Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Tous d’accord pour ne pas changer grand-chose !

IMG Auteur
 
Publié le 11 décembre 2013
843 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 16 votes, 5/5 ) , 20 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
20
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Plusieurs enquêtes d’opinion parues récemment sont riches d’enseignements sur l’opinion des Français vis-à-vis de l’impôt et de la dépense publique.


Commençons par l’impôt.


En octobre, un sondage réalisé par Ipsos pour Le Monde, BFMTV et la Revue française de finances publiques, révélait que, pour 72 % des sondés, le niveau de l’impôt est excessif. Ce ras-le-bol fiscal touche toutes les catégories de la population. Chacun a pu le constater autour de soi.


Il s’agit bien d’un ras-le-bol puisque 67 % des Français sont prêts à se mobiliser, par exemple en manifestant, contre le niveau des impôts, selon un sondage CSA pour BFMTV publié le 6 novembre.


Pourquoi les Français trouvent-ils le niveau d’impôts excessif ? Tout d’abord, toujours selon le sondage Ipsos d’octobre 2013, parce qu’ils ont le sentiment de contribuer plus qu’ils ne bénéficient du système (74 %). On ne sera alors pas étonné que les sondés considèrent à 88 % que l’argent des impôts est mal utilisé par les pouvoirs publics.


Par mauvaise utilisation des impôts, les Français entendent principalement qu’il y a trop de gens qui profitent du système (51 %) ou qui fraudent (35 %), ou encore qu’il y a gaspillage (33 %). Dans ces conditions, 56 % des personnes interrogées par l’Ifop pour Atlantico (sondage publié le 7 novembre 2013) déclarent ne pas vouloir faire d’effort pour redresser les comptes du pays. Un chiffre qui est plus important encore dans le sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche (JDD) publié le 10 novembre : 66 % des sondés ne veulent pas consentir de nouveaux efforts pour redresser les comptes publics.


Mais alors, qui doit faire des efforts ?


Dans le sondage Ipsos, 40 % des personnes interrogées affirment que l’augmentation des impôts ne sert à rien si on ne réduit pas les dépenses publiques. C’est donc d’abord à l’État d’agir. Le sondage Ifop révèle que 84 % des Français ont le sentiment que l’État ne fait pas ce qui est nécessaire pour réduire les dépenses.


Venons en donc maintenant à la dépense publique.


Quelles dépenses faudrait-il réduire ? Un sondage, publié le 1er novembre, réalisé par Opinion Way pour Le Figaro Magazine donne quelques pistes. Tout d’abord, pour 89 % des sondés, il faut baisser en priorité le train de vie et le nombre d’élus. Une tendance que l’on retrouve dans le sondage Ifop-JDD : la réduction du nombre de députés est plébiscitée (87 %), de même que de même que la fusion des régions et des départements (62 %).


Les Français considèrent, à juste titre, que les politiques ne peuvent pas leur demander des efforts sans en faire eux-mêmes. Il faut commencer par là. Mais même en faisant des coupes drastiques, le compte n’y est pas. Ce ne sera pas suffisant pour réduire de façon marquante le déficit et la dette.


Il faut donc procéder à d’autres économies. Mais dans ce domaine, selon le sondage Opinion Way, le consensus est nettement plus difficile à obtenir. En effet, s’il s’agit de réduire le nombre de fonctionnaires, on ne trouve plus que 38 % de sondés favorables. Et le reste est bien pire encore : 31 % approuvent la baisse des dépenses militaires, 24 % celle des minima sociaux, 22 % celle des dépenses culturelles… 17 % seulement sont disposés à toucher aux allocations chômage et 15 % aux allocations logement.


On peut rapprocher ces chiffres relatifs aux dépenses à ceux sur les recettes. Les personnes interrogées par Ipsos trouvent justifiés, dans leurs modalités actuelles, l’impôt sur la fortune (83 %), l’impôt sur les sociétés (77 %), l’impôt sur le revenu (76 %). De même, 72 % jugent souhaitable de taxer les transactions financières à l’échelle internationale. En revanche, la CSG est considérée comme injustifiée pour 62 %, tout comme les droits de mutation sur les achats de biens immobiliers (62 %), la redevance audiovisuelle (69 %) ou encore les droits de succession (80 %).


Alors, que conclure de tous ces chiffres ? Que la réforme et le rétablissement des comptes publics ne sont pas pour demain. En effet, on est en droit de se demander si les Français veulent vraiment rétablir la situation. En forçant à peine le trait, ces sondages montrent que les Français :

-       ne veulent pas réduire les dépenses dont ils pensent êtres les bénéficiaires,

-       souhaitent que ces dépenses soient financées par les impôts qu’ils pensent ne pas payer.


Bref, ce qu’ils veulent c’est peu payer et recevoir beaucoup. Vivre sur la bête en somme.


Comme le disait Frédéric Bastiat dans son essai sur l’État : « Citoyens, dans tous les temps deux systèmes politiques ont été en présence, et tous les deux peuvent se soutenir par de bonnes raisons. Selon l'un, l'État doit beaucoup faire, mais aussi il doit beaucoup prendre. D'après l'autre, sa double action doit se faire peu sentir. Entre ces deux systèmes il faut opter. Mais quant au troisième système, participant des deux autres, et qui consiste à tout exiger de l'État sans lui rien donner, il est chimérique, absurde, puéril, contradictoire, dangereux. »


Nous en sommes toujours là.

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (16 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  

Il est vrai que si on "récoltait" le produit de son propre travail, il y en aurait beaucoup qui mourrait de faim surtout les glandeurs!
Mais la société ne repose plus sur des bases primitives. C'est dommage parce que le niveau de cette société est tellement compliqué et interactif que résoudre une seule question* en soulève dix autres, économique, financière et sociale et qu'on ne calcule plus en poulet ou en baguette de pain mais en(retenez votre souffle) " en chiffre modifié des corrélations saisonnières agrémentées de graphiques sur les bases d'une monétarisation à outrance et aux spéculations électroniques à toute vitesse (THV) en euro, en, bitcoin, en dollar"etc, etc..où un Merlin n'y retrouverait plus ses petits! j'ai oublié les indices de modération.

Cela dit si ce système est tellement bien fait qu'il incite toujours et toujours de grands esprits à entreprendre leur étude à l' ENA et auprès d' Ecoles comme celles en Conseil de manadgment, il me parait certain que tout cela se terminera en apothéose, par une chute verticale. Comme l' Europe est bien faite et qu'on dépend d'elle, ce n'est plus les indices des ménages français qui sont des critères de ralentissement économique, bien que... c'est l'indice du plus petit Etat maintenant qui nous éclaire sur la santé de la grande Europe, c.a.d. la Grèce!

Et oui si la Grèce a failli, ce sera bientôt à notre tour ! Certes notre modèle de budget français n'a jamais été un bon modèle, et l'on accroît de plus en plus son inefficacité inversement proportionnelle à sa qualité, mais il me parait plus souhaitable de dire que la faute n'en incombe pas aux travailleurs à qui on demande toujours plus, en rendement, en qualtié, alors que leur salaire acquis honnêtement, lui, ne s'accroît pas et qu'ils sont toujours plus sollicités par des impôts qui plombe leur budget familial!
Non la faute en incombe tout simplement au choix qu' on a pris en ratifiant les traités européens depuis celui de Mastricht! Tout est là, n'allons pas cherchez autre chose ! Et cela inclut non seulement les traités eux -même mais aussi toute l'infrastructure financière et bancaire avec ses travers pervers!

Nous avons une faillite d' Etat certes à cause d' un budget mal monté mais nos dirigeants nous ont greffé par dessus des "machins" par dessus le marché, c'est le cas de la dire, par l'UE, sans compter le clou l'Euro, vaille que vaille!

Alors à travers des statistiques qui ne résolvent rien, je vais me faire l'avocat de ces travailleurs qui commencent à 7 h du mat, et qui finissent à 18 h avec une heure ou plus de métro ou de train bondé ou de circulation impossible.. Et qui apprennent qu'on va leur retirer ce qu'auparavent on leur avait donné au niveau du salaire (taxes, prélèvements); Qui constatent qu'avec moins de paye ils ne pourront plus s'acheter des produits qui ont augmenté de plus de 20% sur 2 ans en moyenne; Et mieux, on leur octroyait (je résume) un PEA, ou un PEL qui fournissait du 4 %, pour aujourd'hui nous le mettre à 2.5%, et le clou du spectacle, ils apprennent qu'on veut leur sucrer 10 % de leur épargnes. Ce n'est d'ailleurs qu'une mise en selle! Les pourcentages corrigés sont en relation avec l'inflation, ben voyons!

Alors oui peut-être qu'ils vivaient depuis xtemps à crédit mais va t-on leur en vouloir si on les a abusé!
D'ailleurs toute explication est inutile quand on sait que les banques ont commis l'irréparable à propos de leur spéculation, et qu'elle ne redonnent plus rien à l' économie. Le scandale est là, et c'est de l'outrecuidance de critiquer ces français qui se plaignent tout le temps quand ils sont soumis à ces hauts cadres de banques (entre autres) qui touchent dividendes sur dividendes et qui spéculent en THV pour asservir le marché et casser le moteur de la croissance, le petit français qui râle n' y est pour rien quand ce n'est pas pour lui prélever honteusement 8 % ou plus sur un compte à découvert, lui qui n'a plus rien! Il est étonnant qu'il ne fasse que râler,...surprenant !!!

Une bonne chose cependant -72 % jugent souhaitable taxer les transactions financières. Ah là il y a du mieux! Seulement il faudra fermer les frontières* sans compter le reste.
Il y a de l'espoir, mais pas pour longtemps parce que les français n'ont pas encore compris qu'ils leur reste que peu de temps avant le crash.
Les rapaces déja planent sur la caravane, et les conseils fusent. C'est fou ce qu'on peut payer des gens à ne rien dire!
Ou pire à induire les gens en erreur, c'est cela qui est grave, abuser les gens, les induire en erreur, les escroquer en somme, les mépriser comme ces banquiers us qui avait eu des clients pour leur soumettre des produits toxiques(cds), ils savaient sciemment que leurs clients ne pourraient pas rembourser.
Mais aujourd'hui en France ce scénario continue et l'on ne compte plus les ménages en commissions de surendettement, ceux qui ont abandonné leur mutuelle trop chère, et qui tente de joindre les deux bouts avec une fiche d'impôts outrageuse, oui nous somme la Grèce avec 5 ans d'avance avec les salaires cassés, la concurrence déloyale d'entreprises hors france. Nous somme finis et les statistiques ne sont pas un carburant pour faire avancer la machine de la croissance!

Attendons le 15 janvier ou le 4 février Us et les "économismes de tout poil se montreront moins disert, l'ange de Noêl va passer, mais ensuite ce ne sera plus la même chose!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Il est vrai que si on "récoltait" le produit de son propre travail, il y en aurait beaucoup qui mourrait de faim surtout les glandeurs!"
Rien n'est moins sûr: un glandeur ça bouffe aussi. Et si ledit glandeur n'avait pas d'autre alternative que d'aller bosser il ne serait pas devenu glandeur.
Alors "on" paye, c'est le prix d'un certain électorat, surtout que ce sont "les non glandeurs" qui financent !
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
"Il est vrai que si on "récoltait" le produit de son propre travail,"

Je crois qu'on ne peut plus imaginer quel serait notre niveau de richesse et de confort !

Ca doit faire 100ans qu'on n'a pas connu un niveau d'impôts raisonnable et depuis cette époque les progrès des techniques et des machines, le savoir-faire à capter les énergies gratuites etc s'est grandement multiplié.

Si seulement on jouissait du fruit de son travail et de lui seul, la vie serait drôlement légère à vivre !!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Demandez à un drogué s'il et d'accord pour qu'on lui supprime son chichon quotidien !
En gros, les gens sont d'accord pour que ça change à condition que rien ne bouge....
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Flanby avait promis le changement, et les Français y ont cru (merci les médias!), mais ce pantin n'a aucun cap, ou du moins si, droit vers le mur !
Il n'a que trois mots en bouche : taxer, taxer, taxer ^^
Je ne dis pas, c'est normal de payer des impôts ... quand les services publiques (que l'on paye) en face sont efficaces !
On vient nous casser les pieds avec Haliday ou Depardieu ou les footballers, mais on félicite le Suisse Sebastien Loeb, ou les joueurs suisses de Tennis Français (pas un joueur de l'equipe de France de tennis ne reside en France!) ...

La France est un enfer fiscal pour la classe moyenne et du pain béni pour ceux qui profitent de sa générosité (rapprochement familial, retraite...).

Ex: une retraite en France sans y avoir travaillé (http://www.contribuables.org/2011/04/20/retraite-en-france-sans-y-avoir-jamais-travaille-proposition-de-loi-du-depute-lionnel-luca/)
Ex: Rapprochement familial (http://www.valeursactuelles.com/politique/allocations-familiales-l%E2%80%99incroyable-d%C3%A9cision20130514.html)

Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
@ Tophe
Bon, moi il faudra m'expliquer comment un député qui est un individu sensé avoir un minimum d'instruction et un peu de bon sens (mais rien n'est moins sûr) peut proposer une loi accordant une retraite à qq1 qui n'a jamais bossé. Je l'admets volontiers pour une française qui a élevé des enfants et n'a pas travaillé. Mais pour le reste, niet ! Allez expliquer au type qui a un emploi qu'une partie de ses prélèvements obligatoires sert à sucrer des gens qui n'ont jamais alimenté le système ! On se fout de nous depuis des années. Combien de temps encore ???
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Entièrement d'accord, on se fout de nous ! Avec un pays comme la France où le salaire médian en France est de 1.712 euros (source insee) alors qu'il est de 178€ en Roumanie, sans compter les allocs, et les aides que nous avons en France ... et cette retraite minimum sans avoir travailler en France, je ne me pose même plus la question sur les raisons de l'immigration en France ! Et tout çà avec nos impôts !
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
"Je ne me pose même plus la question sur les raisons de l'immigration en France".

Il y a environ 20 ans un haut fontionnaire,Pierre Milloz,publiait une étude intitulée "Le coût de l'immigration".Ce coût Pierre Milloz l'évaluait,à l'époque au début des années 1990 à 210 miliards de francs (32 milliards d'euros)!Avez vous entendu parlé de cette étude?Et,pourquoi les conclusions de cette étude ont-elles été passées sous silence?

A l'époque de l'"anti-racisme" flamboyant on nous vantait les avantages de l'immigration et que l'immigration rapportait plus à la France qu'elle lui en coûtait!

Le sacandale ce n'est pas qu'il y ait des gens qui soient farouchement partisans de l'immigration,mais que ces gens aient pu imposer un veto à tout débat.Quand bien même se fut un débat porté par le FN!Quelles raisons obscures ont empêché les matamores du RPR d'abord et de l'UMP ensuite de clouer le bec aux bien-pensants de gauche?

On ne soulignera jamais assez la responsabilité des gens dits de droite!
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink

Parce que la question, de par sa complexité, dépasse la bipolarité droite/gauche, contrairement à ce que l'on voudrait nous faire croire.
... Et que vous croyez
(sic : "Quelles raisons obscures ont empêché les matamores du RPR d'abord et de l'UMP ensuite de clouer le bec aux bien-pensants de gauche?").


Evaluer :   0  3Note :   -3
EmailPermalink
Entièrement d'accord avec lllllllllllllllllllllllllllllllllll ! Cela sort des clivages droite-gauche.

De toute façon, lorsqu'on veut un débat sur la famille, on est taxé d'anti-gay ou d'homophobe,
quand on veut un débat sur les retraites des fonctionnaires, on est taxé de "vouloir monter les uns contre les autres", quand on veut un débat sur l'immigration, on est taxé de raciste.

On ne peut débattre de rien. Personnellement je suis espagnol, mes parents ont immigrés pour travailler en France, se sont adaptés à la culture, à la langue et n'ont rien imposé à personne. Tous les matins, je ne sortais jamais de chez moi, sans que mes parents m'ai dit : "soit gentil", "respecte ton prochain", et si je revenais avec une punition de l’école, j'avais le double effet kisscool à la maison.

Dans la zup où je vivais, il y avait de toutes les confessions (arabe, portugais, espagnol, ...) et c’était les parents qui squattaient les cages d'escalier le soir à parler les uns avec les autres, et pas les dealers ou les trafiquants.

Je ne vois pas à quel moment tout cela à dégénéré ...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
On est toujours taxés de quelque chose !
ou sur quelque chose !

La république taxe.
C'est d'ailleurs à peu près tout ce qu'elle sait faire correctement.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@ Tophe,

"on est taxé de "vouloir monter les uns contre les autres"

Mais c'est exactement à cela que voulaient arriver nos "Mamamouchis" en chef : "Diviser pour mieux régner". Et ça marche même mieux que prévu !

Et avec l'avènement de la Pensée unique favorisée par les mass-médias, de fait, on ne peut plus débattre de rien puisque tout le monde doit PENSER la MEME CHOSE et NE doit surtout PLUS REFLECHIR DU TOUT ! Tout le monde doit devenir un perroquet répétant inlassablement ce que le JT leur dit de penser jusqu'à ce qu'ils en soient totalement convaincus.

"si je revenais avec une punition de l’école, j'avais le double effet kisscool à la maison."

Idem. Cela dit, j'adore l'expression "double effet kisscool" pour l'illustration. ^^

"Je ne vois pas à quel moment tout cela à dégénéré ..."

Je crois que cela a dégénéré en plusieurs étapes :

La première au début du XIXe siècle, avant la Première guerre mondiale;
La seconde, avec la WWII et/ou juste après;
La troisième, vers la fin des années 1980... Et on l'a moins vu venir; c'est moins flagrant; ça nous a moins sauté aux yeux; parce que nous étions dedans...

:-(
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
ce "type qui a un emploi" et paye ( fort cher ) un système "social" et sanitaire en pleine panade et de plus en plus inefficace, contribue aussi très généreusement, à la prise en charge totale d' une multitude d' immigrés extra-européens qui ne payent rien, ne cotisent pas mais bénéficient ( même en "situation irrégulière" selon le terme novlangue, c' est à dire en français : en "situation illégale" ) de la prise en charge à 100 % de tous leurs frais de santé... et cette situation concerne, en France des centaines de milliers d' "halogènes"... Et qu' on ne me soutienne pas le contraire ( en tant que médecin, je remplis quotidiennement plusieurs formulaires d' "Aide Médicale Gratuite" pour des patients dont certains parlent à peine notre langue )... Mais bien sûr, ne changeons surtout rien à ce merveilleux système, si juste, si moral et si équitable...
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
@ Frédéric P.
Mes excuses les plus plates, je dois devenir daltonien.
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
...en tous cas, votre petite flèche rouge, ce n' est pas moi qui vous l' ai mise !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Il semble que, comme d'habitude, on finisse par faire ce qu'on n'aime pas, parce qu'on sait le faire !
On ne connaît pas la réforme, on ne connait que la rupture.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Hollande président du pouvoir d'achat et Sarkozy président des riches ? la bonne blague ! Au revoir mes heures sup défiscalisées, bonjour taxes et impots en tout genre. La classe moyenne est prise pour une vache à laite ! A lire : http://www.credoc.fr/pdf/Rech/C297.pdf
Si ca continue comme maintenant ca va rester comme avant...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Ca me rappelle l'Armée: " A partir de dorénavant, ce sera comme d'habitude; le premier qui sera le dernier, j'en prends un au hasard et je vous fous tous dedans ".
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
... et celui que j'attrappe, je lui fous la tête entre les oreilles !!

(et là on voit s'obscurcir la tête du simplet qui a été appelé comme les autres... "j'ai pas tout compris... mais il n'est pas content le caporal !!")
Dernier commentaire publié pour cet article
"Il est vrai que si on "récoltait" le produit de son propre travail," Je crois qu'on ne peut plus imaginer quel serait notre niveau de richesse et de confort ! Ca doit faire 100ans qu'on n'a pas connu un niveau d'impôts raisonnable et depuis cette époq  Lire la suite
Rüss65 - 12/12/2013 à 12:58 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
22 sept.blitzel
La vidéo d'explication de France Info est pour le moins simpliste ou deérisoire, comme à son habitude. D'où le peu de connaissances des gens sur l...
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
22 sept.blitzel
Mieux, vous attendez que le criminel pédophile passe derrière le banquier et vous tirez deux coups sur le banquier.
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
22 sept.blitzel
le cash oui, c'est super, ... tant que le crash de l' Euro ne surviendra pas !!! Et que les banques n'empêcheront pas le bon peuple de s'en servir....
Les revenus rééls des américains sont inférieurs à ceux de 1973
21 sept.Fortuna
Vous etes tetu vous. Puisqu'on vous dit que le principal problème des banques centrales est qu'il n'y a pas d'inflation !
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX