jouer le jeu.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Bonsoir RalphZ,

Que le site permette que des gens s'expriment avec des points de vues différents n'est pas un problème à mon sens car cela permet le débat; mais qu'il laisse des gens en menacer d'autres comme ce fut le cas en été, sans intervention du modérateur, ce n'est pas normal. Qu'il permette que des gens effaçent des commentaires sans raisons, par pure volonté de nuire, sans intervention du modérateur et sans rendre à nouveau ces commentaires en question visibles, ce n'est pas normal.

Que des bizarreries se produisent sur certains comptes - comme l'exemple donné en ce qui concerne le mien, l'ancien - ce n'est pas normal et idem en ce qui concerne les flèches rouges systématiques. Tiens, on est passé à 4 maintenant. ;-)

Comme vous, mon classement m'importe peu, mais ça m'agace prodigieusement de devoir chercher pendant des plombes l'un ou l'autre intervenant intéressant qui se trouve tout en bas du classement parce qu'il n'a pas une bonne note. Cela me semblerait plus logique et efficace de faire un classement alphabétique. Le fait qu'une fois arrivé au bas de la première page, les suivants ne s'affichent que par demi page alors qu'avant c'était par page entière me paraît très bien "repensé" pour décourager les gens de retrouver les moins populaires vu le temps que ça met à s'afficher.

Mais vous avez raison, quand on n'a pas vraiment le choix et qu'on aime bien discuter avec des gens et apprendre des nouvelles choses (c'est mon cas aussi et il y a des intervenants sympas et intéressants avec qui j'ai envie de communiquer, hélas...), il faut jouer le jeu des manipulateurs de forum... jusqu'à un certain point.

"Tant que ce n'est pas illégal"... quoi ? Tant que ce n'est pas illégal, il faut tout accepter, c'est ça ? Ne prenez surtout pas personnellement, la remarque que je m'apprête à faire car elle est générale.

En effet, je commence à en avoir ras-le-bol d'entendre ce genre de lieu commun de personnes qui semblent tout accepter du moment que c'est LEGAL. Il faut réfléchir à ce que l'on dit et à ce qui est. Voyez-vous, tout ce qui est légal n'est pas forcément moral, de même que tout ce qui est illégal n'est pas forcément immoral... et d'ailleurs, ça l'est de moins en moins. La législation est de plus en plus utilisée pour abuser des gens, rendre des choses immorales légales et inversément ! C'est le monde à l'envers ! L'immoralité banalisée à coups de légiférations intempestives voire à coups de vides législatifs voulus, je ne l'accepte pas ! Et si nous étions plus nombreux à nous battre contre cela, on ralentirait sérieusement le phénomène voire même peut-être à l'inverser.

Pour en revenir à nos moutons, j'ai une certaine expérience et "pratique" de ce site et en ce qui me concerne, j'estime qu'il y a quand même des limites à tout et lorsque ça va trop loin, je pense qu'il n'est pas mauvais de dénoncer ou de faire remarquer les anomalies constatées, afin que certains un peu trop confiants puissent aussi les observer, les constater, et en tirer les conclusions qui s'imposent.

Néanmoins, vu les anomalies qui se passent sur ce forum-ci, j'ai de plus en plus l'impression que c'est le forum lui-même qui est suspect, bien plus que les intervenants qui manipuleraient le jeu par des flèches rouges. Et vu sous cet angle, je suis relativement contente d'être Belge et d'habiter en Belgique et non en France.

Sur ce, je pense en avoir assez dit sur le sujet, c'était mon coup de gueule du jour... Eh oui, il y a des jours, des soirs, des nuits, où on n'est pas vraiment d'humeur à tout accepter.

Bonne nuit. ;-)


Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Evaluer :   6  2Note :   4
EmailPermalink
Excellent ! Comme d'hab.

Cher Monsieur Sannat, je crois bien que je suis en train de devenir une fan assidue de vos articles. J'aime beaucoup votre humour et le bon sens de vos propos.

J'attends votre prochain article avec impatience !

;-))

Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Il y a un slogan qui date d'il y a quelque temps et qui disait "Election,piège à cons".Je ne voudrai pas donner dans la démagogie la plus caricaturale.Mais quand même,je me demande si ceux qui ont voté pour les gens actuellement au pouvoir, dans l'espoir que les problèmes qui assaillent le pays, trouvent un début de commencement de solution,ne se sont pas faits piégés comme des c..s!Si nous sommes autant dans la panade la faute incombe à tous ceux qui se sont succédés au pouvoir depuis plus de 30 ans.Si je ne m'abuse, les socialistes étaient au pouvoir à la fin du siècle dernier.

Il faudra bien que les Français comprennent qu'en refusant d'appeler un chat un chat,on ne fait pas avancer le schmilblick comme le disait un humoriste français.

Il y a près de 50 ans un Président français disait que les Français étaient des veaux!Le sort ultime des veaux est de finir à...l'abattoir.

J'ignore si c'est cela qui nous attend,mais il y a de quoi être..abattu en apprenant de telles inepties.Colocalisation quelle nouvelle fumisterie.

Comme je comprends Astérix et Obelix d'avoir renoncer à résister à la bêtise du pouvoir.Astérix chez les Anglais et Obelix fausse...compagnie en Belgique.

De Gaulle à appeler à la résistance depuis Londres.Et si les gaulois se mettaient enfin à résiter à la...bêtise?

Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Et l'examen attentif de la colocalisation de la mondialisation heureuse se fait par coloscopie.
Notre bien aimé Jean Marc Blayrault doit nommer prochainement un comité interministériel idoine chargé de l'observatoire et des photos.

Le mondialisme babélien c'est bunga-bunga.
Evaluer :   8  1Note :   7
EmailPermalink
Comme l'a dit fort justement Ch. Sannat dans un précédent article, je cite de mémoire :"pour qu'un pays soit prospère, il faut que les créateurs aient envie de créer, que les entrepreneurs aient envie d'entreprendre et que les gains soient illimités." L'ex-atisan que je suis ne peut qu'abonder dans ce sens. Alors quand on voit nos gouvernants porter eux-mêmes la création hors de nos frontières, on peut se poser des questions légitimes. Il y a un temps pour resserer les boulons et un temps pour la générosité. Je ne suis pas sûr que Normal Ier et sa clique aient tout compris ou alors ils se gardent bien de tout nous dire.... Bref, grave, grave, grave !
Evaluer :   11  1Note :   10
EmailPermalink
Cher merisier,

Je suis convaincu qu'un certain nombre d'idéologues n'ont rien compris et ferons tout pour ne rien comprendre,du moins ce que le bon sens amène à comprendre.

Cela fait plus de 30 ans que nous sommes en difficulté.Il y a eu des périodes de rémission comme cela arrive chez les grands malades:la dégradation se ralentit ou cesse pendant quelque temps.Il n'y a pour autant pas d'amélioration sur le fond.

Pourtant,tous ceux qui ont été au pouvoir se faisaient fort de remettre le train sur les rails.Ni les uns UMP-centristes,ni les autres PS et écolos n'ont réussis dans cette démarche.Comment peuvent-ils les uns et les autres continuer à promettre de faire (remettre la machine en marche),alors qu'ils ne l'ont pas fait,quand ils pouvaient le faire (au moment d'être au pouvoir) et devaient le faire?

Cela ne pouvait pas réussir en continuant à appliquer des mesures qui nous ont mis dans la panade.

Un médecin qui aurait fait ingurgiter à son patient pendant quelque un médoc sans effet positif,soit il approfondit le diagnostic,soit il lui fait prendre autre chose.S'il se contente d'accroitre la dose,c'est un charlatan.Et on est en droit de voir quelqu'un d'autre.

Mais là nous sommes partis pour déguster une potion dégoûtante.Est-ce parce qu'Obelix,qui est tombé dedans en étant petit,ne voulait plus de cette potion qu'il est parti?
Bon sang,bien des dents vont grincer en 2013...

Salutations cordiales.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
En Belgique on ne fait pas mieux....la société des transports intercommunaux bruxellois (STIB) colocalise son dispatching au Maroc..... très logique de faire ça dans une ville où le chômage atteint les 21%. Et en plus, s'ils veulent faire bosser des marocains au dispatching, il y a des milliers de jeunes marocains au chômage à Bruxelles... (dans certains quartiers c'est presque la moitié des gens qui chôment, et ce sont justement des quartiers à "forte mixité").
Comme ça, les jeunes Bruxellois resteront désoeuvrés plus longtemps, auront un sentiment d'injustice, et certains gonfleront les statistiques de la criminalité.

Evaluer :   9  1Note :   8
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Bonsoir RalphZ, Que le site permette que des gens s'expriment avec des points de vues différents n'est pas un problème à mon sens car cela permet le débat; mais qu'il laisse des gens en menacer d'autres comme ce fut le cas en été, sans intervention du m  Lire la suite
LoloBis - 20/12/2012 à 00:31 GMT
Note :  4  1
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX